Menu

Actualités - Cinéma

La Leçon de piano

Après Sweetie, son premier essai aussi agaçant que passionnant, et Un Ange à ma table, un deuxième opus plus apaisé et étonnamment maîtrisé, Jane Campion, réalisatrice surdouée, mettait presque tout le monde d’accord avec son troisième film, récoltant récompenses sur récompenses toutes amplement méritées. Campion réussit la parfaite synthèse de ses deux premiers films : mélange de lyrisme échevelé, de sensualité exacerbée, d’érotisme et de romanesque, le tout filmé avec virtuosité et poésie, somptueusement photographié. On sent une touche "minellienne" dans le style de Jane Campion, cet accord parfait entre exacerbation et retenue, entre folie et élégance. D’ailleurs, Anna Paquin et son personnage ne sont pas très éloignées de celui Tootie, interprété par Margaret O’Brien dans Le Chant du Missouri, cette petite fille très émotive aux idées morbides qui observe vivre les autres membres de sa famille, réceptacle des émotions d’autrui qui viennent la briser mais en même temps la faire ressortir de ces épreuves presque plus mature que les protagonistes adultes.

La Leçon de piano, une sorte de Hauts de Hurlevent sauvage et charnel, pervers et profondément romantique, fait aussi de Jane Campion l’une des cinéastes les plus douées quand il s’agit de décrire la montée du désir, ici entre Harvey Keitel et Holly Hunter tous deux aussi fabuleux l’un que l’autre. Une œuvre unique, émouvante et troublante qui ne cessera de se rappeler à vous dès que vous réentendrez la magnifique partition composée par le musicien attitré de Peter Greenaway à ses débuts, Michael Nyman qui, n’en déplaise aux puristes, a écrit un véritable chef-d’œuvre au point de le réarranger pour en faire un concerto pour piano pas indigne de certains des plus beaux concertos romantiques. Un film à revoir - et à réécouter - sur grand écran dès ce mercredi.

DANS LES SALLES

la leçon de piano
UN FILM De jane campion (1993)

DISTRIBUTEUR : CARLOTTA
DATE DE SORTIE : 29 NOVEMBRE 2017

La Chronique du film



Au siècle dernier en Nouvelle-Zélande, Ada, mère d'une fillette de neuf ans, s’apprête à suivre son nouveau mari au fin fond du bush. Il accepte de transporter tous ses meubles à l'exception d'un piano qui échoue chez un voisin illettré. Ne pouvant supporter cette perte, Ada accepte le marché que lui propose ce dernier : regagner son piano touche par touche en se soumettant à ses fantaisies. ... (lire la suite)

Par Eric Maurel - le 28 novembre 2017

Actualités

Partenariat