Menu

Personnalités

Tomu Uchida

Tomu Uchida

Biographie

Le premier film réalisé par Uchida date de 1927. Il se spécialise dans la comédie après un rapide passage par le jidai-geki. Ces comédies se transforment en satires sociales qui se muent bientôt en véritables œuvres critiques. Il devient un cinéaste engagé, réalise plusieurs films sur la condition du prolétariat, devient une icône du keiko-eiga (films politiques, de gauche essentiellement). Le Théâtre de la Ville (1936) et La Terre (1939) sont les deux œuvres phares de cette période. Uchida, fils d’artisans, a toujours été sensible à la vie des « gens simples ». Pendant la deuxième guerre mondiale, fasciné comme beaucoup de ses amis par le nationalisme japonais, il se rend en Mandchourie au sein des studios militaires Manei. A la fin de la guerre, et suite à la déroute japonaise, le studio est pris en main par les autorités soviétiques, puis par le gouvernement communiste chinois. Les Japonais sont invités à quitter les lieux, mais au dernier moment Uchida décide de demeurer en Chine. Il désire voir de ses propres yeux les bouleversements et la mutation de la Chine suite à l’arrivée au pouvoir des communistes, fasciné par les doctrine maoïstes. De retour au japon, il est engagé à la Toei. Il revient au jidai-geki avec un début retentissant, Le Mont Fuji et la lance ensanglantée que produisent Ozu et Mizoguchi, dont l’amitié ne s’est pas arrêtée à l’aura gauchiste sulfureuse qui émane d’Uchida. Le Mont Fuji anticipe ses titres de gloire dans le genre que seront l’adaptation en trois volets du Passage du grand Bouddha (Daibosatsu toge, 1957-1959) et les six volets (le dernier qu’il ne peut achever, mourant sur le plateau) de Musashi Miyamoto (1961-1971).

Films chroniqués sur DVDClassik

En savoir plus

Un portrait de Tomu Uchida

La fiche IMDb
Par Olivier Bitoun - le 20 février 2006

Informations

Naissance : 26 avril 1898
Décès : 7 août 1970
Pays : Japon
Métier : réalisateur