Menu
Test blu-ray

Alexandre le grand

BLU-RAY - Région B
Sidonis / Calysta
Parution : 16 / 4 / 2019

Image

Sidonis a repris ici le master HD sorti aux Etats-Unis en 2016, chez Twilight Time. Si l'aspect général est plutôt correct, avec une définition satisfaisante, une finesse suffisamment évidente, il persiste pourtant une impression de douceur, inhérente à un niveau de détail assez limité. L'ancienneté de la restauration y joue sans doute pour quelque chose mais l'éditeur a cru bon ajouter un léger lissage numérique qui a, certes, estompé le grain (encore palpable, heureusement) mais par là-même impacté le rendu des textures et des peaux, sans doute déjà fragiles. Ainsi, les visages sont parfois à la limite du cireux et les étoffes ou aplats ne paraissent plus aussi naturels. L'encodage fait également des siennes, avec des fourmillements suspects et des débuts de macroblocs de compression, plus ou moins discrets. Mais tout n'est pas négatif puisque la copie s'avère stable et très propre, avec des contrastes assez équilibrés (un peu relâchés dans certaines scènes nocturnes) et une colorimétrie pimpante, mais tirant nettement vers le magenta - une caractéristique typique des anciennes restaurations. Le DVD MGM proposait en 2004 des images plus ternes et verdâtres, mais sans doute plus proches de l'étalonnage d'origine. On notera également une différence de ratio par rapport au DVD : ce dernier respectait l'écrasement des visages, typique des lentilles Cinemascope, quand le Blu-ray a procédé à un léger étirement vertical...

Son

Comme pour de nombreux films en Cinemascope de cette époque, Alexandre le Grand a bénéficié d'un mixage stéréo 4 pistes. Malheureusement, cette restauration un peu ancienne ne le propose pas : comme sur le Blu-ray américain, il faudra se contenter d'un "simple" mixage stéréo, mais de bonne facture. La spatialisation est palpable et la dynamique plutôt appréciable dans le rendu musical et les scènes de bataille. Les voix sont parfois légèrement sifflantes mais restent claires. On remarque de temps en temps un léger souffle, quelques craquements, mais cela reste contenu et très discret. La version française d'origine offre un mono pour le coup vraiment "simple" en comparaison : l'ouverture est bien plus modeste, le spectre assez couvert, peu détaillé et sans souffle envahissant. Les voix conservent suffisamment de clarté.

Suppléments

Présentation de Patrick Brion (17 min - 1080i)
L'historien revient sur Alexandre le Grand, "un véritable film d'auteur", "un film très intelligent", et son réalisateur Robert Rossen, malmené pendant le maccarthysme à Hollywood. Il analyse brièvement les grandes lignes du scénario, la personnalité d'un héros "très curieux, difficile", le casting international ou le tournage en Espagne. Il se questionne enfin sur Piero Mussetta, mystérieux assistant réalisateur du film... Il s'agit de l'unique supplément consistant de cette édition, franchement léger malheureusement.


Bande-annonce (2 min 42 - SD - non sous-titrée)

En savoir plus

Taille du Disque : 36 732 437 816 bytes
Taille du Film : 31 969 505 280 bytes
Durée : 2:15:50.225
Total Bitrate: 31,38 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 25,37 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 25375 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2035 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2094 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 0,155 kbps
Subtitle: French / 26,260 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 4 juin 2019