Menu
Test blu-ray

Je veux seulement que vous m'aimiez

BLU-RAY - Région B
Carlotta
Parution : 5 / 10 / 2011

Image

Ce téléfilm a été restauré en 2K en 2010, l'étalonnage a été supervisé par le chef opérateur Michael Ballhaus. Comme souvent pour ce type de production, le support d'origine est en 16mm. Support moins coûteux que le 35mm, les caméras présentaient l'avantage d'être plus légères et plus maniables, ce qui convenait parfaitement aux méthodes de travail de Fassbinder. La restauration proposée ici est d'une qualité remarquable, le 16mm est une pellicule un peu moins sensible et plus granuleuse que le 35mm, ce qui occasionne pour certains plans tournés de nuit une image granuleuse et aux noirs quelque peu bouchés. Dans l'ensemble, la définition est palpable avec un travail sur la profondeur de champ très bien rendu. La compression AVC est correcte même si le grain paraît un peu trop figé sur certains plans. Destiné à la télévision, le film a été tourné à la cadence de 25 images par seconde. Le flag accompagnant la vidéo indique 1080i50 en sortie du lecteur, mais l'image est bien progressive en 25P sans artefact.

Son

La version originale mono est proposée en PCM (sans compression donc ), elle n'appelle pas de commentaire particulier sinon qu'elle est d'excellente qualité. Le film a été tourné en prise de son directe et tous les dialogues sont parfaitement audibles, le mixage est tout à fait plaisant.

Suppléments

De l'amour et des contraintes (60 min - HD)
Ce foisonnant document que l'on doit à Robert Fischer propose de nombreux témoignages de différents collaborateurs de Fassbinder, ainsi que de critiques et écrivains allemands spécialistes du cinéaste. Parmi les intervenants, nous retiendrons le chef opérateur Michael Ballhaus, toujours très disert sur l'aspect technique des films de Fassbinder, donnant des informations précieuses sur la signification de certains cadrages et mouvements de caméra. Egalement intéressant, les révélations de l'actrice Erni Mangold, a qui Fassbinder aurait demandé de s'inspirer de Charles Bronson pour son interprétation du rôle de la mère. Elke Aberle actrice/enfant qui a joué dans les mélodrames allemands des années 50 (cinéma aujourd'hui méprisé) que Fassbinder n'oublie pas de dénuder dans le film (c'est un peu comme si Shirley Temple avait tourné nue dans un film de John Waters). Ces moments de légèreté ne doivent pas occulter les nombreux intervenants de ce document qui participent tous à nous éclairer sur la genèse de ce film remarquable qu'est Je veux seulement que vous m'aimiez.



En savoir plus

Disc Size: 40 986 553 793 bytes
Protection: AACS
BD-Java: No
Playlist: 00001.MPLS
Size: 26 293 653 504 bytes
Length: 1:45:28.639
Total Bitrate: 33,24 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 29990 kbps / 1080i / 25 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: German / LPCM Audio / 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit
Subtitle: French / 23,433 kbps

Par Jean-Marc Oudry - le 14 mars 2019