Menu
Test blu-ray

La 317ème Section

BLU-RAY - Région B
Studiocanal
Parution : 8 / 3 / 2019

Image

Le film a été restauré en 2010 par StudioCanal et la Cinémathèque française. Cette restauration 2K a été supervisée par Pierre Schoendoerffer et Raoul Coutard. Le négatif ayant souffert du tirage de nombreuses copies, un positif de sauvegarde en meilleur état tiré en 1965 a été utilisé pour le scan. Ces informations relatives à la restauration sont disponibles sur le site de la Cinémathèque. Le scan a été réalisé en 2010 par le laboratoire LTC, à cette époque l'utilisation du scanner hybride Spirit Data Ciné était assez fréquente. Le rendu de ce scanner était généralement assez satisfaisant bien que sa précision était moindre que le scanner Arriscan utilisé aujourd'hui par la plupart des laboratoires français. Ainsi l'image de ce Blu-ray peut paraître un peu dure avec des contours imprécis sur les plans larges, alors que les gros plans s'en sortent mieux et sont parfois même magnifiques. Il faut dire que La 317ème Section bénéficie d'une photographie noir et blanc très soignée que l'on doit au grand chef opérateur Raoul Coutard  Le film est assez granuleux et l'encodage AVC respecte très bien les textures. L'image est stable et quelques rayures et points blanc ne perturbent pas trop le visionnage. Dans l'ensemble, ce Blu-ray apporte une plus-value non négligeable comparé au précédent DVD, ainsi notre comparatif ci-dessous montre une image nettement plus précise et moins impactée par la compression bas débit du DVD qui filtre le grain, la pluie et même le grain de beauté de Bruno Cremer !

Comparatif 1   Comparatif 2  Comparatif 3  Comparatif 4  Comparatif 5

Son

Le mixage mono d'origine a été restauré par le laboratoire Cinéstéréo à partir des pistes magnétiques. La dynamique est bonne, le souffle absent et l'ensemble propre. Presque trop propre, mais cela est dû probablement au fait que le film a été entièrement post-synchronisé en studio, comme le précise Jacques Perrin dans le supplément.

Suppléments

Jacques Perrin, le sens de l'engagement (33 min - HD)
Cet entretien réalisé spécialement pour cette édition a été réalisé par Dominique Maillet. Depuis la disparition de Bruno Cremer, Jacques Perrin est sans doute l'un des derniers survivants de cette aventure que fut le tournage de La 317ème Section. Il nous raconte ici les conditions difficiles de ce tournage, à l'endroit ou se rejoignent les trois frontières (Laos, Cambodge, Vietnam). Il évoque également la personnalité particulière de George de Beauregard, producteur incontournable de la Nouvelle Vague. Mais c'est évidemment le souvenir de  Pierre Schoendoerffer qui occupe la plus grande place de cet entretien. Jacques Perrin nous rappelle que le cinéaste de La 317ème Section était à une époque catalogué cinéaste de droite (probablement aussi par l'inévitable critique française de gauche de l'après-Mai 68), ce que l'acteur conteste vigoureusement... Jacques Perrin juge également sévèrement son jeu d'acteur, se reprochant sur ce film de ne pas avoir le bon timbre de voix lors de la post-synchronisation du film, trop fluette et pas assez militaire, au contraire de Bruno Cremer.

En savoir plus

Disc Title: LA 317EME SECTION
Disc Size: 37 855 369 139 bytes
Protection: AACS
BD-Java: No
Playlist: 00004.MPLS
Size: 29 773 885 440 bytes
Length: 1:34:41.333
Total Bitrate: 41,93 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 38993 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 925 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 32,989 kbps

Par Jean-Marc Oudry - le 28 mars 2019