Menu
Test blu-ray

La Fin du jour

BLU-RAY - Région B
Pathé
Parution : 1 / 6 / 2016

Image

Comme pour La Belle équipe, La Fin du jour n'avait jamais bénéficié d'une sortie en DVD. Une absence regrettable que Pathé Vidéo vient donc de corriger (et de quelle façon !) avec cette première édition du film depuis les années 80 et la VHS de René Château. La Fin du jour a été restauré en 4K à partir du négatif nitrate, des travaux confiés au laboratoire L'Immagine Ritrovata, à Bologne en Italie, sous le contrôle de Christian Duvivier, fils du réalisateur. Une pellicule bien conservée et un scan puissant ont permis un résultat absolument magnifique. L'image est d'une grande précision, avec un trait acéré et un niveau de détail poussé. Les gros plans, comme ceux de Louis Jouvet par exemple, vous laisseront bouche bée, réellement impressionnants. Si l'ensemble possède une très bonne tenue, certaines images pourront parfois sembler moins précises : la faute à une mise au point fragile, peu aidée par une profondeur de champ souvent réduite ou des lentilles de caméra qui ne permettaient la netteté que dans des zones restreintes (généralement au centre de l'image) en créant des "halos flous" dans les contours du cadre. Ces défauts enregistrés sur pellicule au moment du tournage font partie intégrante de l'oeuvre. Ajoutons que la très bonne définition de l'image est soutenue par un grain fin qui n'a pas été estompé et apparaît ici très naturel. La palette de gris est plutôt convaincante même si l'on aurait sans doute pu accentuer un tout petit plus la densité des noirs. Néanmoins, hormis quelques rares plans où cela se remarque, on note quand même un bel équilibre général des contrastes - d'autant que le scan, pour une fois, laisse apparaître un peu de détail (du grain) dans les parties les plus sombres de l'image. On ne relèvera que quelques photogrammes manquant à 59 min 20, c'est dire la grande qualité de cette présentation.

Son

La bande-son a bénéficié d'un bon nettoyage. Hormis un léger souffle ponctuel, on ne relève aucun dommage du temps. Les voix restent claires, avec peu de sifflantes, et les ambiances sont bien restituées. Un rendu très naturel, fidèle au mixage d'origine. La Fin du jour est également présenté avec une piste Audiovision pour les malvoyants.

Suppléments

Le dernier acte (17 min - 1080i)
Autre complément réalisé par Jérôme Wybon qui réunit deux spécialistes de Julien Duvivier : Eric Bonnefille et Hubert Niogret. Les deux hommes relatent l'histoire du projet en le resituant dans la carrière du réalisateur tout juste revenu de Hollywood, et reviennent notamment sur les spécificités de la distribution. On apprend par exemple que le casting original était légèrement différent : Raimu quitta le projet quelques jours avant le début du tournage. On évoque longuement la direction d'acteurs de Duvivier et son comportement "très exigeant, parfois dur" sur les plateaux. Duvivier, qui avait tenté une carrière d'acteur dans sa jeunesse, sans avoir le talent suffisant, a su intégrer au scénario de nombreux éléments biographiques. C'est sans doute pour cela que La Fin du jour était "l'un de ses deux films préférés". Jérôme Wybon enrichit les propos des biographes par des archives de Michel Simon et Charles Spaak, un apport toujours bienvenu et pertinent qui fait d'autant plus regretter l'absence d'informations voire d'analyses sur le travail de ce dernier (et ses magnifiques dialogues). Un supplément très intéressant mais trop bref et un peu frustrant, avouons-le.

Vous trouverez également deux bandes-annonces d'époque (durée totale : 4 min 20 - 1080p)



 

En savoir plus

Taille du Disque : 34 953 350 790 bytes
Taille du Film : 29 156 585 472 bytes
Durée : 1:44:45.779
Total Bitrate: 37,11 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 32,63 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 32636 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / Main Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1237 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1229 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 53,738 kbps
Subtitle: English / 48,086 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 8 juin 2016