Menu
Test blu-ray

Le Sauvage

BLU-RAY - Région B
Studio Canal
Parution : 5 / 10 / 2011

Image

Tourné sur une pellicule dite inversible, Le Sauvage avait absolument besoin d'une restauration. Cette pellicule fragile avait notamment engendré des déperditions colorimétriques et une perte de définition. Avant l'édition Blu-ray, il était difficile de voir le film de Jean-Paul Rappeneau dans de bonnes conditions. La restauration a donc été salvatrice puisqu'elle permet de (re)découvrir le film tel que Jean-Paul Rappeneau le rêvait. Avec Pierre Lhomme, le réalisateur a reconstitué des images manquantes ou trop abîmées à partir d’éléments positifs. Grâce à cette nouvelle masterisation numérique, ils ont pu ré-étalonner l'image zone par zone afin de la rééquilibrer. Le résultat est assez réussi avec une vaste palette de couleurs, des contrastes maîtrisés et quasiment aucun défaut de type griffures ou scratches. Pendant quelques secondes (la première scène sur le ponton), on voit bien que la pellicule est comme "fondue" sur le côté, mais pendant tout le reste du film elle demeure extrêmement propre. Côté définition, Le Sauvage ne boxe manifestement pas dans la même cour que Le Guépard. Si dans l'ensemble l'image est précise, elle n'est pas toujours extrêmement nette et manque peut-être un peu de détail dans les arrière-plans. Avec un film scanné en 2K (contre 4K pour le film de Visconti), la compression est globalement satisfaisante. On remarque parfois un peu de bruit dans les scènes nocturnes mais rien de bien perturbant sur l'ensemble du film. Au final, la copie du Blu-ray est de bonne facture. Elle ne concurrencera pas des éditions de très haut niveau mais, compte tenu de l’état de conservation du matériel d'origine, cette restauration frise l'exploit...

Son

Au niveau sonore, un travail de nettoyage et de remix a également été effectué. Jean-Paul Rappeneau a profité de cette restauration pour ajouter des bruits d'ambiance (chants d’oiseaux lorsque Nelly et Martin marchent dans la forêt par exemple). Deux pistes sonores sont proposées. L'une en 3.0 offre une belle spatialisation de la musique et des bruits d'ambiance. L'autre en stéréo 2.0 est également de très bonne qualité.

Suppléments

Entretien avec Jean-Paul Rappeneau (41 min)
Si les films de Rappeneau sont rares, ses interviews le sont également. Ici, il se livre au sujet du Sauvage pendant 40 minutes. Ses propos sont passionnants et profondément humbles. On a souvent l’impression que le cinéaste ne réalise pas à quel point son travail est brillant .

Autour de la restauration du film (15 min)
Entretien croisé entre Jean-Paul Rappeneau et Pierre Lhomme. Les deux hommes reviennent avec passion sur le travail de restauration effectué pour Le Sauvage. Ils vantent cette remasterisation et expliquent que le film n’a jamais été aussi proche du projet qu’ils avaient imaginé en 1975.

Bande-annoncefilmographies de Jean-Paul Rappeneau, Catherine Deneuve et Yves Montand viennent compléter ces suppléments

Par François-Olivier Lefèvre - le 8 novembre 2011