Menu
Test blu-ray

F comme Flint

BLU-RAY - Région B
BQHL Éditions
Parution : 31 / 1 / 2020

Image

Quelques mois après le premier opus des aventures de Derek Flint, BQHL propose sa suite dans une master d'excellente tenue. Sorti aux Etats-Unis en 2013, chez Twilight Time, F comme Flint a bénéficié d'une restauration très solide, au moins en 2K. Les images sont stabilisées et immaculées, la définition est souvent précise, le niveau de détail assez affûté. On pourra cependant noter quelques douceurs pendant les plans truqués (fondus ou incrustations en fond bleu pas toujours optimales), et des mises au point fragiles accentuées par une faible profondeur de champ. Les contrastes sont très équilibrés et la colorimétrie est resplendissante, très saturée, idéale pour ce genre de film pop. BQHL a fait quelques progrès et commence à rattraper certaines de ses erreurs passées : l'encodage est cette fois-ci en 1080p et on ne relève aucun défaut visible, même s'il apparaît un poil moins robuste que sur le disque américain. Le débit vidéo reste très correct, en tout cas suffisant pour accompagner une granulation abondante et soignée. Le rendu argentique est de toute beauté.

comparatif Blu-ray Twilight Time (2013) vs. Blu-ray BQHL : 1  2  3  4  5  6

Son

Côté son, par contre, ce n'est pas encore ça puisqu'on retrouve deux pistes en simple Dolby Digital mono, le format ancestral du DVD. Les deux pistes sont heureusement propres, claires et sans souffle : la version française ne démérite pas, avec un doublage de qualité et des ambiances honnêtement restituées, tandis que la version originale apparaît plus ouverte. Mais où sont donc passés le remix 5.1 et la piste musicale isolée, proposés sur le Blu-ray américain ?

Suppléments

F comme Flint est accompagné de OSS 117, COPLAN, FLINT, HELM et les autres, un livret de 24 pages signé Marc Toullec. Le journaliste revient de manière très générale sur le cinéma d'espionnage produit entre les années 30 et 70, des espions nazis des 39 marches à Gopi, agent 116 en Inde. C'est tout un univers d'intrigues et de manipulations qui se développe, d'abord en Angleterre puis en France, avec OSS 117, Coplan, Lemmy Caution ou Le Gorille. Mais le tsunami James Bond viendra tout emporter sur son passage, lançant une vague internationale, jusqu'aux Shaw Brothers ou aux Philippines. Les héros ne sont pas toujours des décalques insipides, mais parfois des contre-modèles (Harry Palmer) ou carrément des parodies, comme celles de Georges Lautner en France, ou les Matt Helm et Derek Flint, en Amérique. Toullec n'oublie pas le support télévisuel, avec des séries devenues mythiques comme Mission : Impossible, Les Mystères de l'Ouest ou Des agents très spéciaux...

En savoir plus

Taille du Disque : 23 503 727 636 bytes
Taille du Film : 23 257 885 056 bytes
Durée : 1:54:43.042
Total Bitrate: 27,03 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 25,03 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 25035 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 320 kbps
Audio: French / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 384 kbps
Subtitle: French / 0,090 kbps
Subtitle: French / 17,724 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 12 mars 2020