Menu
Test blu-ray

La Blessure

BLU-RAY - Région B
Sidonis / Calysta
Parution : 3 / 2 / 2015

Image

La Blessure est proposé ici en 1080p24 par Sidonis, d'après un master provenant du catalogue United Artists. Comme souvent chez ce studio, le transfert est 2K et de qualité appréciable. On notera  quelques points blancs et des taches qui n'ont pas été nettoyés. La définition est bonne, mais il semblerait que l'éditeur ait appliqué un léger dégrainage lors de l'encodage qui atténue sensiblement le piqué. Néanmoins, le film conserve une texture argentique assez plaisante. La colorimétrie particulière du film semble correspondre aux choix d'Ivan Passer d'atténuer la couleur bleue au maximum, ainsi les scènes en intérieur et en basses lumières ont une curieuse teinte sépia (le film se veut un hommage au cinéma noir américain), que l'on attribuera à ce choix en l'absence de toute autre explication. La compression est correcte mais pas optimale (d'où cette sensation de dégrainage et de perte de piqué), le film est encodé à un débit assez bas sur un BD 25.

Son

Deux pistes DTS-HD Master Audio sont proposées : la version originale stéréo d'excellente facture, claire et dynamique ; la version française d'époque au mixage moins convaincant mais correct.

Suppléments

Rencontre avec Ivan Passer (36 min - HD)
Quel plaisir d'écouter Ivan Passer parler de son film avec humilité et sans langue de bois. Il explique pourquoi il a choisi John Heard pour le rôle de Cutter au détriment de Richard Dreyfuss. Comment Jeff Bridges est arrivé sur le projet alors qu'il venait de tourner La Porte du paradis, autre production United Artists. On apprend aussi qu'Ivan Passer a failli tourner la suite de Croix de fer de Sam Peckinpah mais qu'il a refusé (et qui sera finalement réalisée par Andrew McLaglen, sauf erreur de ma part). Ivan Passer revient également sur sa jeunesse en Tchécoslovaquie, alors sous l'emprise stalinienne, et les raisons pour lesquelles il quitta l'Europe pour les Etats-Unis alors qu'il était scénariste des films de Milos Forman.

Présentation par Bertrand Tavernier (25 min - SD)
Bertrand Tavernier présente Cutter's Way avec beaucoup d'enthousiasme. Selon lui, le film d'Ivan Passer est le meilleur film sur l'après-guerre du Vietnam avec Who'll Stop the Rain de Karel Reisz. Mais aussi l'un des plus grands chefs-d'oeuvre du cinéma américain des années 80.

Galerie de photos (1 min - HD)

Bande-annonce (1 min 50 - SD)

Par Jean-Marc Oudry - le 26 février 2015