Menu
Test blu-ray

La Proie

BLU-RAY - Région B
ESC Editions
Parution : 24 / 4 / 2018

Image

La Proie rejoint la collection "Hollywood Legends", après deux éditions sorties à l'étranger en 2016, d'abord en Angleterre (chez BFI) puis aux USA (chez Kino Lorber). L'édition du British Film Institute est présentée comme une restauration 2K, avec un scan identique au disque Kino Lorber - dont ESC reprend ici le master : il s'agit des meilleurs rendus du film à ce jour. Seulement pour une restauration en 2K, l'image manque un peu de précision. Il est possible que cela soit dû à un faiblesse de scanner ou que le négatif original n'ait pu être utilisé, perdu ou trop endommagé, et remplacé par un élément intermédiaire de moindre qualité. Le trait est en tout cas un peu doux, avec un niveau de détail limité (même si les gros plans rehaussent parfois le niveau) et une dynamique moyenne dans les hautes lumières. Notez que les plans truqués (fondus enchaînés ou au noir) ont un aspect un peu plus rugueux et épais. La copie est heureusement très bien nettoyée et assez stable (on relèvera quelques tremblements autour de 1 h 02 min), avec quelques légères fluctuations du niveau de noir dues à l'état de la pellicule. Des contrastes dans l'ensemble corrects, même si on aurait souhaité un rendu aussi affiné que sur l'édition Kino (aux noirs un peu plus denses).

Son

La Proie n'est proposé qu'en version originale, mais dans un mixage très propre et convaincant. Les traces d'usure ont été gommées, le souffle a été atténué, les voix sont claires, non saturées, les ambiances gardent une présence subtile. Un rendu très fidèle aux conditions d'origine.

Suppléments

Le film noir selon Robert Siodmak (32 min - 1080i)
Antoine Sire, membre du comité exécutif du groupe BNP Paribas (!) et surtout grand cinéphile, auteur du livre "Hollywood, la cité des femmes" en 2016, évoque la carrière américaine du réalisateur Robert Siodmak sous l'angle du Film Noir, genre qu'il a pu explorer sur une dizaine de titres, principalement pour la Universal et la Fox. Ce long module, sobrement réalisé par Linda Tahir et illustré de nombreux documents, est aussi l'occasion de faire une présentation générale d'un genre, "mélange de réalisme social et de stylisation angoissante", à travers les films de ces deux studios, et plus particulièrement La Proie, "un des grands films noirs urbains". Antoine Sire analyse le style du film, tourné en décors naturels pour capter l'ambiance oppressante de la ville, son scénario "qui brouille pas mal de repères" et fait cohabiter l'homme qui a réussi à celui qui a mal tourné, dans "un univers d'échec et de souffrances", empreint du "pessimisme cher à Siodmak". Il parle également du casting : la "performance tout à fait remarquable" de Victor Mature, Richard Conte en "bandit d'une véritable humanité", ou les actrices Debra Paget, Shelley Winters ou Hope Hemmerson. Une analyse pertinente et un supplément très agréable, à conseiller à tous ceux qui débutent dans le genre ou veulent en savoir plus sur le Film Noir : Antoine Sire est un cinéphile enthousiaste, à la passion accrocheuse.

C'est le seul supplément de ce Blu-ray : il n'y a pas de bande-annonce mais des "cartons" regroupant les sorties HD de la collection.

En savoir plus

Taille du Disque : 24 192 157 486 bytes
Taille du Film : 18 132 850 944 bytes
Durée : 1:35:22.716
Total Bitrate: 25,35 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 22,05 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 22053 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1918 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 23,226 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 21 mai 2018