Menu

Actualités - Cinéma

Les Fiancés

Après une quarantaine de documentaires industriels pour Edisonvolta, la société d’électricité milanaise pour laquelle il travaillait, Ermanno Olmi se lance dans le septième art et nous offre coup sur coup l’intéressant Le Temps s’est arrêté (Il tempo si è fermato) puis le magnifique L’Emploi (Il Posto), mélange improbable mais pleinement réussi de néoréalisme, de Nouvelle Vague, de Buster Keaton et de Kafka. Les Fiancés, son troisième long métrage, s’inscrit dans la droite lignée du précédent. Il narre les errances d’un homme qui a quitté Milan en espérant voir sa carrière évoluer en Sicile et qui pour ce faire a dû abandonner sa fiancée durant une année complète ; une sorte de description de la solitude, du désœuvrement et de l’ennui qui vont s’ensuivre à travers ses déambulations et divers petits tableaux descriptifs. Un film attachant, sans amertume, jamais totalement sordide, tout en pudeur et en délicatesse, qui annonce plus globalement l’œuvre à venir du cinéaste italien et que nous propose de découvrir ou redécouvrir dès ce jour le distributeur Tamasa.

DANS LES SALLES

les fiancés
UN FILM D'ERManno olmi (1963)

DISTRIBUTEUR : TAMASA
DATE DE SORTIE : 27 SEPTEMBRE 2017

La Chronique du film


Ouvrier soudeur dans une usine milanaise, Giovanni (Carlo Cabrini) accepte d'aller travailler en Sicile pensant ainsi obtenir une meilleure qualification. Il laisse derrière lui sa fiancée Liliana (Anna Canzi) avec qui cela ne se passait pas très bien ces derniers temps ; ils e se parlent quasiment plus, y compris lors de leurs ennuyeux dimanches. Mais la différence de culture et de coutumes entre le Nord et le Sud ainsi que l’éloignement des deux fiancés vont finir par les rapprocher ; Giovanni renoue avec elle d'abord par lettre puis par téléphone. Leur amour renait... (Lire la suite)

Actualités