Votre film du mois de Décembre 2012

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Akrocine
Régisseur
Messages : 3209
Inscription : 1 avr. 09, 20:38
Localisation : Arcadia 234

Re: Votre film du mois de Décembre 2012

Messagepar Akrocine » 3 déc. 12, 22:12

Film du Mois de Décembre 2012 :

Image

Films découverts :

- The Man Who Loved Cat Dancing (Le Fantôme de Cat Dancing) de Richard C. Sarafian : 9/10
- Beasts of the Southern Wild (Les Bêtes du Sud sauvage) de Benh Zeitlin : 8/10 Ciné
- Chi wa Kawaiteru (Le Sang Seché) de Yoshishige Yoshida : 7.5/10
- Tabu (Tabou) de Miguel Gomes : 7.5/10 Ciné
- The Hobbit de Peter Jackson : 7/10 Ciné
- Rokudenashi (Bon à Rien) de Yoshishige Yoshida : 7/10
- Babettes gæstebud (Le festin de Babette) de Gabriel Axel : 6.5/10 Ciné
- Tanin no Kao (Le visage d'un autre) de Hiroshi Teshigahara : 7.5/10


Films revus :

- Once Upon a Time in the West (Il Etait une Fois dans l'Ouest) de Sergio Leone : 10/10
- The Hudsucker Proxy (le grand saut) des Frères Coen : 9/10
- Sin City de Robert Rodriguez et Frank Miller : 8/10
- A Better Tomorrow II (Le Syndicat du Crime II) de John Woo : 7/10
- A Better Tomorrow (Le Syndicat du Crime) de John Woo : 6.5/10

Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)

Décembre : The Man Who Loved Cat Dancing de Richard C. Sarafian
Novembre : Brute Force de Jules Dassin
Octobre : Die Büchse der Pandora (Loulou) de Georg Wilhelm Pabst
Septembre : Waterloo Bridge de Mervyn Leroy
Aout : Suna no Onna (La Femme des Sables) de Hiroshi Teshigahara
Avril : Cure de Kiyoshi Kurosawa
Mars : Shotgun Stories de Jeff Nichols
Février : Blood Simple des Frères Coen
Janvier : The Artist de Michel Hazanavicius
Décembre : Shame de Steve McQueen
Novembre : Paths of Glory de Stanley Kubrick
Octobre : Yellow Sky de William A. Wellman
Septembre : Take Shelter de Jeff Nichols
Aout : Insomnia de Erik Skjoldbjærg
Juillet : Collapse de Chris Smith
Juin : Essential Killing de Jerzy Skolimowski
Mai : The Tree of Life de Terrence Malick
Avril : Heat de Michael Mann
Mars : Shunpu Den (Histoire d'une Prostituée) de Seijun Suzuki
Février : Incendies de Denis Villeneuve
Janvier 2011 :
Décembre : La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier
Novembre : Electra Glide in Blue de James William Guercio
Octobre : Sandra de Luchino Visconti
Septembre : Keoma de Enzo G. Castellari
Aout : The Red Shoes de Michael Powell et Emeric Pressburger
Juillet : Boogie Nights de Paul Thomas Anderson
Juin 2010 : Munich de Steven Spielberg
Dernière édition par Akrocine le 7 janv. 13, 15:22, édité 5 fois.
"Mad Max II c'est presque du Bela Tarr à l'aune des blockbusters actuels" Atclosetherange

Avatar de l’utilisateur
someone1600
Euphémiste
Messages : 8853
Inscription : 14 avr. 05, 20:28
Localisation : Québec

Re: Votre film du mois de Décembre 2012

Messagepar someone1600 » 3 déc. 12, 23:49

Films du mois de décembre 2012

Film du mois

Image

Films découverts

The Hobbit: An Unexpected Journey (2012) 8 / 10
The Ultimate Gift (2006) 8 / 10
Safety Last! (1923) 8.5 / 10
Son of Frankenstein (1939) 7.5 / 10
The Ghost of Frankenstein (1942) 7 / 10
Seven Chances (1925) 8 / 10

Films redécouverts

The Lord of the Rings: The Fellowship of the Ring (2001) 8.5 / 10
The Lord of the Rings: The Two Towers (2002) 8.5 / 10
The Lord of the Rings: The Return of the King (2003) 8 / 10
Casino Royale (2006) 8.5 / 10
Quantum of Solace (2008) 7 / 10
Frankenstein (1931) 8 / 10
Bride of Frankenstein (1935) 8.5 / 10
Free Willy (1993) 8 / 10
Steamboat Bill, Jr. (1928) 9 / 10


Films des mois précédents de JUIN 2008 à NOVEMBRE 2012

Année 2008
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImage


Année 2009
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage


Année 2010
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage


Année 2011
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage


Année 2012

(Pas de film du mois en février, aucune découverte)

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
Dernière édition par someone1600 le 1 janv. 13, 05:13, édité 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
HAL 9000
Doublure lumière
Messages : 441
Inscription : 4 oct. 06, 18:10

Re: Votre film du mois de Décembre 2012

Messagepar HAL 9000 » 4 déc. 12, 19:04

DÉCEMBRE 2012

Film du mois
Le Hobbit : un voyage inattendu (Peter Jackson)

Films (re)découverts
Le Hobbit : un voyage inattendu (Peter Jackson) 8.5/10
Un monstre à Paris (Bibo Bergeron) 8.5/10
Eva (Kike Maillo) 8/10
Destination finale 5 (Steven Quale) 7.5/10
Firefox, l'arme absolue (Clint Eastwood) 7/10
Total Recall : mémoires programmées (Len Wiseman) 7/10
De rouille et d'os (Jacques Audiard) 6.5/10
Batman ( Leslie H. Martinson) 6/10
De vrais mensonges (Pierre Salvadori) 6/10
The Insider (Dante Lam) 4.5/10
La famille Jones (Derrick Borte) 3.5/10
Happy Few (Antony Cordier) 3/10

