Menu

Personnalités

Elem Klimov

Elem Klimov

Biographie

Né en 1933, Elem Klimov étudie l'aéronautique. Il passe ses loisirs entre le basket et la création de spectacles satiriques. Un jour, des étudiants du VGIK (l'Institut fédéral d’État du cinéma) rendent visite à leurs camarades en école d'ingénieur. C'est une révélation pour Klimov qui, tout en allant jusqu'au bout de ses études à la demande de ses parents, commence à réaliser de petits films amateurs. Après avoir travaillé pendant une année comme ingénieur aéronautique, il réussit l'examen d'entrée au VGIK dont il sort diplômé en 1964. Il est remarqué avec ses films d'étudiant et, à peine sorti de l'école, est embauché par la Mosfilm où il réalise son premier long métrage, Soyez les bienvenus ou Entrée interdite aux étrangers, une comédie autour d'un camp de vacances dirigé par un tyran liberticide. Klimov se moque de la bureaucratie et des petits chefaillons et si la politique de Kroutchev accompagne cette volonté de dénoncer la lourdeur de la bureaucratie, il est sûr que Klimov ne ce soit pas fait que des amis avec cette satire.

On retrouve le même ton dans Les Aventures d'un dentiste (1965) où un médecin qui découvre une méthode pour opérer sans anesthésie se retrouve dans le collimateur d'une commission qui voit d'un mauvais œil les bouleversements qu'il apporte à la profession. Le film se retrouve interdit par une commission de censure qui s'est peut-être retrouvée dans celle qui empêche le héros de Klimov d'exercer son art. Il écrit ensuite avec son frère un docu-fiction Sport, sport, sport (1971) qu'il tourne en caméra cachée et avec des acteurs interprétant leurs rôles au milieu de badauds innocents. En 1975, c'est Raspoutine, l'agonie, film qui mettra six ans avant de pouvoir sortir en URSS. Sa femme Larissa Chepitko décède brutalement dans un accident de voiture en 1979 alors qu'elle avait commencé à tourner Les Adieux à Matiora. Klimov reprend le film à zéro, après avoir rendu hommage à son épouse dans un court métrage, Larissa. Il réalise ensuite Requiem pour un massacre en 1985, fresque cauchemardesque sur le massacre de la population biélorusse par les nazis. Le film remporte le grand Prix au Festival de Moscou.

Films chroniqués sur DVDClassik

En savoir plus

La fiche IMDb

Informations

Naissance : 9 juillet 1933
Décès : 26 octobre 2003
Pays : Russie
Métiers : réalisateur, scénariste

Galerie photo