Menu

Personnalités

Jerzy Skolimowski

Jerzy Skolimowski

Biographie

Après avoir suivi - plus ou moins - des études d'ethnologie, de littérature, d'histoire, d'archéologie, de journalisme, Jerzy Skolimowski débute sa carrière artistique comme poète (trois recueils de ses œuvres seront publiés, le premier en 1958 sous le titre Quelque part près de toi, suivi bientôt de La Hache et le ciel) et écrivain (il est l'auteur de Quelqu'un se noie, une pièce de théâtre expérimentale). Il découvre le cinéma en participant au scénario des Innocents charmeurs à la demande d'Andrzej Wajda, rencontré sur un cours de tennis.

Piqué par le septième art, il entre à l'école de cinéma de Lodz où il écrit avec son jeune camarade Roman Polanski Le Couteau dans l'eau. Il officie également en tant qu'acteur, débutant là encore avec Wajda en 1960 puis renouvelant régulièrement l'expérience en jouant dans ses premiers films et ponctuellement dans ceux de ses amis cinéastes (comme dans Le Faussaire de Volker Schlöndorff ou Les Promesses de l'ombre de David Cronenberg). Skolimowski est également peintre, activité qui occupe la majorité de son temps dans les années 90 alors qu'il s'est installé en Californie et a quitté le monde du cinéma. Mais c'est bien sûr son activité de cinéaste qui demeure la plus connue. Il réalise à partir de 1960 une série de courts métrages rapidement remarqués (L'Oeil torve, La Boxe primé au Festival du film sportif de Budapest, La Bourse ou la vie primé à Varsovie) et signe en 1965 son premier long, Rysopis. Il tourne dans la foulée Walkover et La Barrière. Son quatrième long métrage, Haut les mains (1967), est jugé trop ouvertement anti-staliniste et il est censuré par le gouvernement polonais. Skolimowski quitte alors la Pologne et, après un court passage par la Belgique où il réalise Le Départ avec Jean-Pierre Léaud, s'installe en Angleterre où il signe ses films les plus célèbres : Deep End (1970), Le Cri du sorcier (1978), Travail au noir (1982) et Le Succès à tout prix (1984).

Mais sa carrière post-polonaise - qui le mène jusqu'au aux États-Unis où il réalise Le Bateau Phare en 1985 – est aussi plus erratique et il s'égare régulièrement dans des adaptations littéraires plus impersonnelles comme Roi, Dame, Valet (Nabokov), Les Aventures du Brigadier Gérard (Conan Doyle) ou Les Eaux printanières (Tourgueniev). L'expérience désastreuse de Ferdydurke en 1991 le pousse à quitter le monde du cinéma pour s'adonner à la peinture. Après dix-sept années de silence, Jerzy Skolimowski fait son grand retour au cinéma avec Quatre nuits avec Anna, film qu'il tourne en Pologne en 2008, soit quarante ans après avoir quitté son pays.

Films chroniqués sur DVDClassik

Monteur :

En savoir plus

La fiche IMDb
Par Olivier Bitoun - le 20 novembre 2011

Informations

Naissance : 5 mai 1938
Pays : Pologne
Métiers : directeur artistique, acteur, scénariste, réalisateur, monteur