Menu
Test blu-ray

La Cible humaine

BLU-RAY - Région B
Sidonis / Calysta
Parution : 26 / 6 / 2020

Image

La Cible humaine a été restauré en 4K par le studio Fox il y a environ deux ans. Après une édition allemande parue en début d'année, Sidonis est donc le deuxième éditeur à proposer cette nouvelle restauration sur support Blu-ray (l'édition anglaise de chez Signal One semble être annulée). Le précédent transfert SD utilisé pour les éditions DVD n'était guère enthousiasmant, voire carrément médiocre, c'est donc avec satisfaction que nous accueillons cette nouvelle restauration très soignée dans l'ensemble. On notera juste que la partie gauche de l'image est légèrement voilée, ce qui occasionne quelques fluctuation de densité en basse lumière et une légère perte de piqué dans les hautes lumières. Ce défaut lié à la photochimie ne nuit nullement au naturel de l'image, qui présente un beau noir et blanc très nuancé et stable. Notre première salve de comparatifs entre le DVD Fox 2004 et le Blu-ray Sidonis est significativement parlante : dans tous les domaines, ce dernier propose une image grandement améliorée :

Comparatif 1  Comparatif 2  Comparatif 3  Comparatif 4  Comparatif 5

Notre deuxième série de comparatifs est consacrée à l'édition allemande sortie chez Explosive Media, on constate qu'il n'existe guère de différences entre les deux éditions qui présentent les mêmes qualités et les mêmes défauts, un compression perfectible en basse lumière sur certains plans.

 Comparatif  6   Comparatif 7   Comparatif 8

Son

La version originale présente un peu de souffle mais l'ensemble est clair et détaillé, et restitue avec précision les ambiances sonores qui accentuent la nervosité de Gregory Peck à mesure que l'action progresse (le tic tac d'une horloge, le claquement de ses éperons alors qu'il fait les cents pas dans le saloon, les cris des enfants dans la rue...). La version française d'époque est très étouffée, les personnages paraissent s'exprimer depuis la pièce à côté, la tête sous un oreiller, et les ambiances sonores semblent annihilées.

Suppléments

Présentation par Bertrand Tavernier (27 min - SD)
Cette présentation a été tournée en 2011, Bertrand Tavernier y entreprend dans un premier temps de minimiser le rapprochement thématique trop souvent évoqué du film de Henry King avec High Noon de Fred Zinnemann, ce qui l'amène ensuite à comparer les deux fins... en les dévoilant. Nous recommandons donc de ne pas regarder cette présentation avoir de voir le film. Puis le cinéaste nous dresse un portrait admiratif de Henry King, un cinéaste sentimental qui, par habileté, ne tombe jamais dans une sensiblerie excessive. Un cinéaste de la campagne et des gens humbles qui a souvent brillé dans le genre western. Bertrand Tavernier nous précise également que c'est André De Toth qui est à l'origine du scénario et se serait inspiré d'expériences vécues dans les bars pour écrire le personnage du gunfinghter constamment provoqué. Il nous explique ensuite les raisons pour lesquelles De Toth se retira du projet. Comme souvent les anecdotes sont nombreuses, Bertrand Tavernier ayant à un moment ou un autre de sa vie rencontré nombre de réalisateurs, scénaristes et comédiens impliqués dans le cinéma américain de cette période.

Présentation par Patrick Brion (9 min - SD)
Toujours en ayant à l'esprit d'être complémentaire de son comparse Bertrand Tavernier, Patrick Brion apporte ici un élément omis par son prédécesseur : le personnage joué par Gregory Peck n'est pas seulement inspiré de l'expérience de pilier de bar d'André De Toth mais aussi par un personnage historique bien connu des amateurs de western, Johnny Ringo, qui participa au fameux règlement de comptes à OK Corral. Cet aparté historique terminé, Patrick Brion évoque la fructueuse collaboration entre Henry King et Gregory Peck, La Cible humaine en étant l'un des sommets avec aussi Un homme de fer. Puis il termine cette courte présentation en évoquant l'échec financier du film, bien qu'il soit aujourd'hui considéré comme un classique du genre.

Bande-annonce originale (2 min - SD)
Cette bande-annonce originale est assez... originale, puisqu'elle est présentée par Gene Tierney qui, sauf erreur, ne semble pourtant pas faire partie de la distribution du film. On supposera donc que c'est son statut de star de la Fox qui nous vaut sa présence. Elle nous présente le film de manière assez particulière dans son comportement puisque son regard est constamment fuyant et ne semble jamais fixer la caméra pour s'adresser au spectateur. Un document rare, en quelque sorte.

Galerie de photos 
Cette galerie richement dotée en image d'archives est proposée en HD mais présente quelques défauts d'aliasing, dommage car elle vaut vraiment le coup d'oeil, les documents étant de qualité.

En savoir plus

Disc Label: LA CIBLE HUMAINE
Disc Size: 24,937,117,388 bytes
Protection: AACS
Playlist: 00000.MPLS
Size: 21,189,672,960 bytes
Length: 1:24:34.569
Total Bitrate: 33.41 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 27907 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz /  1981 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz /  1509 kbps / 24-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz /  1582 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz /  1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 0.247 kbps
Subtitle: French / 31.742 kbps

Par Jean-Marc Oudry - le 3 juillet 2020