Menu

Personnalités

Valerio Zurlini

Valerio Zurlini

Biographie

Valerio Zurlini est né le 19 mars 1926 à Bologne. Il passe sa prime enfance à Milan avant d’atterrir à Rome où son père va faire partie des fondateurs de la société AGIP. A 17 ans, il s'engage dans l'Armée de Libération et, fréquentant quelques-uns des peintres les plus brillants de la décennie, il développe un goût certain pour les arts plastiques. A la fin de la guerre, il reprend ses études de droit tout en s’intéressant à l'art dramatique cette fois. Il devient l'un des membres du comité directeur du Centre Théâtral Universitaire dans la troupe de laquelle l’on trouve non moins que Giulietta Masina, Marcello Mastroianni et Gabriele Ferzetti. En 1947, alors qu'il tourne dans un film publicitaire, il se voit proposer d’en assurer la mise en scène en l'absence du réalisateur. Après avoir obtenu son diplôme de droit, il s’engouffre donc dans la voie du cinéma. Après une quinzaine de courts métrages documentaires, on lui propose de tourner l'adaptation d'un roman de Nasco Pratolini, Le Ragazze di San Frediano. Bien que n'appréciant guère le livre, Zurlini accepte et le résultat final est, en toute logique au vu de ses réelles qualités, très bien accueilli. Le cinéaste attend cependant cinq ans avant de pouvoir réaliser son deuxième film, plusieurs projets n'ayant pu aboutir entre-temps. Ses œuvres suivantes, Eté violent, La Fille à la valise (La Ragazza con la valiglia) et Journal intime (Cronaca familiare), toutes trois mémorables, lui apportent le succès public et la reconnaissance critique que consacre un Lion d'Or à Venise récompensant Journal Intime. Ces trois réussites consécutives révèlent un réalisateur qui, à l’instar d’un Richard Mulligan aux USA, n’aura pas son pareil pour décrire la naissance d’un amour et la montée du désir. Puis ce seront quelques années de vaches maigres avec plusieurs échecs commerciaux successifs dont le bancal Le Professeur avec Alain Delon, pourtant l’un des films les plus intéressants que tournera l’acteur dans les années 70. La dernière contribution de Zurlini pour le Septième Art aura été d’assurer la direction du doublage de la version italienne de Mon oncle d’Amérique d'Alain Resnais. Il décèdera le 27 octobre 1982 à Vérone.

Films chroniqués sur DVDClassik

En savoir plus

La fiche IMDb
Par Erick Maurel - le 18 août 2014

Informations

Naissance : 19 mars 1926
Décès : 26 octobre 1982
Pays : Italie
Métiers : réalisateur, scénariste