Frédéric Rossif (1922-1990)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980...

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
DukeOfPrunes
Monteur
Messages : 4956
Inscription : 15 mai 11, 21:01
Last.fm
Contact :

Frédéric Rossif (1922-1990)

Messagepar DukeOfPrunes » 26 janv. 14, 21:29

Image

Frédéric Rossif part à 15 ans faire des études à Rome avant de s'engager à la Légion étrangère, en 1941, dans la 13e DBLE. Il participe alors à la campagne d'Italie puis au débarquement de Provence en septembre 1944. Le 8 janvier 1945, il est fait prisonnier par les Allemands dans le secteur de Kogenheim (Bas-Rhin). Il est libéré par les alliés le 28 avril 1945 puis démobilisé le 31 août 1945 de la même année.

Il choisit alors de rester en France. Il travaille au Club Saint-Germain et fréquente Sartre, Camus, Boris Vian, Malcolm Lowry, Hemingway.

Collaborateur très actif de Cinémathèque française dès 1948, il organise pour celle-ci, de 1949 à 1950, un festival d'avant-garde à Antibes. Il entre à l'ORTF en 1952 et participe à la création de Cinq colonnes à la une ainsi qu'à Éditions spéciales et la Vie des animaux comme producteur. Il collabore également à l'émission Cinépanorama de François Chalais

Il se spécialise dans le documentaire animalier et le documentaire de montage avec des images d'archives. Il collabore avec le musicien Vangelis sur Opéra sauvage, L'Apocalypse des animaux et De Nuremberg à Nuremberg, terminé en 1989. Ce dernier documentaire retrace l'histoire de l'Allemagne nazie et de la Seconde guerre mondiale, de la prise du pouvoir par Adolf Hitler en 1933 au verdict du procès de Nuremberg en 1946.

Il réalise aussi, des portraits : Georges Braque ou le Temps différent (1974), Georges Mathieu ou la Fureur d'être (1974), Pablo Picasso, peintre (1980). Il collabore aussi avec Jean-Michel Jarre.

En 1990, il tient un petit rôle dans le film Tatie Danielle.

Décédé le 18 avril 1990, Frédéric Rossif est enterré au cimetière du Montparnasse.

(source : wikipedia)

Je crée ce sujet sans connaître ne serait-ce qu'une œuvre de ce réalisateur oublié.
En fait, j'ai beau chercher partout, il est très difficile de pister ses films (en magasin comme sur le web).

Image

Est-ce que l'un d'entre vous en saurait plus sur une possible édition VHS du film Aussi loin que l'amour ? (1971)
Parmi les acteurs il y a tout de même Marcel Dalio, Salvador Dali, Barbara, Chabrol... et puis normalement une scène avec des échassiers landais.
Parmi eux, mon père, à qui je voudrais offrir le film pour ses 60 ans, en 2015.

N'importe quelle info serait vraiment appréciée (à part ce site, dur dur).
Si l'un d'entre vous possède le film, je suis intéressé par un RIP, ou un rachat, bref : n'importe quel moyen d'obtenir ce film est bon, dans n'importe quel format.

Merci d'avance :wink:
Vivement en HD (STA/STF)
Joseph L. Mankiewicz - Sleuth / Jan Svankmajer - The Complete Short Films / Ladislaw Starewicz - The Tale of the Fox & Other Fantastic Tales /Abel Gance - Napoléon / Koji Wakamatsu - Endless Waltz / Jiří Barta - Krysař / Raymond Bernard - Le miracle des loups / Luis García Berlanga - Plácido / Bertrand Blier - Buffet froid / Buster Keaton - The Cameraman / Oldřich Lipský - Happy End / Masaki Kobayashi - Samurai Rebellion... etc.!

Avatar de l’utilisateur
blaisdell
Assistant opérateur
Messages : 2285
Inscription : 2 mai 05, 16:19

Re: Frédéric Rossif (1922-1990)

Messagepar blaisdell » 26 janv. 14, 21:42

j'aimerais beaucoup voir ses films, notamment certains des documentaires animaliers qui ont fait sa renommée.

Hormis De Nuremberg à Nuremberg, Mourir à Madrid et son portrait du peintre Georges Mathieu, l'oeuvre de ce documentariste reste en effet étrangement occultée de nos jours.

La remarque vaut aussi pour François Reichenbach.

aelita
Accessoiriste
Messages : 1769
Inscription : 28 déc. 13, 18:34

Re: Frédéric Rossif (1922-1990)

Messagepar aelita » 26 janv. 14, 21:46

Le site de l'INA ne propose pas grand chose ,à part des extraits d'émissions auxquelles il a participé, et le DVD De Nuremberg à Nuremberg. On n'a même pensé à compiler des épisodes de sa célèbre série La vie des animaux (à moins qu'il y ait quelque chose en VOD/téléchargement et que ça m'ait échappé).
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (pensée shadok)

Avatar de l’utilisateur
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Messages : 21216
Inscription : 13 avr. 03, 13:27
Localisation : Aux trousses de Fantômas !
Contact :

Re: Frédéric Rossif (1922-1990)

Messagepar Commissaire Juve » 26 janv. 14, 21:55

DukeOfPrunes a écrit :Il se spécialise dans le documentaire animalier...

