Menu
Test blu-ray

La Charge des Tuniques Bleues

BLU-RAY - Région B
Sidonis / Calysta
Parution : 21 / 11 / 2016

Image

Après quelques belles surprises parues chez l'éditeur, et notamment le Blu-ray de L'Homme de la plaine, nous étions impatients de pouvoir redécouvrir La Charge des tuniques bleues, autre film d'Anthony Mann, dans des conditions bien meilleures que ce que le DVD Sony proposait jusque-là. Malheureusement, la déception est à la hauteur des attentes puisque Sidonis ne nous offre ici que le master HD qui a justement été utilisé pour ce DVD paru... en 2005. S'il y a bien une (petite) amélioration par rapport à cette édition, elle se situe surtout au niveau de la définition, évidemment un peu meilleure (merci notamment au débit vidéo multiplié par 4) mais toujours trop douce, comme vous pouvez le constater avec le comparatif ci-dessous :

              comparatif 1                 comparatif 2                   comparatif 3                  comparatif 4

Pour le reste, il ne faut donc pas espérer de miracle puisque cette restauration fait bien son âge. Le niveau de détail est ainsi limité, comme le piqué, honnête sans plus, avec un grain extrêmement léger (comme à son habitude, l'éditeur en a sans doute gommé un peu). La copie n'est pas totalement propre, il persiste encore quelques poussières ou rayures verticales, et le cadre est légèrement instable. L'observation de la colorimétrie démontre que l'on n'a sans doute pas utilisé ici le négatif original mais une copie qui peut parfois montrer des faiblesses de tirage, notamment un trait plus flou au bord gauche de certains plans. On constate surtout une homogénéité fragile de l'étalonnage sur l'ensemble du film,  et l'on peut régulièrement observer de légères dérives chromatiques sur les bords du cadre (teintes rougeâtres ou verdâtres, cf. notre galerie d'images). De plus, la copie photochimique utilisée souffre d'un problème de fidélité colorimétrique évident que les scanners HD de l'époque n'ont pu améliorer. L'apparition miraculeuse des nuances de couleurs sur L'Homme de la plaine ne sera malheureusement pas réitérée cette fois-ci, les teintes de La Charge des tuniques bleues restant principalement terreuses, marrons, à l'aspect parfois presque monochrome, avec des visages tirant régulièrement vers le magenta. Ajoutons enfin que les contrastes ne sont pas très homogènes, eux non plus : certains plans possèdent des noirs laiteux, d'autres ont des contrastes très denses.

Son

La version originale propose un mixage stéréo tout à fait recommandable. C'est la musique de Leigh Harline qui en profite le plus, avec une dynamique efficace et une belle spatialisation. Les voix sont le plus souvent assez claires mais elles peuvent parfois être un peu étouffées, comme les ambiances qui sont souvent ténues. La version française n'a malheureusement pas la chance de la stéréo mais elle reste tout aussi propre et claire. On se consolera avec le doublage d'origine, qui sonne bien d'époque. Profitons de l'occasion pour saluer la traduction (par les sous-titres) de la chanson du générique, un détail trop souvent oublié.

Suppléments

Entretien avec Anthony Mann (17 min - SD - 4/3)
Voici peut-être la surprise qui justifiera l'achat de cette édition, pour ceux qui ne possédaient pas le DVD : une interview d'Anthony Mann réalisée à Londres, pour la BBC en 1967, pendant le tournage de Maldonne pour un espion, et donc très peu de temps avant sa mort. Le réalisateur parle de son apprentissage du jeu d'acteur et de la mise en scène (l'utilisation de la profondeur de champ), de ses influences (Murnau) et de ses westerns. Cinéaste de "héros fatigués", il utilisait la violence pour exprimer des émotions et explique, entre autres, sont intérêt pour les tournages en extérieurs qui donnent un plus grand "sentiment de réalisme" grâce aux acteurs en train d'affronter les éléments. Anthony Mann aimait le cinéma pour son "effet immédiat plus important". Un beau moment : merci à l'éditeur d'avoir retrouvé cette archive rare.

Présentation de Patrick Brion (14 min - 1080i)
On retrouve l'infatigable créateur du Cinéma de Minuit qui évoque ce film au "scénario tout à fait curieux"citant notamment l'intrigue passionnelle à l'intérieur d'un fort ou la scène "invraisemblable" du piège à ours. Il parle du rapport d'Anthony Mann avec la nature "dans laquelle les hommes semblent gêner" et de ce qui sera son dernier "western classique".

On trouve enfin une galerie d'affiches.

En savoir plus

Taille du Disque : 26 017 369 540 bytes
Taille du Film : 21 887 791 104 bytes
Durée : 1:38:00.457
Total Bitrate: 29,78 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 24,10 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 24103 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1808 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2048 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 1,014 kbps
Subtitle: French / 29,107 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 10 décembre 2016