Menu
Test blu-ray

L'Homme aux colts d'or

BLU-RAY - Région B
Sidonis / Calysta
Parution : 20 / 6 / 2019

Image

L'Homme aux colts d'or fit partie des tout premiers "Westerns de légende" à franchir le pas de la haute définition. C'était en 2012, avec un master déjà perfectible, plutôt daté et dégrainé, mais c'était ce que l'on pouvait proposer de mieux à l'époque. Surprise : le film est de nouveau réédité aujourd'hui par Sidonis, distingué dans la collection "Silver", quelques semaines après que l'éditeur américain Twilight Time a sorti, de son côté, une toute nouvelle restauration 2K ou 4K, logiquement bien plus satisfaisante, respectueuse du cadre d'origine et de la colorimétrie. La grande question était de savoir si Sidonis allait réutiliser son ancien master ou avait pu mettre la main sur cette nouvelle restauration. Malheureusement, il nous faudra cocher la première option : on retrouve cette image un peu douce, avec une précision moyenne, un niveau de détail limité, quelques contours colorés créés par un mauvais alignement des trames du Technicolor, un étalonnage froid peu nuancé et un grain (presque) totalement éliminé. Dommage...

comparatif Blu-ray Sidonis (2012) vs. Blu-ray Sidonis (2019) : 1  2  3  4  5  6  7

Son

Quand la récente édition américaine propose le film avec une VO remixée en 5.1, issue du mixage stéréo 4 pistes d'origine, nous devons nous contenter d'une simple piste mono. Celle-ci est heureusement de bonne facture, avec une dynamique honnête (sans faire de miracles) et un spectre relativement propre, sans souffle, quelques débuts de sifflantes assez discrets, et des ambiances présentes. Un minimum tout à fait convenable. La version française tient bien la route, les dialogues sont clairs, sans distorsions ou usure du temps. On ne relève pas de souffle et les ambiances semblent à peu près respectées.

Suppléments

Même côté supplément, il s'agit de l'exacte réplique de la précédente édition.

Présentation de Bertrand Tavernier (16 min - SD)
Le cinéaste évoque Warlock, un film qui mérite d'être redécouvert, "d'une rigueur et d'une lucidité assez en avance sur son temps". Il loue les grandes qualités du scénario de Robert Alan Aurthur, qui "subvertit un grand nombre de clichés" avec une histoire ou le remords et la vengeance motivent tous les personnages. Il parle du casting, notamment la grande retenue d'Anthony Quinn ou les personnages féminins plus conventionnels et maniérés. Tavernier parle un peu d'Edward Dmytryk, son flair pour choisir des auteurs solides, la morbidité un peu sombre de L'Homme aux colts d'or que l'on retrouve dans ses meilleurs films, et sa mise en scène peu originale, plutôt conventionnelle, qui insuffle pourtant un climat original.

Présentation de Patrick Brion (14 min - 1080i)
L'historien, fidèle de la collection western de Sidonis, parle longuement du scénario "très ambitieux", "extrêmement charpenté", plein de zones d'ombres, qu'il paraphrase beaucoup. Il est surtout interpellé par la relation entre les personnages de Henry Fonda et Anthony Quinn, une amitié "assez inhabituelle" entre deux hommes. Warlock est, pour lui, le meilleur western d'Edward Dmytryk, l'un de ses dernier grands films. Il en profite pour évoquer l'épisode de Liste noire, pendant le Maccarthysme, qui a marqué sa vie et sa carrière...

Sidonis ne propose toujours pas la bande-annonce du film, mais on trouve en revanche des extraits des prochaines sorties western de l'éditeur : c'est la seule différence avec le précédent Blu-ray.

En savoir plus

Taille du Disque : 36 372 515 972 bytes
Taille du Film : 32 376 631 488 bytes
Durée : 2:01:26.195
Total Bitrate: 35,55 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 29,94 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 29943 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1590 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2024 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 0,150 kbps
Subtitle: French / 24,238 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 6 juillet 2019