J'ai l'âge d'avoir connu ça... En fait, on avait le choix entre : "La vie des animaux" (Frédric Rossif), "Le monde des animaux" (François de La Grange) et "Caméra au poing" (Christian Zuber)...

... et l'émission de Frédéric Rossif m'a toujours fait flipper :? . Je n'aimais pas du tout (rien que le générique).

Voir les génériques ci-dessous :

Spoiler (cliquez pour afficher)




La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Producteur Exécutif
Messages : 7233
Inscription : 10 août 04, 13:48
Contact :

Re: Frédéric Rossif (1922-1990)

Messagepar Cathy » 26 janv. 14, 22:06

Je n'aimais pas non plus les émissions de Frédéric Rossif, trop "sanglantes" trop nature cruelle sans doute telle qu'elle est et son générique angoissant (dans le même style que les dossiers de l'écran au niveau générique angoissant), mais je préférais de très loin les animaux du monde et son générique; qui avait été repris par Nagui dans la brosse à dents (je crois ou une émission du genre) pour accompagner un jeu "animal savant" et dans la foulée pour la campagne présidentielle de Jacques Chirac .

Avatar de l’utilisateur
DukeOfPrunes
Monteur
Messages : 4956
Inscription : 15 mai 11, 21:01
Last.fm
Contact :

Re: Frédéric Rossif (1922-1990)

Messagepar DukeOfPrunes » 26 janv. 14, 22:11

Pour rappel : toute info et possibilité d'achat/téléchargement VHS/DVD concernant Aussi loin que l'amour, je suis preneur ! :)

Vous avez déjà vu un de ses films, autres que des documentaires ?
Vivement en HD (STA/STF)
Joseph L. Mankiewicz - Sleuth / Jan Svankmajer - The Complete Short Films / Ladislaw Starewicz - The Tale of the Fox & Other Fantastic Tales /Abel Gance - Napoléon / Koji Wakamatsu - Endless Waltz / Jiří Barta - Krysař / Raymond Bernard - Le miracle des loups / Luis García Berlanga - Plácido / Bertrand Blier - Buffet froid / Buster Keaton - The Cameraman / Oldřich Lipský - Happy End / Masaki Kobayashi - Samurai Rebellion... etc.!

aelita
Accessoiriste
Messages : 1769
Inscription : 28 déc. 13, 18:34

Re: Frédéric Rossif (1922-1990)

Messagepar aelita » 26 janv. 14, 22:18

L'émission de Rossif était une pionnière du genre. Les autres émissions sont venues après. Elles étaient dans un style plus léger, effectivement. J'ai suivi régulièrement l'émission de Rossif (je me souviens encore du ton des commentaires). J'avais (compte tenu des dates de diffusion de la série) entre 9 et 13 ans, et je ne me souviens pas avoir été angoissée ou effrayée par ce programme. De plus , si ça avait été vraiment un programme aux images dures, la chaîne ne l'aurait pas proposé à un horaire où de nombreux enfants pouvaient être présents. Le générique m'intriguait, mais de là à paniquer...
Dernière édition par aelita le 26 janv. 14, 23:07, édité 1 fois.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (pensée shadok)

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Frédéric Rossif (1922-1990)

Messagepar Federico » 26 janv. 14, 22:42

Comme pour la plupart des gamins nés dans les années 60, le nom de Rossif est d'abord pour moi lié à ses émissions animalières (dont, contrairement au Commissaire, j'adorais les génériques :wink: ) et à L'apocalypse des animaux dont la musique de Vangelis m'aura bien marqué et que j'ai été ravi de retrouver un jour en 33t dans une brocante. Idem pour La fête sauvage vu à sa sortie en salle.

C'est sûr, ça changeait des disniaiseries où des assistants poussaient hors-champs des manchots et des oursons pour que ça fasse rigolo de les voir se casser la gueule. Rossif montrait la nature... au naturel : on bouffe, on tue, on s'accouple. Même les plus "funny little furry animals"... :)

Et plus tard son indispensable De Nuremberg à Nuremberg qui montra ce dont sont capables les simiens bipèdes à pouces préhensiles et cerveaux dits supérieurs...
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Producteur Exécutif
Messages : 7233
Inscription : 10 août 04, 13:48
Contact :

Re: Frédéric Rossif (1922-1990)

Messagepar Cathy » 26 janv. 14, 23:21

C'étaient des documentaires animaliers qui montraient souvent des animaux en tuer d'autres, les chasser, la vie naturelle certes, mais quand on est petite fille, on préfère l'évocation légère que cette confrontation à la vie normale et on préfère effectivement le monde merveilleux de Disney et l'émission de François de la Grange au réalisme et au ton empesé des Rossif !

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 83014
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Frédéric Rossif (1922-1990)

Messagepar Jeremy Fox » 5 mars 15, 06:02

La Fête sauvage est sorti i y a quelques mois en Blu-Ray chez Zoroastre. Olivier Bitoun nous parle de tout ça.
Image

Avatar de l’utilisateur
blaisdell
Assistant opérateur
Messages : 2285
Inscription : 2 mai 05, 16:19

Re: Frédéric Rossif (1922-1990)

Messagepar blaisdell » 6 mars 15, 02:49

Très beau film, découvert avec plaisir.
Et un coup de chapeau au rédacteur pour son excellent texte :D