Menu
Test blu-ray

Agent X27

BLU-RAY - Région B
Elephant Films
Parution : 30 / 4 / 2019

Image

Comme c'est malheureusement le cas pour de nombreux films américains du début du parlant, le négatif d'Agent X27 est perdu. L'élément photochimique qui reste disponible est un positif nitrate conservé par l'UCLA. Le transfert proposé par Elephant est un ancien master HD fourni par Universal. Nous ignorons pourquoi le scan 4K récemment édité par Criterion n'a pas été mis à disposition de l'éditeur français. Si notre comparatif, accessible via les liens ci-dessous, semblent montrer que le Blu-ray Elephant s'en sort honorablement, il n'en va pas de même en projection 4K sur grand écran où l'écart se creuse assez rapidement avec un grain plus homogène et mieux défini en faveur du Criterion, qui dans l'ensemble parait plus stable et débarrassé de nombreuses rayures. De plus, le cadrage 1.20 d'origine n'est pas respecté sur l'édition Elephant, il faut dire que le film n'avait probablement plus été vu dans ce format depuis sa sortie.

Comparatif 1 Comparatif 2 Comparatif 3 Comparatif 4

La salve de comparaisons suivantes concerne le DVD Universal sorti en France en 2005, le Blu-ray Elephant atomise sans difficulté ce DVD assez pauvre techniquement, que ce soit en terme de définition, de cadrage ou d'encodage.

Comparatif 5 Comparatif 6 Comparatif 7 Comparatif 8

Son

Un souffle relativement présent perturbe à peine une bande sonore aux ambiances feutrées, dans un ensemble de bonne qualité compte tenu de l'âge du film. Précisons que pour son édition, l'éditeur Criterion a procédé à une atténuation de ce souffle, il est donc un peu moins présent que sur l'édition Elephant Films.

Suppléments

Entretien avec Mathieu Macheret et Théo Esparon (35 min - HD)
On retrouve ici le critique du journal Le Monde Mathieu Macheret et l'historien Théo Esparon pour dialoguer autour du film de Josef Von Sternberg, Agent X27. Le concept conversation de salon est maintenant à la mode et c'est plutôt agréable à suivre, les échanges sont plus spontanés que lors des présentations où l'intervenant semble lire un prompteur ou bien réciter un texte appris par coeur. La mise en images est soignée. Ici, les deux intervenants sont assez à l'aise dans l'exercice et maîtrisent très bien leur sujet. Un panneau au début de ce module prévient le spectateur que la conversation dévoile des éléments importants du film, en particulier la très belle scène finale.

Josef Von Sternberg par Jean-Pierre Dionnet (12 min - 1080i)
Le journaliste et critique Jean-Pierre Dionnet évoque brièvement mais de manière très personnelle la carrière du réalisateur d'Agent X27, de ses débuts au temps du muet, dont il devient l'un des grands metteurs en scène en quelques années à peine, à sa rencontre avec son égérie Marlene Dietrich. Ils tourneront sept films "parmi les plus beaux du monde". Mais Sternberg est un personnage "tout à fait à part", fermé et très exigeant, dont la réputation difficile accélérera son éloignement des studios. Il se reconvertira un temps comme professeur à l'UCLA, où il étudiera... ses propres films !

Portrait de Marlene Dietrich (13 min - 1080i)
Le critique Xavier Leherpeur livre un portrait passionné et très intéressant de cette "actrice complète" née dans le vivier créatif du Berlin des années 20, "porteuse de cette Histoire très symbolique du 20e siècle", qui incarne un féminisme assumé. Ce "personnage entier", qui est à la fois dans les films "et légèrement en décalage", possédait un talent que n'avaient pas les autres comédiennes de l'époque. Elle émoustilla le public américain (probable "choc immédiat") et influença ses contemporains (Lauren Bacall) comme les artistes d'aujourd'hui (Madonna...).

Galerie de photos au contenu très léger.

La jaquette est réversible et propose l'affiche originale :
  

En savoir plus


Disc Title: AGENT X27
Disc Size: 39 783 313 687 bytes
Protection: AACS
BD-Java: No
Playlist: 00000.MPLS
Size: 24 352 309 248 bytes
Length: 1:31:24.770
Total Bitrate: 35,52 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 31975 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1769 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 16,308 kbps

 

Par Jean-Marc Oudry (technique) et Stéphane Beauchet (suppléments) - le 18 juillet 2019