Menu
Test blu-ray

L'Ibis rouge

BLU-RAY - Région B
ESC Editions
Parution : 5 / 3 / 2019

Image

C'est donc ESC qui reprend au fil de l'eau la filmographie du franc-tireur Jean-Pierre Mocky, après une intégrale sortie en DVD par Pathé il y a quelques années. L'Ibis rouge est présenté dans une très belle restauration, effectuée en 2015 par les laboratoires Eclair en 2K, à partir du négatif original 35mm. La copie est stable, immaculée, et bénéficie d'une définition soutenue et d'un très bon niveau de détail. La colorimétrie apparaît naturelle, conforme à un rendu pellicule, avec des contrastes plutôt équilibrés, des noirs parfois un peu clairs et souvent colorés (en cela, similaires à l'étalonnage d'origine). Un grain fin a été conservé, idéalement dosé pour offrir une texture argentique très fidèle aux conditions d'origine. Il s'agit de la meilleure présentation du film à ce jour, servie dans un Blu-ray techniquement irréprochable.

comparatif DVD Pathé (2005) vs. Blu-ray ESC (2019) :   1   2   3   4   5

Son

Peu habitué aux gros budgets, Jean-Pierre Mocky ne s'embarrasse pas d'une bande-son sophistiquée. On retrouve ainsi un mixage très modeste, entièrement post-synchronisé, au rendu simple, peut-être légèrement couvert mais en tout cas très propre. Les voix conservent une petite clarté, avec de légères sifflantes, et les ambiances sont ténues. On ne relève pas de souffle particulier ou de traces d'usure gênantes.

Suppléments

L'étrangleur du canal de l'Ourcq (8 min - 1080i)
Jean-Pierre Mocky, face caméra, donne quelques brèves informations sur le film, le décor du canal de l'Ourcq, le roman original de Fredric Brown ou le scénariste André Ruellan, habitué des histoires fantastiques. Il parle de ses rapports avec Michel Serrault, du tournage avec les "trois Michel", de la musique d'Éric Demarsan qui a apporté à L'Ibis rouge "une atmopshère extraordinaire", et du succès critique et public du film, en France comme à l'international. Ponctué de trop nombreux (et longs) extraits, les propos sont malheureusement plutôt anecdotiques, jamais approfondis. Plutôt que le laisser un peu en roue libre, comme ici, il aurait fallu un spécialiste de Mocky qui l'interroge et le relance sur les nombreux sujets qu'il y avait sans doute à commenter. Vraiment dommage...

En savoir plus

Taille du Disque : 23 367 312 419 bytes
Taille du Film : 21 470 076 480 bytes
Durée : 1:20:35.041
Total Bitrate: 35,52 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 30,04 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 32042 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1702 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Par Stéphane Beauchet - le 13 juin 2019