Séries TV
Dexter saison 5 (James Manos Jr.) épisode 7/12 7/10
La quatrième dimension saison 3 (Rod Serling) épisode 2/37 7/10
Star Trek : la série originale saison 1 (Gene Roddenberry) épisode 25/29 7/10
Star Trek : The Next Generation saison 1 (Gene Roddenberry) épisode 10/26 5/10

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Novembre 2012 : Les nuits rouges du bourreau de jade (Julien Carbon & Laurent Courtiaud)
Octobre 2012 : The Dark Knight Returns - Part 1 (Jay Oliva)
Septembre 2012 : La cabane dans les bois (Drew Goddard)
Août 2012 : The Dark Knight Rises (Christopher Nolan)
Juillet 2012 : Thirst (Park Chan-Wook)
Juin 2012 : Good Morning England (Richard Curtis)
Mai 2012 : Star Wars : The Clone Wars saison 2 (Dave Filoni)
Avril 2012 : Game of Thrones saison 1 (David Benioff & D. B. Weiss)
Mars 2012 : Caprica (Ronald D. Moore, Remi Aubuchon, David Eick)
Février 2012 : Drive (Nicolas Winding Refn)
Janvier 2012 : Valérie au pays des merveilles (Jaromil Jireš)
Décembre 2011 : Les demoiselles de Rochefort (Jacques Demy)
Novembre 2011 : Mad Men saison 3 (Matthew Weiner)
Octobre 2011 : CIA Guerres Secrètes (William Karel)
Septembre 2011 : Mais qu'avez-vous fait à Solange ? (Massimo Dallamano)
Août 2011 : La planète des singes : les origines (Rupert Wyatt)
Juillet 2011 : Quatre mouches de velours gris (Dario Argento)
Juin 2011 : X-Men : le commencement (Matthew Vaughn)
Mai 2011 : L'étoffe des héros (Philip Kaufman)
Avril 2011 : Black Death (Christopher Smith)
Mars 2011 : La grande évasion (John Sturges)
Février 2011 : Angel Heart (Alan Parker)
Janvier 2011 : Brainstorm (Douglas Trumbull)
Août 2010 : Kick-Ass (Matthew Vaughn)
Juillet 2010 : Inception (Christopher Nolan)
Juin 2010 : Les 3 jours du Condor (Sydney Pollack)
Mai 2010 : Conversation secrète (Francis Ford Coppola)
Mars 2010 : Shutter Island (Martin Scorsese)
Février 2010 : La rue rouge (Fritz Lang)
Janvier 2010 : Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? (Robert Aldrich)
Décembre 2009 : La route (John Hillcoat)
Novembre 2009 : Un éléphant ça trompe énormément (Yves Robert)
Octobre 2009 : La baronne de minuit (Mitchell Leisen)
Septembre 2009 : L'âge de glace 3 (Carlos Saldhana)
Août 2009 : Departures (Yojiro Takita)
Juillet 2009 : Terminator Renaissance (McG)
Juin 2009 : Coraline (Henry Selick)
Mai 2009 : Ghost in the Shell : stand alone complex - 2nd Gig (Kenji Kamiyama)
Avril 2009 : Histoires de fantômes chinois (Ching Siu-Tung)
Mars 2009 : L'année du dragon (Michael Cimino)
Février 2009 : Nuages flottants (Mikio Naruse)
Janvier 2009 : Yakuza (Sydney Pollack)
Décembre 2008: Battlestar Galactica - saison 1
Novembre 2008 : La Belle et la Bête (Jean Cocteau)
Octobre 2008 : Katie Tippel (Paul Verhoeven)
Septembre 2008 : Casablanca (Michael Curtiz)
Août 2008 : The Dark Knight - Le chevalier noir (Christopher Nolan)
Juillet 2008 : Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir)
Juin 2008 : La légende de Beowulf (Robert Zemeckis)
Mai 2008 : Rome saison 1 (John Milius, William J. MacDonald & Bruno Heller)
Avril 2008 : Bug (William Friedkin)
Mars 2008 : J'ai le droit de vivre (Fritz Lang)
Février 2008 : Peur(s) du noir (Charles Burns, Blutch, Marie Caillou, Lorenzo Mattotti, Richar McGuire, Pierre Discuillo)
Janvier 2008 : Into the Wild (Sean Penn)
Décembre 2007 : Les proies (Don Siegel)
Novembre 2007 : Je sais où je vais (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Octobre 2007 : Les forbans de la nuit (Jules Dassin)
Septembre 2007 : L'inspecteur Harry (Don Siegel)
Août 2007 : Ratatouille (Brad Bird)
Juillet 2007 : Babel (Alejandro Gonzalez Inarritu)
Juin 2007 : Narc (Joe Carnahan)
Mai 2007 : Zodiac (David Fincher)
Avril 2007 : Les tueurs (Robert Siodmak)
Mars 2007 : Mad Max 2 (George Miller)
Février 2007 : Suspiria (Dario Argento)
Janvier 2007 : The Fountain (Darren Aronofsky)
Décembre 2006 : La bête aveugle (Yasuzo Masamura)
Novembre 2006 : Les hommes du Président (Alan J. Pakula)
Octobre 2006 : Que le spectacle commence (Bob Fosse)
Septembre 2006 : Les enfants du Paradis (Marcel Carné)
Août 2006 : Le tigre du Bengale/Le Tombeau Hindou (Fritz Lang)
Juillet 2006 : Apportez-moi la tête d'Alfredo Garcia (Sam Peckinpah)
Juin 2006 : L'homme qui rétrécit (Jack Arnold)
Dernière édition par HAL 9000 le 30 déc. 12, 21:56, édité 14 fois.

