Menu
Test blu-ray

Iwo Jima

BLU-RAY - Région B
Rimini Editions
Parution : 22 / 1 / 2019

Image

Les films Republic arrivent en force sur le marché français puisque, après certains westerns récemment proposés par Sidonis, c'est au tour de Rimini d'éditer ce célèbre film de guerre réalisé par Allan Dwan. L'éditeur s'est procuré ce qui est visiblement la restauration la plus récente, disponible en Blu-ray américain depuis 2014, dont la tenue générale reste encore imparfaite mais largement recommandable. Signalons d'abord les bonnes choses : le film semble avoir été scanné en 2K, une grande partie des scènes ont été stabilisées et possèdent une très belle précision, un étalonnage soigné et un beau noir & blanc, aux noirs solides mais avec des visages peut-être un peu éclatants à certains moments. Impossible de savoir si c'est le négatif original qui a été utilisé, mais nous pencherions plutôt pour une (ou plusieurs) source(s) alternative(s), tant l'ensemble manque d'homogénéité, avec des écarts de qualité parfois importants. Il faut dire que le film utilise de nombreux plans truqués (fondus, surimpressions, volets) ainsi que des images d'archive aux textures plus épaisses et aux gammes de gris moins subtiles qui tranchent avec la finesse des plans "intacts". Notez également que, si le scan et l'étalonnage sont plutôt efficaces, le film n'a pas été restauré en profondeur : les images n'ont pas été nettoyées (on note d'innombrables poussières, points blancs/noirs et rayures) et peuvent souffrir de quelques instabilités de luminosité/contraste dans certaines scènes d'intérieur ou de nuit. Enfin, un point qu'il nous semble important de préciser, au vu des récentes sorties de l'éditeur : la triste (et mauvaise) habitude de lissage constatée sur les disques Rimini jusqu'à l'année dernière semble avoir été abandonnée. L'image d'Iwo Jima respecte la patine argentique d'origine, le grain fin est bien géré, sans problèmes d'encodage majeurs. De quoi se réjouir, d'autant plus que le rendu s'avère même souvent amélioré par rapport au Blu-ray américain grâce à un meilleur ajustement de la luminosité (gamma), et incomparablement meilleur que le DVD sorti en France en 2000 :

comparatif Blu-ray Olive Films (2014) vs. Blu-ray Rimini (2019) :   1    2    3    4    5

comparatif DVD Editions Montparnasse (2000) vs. Blu-ray Rimini (2019) :  1  2  3  4  5

Son

La version originale est de très bonne facture, souffrant peu de l'usure du temps et proposant un mixage assez équilibré, entre dialogues très clairs et ambiances suffisamment présentes. La dynamique est appréciable pendant les scènes de combat, aux multiples effets. On ne relève pas de souffle ou de sifflantes, contrairement à la piste française (comme autour de la 25e minute par exemple) qui reste malgré tout plutôt confortable. Dénuée de souffle, cette VF a été nettoyée mais reste limitée par une dynamique un peu faible...

Suppléments


Les coulisses de Iwo Jima (18 min - SD - 4/3)
Dans ce module produit en 1993, le critique et historien Leonard Maltin revient sur Iwo Jima, un film qui remporta un énorme succès et permit à sa star, John Wayne, d'acquérir "le respect de ses pairs" dans un rôle de "héros militaire ultime" - alors que lui-même n'avait jamais fait l'armée. La troupe qui entoure John Wayne est longuement présentée, certains louant encore le côté paternel d'une star qui n'avait pas hésité à apprendre les rudiments du métier (jeu, placement pour la caméra) à de jeunes débutants. On évoque également le réalisateur Allan Dwan, pionnier du cinéma et "clairement le patron" sur le tournage (il avait l'étoffe d'un chef militaire) et l'apport de l'armée américaine dans la reconstitution des événements, avec force grands moyens. On apprend d'ailleurs que le film fut monté pour mettre en avant l'héroïsme du corps des Marines et empêcher son démantèlement en cas de baisse des budgets militaires... Un supplément très américain dans la forme, à la gloire d'une idole et d'un fait d'arme symbolique, mais pas inintéressant.


Bande-annonce (1 min 51 s - SD - 4/3) non sous-titrée

En savoir plus

Taille du Disque : 24 832 827 088 bytes
Taille du Film : 22 097 362 944 bytes
Durée : 1:49:36.653
Total Bitrate: 26,88 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 22,13 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 22131 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 1536 kbps / 16-bit
Audio: English / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 1536 kbps / 16-bit
Subtitle: French / 23,962 kbps
Subtitle: French / 0,195 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 29 mars 2019