Menu
Test blu-ray

Le Silence de la Mer

BLU-RAY - Région B
Gaumont
Parution : 25 / 3 / 2010

Image

Une restauration remarquable, où ne subsistent que quelques poussières éparses, magnifiée par la haute définition. Et le résultat est d’autant plus étonnant quand on connaît les conditions de tournage. La photographie naturaliste de Henri Decaë est restituée sans défauts, l’image est contrastée et détaillée – à l’exception, bien entendu de quelques plans d’archives et de plusieurs plans en basse lumière. On notera juste des traces de edge enhancement sur certains plans très éclairés en extérieurs. Enfin, on appréciera la présence d’un grain cinéma très naturel. En dépit de défauts très ponctuels, on peut parler de résurrection.

Son

En dépit d’un léger souffle, la bande-son, très abîmée elle aussi, a subi une belle restauration et la voix off quasi omniprésente est claire, et fait même preuve d’une belle dynamique.

Suppléments

Le Silence de la mer, Melville sort de l’ombre (40 mn 33) : un intéressant documentaire de Pierre-Henri Gibert, qui interroge d’anciens collaborateurs de Melville - Volker Schlöndorff (assistant sur Léon Morin prêtre), Pierre Lhomme (chef opérateur sur L’Armée des ombres) ou Nicole Stéphane (actrice dans Le Silence de la mer) -, un proche (Philippe Labro), et deux spécialistes de son œuvre, Denitza Blantcheva et l’inusable Rui Nogueira. Ils reviennent sur l’épisode bien connu de la présentation du film devant Vercors et son jury de résistants, soulignant que Melville était conscient de réaliser un pari non exempt de manipulation. Mais ils reviennent aussi sur les conditions de tournage : 27 jours de prises de vues, étalés sur un an et demi, une équipe réduite à sa plus simple expression, et de la pellicule récupérée au mètre. Ils considèrent Le Silence de la mer comme l’acte fondateur de la Nouvelle Vague, et montrent en quoi il annonce la future carrière de Melville.

Bande-annonce (4/3, 2'40). Une bande-annonce abîmée mais très présentable, axée sur le livre de Vercors et sa présentation au jury de résistants.
Par Franck Suzanne - le 29 octobre 2010