Menu
Test blu-ray

La Rumeur

BLU-RAY - Région B
Wild Side
Parution : 24 / 6 / 2020

Image

Ce transfert HD de qualité honorable est le même que celui proposé par Kino aux Etats-Unis, mais avec comme souvent chez Wild Side un complément de restauration pour éliminer un certain nombre de défauts de surface, comme des taches et quelques points. Ce travail est plutôt bien fait car il n'endommage pas la texture de l'image. Nous sommes donc ici en présence d'une image assez bien définie sans atteindre des sommets, et possédant un naturel préservé des outrages des outils numériques. Cet aspect nous permet d'admirer avec un certain confort visuel  le travail sur la profondeur de champ, marque de fabrique du cinéma de William Wyler. Notre comparatif avec l'édition Kino indique une image un peu plus contrastée sur l'édition Wild Side, avec également un piqué légèrement supérieur en faveur de cette dernière. L'encodage AVC, un peu plus soigné que sur le disque Kino, est aussi à l'avantage de l'éditeur français.

Comparatif 1 Comparatif 2 Comparatif 3 Comparatif 4 Comparatif 5

Son

La version originale n'est pas d'une précision extraordinaire même si l'on ne doit déplorer aucun défaut majeur ; hormis quelques sifflantes dans les aiguës lors de certains dialogues, l'ensemble reste correct. La version française est de bonne tenue également mais il faut supporter d'écouter des adultes tenter vainement de doubler des voix d'enfants.

Suppléments

La fin d'un voyage (15 min - HD)
Sean Hepburn Ferrer est le fils d'Audrey Hepburn et de Mel Ferrer, et producteur de cinéma (Ironweed et Strangers Kiss). Il évoque pour nous cette période particulière dans la carrière de sa mère où fut tourné La Rumeur, juste après le succès de la comédie légère Breakfast at Tiffany's. Mais loin de nous dresser un portrait attendri, il nous livre ici un regard lucide et parfois même critique sur les capacités de comédienne de sa mère à ses débuts. Puis il achève cette présentation toute en nuance en évoquant la collaboration professionnelle fructueuse qui exista entre Audrey Hepburn et le cinéaste William Wyler, qui fut en quelque sorte sorte son mentor à partir de Vacances romaines.

Vérités sur un mensonge ( 15 min - HD)
Veronica Cartwright est l'une des  jeunes comédiennes interprétant une collégienne impliquée dans cette histoire de dénonciation, elle sera également l'année suivante l'interprète de la jeune soeur de Rod Taylor dans Les Oiseaux d'Alfred Hitchcock. Elle évoque ici son expérience d'enfant-actrice sur ces deux films difficiles au sujet très adulte, et sa relation avec les deux stars féminines Audrey Hepburn et Shirley MacLaine. On peut remercier Robert Fisher d'avoir retrouvé cette comédienne à la personnalité sensible qui fut également l'interprète de Joan Marie Lambert, l'autre personnage féminin d'Alien.

Bande-annonce originale ( 2min - HD)

Un livre de 68 pages
Ce livre est signé par Frédéric Albert Lévy, ancien collaborateur de la mythique revue Starfix et aujourd'hui collaborateur régulier du non moins mythique site DVDClassik. Aux Etats-Unis, La Rumeur est sorti dans une certaine indifférence dans une édition Blu-ray très basique, chez Kino. En France, l'éditeur Wild Side a quelque peu surpris en proposant ce film de William Wyler dans une édition luxueuse avec livre. En y réfléchissant, et surtout en lisant ce livre, on se dit que l'éditeur est loin d'avoir eu tort  car il y a beaucoup de choses à dire sur ce film et Frédéric Albert Lévy ne s'en prive pas. La Rumeur est un film méprisé, y compris par son auteur, l'ouvrage de Coursodon/Tavernier l'expédie en quelques lignes sans prendre de gants. Pourtant raconter la petite histoire de ce film n'est pas superflu, sachant que jusqu'à ce qu'il soit tourné on ne peut pas vraiment dire que les films abordant le sujet du lesbianisme aussi frontalement courraient les rues. C'est donc l'un des mérites de ce livre d'évoquer les origines du sujet, une pièce de Lillian Hellman déjà adaptée au cinéma par Wyler en 1936, mais Code Hayes oblige, totalement expurgée de son propos sulfureux. L'autre mérite de ce livre est d'aborder la collaboration entre William Wyler et le chef opérateur Gregg Toland, apôtre de la profondeur de champ. Ce passage quelque peu technique nous rappelle un précepte essentiel qui a malheureusement tendance à se perdre aujourd'hui : le cinéma est fait pour être vu sur grand écran. Une saine lecture, complétée par un intéressant entretien avec Catherine Wyler, fille du cinéaste.

En savoir plus

Disc Label: LA_RUMEUR
Disc Size: 39,195,212,768 bytes
Protection: AACS
Playlist: 00000.MPLS
Size: 29,040,709,632 bytes
Length: 1:48:14.571
Total Bitrate: 35.77 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 29930 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz /  1800 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz /  1509 kbps / 24-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz /  1951 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz /  1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 0.087 kbps
Subtitle: French / 30.725 kbps

Par Jean-Marc Oudry - le 31 juillet 2020