Avatar de l’utilisateur
scottspeed
Doublure lumière
Messages : 324
Inscription : 15 déc. 10, 01:31
Liste de DVD

Re: Votre film du mois de Décembre 2012

Messagepar scottspeed » 5 déc. 12, 00:54

Film du mois de décembre : La Vie est belle [It's a Wonderful Life] (Frank Capra, 1946)

Classement du mois de décembre :

10/10
- La Vie est belle [It's a Wonderful Life] (Frank Capra, 1946)

9/10
- The Artist (Michel Hazanavicius, 2011)
- Chambre avec vue [A Room with a View] (James Ivory, 1985)
- Coups de feu sur Broadway [Bullets Over Broadway] (Woody Allen, 1994)

8/10
- Pulsions [Dressed to Kill] (Brian De Palma, 1980)
- Roman de gare (Claude Lelouch, 2007)
- La Balade sauvage [Badlands] (Terrence Malick, 1973)
- Les Amants diaboliques [Ossessione] (Luchino Visconti, 1943)
- Les Parapluies de Cherbourg (Jacques Demy, 1964)

7/10
- Jeux d'été [Sommarlek] (Ingmar Bergman, 1951)
- Ce monde à part [The Young Philadelphians] (Vincent Sherman, 1959)
- Tout le monde dit I Love You [Everyone Says I Love You] (Woody Allen, 1996)
- Le Mariage de Maria Braun [Die Ehe der Maria Braun] (Rainer Werner Fassbinder, 1979)
- L'Arbre, le maire et la médiathèque (Éric Rohmer, 1993)
- Les Amants passionnés [The Passionate Friends] (David Lean, 1949)
- Extrêmement fort et incroyablement près [Extremely Loud & Incredibly Close] (Stephen Daldry, 2011)

6/10
- La Main au collet [To Catch a Thief] (Alfred Hitchcock, 1955)
- Décision à Sundown [Decision at Sundown] (Budd Boetticher, 1957)
- Un frisson dans la nuit [Play Misty for Me] (Clint Eastwood, 1971)
- Vivre sa vie (Jean-Luc Godard, 1962)

5/10
- JF partagerait Appartement [Single White Female] (Barbet Schroeder, 1992)
- Clerks II (Kevin Smith, 2006)
- Cars 2 (John Lasseter & Brad Lewis, 2011)

4/10
- L'Arrangement [The Arrangement] (Elia Kazan, 1969)

24 films, moyenne : 7,0/10

Film des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Novembre 2012 (28 films, moy=6,9/10) - Paris, Texas (Wim Wenders, 1984)
Octobre 2012 (31 films, moy=6,5/10) - Blow-Up (Michelangelo Antonioni, 1966)
Septembre 2012 (44 films, moy=7,0/10) - Quand passent les cigognes [Letyat zhuravli] (Mikhail Kalatozov, 1957)
Aout 2012 (19 films, moy=7,1/10) - Katie Tippel [Keetje Tippel] (Paul Verhoeven, 1975)
Juillet 2012 (44 films, moy=6,9/10) - Les Enchaînés [Notorious] (Alfred Hitchcock, 1946)
Juin 2012 (39 films, moy=6,6/10) - La Fièvre dans le sang [Splendor in the Grass] (Elia Kazan, 1961)


Notation :
Spoiler (cliquez pour afficher)
10/10 : Magique (exceptionnel)
9/10 : Excellent
8/10 : Très bon
7/10 : Bon
6/10 : Assez bon
5/10 : Moyen
4/10 : Médiocre
3/10 : Mauvais
2/10 : Nul
1/10 : Minable
Dernière édition par scottspeed le 30 déc. 12, 00:44, édité 14 fois.

Avatar de l’utilisateur
francesco
Accessoiriste
Messages : 1515
Inscription : 28 juin 06, 15:39
Localisation : Paris depuis quelques temps déjà !

Re: Votre film du mois de Décembre 2012

Messagepar francesco » 5 déc. 12, 21:50

Films découverts


Une méthode dangereuse (Cronenberg - 2011)
Le partie pris d'académisme formel souligne l'ambition du sujet (raconter la querelle Freud-Jung) et laisse toute la place à un scénario d'une clarté et d'une intelligence exceptionnelles. La froideur qui se dégage de l'ensemble n'empêche pas le film d'être avant tout marqué par la mélancolie et le crépuscule, ce que la lumière et la photographie rendent à merveille. Un voyage passionnant (et court, ce qui est, de nos jours, une rare qualité) dans l'Europe du début du XXème siècle. Tout le monde est bon, mais Keira Knightley (que je déteste habituellement) est réellement bouleversante. 9/10

Le concours de danse (Kargman - 2011 mais sortie française 2012) Le vrai n'est quelque fois par vraissemblable (la danseuse avec tendinite qui arrive à dépasser sa souffrance et même à remporter une bourse) et j'aurais aimé encore plus de danse, mais j'ai marché comme un fou au point de pousser des cris de soulagement à certains moments du film (heureusement la salle était quasi vide). Ces histoires de passionnés qui martyrisent leurs corps et bosse comme des malades pour atteindre la grâce et devenir les meilleurs m'ont toujours fasciné et le film est très bien fait : pas de voix off, juste les danseurs et leur famille qui s'expriment (pas de jugement donc : certains sont assez inquiétants pour qu'il soit inutile de le souligner), un équilibre très réussi (les 5-7 danseurs qu'on suit sont assez différents pour intéresser chacun à leur façon), quelques moments éblouissants du point de vue de la danse (quand on songe aux jeunes âges des interprètes qui ont entre 12 et 16 ans) et des personnalités très attachantes. Ah et puis une BO hyper efficace. Bref, coup de coeur de fin d'année, même si ce n'est pas, objectivement, un chef d'oeuvre, "simplement" un excellent documentaire qui met de bonne humeur. Aran, Micaela et Joan Sebastian ne sont pas près d'être oubliés. 8,5/10

