Menu
Test blu-ray

Le Collier de fer

BLU-RAY - Région B
Movinside
Parution : 17 / 10 / 2017

Image

Le western est un genre qui se porte visiblement très bien en vidéo puisque après l'impressionnante collection de Sidonis ou celle d'ESC initiée il y a quelques mois, c'est au tour de Movinside de se lancer dans l'aventure (de l'Ouest) en HD en proposant trois films dont cette série B produite par Universal. Le master est sans doute un peu ancien mais il reste encore vaillant, notamment par sa grande stabilité et surtout ses images immaculées. L'étalonnage est convaincant, avec une belle gamme de gris et des contrastes équilibrés. L'aspect HD reste cependant en retrait avec un rendu plutôt doux : peu aidée par un niveau de détail limité, la définition est surtout honnête dans les gros plans mais manque globalement de finesse. L'ensemble est texturé d'un grain assez épais et plutôt discret. Des conditions moins spectaculaires qu'espérées mais toutefois correctes, en tout cas assez conformes à bon nombre de restaurations Universal effectuées autour des années 2010. Il s'agit à n'en pas douter de la seule source HD disponible : pour une rareté méconnue et proposée pour la première fois au monde en DVD et Blu-ray, on ne fera donc pas trop la fine bouche.

Son

Uniquement proposée en version originale sous-titrée (malgré une sortie française), la bande-son est de très bonne facture : très propre, assez détaillée, aux dialogues souvent cristallins et bénéficiant d'ambiances précises. On ne relève aucun souffle ni saturations.

Suppléments

Entretien avec Mathieu Macheret (16 min - 1080i)
Le critique au quotidien Le Monde, intervenant récurrent des collections Hollywood Legends et Western Legends d'ESC éditions, vient défendre ce film d'Audie Murphy qu'il qualifie d'"excellente surprise". Il n'évoque pas l'acteur, effleure seulement la longue carrière du réalisateur R.G. Springsteen, mais s'attache surtout à l'analyse de ce "western désespéré", "pépite sombre et noire" très efficace. Il revient sur le motif symbolique "primitif et barbare" de la potence, sa dimension métaphysique : la représentation des hommes soumis à leur destin dans la sauvagerie de l'Ouest, "un chaos où il est ramené à l'absurdité de sa propre présence sur Terre". Macheret admire la concision et la sécheresse de la mise en scène, son scénario de série B très ambitieux qui ne s'abandonne pas au sentimentalisme, malgré "un final en forme de domestication".

En savoir plus

Taille du Disque : 18 607 952 278 bytes
Taille du Film : 14 710 461 888 bytes
Durée : 1:18:51.101
Total Bitrate: 24,87 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 21,92 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 21927 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1621 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 21,220 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 11 novembre 2017