Menu
Test blu-ray

Alvarez Kelly

BLU-RAY - Région B
Sidonis / Calysta
Parution : 23 / 1 / 2017

Image

Alvarez Kelly est le nouvel opus produit pour la Columbia à rejoindre le catalogue Sidonis. Comme à chaque fois, c'est un petit suspense concernant la qualité du master HD, l'éditeur nous ayant en effet habitué au meilleur comme au pire. Alvarez Kelly, qui est ici édité en Blu-ray pour la première fois au monde, n'a malheureusement pas été restauré récemment. Sidonis utilise une restauration datant de quelques années, et donc techniquement passable. Ainsi, la définition reste correcte, sans plus, peu aidée par un niveau de détail limité et une accentuation des contours plus ou moins marquée. Le grain apparaît de façon irrégulière, parfois très légèrement préservé mais le plus souvent absent : une correction numérique récurrente sur les Blu-rays Sidonis qui a pour fâcheuse conséquence de proposer une image un peu lissée, dénuée de la texture argentique attendue. L'étalonnage manque de conviction, avec des contrastes un peu mous, des noirs laiteux, trop clairs. La colorimétrie s'en retrouve ternie, avec des teintes peu saturées et, dans certains plans, un gamme de couleurs montrant de sérieuses limites. On évitera de parler des effets de "nuit américaine" qui paraissent plutôt ratés. Heureusement, la copie est très propre, avec des images assez stables (hormis des sursauts sur quelques points de montage). L'image du Blu-ray offre un gain évident par rapport au DVD paru en 2001 (cf. le comparatif ci-dessous) dont il semble reprendre la même base de travail. Mais la restauration de référence se fait encore attendre...

            comparatif 1   -    comparatif 2   -    comparatif 3     -     comparatif 4     -    comparatif 5

Son

La version originale, en mono d'origine, a bonne allure. Aucune trace du temps ne se fait sentir, pas de souffle, des dialogues très clairs, des ambiances bien dosées. La musique est mise en valeur, avec un son particulièrement cristallin qui a sans doute été restauré pour l'occasion. Ce qui n'est pas le cas pour la version française, à l'ouverture plus limitée mais à la propreté équivalente. L'ensemble reste toutefois un peu plus couvert.

Suppléments

Présentation de Patrick Brion (10 min - 1080i)
L'indéboulonnable créateur du Cinéma de minuit de France 3, et l'un des piliers de la collection western de Sidonis, parle d'Alvarez Kelly, avouant avec un certain embarras le "côté décevant" du film auquel "quelque chose manque", pointant du doigt un réalisateur peu inspiré par le projet ou le duo vedette qui ne fonctionne pas bien.


William Holden : The Golden Boy (60 min - SD - 4/3)
Un documentaire très classique produit en 1989, sans doute "capté" sur internet, qui retrace la carrière de l'acteur, de ses débuts à la Paramount jusqu'à son décès en 1981. "Oiseau rare" et père dévoué, mal à l'aise avec le vedettariat et passionné par l'Afrique et ses voyages autour du globe, ce "gentleman du vieux monde" est raconté par l'un de ses fils et certains de ses collègues hollywoodiens, comme Cliff Robertson, Robert Mitchum, Blake Edwards ou Sidney Lumet. Un récit qui évolue dans le très positif, avec beaucoup de louanges et peu de critiques.

On trouve également la Bande-annonce (2 min 59 s - SD) ainsi qu'une Galerie de photos (1 min - 1080p) qui reprend affiches et photographies d'exploitation, parfois glânées sur le net.


En savoir plus

Taille du Disque : 35 686 616 088 bytes
Taille du Film : 29 199 003 648 bytes
Durée : 1:49:54.337
Total Bitrate: 35,42 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 29,46 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 29460 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2012 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1931 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 0,709 kbps
Subtitle: French / 31,951 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 28 janvier 2017