Menu
Test blu-ray

Échec à Borgia

BLU-RAY - Région B
ESC Editions
Parution : 26 / 6 / 2018

Image

Des trois films d'Henry King sortis ces derniers mois par ESC, Echec à Borgia était jusqu'alors inédit en DVD en France. ESC propose pour son Blu-ray la restauration qui a servi de base au DVD Fox sorti aux Etats-Unis en 2007, un master à la définition convenable mais dont l'ancienneté se fait toujours sentir. Le niveau de détail reste correct mais limité et, surtout, l'image n'a pas bénéficié d'un traitement numérique supplémentaire. Effectuée à partir d'un matériel photochimique vieillissant, la restauration du film est constellée de traces d'usure, points blancs, tâches ou rayures qui n'ont pas été effacées (il reste même des poinçons de fin de bobine). Et si les images, encore instables, évoluent dans une belle gamme de gris, les contrastes sont très souvent affaiblis par des pulsations insistantes du niveau de noir. Echec à Borgia est sorti l'an passé aux Etats-Unis en Blu-ray, en partant du même master (preuve qu'il s'agit de la seule source HD mise à disposition par la Fox). Sauf que l'éditeur américain (Kino Lorber) a financé un nettoyage supplémentaire des images : si les fluctuations de contraste persistent toujours, la copie est cette fois plus propre (avec un ratio 1.37 : 1 respecté). Dans tous les cas, les Blu-rays conservent un léger grain fin qui n'a pas été gommé.

comparatif BR Kino Lorber (2017) vs. BR ESC (2018) :  1  2  3  4  5  6  7

Son

Uniquement présenté en version originale, le film ne bénéficie pas d'une bande son de première qualité : le spectre est extrêmement réduit, couvert, et saturé. Si le souffle reste discret, les ambiances et la musique sont très en retrait, tandis que les dialogues conservent une petite clarté. Des conditions perfectibles et encore acceptables, mais une vraie restauration (image et son) ne serait pas de refus...

Suppléments

Présentation de Linda Tahir, la femme pirate (2 min - 1080i)
Une brève introduction, très générale et à l'intérêt limité, qui vaut surtout pour le clin d'oeil décalé au monde des pirates...

Henry King, le réalisme historique (24 min - 1080i)
Une rencontre avec Patrick Brion, historien du cinéma et créateur du Cinéma de Minuit sur France 3, qui trouve de nouveau l'occasion de vanter les mérites d'Henry King, "un très très grand cinéaste" à la "carrière magnifique". Illustré de nombreuses photos de tournage (un effort très appréciable), ce module évoque la production d'Echec à Borgia et les raisons qui ont poussé Darryl F. Zanuck à tourner en Italie, sur les lieux-mêmes de l'histoire - pour l'authenticité de la reconstitution mais pas seulement (les questions d'argent et de fiscalité ne sont pas loin...). Brion explique le choix surprenant du noir & blanc - alors que le directeur de la photographie Leon Shamroy est un spécialiste de la couleur, les conséquences commerciales de cette décision, et retrace surtout le parcours commun d'Henry King et Tyrone Power, l'"osmose exceptionnelle entre un acteur et un cinéaste" pour une dizaine de films sur vingt ansIl revient sur leurs filmographies respectives (Tyrone Power, "acteur anormalement sous-estimé") et livre deux anecdotes sur Orson Welles, "un Cesar Borgia formidable", parle des romans historiques, précis et flamboyants, de Samuel Shellabarger, ou du réalisateur de seconde équipe Robert Webb.

En savoir plus

Taille du Disque : 24 704 470 077 bytes
Taille du Film : 20 369 455 104 bytes
Durée : 1:47:00.330
Total Bitrate: 25,38 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 21,97 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 21978 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2029 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 36,173 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 27 août 2018