Menu
Test blu-ray

Le Violent

BLU-RAY - Région B
Sidonis / Calysta
Parution : 27 / 6 / 2017

Image

Depuis quelques mois, Sidonis/Calysta a mis les bouchées double pour ses sorties en Blu-ray, profitant de nouveaux titres issus du catalogue Columbia pour poursuivre ses collections autour du western et, comme ici, du film noir. Après une édition DVD très discrète, sortie en France en 2005 chez Sony, Le violent arrive aujourd'hui chez l'éditeur français dans une très belle édition HD puisqu'il s'agit de la récente restauration 2K disponible chez Criterion depuis un peu plus d'un an. Effectuée à partir du négatif original (et, sans doute, d'une copie positive de qualité inférieure pour certains plans de coupe, peu nombreux), le résultat est simplement magnifique. Hormis le générique, au début du film, ainsi qu'un plan, vers la fin, très légèrement tremblotants, il n'y a vraiment aucun grief majeur à signaler. Le niveau de détail est soutenu et la définition souvent excellente - même si elle reste ponctuellement affaiblie dans les plans truqués (fondus) dont la fabrication occasionnait une perte de qualité (ici, ils apparaissent souvent plus doux, moins fins). L'étalonnage est très bien retranscrit, avec des contrastes équilibrés, des noirs détaillés (mais un peu plus profonds chez Criterion) et une palette de gris nuancée. L'ensemble est très propre, soutenu par un grain fin bien présent, qui n'a pas été atténué. Un très bon Blu-ray. 

Son

La V.O. a été restaurée à partir de la piste audio du négatif original, en 24-bit. Autant dire d'excellentes conditions pour un résultat qui ne l'est pas moins : très clair et dénué de traces du temps, sans saturations, pas (ou peu) de souffle et une belle dynamique. La version française d'époque est restituée dans des conditions honnêtes : le son a visiblement été nettoyé, le souffle a été enlevé. Seulement, le mixage d'origine ne faisant pas de miracle (les ambiances sont discrètes), la piste audio reste quelques crans en deçà, avec des sifflantes, une dynamique moins ample et un son qui évolue davantage dans les aigus (et un manque dans les basses fréquences).

Suppléments

Si l'on ne retrouve malheureusement pas les nombreux suppléments de l'édition américaine, les fidèles intervenants de Sidonis sont évidemment de la partie.

 

Présentation de Bertrand Tavernier (28 min - 1080i)
Le réalisateur évoque Le violent, un "chef d'oeuvre qui vous prend au coeur", "un des grands aboutissements de Nicholas Ray". Il parle longuement de ce cinéaste autodestructeur, "ravagé par la culpabilité" (il aurait donné des noms pendant la chasse aux sorcières), qui livra ici une oeuvre très personnelle au point de faire du personnage de Bogart un double de lui-même. Tavernier raconte les rapports fragile avec son épouse Gloria Grahame, choisie "pour sauver son mariage", et la dernière scène du film ("l'une des plus grandes fins du cinéma américain").

Présentation de Patrick Brion (15 min - 1080i)
L'historien et créateur du Cinéma de Minuit parle du Violent, "un film sur le doute, la trahison, le manque de confiance", et le film qui représente le mieux "l'homme Bogart". Il évoque lui aussi l'aspect autobiographique de l'oeuvre (un "film complètement claustrophobe"), la séparation du couple Ray-Grahame avant la fin du tournage, les complications imposées par le studio pour engager l'actrice, ou le retournage de la fin.

Présentation de François Guérif (9 min - 1080i)
Critique évoluant dans le milieu du livre policier, François Guérif s'attarde d'abord logiquement sur le roman original, notant quelques changements effectués pour l'adaptation sur grand écran, excepté "ce sentiment de solitude" qui reste à la fois dans le livre et dans le film. Pour lui, c'est "un film passionnant à plein de degrés" et "sans doute le film le plus juste sur Hollywood". Il parle d'une scène "très Nouvelle vague", qui a sans doute inspiré les jeunes cinéastes français par son côté improvisé, et les sentiments "à fleur de peau" qui caractérisent les personnages du film.

On trouve enfin la bande-annonce originale  (2 min 21 s - SD - non sous-titrée) ainsi qu'une galerie d'affiches (2 min)


En savoir plus

Taille du Disque : 33 825 585 480 bytes
Taille du Film : 22 408 888 320 bytes
Durée : 1:33:23.180
Total Bitrate: 31,99 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 26,48 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 26484 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1781 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1797 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 0,065 kbps
Subtitle: French / 33,432 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 13 juillet 2017

Partenariat