On Moonlight Bay (Del Ruth - 1951) Version Warner du Chant du Missouri, rythmée par les saisons (la partie de Noël est évidemment particulièrement développée ... ça tombe bien !) et les chansons (un peu trop morcellées peut-être : on a du mal à en détacher une). Pour qui aime le genre "familial" à l'américaine, c'est un plaisir avec tous les moments de bravoure du genre et une Doris Day adorable et parfaitement bien entourée. Le film se passe dans les années 10 (au moment de la grande guerre en fait), mais par rapport aux films "nostalgiques" des années 40 (Good News par exemple) on sent davantage un soucis de restituer la spécificité du temps. 8,5/10

Anna Karénine (Wright - 2012) Une réussite visuelle : c'est beau, impressionnant, coloré et le mélange de prises de vue en extérieures (rares mais superbes) et de studio volontairement très artificiel (c'est tout le propos du film puisque cette Anne Karenine là est transposée dans un théâtre) n'empêche finalement pas l'émotion. J'ai trouvé, à l'inverse des autres versions, le personnage d'Anna assez odieux, en tout cas capricieux et immature, alors que Karénine (magnifique Jude Law) est brutalement très humain. Il semble que ce soit plus proche du roman, dont j'ai trop lointain souvenir pour en parler. 8,5/10

Viktor und Viktoria (Shünzel - 1933) Etonnant de voir que Blake Edwards a repris énormément de chose de la version allemande, à commencer par le look de Julie Andrews (mais, le noir et blanc aidant, Müller est plus crédible en jeune garçon qu'Andrews), les dernières séquences (avec les mêmes gags) et le côté espagnol des numéros de Viktor/Viktoria. Ca a le charme des opérettes allemandes, du noir et blanc un peu granuleux et l'allure caractéristique des années 30 européennes. 8/10

L'Odyssée de Pi (Lee - 2012) Vu en VF ce qui change un peu la donne quand même, mais très réceptif (surtout en cette période) au message du film. La splendeur visuelle (sidérante dans sa féérie à certains moments) n'y est pas pour rien. 8/10

Clueless (Heckerling 1995) Petit film culte dans certains milieux qui a le mérite de prouver que Jane Austen avait compris l'espèce humaine de manière quasi intemporelle. C'est en fait une adaptation d'Emma, transposé dans un lycée californien, extrêmement fidèle et pas du tout ridicule. Le look du film en fait son prix et les comédiens sont délicieux (Paul Rudd déjà adorable). 8/10

La Chouette et le Pussycat (H.Ross - 1970) Du théâtre filmé, pas désagréable du tout. La comédie est facile, repose sur des gags classiques et sur un constat bien connu (un intellectuel pas particulièrement épanoui rencontre une jeune femme délurée et mal élevée), on nage dans les années 70 et on appelle un chat, un chat et on finit par rire de bon coeur. Segal et Streisand sont très bien (elle surtout) et leur dernière scène devient touchante dans sa soudaine gravité. Un bon classement que je relativiserai peut-être. 7,5/10

Le Hobbit (Jackson 2012)
Un film aux qualités brillantes et aux énormes défaut, tous les passages rajoutés par dessus le roman de Tolkien étant parfois à la limite du ridicule (la bataille des géants de pierre ???? Pour faire du "Transformers" ?). C'est dommage parce que le voyage est souvent beau à faire et surtout l'effet "nostalgie" est efficacement exploité par le cinéaste et son équipe. 7,5/10

Les Amours enchantées (Levin - 1962) Très sympathique sans être génial. Laurence Harvey est étonnant (et même franchement sympathique) en Grimm, mais ce qui fait l'intérêt du film ce sont les effets spéciaux "d'époque" à la poésie incontestable. Un film pour enfant et un beau livre d'images. Idéal en cette période de fête. 7,5/10

Le Tourbillon de la danse (Leonard - 1933) 7,5/10 Bon sang, mais c'est Fred Astaire ? Oh mais là c'est Nelson Eddy ... cette fausse double surprise (on le sait maintenant) m'avait donné envie de découvrir le film, typique production MGM des années 30 (et typique véhicule pour Crawford en gagneuse et Gable en dur à cuire), plutôt pas mal du tout mise en scène par Leonard et qui bénéficie d'un final musical pas vilain non plus (même si Crawford est une danseuse pas très gracieuse).

The Hawk (Hayman - 1993) Téléfilm bien fait (et surtout bien filmé) que je n'aurais pas regardé s'il n'y avait pas la merveilleuse Helen Mirren dedans. Mais je n'ai pas regretté, malgré les incohérences du scénario à un moment, le côté "Soupçons/Hantise" gardant toujours son efficacité. 7,5/10

Amelia (M.Nair 2009) Nettement meilleur qu'on ne le dit, même si pas passionnant. Un bon biopic standar, pas vilain à regarder et bien joué par Hilary Swank et ses compères. 7,5/10

The Good German (Soderberg 2006)
Une impression étrange se dégage du film à propos. Les choix esthétiques du cinéastes (refaire un film noir typique des années 40) sont presque toujours mis à mal par le physique des acteurs (Tobbey McGuire est particulièrement anachronique et mauvais comme un cochon, en prime), les prises de vue en extérieures et un je ne sais quoi d'artificiel qui dérange. Se laisse suivre (le scénario est très clair) avec plaisir et sans ennui, néanmoins, surtout quand Cate Blanchett est à l'écran. 7,5/10

A Royal Affair (N.Arcel - 2012) Le partie pris de faire du personnage principal un martyr des Lumières et de l'athéisme, n'est vraiment pas très subtile (et discutable d'ailleurs historiquement), certaines ficelles sont énormes (le méchant est chauve, le gentil ne porte pas de perruque poudrée ...) mais la lumière, les paysages danois, le gris gustavien, la beauté de la reconstitution (pourtant pas ostentatoire) certains plans dignes d'une toile et le jeu inspiré de l'interprète du "roi fou" Christian VII sont des atouts non négligeables. 7,5/10

Shreck IV - Il était une fin (Mitchell - 2010) 7/10 Gentil et drôle, mais la formule commence à se faire bien sentir, quand même.

