Menu
Test blu-ray

Les Aventures du Capitaine Wyatt

BLU-RAY - Région B
Sidonis
Parution : 15 / 12 / 2018

Image

Sidonis inaugure une nouvelle "collection Silver" avec Les Aventures du Capitaine Wyatt, présenté dans un très beau master. Précédemment sorti chez les Américains d'Olive, en 2014, le scan HD est sans doute en 2K (au minimum) et plutôt convaincant : très belle définition et niveau de détail soutenu. Les négatifs couleur du Technicolor ont été parfaitement superposés et on ne relève que quelques très rares contours colorés ou affaiblissement de la finesse du trait (quelques images furtives pendant les fondus). Les plans conservent une belle luminosité et les contrastes sont équilibrés, sans pulsations. On sera, par contre, un peu dubitatif quant à la fidélité des couleurs qui semblent avoir été un peu boostées par rapport à un rendu photochimique classique (notamment le sable au blanc éclatant ou quelques carnations à tendance magenta). Ne boudons pas notre plaisir sur ce point, le résultat étant quand même plus qu'agréable. L'image bénéficie également d'une belle patine argentique : le grain n'a pas été gommé et il conserve une jolie texture. Seule faiblesse de ce transfert : le film n'a pas subi de restauration numérique poussée, et il apparaît encore régulièrement de légers scratches (points blancs, etc.). Les images n'ont pas été totalement stabilisées, également : on relève parfois de petites sautes aux points de montage. De menus griefs pour des conditions globalement très confortables. Notez surtout que Les Aventures du Capitaine Wyatt est un film distribué par Paramount, studio qui jusque-là bloquait l'accès à son catalogue : est-ce à dire que Sidonis inaugure un nouveau partenariat ? Nous croisons les doigts très fort...

Son

Malgré un spectre un tout petit peu couvert, la version originale est de bonne facture. Sans souffle ou traces d'usure, le rendu est assez précis, avec des dialogues clairs. Pas de souffle (ou alors très ponctuellement, comme autour d'1h 00 min), ni saturations. La version française est plus ténue, souffrant d'une dynamique limitée et de passages musicaux rapidement saturés. On note un petit manque dans les basses fréquences et de légères sifflantes, mais le souffle est absent et le doublage d'époque pas désagréable...

Suppléments

Présentation de Bertrand Tavernier (36 min - 1080i)
Fidèle de la collection western de Sidonis, Bertrand Tavernier voit enfin l'occasion de déclarer tout son amour aux Aventures du Capitaine Wyatt et son réalisateur Raoul Walsh"un cinéaste qui filme comme il respire". Fortement marqué par le film (et sa musique !) durant sa jeunesse, il n'a jamais cessé de l'admirer et le défendre, jusque dans cet entretien où il revient sur l'avis tranché publié par DVDClassik. Tavernier fait une belle analyse de ce western "laconique" et "dense", d'abord sur un plan formel avec le travail sur la mise en scène ("comme si la caméra créait le mouvement") ou ces trois plans utilisés pour marquer l'apparition de Gary Cooper, au début du film ("une des plus belles présentation de héros"). Il s'attarde ensuite sur le scénario, remake d'Aventures en Birmanie, aux enjeux moins importants, et relève notamment un côté shakespearien dans la transcription "presque cosmique" de cette course pour la survie. Il revient sur la manière ambigüe de présenter les Indiens ou la façon dont est montrée la nature, "paradis terrestre fragile", lieu oppressant, source de dangers et de menaces. Malgré quelques aspects un peu cheap (comme ces plans sous-marins sans doute rajoutés par la production), Les Aventures du Capitaine Wyatt est, pour lui, l'un des meilleurs films de Gary Cooper, ici d'une "sobriété bouleversante".

Présentation de Philippe Ferrari (16 min - 1080i)
Sidonis se démarque un peu des suppléments classiques en donnant la parole à un amateur de westerns, Philippe Ferrari, ancien programmateur à TF1, qui évoque Les Aventures du Capitaine Wyatt, un "western de haut niveau" qui lorgne davantage vers le film d'aventures. Découvert sous forme de roman-photo dans une revue de cinéma en 1960, il verra le film une première fois à la télévision, trois ans plus tard, en noir & blanc, et attendra 1974 pour en savourer les images en couleurs. Une autre époque... Peu habitué à  l'exercice du bonus DVD, Ferrari présente le film dans ses grandes largeurs mais, excepté un bref comparatif avec Aventures en Birmanie, ne pousse pas tellement l'analyse, préférant paraphraser le scénario et résumer le film. Il revient toutefois sur certains membres du casting et le héros Gary Cooper, qui était dans sa "grande période" et dont il apprécie la "vérité dans les comportements". Un supplément un peu à part, qui vaut surtout pour la rencontre avec un passionné (et visiblement collectionneur d'objets divers autour du genre). Un angle à creuser davantage pour la prochaine fois ?

Bande-annonce (2 min 15 - SD - 4/3) non sous-titrée et non restaurée.


En savoir plus

Taille du Disque : 38 174 877 860 bytes
Taille du Film : 24 871 950 336 bytes
Durée: 1:40:44.329
Total Bitrate: 32,92 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 27,20 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 27205 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1815 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1974 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 0,223 kbps
Subtitle: French / 23,300 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 1 décembre 2018