Menu
Test blu-ray

Fair Game

BLU-RAY - Région B
Le Chat qui Fume
Parution : 1 / 11 / 2019

Image

Le Chat qui fume frappe encore une fois très fort avec ce master HD de Fair Game, édité début 2018 par les Australiens d'Umbrella Entertainement. Si des petits défauts apparaissent sur certaines images (quelques points blancs et rayures, niveau de détail peut-être un peu doux, infime tremblement du cadre, un plan mal étalonné à 12 mn 20, sans doute un défaut d'origine), l’ensemble est d'un bon niveau : définition convaincante, respect du grain argentique, couleurs qui explosent littéralement à l’écran (et mettent en avant les paysages du bush australien, la terre ocre et le ciel) et un travail sur la lumière hypnotique (une séquence à retenir : la poursuite dans le ravin). Comme d'autres masters HD de la ozploitation, sortis ces dernières années, cette édition respecte avec une belle fidélité la photographie du film : on a vraiment l'impression de voir une copie d'époque en 35mm. Quel plaisir pour les yeux !

Son

Deux pistes en français et en anglais sont proposées pour ce master HD. La version originale stéréo est sans surprise la plus soignée, la plus dynamique et la plus équilibrée pour profiter pleinement de ce survival. Du souffle est présent sur la version française mono d'époque, beaucoup plus réduite, en précision comme en dynamique. Un point noir tout à fait personnel : la musique typique des années 1980, au rendu bien meilleur en VO, est très (trop ?) présente durant certaines scènes.

Suppléments

La traque (13 min - 1080i)
Éric Peretti, programmateur pour le Lausanne Underground Film and Music Festival et les Hallucinations Collectives de Lyon, revient durant ce bonus sur plusieurs aspects de la création du film, l'expérience personnelle du scénariste qui a motivé l'écriture ou l'inspiration évidente des récents succès du cinéma australien (Mad Max et Razorback) - mais sans les mêmes budgets. Il présente l’équipe qui a collaboré à Fair Game (dont le futur directeur de la photographie de la trilogie du Seigneur des Anneaux) et évoque l'engouement de Fair Game au Marché du Film, à Cannes, où il est vendu dans le monde entier. Eric Peretti explique comment l'Australie a mis en place des lois de finances pour soutenir son cinéma dès la fin des années 1970, un système qui montrera ses limites dans les années 80. Il donne un rapide panorama du cinéma australien de cette décennie, de plus en plus vampirisé par un cinéma intellectuel qui truste les récompenses et les budgets, au détriment des films d'exploitation qui seront relégués au seul circuit des VHS et à une quasi-disparition jusqu'aux années 2000...

Le Chat qui fume propose également deux suppléments issus de l'édition australienne sortie chez Umbrella Entertainement :

Sur le tournage (4 min - 1080i)
Le spectateur découvre quelques moments du tournage de Fair Game, filmés en vidéo, pendant la scène de destruction de la maison de l'héroïne. La musique présente dans le film est toujours aussi pénible même sur une petite séquence !

Storyboard (8 min - 1080i)
Plusieurs séquences storyboardées de Fair Game : la scène où l'héroïne a été violentée puis la douche, la destruction du camion et la bagarre avec le mécanicien, la chute du camion, l’attaque de la maison de l’héroïne. Ce bonus est accompagné par une musique classique, jouée par un orchestre, qui donne à ces dessins un vrai souffle de cinéma.

Bande-annonce originale (1 min 04 - 1080p - non sous-titré)
Cette bande-annonce est courte mais très efficace pour découvrir une perle de la ozploitation.

Quelques bandes-annonces des sorties récentes du Chat qui fume :

Next of Kin (2 min 56 - 1080p - VOSTF) : Une bande-annonce originale (sans paroles sauf dans les trente dernières secondes) comme son film !
Halloween II (2 min 19 - 1080p - non sous-titré) : Elle est en VO et fait terriblement peur !
Halloween III (2 min 44 - 1080p - non sous-titré) : Elle est aussi en VO et donne envie de découvrir cet excellent opus de la franchise Halloween.
Maniac (1 min 22 - SD - VF)Version française d’un film d’horreur qui fait partie des classiques !
Vigilante (1 min 38 - 1080p - VOSTF) : Une bande-annonce efficace, qui invite à redécouvrir un excellent film de William Lustig.


En savoir plus

Taille du Disque : 25 004 285 392 bytes
Taille du Film : 20 876 752 896 bytes
Durée : 1:25:59.320
Total Bitrate: 32,37 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 27,99 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 27992 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1274 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 16-bit)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1326 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 16-bit)
Subtitle: French / 7,326 kbps
Subtitle: French / 0,132 kbps

Par Kévin Béclié - le 26 juin 2020