Le Sixième sens (Shyamalan - 1999) Bon quand on connait les twist l'intérêt réside surtout dans la performance des acteurs, l'enfant et la mère (Toni Colette, toujours exceptionnellement bonne) essentiellement pour ne pas dire uniquement. 5,5/10


Films revus

Pages immortels (Froelich - 1939) 9,5/10. Une merveille de romantisme, à la perfection formelle étonnante, ce pseudo biopic de Tchaikovski est surtout un prétexte à nous montrer Moscou sous la neige et à faire revivre un XIXème rêvé et désespéré. Leander est sublime en mécène aristocrate, mais se fait presque voler la vedette par Marika Rökk, vraiment étonnante dans son seul rôle dramatatique.

Le Crime de l'Orient Express (Lumet - 1973) 8,5/10

White Christmas (Curtiz - 1954) 8,5/10

Darling Lili (B.Edwards - 1970) Le mélange de film de guerre/espionage, de burlesque et de film musical n'a pas plu à l'époque, mais moi j'adore le film, Julie Andrews est filmée avec les yeux de Rodrigue pour Chimène et les ballades et numéros edouardiens sont formidables. 8,5/10 (parce que Rock Hudson est un peu fatigué déjà en 1970).

Les Dix commandements (De Mille - 1956) 8,5/10

L'amour à tout prix (Turteltaub - 1995) Version romantique, légère et "de Noël" de J'ai épousé une ombre. Je dois dire que je suis fan du film et de Sandra Bullock dedans.

Le Journal de Bridget Jones (Maguire - 2001) 8,5 ... incroyable de se dire que ça a déjà plus de dix ans ... un "monument" de ma jeunesse.

Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban(Cuaron 2003) 8,5

Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire (Siberling - 2004) 8,5

Iris (Eyre - 2001) 8,5/1

Leçon de Séduction (B.Streisand - 1996) Meilleur rôle de Laureen Bacall (il était temps !) Pour rappel c'est une version très arrangée (un hommage plus qu'un remake, comme Nuits blanches à Seattle est une variation sur Elle et lui) du classique Miroir à deux faces. 8/10

Petits meutres en famille (Baily - 2010) 7,5
Dernière édition par francesco le 31 déc. 12, 13:39, édité 19 fois.
Spoiler (cliquez pour afficher)
June Allyson
Mary Astor
Carroll Baker
Leslie Caron
Joan Collins
Joan Crawford
Bette Davis
Doris Day
Irene Dunne
Edwige Feuillère
Greer Garson
Betty Grable
Gloria Grahame
Susan Hayward
Miriam Hopkins
Betty Hutton
Jennifer Jones
Zarah Leander
Gina Lollobrigida
Jeanette MacDonald
Anna Magnani
Jayne Mansfield
Sara Montiel
Maria Montez
Merle Oberon
Anna Neagle
Lilli Palmer
Eleanor Parker
Rosalind Russell
Lizabeth Scott
Norma Shearer
Lana Turner
Jane Wyman
Loretta Young

Avatar de l’utilisateur
Supfiction
David O. Selznick
Messages : 13874
Inscription : 2 août 06, 15:02
Localisation : Have you seen the bridge?

Re: Votre film du mois de Décembre 2012

Messagepar Supfiction » 8 déc. 12, 00:29

francesco a écrit :Films découverts

Anna Karénine (Wright - 2012) Une réussite visuelle : c'est beau, impressionnant, coloré et le mélange de prises de vue en extérieures (rares mais superbes) et de studio volontairement très artificiel (c'est tout le propos du film puisque cette Anne Karenine là est transposée dans un théâtre) n'empêche finalement pas l'émotion. J'ai trouvé, à l'inverse des autres versions, le personnage d'Anna assez odieux, en tout cas capricieux et immature, alors que Karénine (magnifique Jude Law) est brutalement très humain. Il semble que ce soit plus proche du roman, dont j'ai trop lointain souvenir pour en parler. 8,5/10


Je te rejoins sur ton commentaire concernant Anna Karénine. Les costumes et décors sont très beaux mais cette mise en scène omniprésente m'a empêché de rentrer dans le film. Gonflé d'avoir pris Jude Law pour le rendre chauve et (presque) moche, au passage. 4,5/10

Avatar de l’utilisateur
Judyline
Accessoiriste
Messages : 1697
Inscription : 11 sept. 06, 00:45
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs...

Re: Votre film du mois de Décembre 2012

Messagepar Judyline » 15 déc. 12, 13:31

Décembre 2012

MON FILM DU MOIS

Image

FILMS DÉCOUVERTS ou REVUS

Le pont de la rivière Kwai (The bridge on the river Kwai - David Lean - 1957) :shock:

De rouille et d'os (Jacques Audiard - 2012) :D
Les grands espaces (The big country - William Wyler - 1958) :D

U.S. Marshals (Stuart Baird - 1997) :D - :)
Noël blanc (White Christmas - Michael Curtiz - 1954) :D - :)

Woody Allen: A documentary (Robert B. Weide - 2011) :)
Potiche (François Ozon - 2010) :)
Jumanji (Joe Johnston - 1995) :)

A perdre la raison (Joachim Lafosse - 2012) :?
Bananas (Woody Allen - 1971) :?

