Menu

Test blu-ray

Le Cri du sorcier

BLU-RAY - Région A, B, C
Elephant Films
Parution :

Image

Si la qualité des masters édités par Elephant est parfois aléatoire, l'éditeur restant tributaire du travail des ayant droits, Le Cri du sorcier bénéficie ici d'un transfert HD quasi parfait. Il s'agit de la très belle restauration initiée par le British Film Institute, scanné en 2K minimum, avec un piqué et un niveau de détail relativement ciselés et un grain fin assez présent. L'image a été soigneusement stabilisée et nettoyée, les contrastes bien ajustés (même si, pour vraiment chipoter, quelques scènes d'intérieurs auraient peut-être mérité des noirs un peu plus denses). La colorimétrie apparaît très naturelle, respectant la photographie d'origine, lumineuse, typique des productions anglaises des années 70. On notera un petit retrait qualitatif dans les plans truqués (générique, fondus, ralentis) et dans deux ou trois plans brefs à la colorimétrie très légèrement vacillante (comme à 1h 06 min 20). L'ensemble offre une belle patine argentique, soutenue par une compression invisible. Il s'agit de la meilleure présentation du film à ce jour... et elle le restera sans doute pendant longtemps. Du très beau travail.

A noter que le film est ici présenté dans un combo Blu-ray et DVD, au contenu strictement identique.

Son

La version originale en LPCM mono, plein débit, est d'une grande subtilité : belle dynamique, clarté des dialogues et des ambiances, totalement nettoyée des dommages du temps. La version française, d'un débit moindre mais conséquent malgré tout, présente un son très légèrement couvert, dénué de saturations et de souffle.

Suppléments

L'éditeur n'a pas repris l'interview fleuve du producteur Jeremy Thomas, présente sur le Blu-ray anglais sorti en 2014, mais propose sa traditionnelle Présentation du film par Jean-Pierre Dionnet (16 min - 1080i). A la manière de ses pastilles introductives de feu Cinéma de Quartier, Dionnet retrace le parcours du réalisateur Jerzy Skolimowski ("cinéaste prodigieux et trop rare, quelqu'un qui ne voit pas la même chose que nous") et d'une partie du casting (comme le fameux producteur Jeremy Thomas). Intéressant mais succinct.

On trouve également une galerie de photos d'exploitation et de tournage (1 min 31) au format un peu réduit, et des bandes-annonces : Le Cri du sorcier (3 min 10), D'amour et de sang (2 min 24), La Théorie des dominos (4 min 44), ainsi que celles des (très nombreuses) collections initiées par l'éditeur autour du cinéma anglais.

En savoir plus

Taille du Disque : 24 385 422 172 bytes
Taille du Film : 20 018 356 224 bytes
Durée : 1:26:33.041
Total Bitrate: 30,84 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 24,99 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 24993 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1895 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: English / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 2304 kbps / 24-bit
Subtitle: French / 0,019 kbps
Subtitle: French / 13,117 kbps

Technique

Durée : 87 min

Support : BD25

Région : A, B, C

Encodage vidéo : AVC - Mpeg4

Format cinéma : 1.85 : 1

Format vidéo : 16/9

Résolution : 1080p24

Langues : Anglais LPCM 2.0 / Français DTS-HD Master Audio 2.0

Sous-titres : Français (amovibles)

Le Film

Captures