Menu

Actualités - Cinéma

Bergman chez Carlotta - partie 1 & 2

Disparu il y a onze ans, Ingmar Bergman est à l'honneur à l'occasion du centième anniversaire de sa naissance. Outre la rétrospective que lui consacre en ce moment - et jusqu'au 11 novembre - la Cinémathèque française, Carlotta propose aujourd'hui de redécouvrir en salle treize de ses films en versions numériques restaurées. Une sélection permettant de suivre l'évolution stylistique et thématique d'un des plus grands créateurs du XXème siècle. Et rendez-vous le 24 octobre avec sept nouveaux titres !

jeux d'été (1951)

Son visage en paraît 45, son corps 17, elle en a 28... Marie (Maj-Britt Nilsson) est une ballerine au déclin de sa prime jeunesse. Amère, fréquentant sans passion un plumitif de Stockholm, elle se remémore, à l’occasion de la remise d’un journal intime, un été adolescent, partagé entre son premier amour, Henrik (Birger Malmsten) et l’ombre d’un oncle s’arrogeant des droits sur sa nièce en villégiature (Georg Funkqist).

La Chronique de DVDClassik

monika (1953)

Livreur de boutique vivant seul avec un père veuf, Harry (Lars Ekborg) rencontre Monika (Harriet Andersson), adolescente de deux ans sa cadette. Elle abandonne sa famille nombreuse, lui son poste de sous-fifre, et ils naviguent vers l’archipel suédois pour un été d’aventure.

La Chronique de DVDClassik

sourires d'une nuit d'été (1955)

Des vertus d’une réunion à la campagne, qui sous l’effet d’un breuvage magique et de la détermination de deux femmes, réajuste époux, amis et amants tels qu’ils devraient être...

La Chronique de DVDClassik

le septième sceau (1957)

XIIème Siècle. De retour de Croisades, le chevalier Antonius Block (Max Von Sydow) retrouve une Suède ravagée par la peste. Pour reculer le moment d’être emporté par le fléau, il y entame une partie d’échecs avec la Mort en personne (Bengt Ekerot). Il l’effectue tout en faisant chemin avec son écuyer (Gunnar Björnstrand) et un couple de forains (Nils Poppe/Bibi Andersson).

La Chronique de DVDClassik

les fraises sauvages (1957)

Isak Borg (Victor Sjöström) est invité à Lund pour y recevoir une distinction honorifique couronnant sa longue carrière de médecin. Bousculant ses plans à la suite d’un rêve énigmatique, il décide de s’y rendre en voiture, et sa belle-fille Marianne (Ingrid Thulin) se joint à lui à la dernière minute. Ce voyage sera l’occasion pour lui de revenir, tant géographiquement qu’émotionnellement, sur les moments qui ont marqué sa vie, et d’en retrouver les protagonistes...

La Chronique de DVDClassik

la source (1960)

Au XIVème siècle en Suède, Karin (Brigita Pettersson), fille du plus riche fermier de sa région, apporte à dos de cheval pour les vêpres des cierges à l’église la plus proche. Chemin faisant, deux chevriers accompagnés de leur petit frère la violent, la battent à mort et la dépouillent de ses habits de fête sous les yeux d’Inger (Gunnel Lindblom), sa sœur adoptive cachée non loin dans le bois. Ignorant son ascendance, ils prennent refuge pour la nuit dans la ferme de ses parents (Max von Sydow et Birgitta Valberg).

La Chronique de DVDClassik

les communiants (1963)

Le pasteur Thomas Ericsson est pris d’une crise de foi. Il se heurte à un Dieu silencieux et finit par ne plus croire en son existence. Jonas Persson, un pêcheur hanté par la peur de la fin du monde, est poussé par sa femme à s’entretenir avec le pasteur. Mais Thomas ne fait qu’aggraver l’angoisse de Jonas qui, en quittant la chapelle, se tire une balle dans la tête.

La Chronique de DVDClassik

persona (1966)

L’actrice Elisabet Vogler, alors qu’elle est sur scène à interpréter Electre, se retrouve d’un seul coup sans voix. Son mutisme se poursuit après l’incident. Après un séjour à l’hôpital, elle part en compagnie de son infirmière Alma se reposer dans sa demeure de l’île de Fårö.

La Chronique de DVDClassik

cris et chuchotements (1973)

Agnès (Harriet Andersson) se meurt d’un cancer de l’utérus. Ses deux sœurs, Karin (Ingrid Thulin) et Maria (Liv Ullman) sont à son chevet. Anna (Karl Sylwan), la fidèle servante et seule véritable amie d’Agnès, se dévoue corps et âme pour elle. Chacune à leur tour, les quatre femmes vont revivre un moment marquant de leur vie.

La Chronique de DVDClassik

scènes de la vie conjugale (1973)

Johan et Marianne forment un couple heureux qui étale son bonheur conjugal dans les pages d’un magazine à la mode. Une soirée en compagnie d’un couple d’amis, Peter et Katarina, tourne au pugilat entre leurs deux invités. Marqués, Johan et Marianne commencent à se poser des questions sur un bonheur qui est peut-être factice. Les tensions montent jusqu’à ce que Johan annonce à Marianne qu’il la quitte pour Paula son amante.

La Chronique de DVDClassik

sonate d'automne (1978)

Suite à une lettre affectueuse de sa fille Eva (Liv Ullmann), Charlotte Andergast (Ingrid Bergman), l’une des meilleures pianistes mondiales, veuve d’un second mariage depuis peu, rompt sept années de distance remplies de tournées et enregistrements pour une visite chez celle-ci. Elle découvre à son arrivée que l’autre fille qu’elle avait placée en institution réside chez cette sœur mariée à un pasteur. Les retrouvailles étaient chaleureuses, mais le ton change vite.

La Chronique de DVDClassik

 
 
Egalement en salle ce mercredi Musique dans les ténèbres et La Prison - deux films non chroniqués sur notre site - ainsi qu'un passionnant documentaire de Jane Magnusson, Bergman, une année dans une vie, qui part de l'année 1957 pour nous plonger dans l'intimité et la force créatrice de ce géant du 7ème art.

Par Dvdclassik - le 26 septembre 2018

Actualités

Partenariat