Prends l'oseille et tire-toi (Take the money and run - Woody Allen - 1969) :? - :x

:shock: = Chef-d'oeuvre - :D = Un excellent moment - :) = Pas mal - :? = Bof - :x = Archi-nul - = coup de coeur

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Octobre 2006 || Les lumières de la ville (Charles Chaplin)
Novembre 2006 || La vie est belle (Frank Capra)
Decembre 2006 || Le lauréat (Mike Nichols)
FILM DE L'ANNÉE = LE LAURÉAT

Janvier 2007 || West Side story (Robert Wise)
Février 2007 || Les demoiselles de Rochefort (Jacques Demy)
Mars 2007 || Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Avril 2007 || Romance inachevée (Anthony Mann)
Mai 2007 || Brève rencontre (David Lean)
Juin 2007 || OSS 117: Le Caire, nid d'espions (Michel Hazanavicius)
Juillet 2007 || Les 7 samouraïs (Akira Kurosawa)
Août 2007 || Le portrait de Dorian Gray (Albert Lewin)
Septembre 2007 || Les incorruptibles (Brian De Palma)
Octobre 2007 || Match point (Woody Allen)
Novembre 2007 || Ben-Hur (William Wyler)
Décembre 2007 || Boulevard du crépuscule (Billy Wilder)
FILM DE L'ANNÉE = WEST SIDE STORY

Janvier 2008 || Qui a peur de Virginia Woolf (Mike Nichols)
Février 2008 || Edward aux mains d'argent (Tim Burton)
Mars 2008 || Rain man (Barry Levinson)
Avril 2008 || Vol au-dessus d'un nid de coucou (Milos Forman)
Mai 2008 || Jeux dangereux (Ernst Lubitsch)
Juin 2008 || Sur les quais (Elia Kazan)
Juillet 2008 || Les grands espaces (William Wyler)
Août 2008 || Mulholland Drive (David Lynch)
Septembre 2008 || Rio Bravo (Howard Hawks)
Octobre 2008 || L'arnaque (George Roy Hill)
Novembre 2008 || Casino Royale (Martin Campbell)
Décembre 2008 || Exodus (Otto Preminger)
FILM DE L'ANNÉE = EDWARD AUX MAINS D'ARGENT

Janvier 2009 || Poltergeist (Tobe Hooper)
Février 2009 || La règle du jeu (Jean Renoir)
Mars 2009 || L.A. confidential (Curtis Hanson)
Avril 2009 || Josey Wales hors la loi (Clint Eastwood)
Mai 2009 || Minuit dans le jardin du bien et du mal (Clint Eastwood)
Juin 2009 || Tout sur ma mère (Pedro Almodovar)
Juillet 2009 || Le kid (Charles Chaplin)
Août 2009 || Les feux de la rampe (Charles Chaplin)
Septembre 2009 || Carrie au bal du diable (Brian De Palma)
Octobre 2009 || Les diaboliques (Henri-Georges Clouzot)
Novembre 2009 || Je suis une légende (Francis Lawrence)
Décembre 2009 || La grande illusion (Jean Renoir)
FILM DE L'ANNÉE = L.A. CONFIDENTIAL

Janvier 2010 || Le silence des agneaux (Jonathan Demme)
Février 2010 || Matrix (Andy & Lana Wachowski)
Mars 2010 || 12 hommes en colère (Sidney Lumet)
Avril 2010 || La liste de Schindler (Steven Spielberg)
Mai 2010 || Million dollar baby (Clint Eastwood)
Juin 2010 || Les parapluies de Cherbourg (Jacques Demy)
Juillet 2010 || Inception (Christopher Nolan)
Août 2010 || La ligne verte (Frank Darabont)
Septembre 2010 || Man on fire (Tony Scott)
Octobre 2010 || Persepolis (Vincent Paronnaud & Marjane Satrapi)
Novembre 2010 || Seul au monde (Robert Zemeckis)
Décembre 2010 || Dragons (Chris Sanders & Dean Deblois)
FILM DE L'ANNÉE = INCEPTION

Janvier 2011 || L'homme au masque de fer (Randall Wallace)
Février 2011 || Lilo & Stitch (Dean Deblois & Chris Sanders )
Mars 2011 || A.I. Intelligence artificielle (Steven Spielberg)
Avril 2011 || The social network (David Fincher)
Mai 2011 || Toy story 3 (Lee Unkrich)
Juin 2011 || Esprits rebelles (John N. Smith)
Juillet 2011 || Le jour où la terre s'arrêta (Robert Wise)
Août 2011 || L'inconnu du Nord-Express (Alfred Hitchcock)
Septembre 2011 || Sourires d'une nuit d'été (Ingmar Bergman)
Octobre 2011 || Le chaperon rouge (Catherine Hardwicke)
Novembre 2011 || Intouchables (Eric Toledano & Olivier Nakache)
Décembre 2011 || Un si doux visage (Otto Preminger)
FILM DE L'ANNÉE = INTOUCHABLES

Janvier 2012 || Lolita (Stanley Kubrick)
Février 2012 || L'agence (George Nolfi)
Mars 2012 || Cloclo (Florent Emilio Siri)
Avril 2012 || La couleur pourpre (Steven Spielberg)
Mai 2012 || Les nerfs à vif (J. Lee Thompson)
Juin 2012 || Un prophète (Jacques Audiard)
Juillet 2012 || Ziegfeld Follies (Vincente Minnelli)
Août 2012 || The dark knight rises (Christopher Nolan)
Septembre 2012 11 Plan de table (Christelle Raynal)
Octobre 2012 || Monsieur Lazhar (Philippe Falardeau)
Novembre 2012 || Argo (Ben Affleck)
Dernière édition par Judyline le 30 déc. 12, 18:07, édité 7 fois.

Avatar de l’utilisateur
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Messages : 18178
Inscription : 26 déc. 04, 18:31
Localisation : sleeping in the midday sun...

Re: Votre film du mois de Décembre 2012

Messagepar gnome » 19 déc. 12, 16:56

Films du mois : Décembre 2012

Film du mois
Image

Les films vus (par ordre décroissant de préférence) - Les redécouvertes - Les films revus


Image Chef d'oeuvre !!!
- Amour (Michael Haneke) 10/10
Faut-il montrer ça au cinéma ? On pouvait se poser la même question pour Cris et chuchottements. On est certes loin du divertissement, c'est filmé cliniquement, d'une manière presque documentaire malgré plusieurs saillies poétiques. Mais le film est d'une telle justesse et est porté par deux interprètes en état de grâce. Haneke, n'édulcore rien, mais à aucun moment, il ne charge le tableau non plus et contrairement à ce que j'ai pu lire sur le net, c'est bien d'Amour qu'il parle. De vie et d'amour. Malheureusement, la mort et parfois la déchéance peut aussi faire partie de la vie.


