Menu
Test blu-ray

Le Point de non retour

BLU-RAY - Région A, B, C
Warner
Parution : 8 / 7 / 2014

Image

Point Blank bénéficie d'un master HD récent de bonne tenue. La copie est très propre, le cadre stabilisé, les contrastes équilibrés (à quelques plans truqués près où les noirs apparaissent plus clairs). Le grain est présent, en quantité raisonnable, mais il semble pourtant avoir été un peu atténué : la correction numérique donne alors l'impression d'un niveau de détail limité. Est-ce dû au type de pellicule utilisé ? Avec un grain plus prononcé, plus en phase avec la photographie d'origine, ce qui n'est qu'une impression serait sans aucun doute passé inaperçu. Heureusement, le piqué de l'image n'est pas impacté et la définition s'avère bonne et assez homogène sur l'ensemble du film. Attention, cependant, car l'image présente de nombreux défauts enregistrés à la prise de vue. Les optiques choisies par le chef opérateur Philip H. Lathrop ne permettent parfois qu'une profondeur de champ assez limitée, avec des zones de flou très ponctuelles (sur les bords du cadre, par exemple). Certains plans bénéficient également d'une mise au point moins précise...

Son

Pas de piste française disponible mais un version originale propre et claire, sans distorsions ou saturations. Le spectre se montre plutôt réduit la plupart du temps, à cause d'un mixage d'origine assez discret dans ses effets (excepté lors de certaines scènes plus dynamiques). Un rendu qui semble en tout cas fidèle aux conditions d'origine. On trouve également deux pistes espagnoles (le mixage d'origine et un doublage plus récent) et une piste allemande. 

Suppléments

Encore inédit chez nous, ce disque non zoné est donc lisible sur les lecteurs français. Le blu-ray est déjà disponible dans plusieurs pays d'Europe (Angleterre, Allemagne) et bénéficie des mêmes caractéristiques. Notez qu'aucun supplément n'est sous-titré.

On trouve tout d'abord un Commentaire audio de John Boorman, épaulé dans l'exercice par le très cinéphile (et grand fan du film) Steven Soderbergh. C'est un commentaire riche en informations, notamment sur le travail en commun assez soutenu entre Boorman et Lee Marvin. C'était un projet très personnel pour l'acteur qui en a fait quelque chose de presque biographique et de très original. Boorman n'est pas avare en souvenirs, notamment sur les étapes du tournage (répétitions, montage). Avec son point de vue de réalisateur, Soderbergh pose des questions souvent pertinentes qui maintiennent l'intérêt de la conversation sur la longueur.

On pourra également voir une featurette d'époque en deux parties. The Rock (SD - 4/3 - 8 min et 9 min) se concentre sur la prison d'Alcatraz transformée pour la première fois en décor de film hollywoodien, l'occasion de voir l'équipe au travail... ou en séance photo pour Life magazine. Le second module est en partie axé sur l'histoire du lieu : on suit le retour d'un ancien détenu qui raconte le quotidien de cette prison.

Enfin, il y a la Bande-annonce originale (2 min 52 s - SD)


En savoir plus

Taille du Disque : 20 808 770 666 bytes
Taille du Film : 19 305 848 832 bytes
Durée : 1:31:52.340
Total Bitrate: 28,02 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 24,72 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 24722 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 823 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Audio: German / Dolby Digital Audio / 1.0 / 48 kHz / 192 kbps / DN -4dB
Audio: Spanish / Dolby Digital Audio / 1.0 / 48 kHz / 192 kbps / DN -4dB
Audio: Spanish / Dolby Digital Audio / 1.0 / 48 kHz / 192 kbps / DN -4dB
Audio: English / Dolby Digital Audio / 1.0 / 48 kHz / 192 kbps / DN -4dB

Par Stéphane Beauchet - le 20 avril 2015