Menu
Test blu-ray

Les Jeunes loups

BLU-RAY - Région B
Coin de mire cinéma
Parution : 6 / 3 / 2020

Image

Les Jeunes loups, l'un des derniers films de Marcel Carné, a été récemment restauré pour SND par Digimage et la société de conseil Filmo. Le scan a été effectué en 2K à partir du négatif original, pour un résultat très satisfaisant : la copie est entièrement nettoyée, stabilisée, et bénéficie d'une belle définition et d'un niveau de détail appréciable. Les contrastes sont équilibrés et jamais mis en défaut, la colorimétrie apparaît assez naturelle dans l'ensemble, même si le maquillage pâtit un peu de la précision du scan : l'image est d'ailleurs si précise qu'on peut parfois nettement remarquer les délimitations entre peau et maquillage sur certains visages. Le héros a également un bronzage parfois un peu déconcertant, une carnation un peu trop saturée par l'ajout de fond de teint. L'encodage est quant à lui assez invisible, même si les plus observateurs sentiront un dégrainage subtil dans les aplats et remarqueront quelques petites apparitions de macroblocs dans certaines scènes sombres. Mais ce sont, globalement, d'excellentes conditions de visionnage et de découverte.

Son

La version française mono est de bonne facture. A l'exception d'une légère saturation pendant le générique, l'ensemble reste dénué de traces d'usure, de souffle ou de distorsions. Les voix sont claires et les ambiances palpables, bien que le mixage ne soit pas des plus détaillés. Une restitution sans doute très proche du rendu d'origine.

Suppléments

Les jeunes loups est habillé aux couleurs de la collection, présenté dans le traditionnel digibook noir et doré, en édition limitée à 3 000 exemplaires, qui comprend un Blu-ray, un DVD ainsi que le fac-similé du matériel promotionnel d'époque (avec certaines pages en anglais), photos publicitaires comprises, et 6 pages de scénario parues dans "L'Avant-scène" en 1968. On trouve également 10 reproductions de photos d'exploitation, au format carte postale, ainsi que l'affiche du film en quasi A4. Toujours intéressant, évidemment, mais un brin léger pour les amateurs de compléments, surtout lorsqu'il s'agit de la fin de carrière d'un cinéaste français réputé...

L'idée de la collection Coin de Mire est de proposer une séance "à l'ancienne", en visionnant Les Jeunes loups tel qu'il pouvait être présenté dans les salles à l'époque, avec un avant-programme d'une durée d'environ 20 minutes - un peu dans le style de La Dernière séance sur FR3, mais sans le dessin animé. On peut ainsi choisir de visionner le film directement ou en l'incluant dans une "séance complète" comprenant :


Actualités Pathé de la 14e semaine de 1968 (11 min - 1080p)
Les spectateurs découvrant Les Jeunes loups la semaine de sa sortie ont pu voir évoqués le décès à 34 ans de Youri Gagarine, "un héros de la paix", les élections tendues en Belgique à cause de la "division linguistique" entre Wallons et Flamands, ou le nouveau disque du chanteur Giani Esposito.


Bande-annonce de Ce sacré grand-père (3 min 15 - 1080p)


Réclames de 1968 (9 min - 1080p)
Un cocktail de publicités que les spectateurs de l'époque voyaient avant le film : les glaces Miko, la barre chocolatée Mars, les cosmétiques Twenty, les cigarettes Marlboro, le centre commercial Parly 2 (!) en mode comédie musicale, Flash "la cigarette des jeunes", avec (semble-t-il) la jeune Maria Schneider, la chaîne haute fidélité Ribet Desjardins, ou une annonce pour "présentatrice Tupperware" façon Jacques Demy...

Dans une section "Bonus", on peut choisir de visionner séparément le journal d'actualités, les réclames ainsi que la bande-annonce originale des Jeunes loups (3 min 33 - 1080p).


Une dernière section "Collection" propose les bandes-annonces d'autres sorties de l'éditeur. Cette salve est particulièrement agréable à regarder, avec des films-annonces parfois très réussis de La Vérité (2 min 06 - 1080p), Les Espions (3 min 13 - 1080p), La Chasse à l'homme (3 min 06 - 1080p), Des pissenlits par la racine (3 min 17 - 1080p) ou Le Monocle rit jaune (3 min 38 - 1080p), avec la voix de Michel Serrault.

Un mot, enfin, du prix extrêmement prohibitif de cette très belle collection, 32€ par film tout de même, qui la réserve aux cinéphiles les plus fortunés et ne se justifie pas vraiment au seul packaging ou au complément éditorial, certes pertinent mais quand même très incomplet...

En savoir plus

Taille du Disque : 37 542 958 686 bytes
Taille du Film : 27 000 238 080 bytes
Durée : 1:49:14.166
Total Bitrate: 32,96 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 29,68 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 29681 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1561 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
Subtitle: French / 34,874 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 13 mai 2020