- Mère Jeanne des Anges (Jerzy Kawalerowicz) 10/10

Image On est vraiment pas loin de la masterpiece!
- The Chaser (Hong-jin Na) 9/10
Etonnante découverte que ce film Coréen. Film noir, sans concession dont le final tétanisant laisse sur le cul malgré un démarrage un peu entre deux.

- Dreamcatcher (Lawrence Kasdan) 9/10
Pas lu le livre, mais le film tient bien la route. On retrouve les traumatismes d'enfance chers à King. Les relations entre les amis sont bien croquées et la partie horrifique est bien efficace avec des créatures très réussies et bien crades. Belle surprise.

Image Excellent !
- Action Mutante (Álex de la Iglesia) 7.5/10
Bonne dose de rigolade à la révision de ce délire pur jus.

- Defendor (Peter Stebbings) 7.5/10
Quand un handicapé de la vie se prend pour un super héros... Le portrait touchant d'un inadapté porté à bout de bras par Woody Harrelson.

- Le Seigneur des Anneaux : Les deux tours - version longue (Peter Jackson) 8.5/10
Ça reste un très beau spectacle, mais ça m'a un rien moins emballé qu'au ciné.

- Le Monde de Narnia : Chapitre 1 - Le lion, la sorcière blanche et l'armoire magique (Andrew Adamson) 7.5/10
L'exemple même du film contre lequel j'avais un a-priori à cause d'extraits et de photos visionnés par ci par là. Tombé dessus en attendant ma chère et tendre pour terminer un film et je bien dois avouer être resté scotché grâce essentiellement aux personnages d'animaux, le castor en tête. Les enfants sont bof, le récit un peu enfantin mais réserve quelques surprises. Que vient faire le Père Noël là dedans, mystère, ça fait un peu fourre tout, mais globalement ça se laisse regarder sans ennui.

- Cobra (Georges Pan Cosmatos) 7.5/10
Eighties forever ! Toujours aussi bon. Deuxième révision age en 2-3 mois, cette fois ci avec mon épouse...

- Le livre d'Eli (Albert Hughes et Allen Hughes) 8/10

Image Tout à fait honorable
- Hôtel Transylvania (Genndy Tartakovsky) 6.5/10
Des décors superbes, beaucoup d'humour, des personnages parfois excellamment croqués, parfois moins. Ainsi, le parti pris de changer l'aspect de certains monstres sacrés comme La momie peut paraître saugrenus. Là où le bas blesse, c'est au niveau du scénario qui tient en trois lignes et se contente de recycler une énième fois l'histoire de la jeune fille qui veut prendre son envol et découvrir le monde. Histoire qui nous a donné récemment un Rebelle de tout autre ampleur. Reste une série quasi ininterrompue de gags souvent très drôles, souvent raz des pâquerettes, mais qui font qu'on s'ennuie rarement devant le film.

Image Pourquoi pas, mais peut mieux
- Cyborg (Albert Pyun) 5/10
Amusant produit typique eighties et Cannon. Pour la coiffure ahurissante kitsch de Van Damme dans les flash-back, pour Deborah Richter courant à poil sur la plage, pour une ahurissant séquence de crucifixion qui relègue celle de Conan aux oubliettes, pour les dialogues des 20 dernières minutes (aahhhhhhhhh... aaaaaaaaaaarh.... aaaaaaaaaaaaaaaaahhhhr...)

- Kirikou et les bêtes sauvages (Michel Ocelot et Bénédicte Galup) 6/10
Pas un ratage, mais Ocelot n'arrive pas à insuffler la magie qui survolait le premier volet des aventures du petit Kirikou. Tantôt, on a l'impression d'une redite, tantôt, ça sent le remplissage. Reste quelques belles idées, mais pas suffisantes pour que j'aie envie de le revoir.

Image A oublier
Image Le dessin est clair, non?


Films du mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
2006

Juin Image Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2007

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai Image Juin Image
Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2008

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai ? Juin Image Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2009

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai Image Juin Image Juillet Image Août Image Septembre (Rien vu) Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2010

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai Image Juin Image Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2011

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai Image Juin Image Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2012
Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai Image Juin Image Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image
Dernière édition par gnome le 31 déc. 12, 12:21, édité 6 fois.
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Alcatel
fétichiste du collant
Messages : 4912
Inscription : 10 janv. 05, 17:45
Localisation : Lyon

Re: Votre film du mois de Décembre 2012

Messagepar Alcatel » 20 déc. 12, 21:00

DECEMBRE 2012

Films découverts
Le danseur du dessus (Mark Sandrich - 1935) 10/10
La Chinoise (Jean-Luc Godard - 1966) 9/10
Le train sifflera trois fois (Fred Zinnemann - 1952) 8,5/10

Film du mois

Films revus
Dernière édition par Alcatel le 30 déc. 12, 22:55, édité 2 fois.
Image Image
1970-2005: un artiste à la recherche de l'équilibre dans sa Force...

Avatar de l’utilisateur
Anorya
Laughing Ring
Messages : 11859
Inscription : 24 juin 06, 02:21
Localisation : LV426

Re: Votre film du mois de Décembre 2012

Messagepar Anorya » 23 déc. 12, 18:57

Image



Film du mois



Image
Koyaanisqatsi de Godfrey Reggio.



