Menu

Actualités - Cinéma

Mandy

On connaît surtout la facette caustique et engagée d’Alexander Mackendrick qui fit les belles heures de sa carrière au sein du studio Ealing. Sa tendresse et la facette plus candide de ces personnages ne se révélaient ainsi que par intermittence au sein de la satire, que ce soit les autochtones amateurs de whisky dans Whisky à gogo ou la naïveté de l’inventeur incarné par Alec Guinness dans L’Homme au complet blanc. Dans Mandy, la satire s’estompe au service du poignant récit d'une fillette sourde qui à force d’abnégation va pouvoir se connecter au monde qui l’entoure. La virulence de Mackendrick dénonce ici la rigidité des institutions, familiales comme administratives, et célèbre la volonté propre de l’individu. Celle de cette mère courage incarnée par Phyllis Calvert, de cet enseignant dévoué que joue Jack Hawkins et bien sûr celle de Mandy, bien décidée à dominer ses peurs et vivre comme les camarades de son âge. Un des chefs-d’œuvre d’Alexander Mackendrick.

DANS LES SALLES

mandy
UN FILM D'alexander mackendrick (1952)

DISTRIBUTEUR : TAMASA
DATE DE SORTIE : 5 AVRIL 2017

La Chronique du film

La Page du distributeur


Mandy, sourde à sa naissance, est tiraillée entre ses parents qui ne sont pas d’accord sur l’éducation à lui donner. Sa mère l’inscrit dans une institution spécialisée où un professeur la convainc que, grâce à ses méthodes, Mandy pourra peu à peu apprendre à parler. Jaloux du professeur, le père retire l’enfant de l’institution... (lire la suite)

Actualités