Films vus



Chroniques de Tchernobyl - 4/6.
Lola - 5/6.
Les mondes de Ralph - 5,5/6.
Le Hobbit - 4,5/6.
Le tableau - 4/6.
Les petites marguerites - 5/6. Décalé, drôle, bizarre, burlesque, coloré, une expérience assez unique (comment ça "comme toujours avec le cinéma Tchèque" ?).
Daguerreotypes - 2,5/6. Varda filme les petites gens. Souvent attendrissant, parfois peuplé de longueurs écrasantes et un brin ennuyeuses où le montage des faits, gestes et actions tout bressonnien arrive à dégager de beaux éclats perdus. Le doc se révèle surtout intéressant quand Varda refilme la rue Daguerre (qui donne son nom et son propos à l'oeuvre) 30 ans plus tard et dégage un compte-rendu sociologique et historique sur ce qui reste. Là oui, je suis fasciné et l'ensemble prend plus de corps, devient même plus marrant, à l'image de l'oeuvre ludique de la ptite Agnès mais grande Varda. Dommage que ce doc complémentaire n'est qu'un bonus sur le DVD.
Mur murs - 5/6. Varda à Los Angel'est puis Los Angel'Ouest à la recherche des peintures murales qui fleurissent en Californie. Passionnant, intelligent et beau malgré une ou deux longueurs. La cerise sur le gâteau, un mini-documentaire en plus sur le dvd où la Varda va à la rencontre de la graffeuse Miss Tic. Que du bonheur.
Documenteur - 4/6. L'envers de Mur Murs, ou plutôt un film de fiction tourné entièrement aux mêmes endroits et y faisant des clins d'oeils mais au propos abordant la solitude amoureuse et sexuelle d'une mère de famille en exil avec son ptiot (Mathieu Demy) à Los Angeles. Terriblement doulureux et poignant, presqu'intime et personnel (ce qui semble confirmé par la réalisatrice dans le livret du coffret) dans une mise en scène toute aussi réaliste que figurant une sorte de road movie à la Wenders mais stagnant, sans parcours ni chemin, juste la détresse incommensurable d'une femme abandonnée et livrée à elle-même. Je me demande du coup si j'aurais le courage de voir Sans toit ni loi. :|
La pointe courte - 4/6. Un premier film qui témoigne déjà d'une incroyable maîtrise technique. Certains plans sont d'une beauté incroyable et l'on sent beaucoup le regard aiguisé de la jeune photographe talentueuse que fut Varda à ses débuts. Le film est aussi très intéressant dans sa manière de mêler un dialogue à la Duras entre Noiret/Mangano qui préfigure déjà en quelque sorte Hiroshima mon amour (Resnais est monteur sur le film de Varda d'ailleurs) et l'histoire collective d'un village de pêcheur. Par moments, on se passionne pour l'histoire du couple Antonionien qui se désunit, parfois c'est pour le village qu'on se prend d'affection. A chaque fois, une petite distance toutefois qui fait qu'on reste un peu sur le pas de la porte.

Varda tous courts. Les courts-métrages de Varda que je note à l'individuel.
- Ô saisons, ô châteaux - 5/6. Varda crée son petit univers en profitant d'une commande pour filmer les châteaux de la Loire. Le commentaire devient tout à la fois historique et social, charmeur, parfois doté de micro-fulgurences esthétiques (ces mannequins en robes longues sur les ruines c'est presque un clin d'oeil à Drôle de frimousse !). Un régal jamais ennuyeux, jamais trop didactique. Je pense que tu apprécieras Demi-Lune. ;)
- Plaisir d'amour en Iran - 3,5/6. Un complément anecdotique mais mignon à L'une chante, l'autre pas.
- 7 p., cuis., s. de b. - 4/6. Le titre annonce bien la bizarrerie de l'ofni (objet filmique non identifié). Varda fait dans l'abstrait et s'aventure sur des pentes explorées autrefois par un Svankmajer ou le cinéma tchèque. A défaut d'adhérer totalement, on reste intrigué et parfois fasciné par certaines images brut.
- L'opéra-mouffe - 5/6. Carnet de notes d'une femme enceinte qui s'interroge sur ce qui grandit dans son corps tout en filmant ce qui l'entoure, aussi bien la misère dans les rues du Paris d'alors que le bonheur et les amoureux. Surprenant, beau, touchant, intime et crû, à mi-chemin entre le cinéma de Resnais qui apparaît alors et celui en gestation d'Hiroshi Teshigahara (qui fut fortement influencé par la nouvelle vague et Resnais d'ailleurs). Akrocine, jettes y un oeil. :)
- Réponse de femmes - 6/6. Un court pour la télévision sur l'image des femmes, leur corps, sa représentation et leur avis puisque généralement on ne leur demande pas. Intéressant, indispensable, vital.
- Le lion volatil - 5/6. Une petite bizarrerie de 2003 toute mignonne où résonne l'écho de Jacques Demy et la facétie de Varda. Recommandé pour être de bonne humeur.
- Les dites cariatides - 5/6. Les statues de Paris souvent dénudées, hommage plus à une certaine idée de la femme et son corps que cette dernière. A nouveau l'occasion pour la Varda de s'amuser.
- Du côté de la côte - 6/6. Varda sur la côté d'Azur scrutte plus le gâchis provoqué par les vacanciers que l'eden (forcément disparu) en lui-même. Implacable et brillant.


Films revus/redécouverts



Take Shelter - 5/6
Prometheus - 5/6. :mrgreen: Image ...'Jme fais plaisir, 'rien nafoutre. Et puis en blu-ray sérieusement c'est d'un sublime.
Koyaanisqatsi - 666/6. 8) Image ...Un film monstre, une somme à la frontière du documentaire et du film le tout dans le lyrisme puissant d'images signées Ron Fricke et d'une musique fabuleuse de Glass. Chef d'oeuvre.
2010, l'année du premier contact - 4,5/6.
Il était une fois l'espace (série) - 3,5/6.
L'étrange noël de Mr.Jack - 6/6. Ze film de noël typique et indispensable.
Hot-Fuzz - 5/6. Malgré un montage abrasif assez fatiguant à la longue, toujours aussi drôle ce film du trio qui nous donna déjà l'excellent Shaun of the dead.
Mission impossible : protocole fantôme - 5/6. Pabidabowi ! Cf. Mozinor. :mrgreen:
Cowboy bebop (série) - 6/6. Voilà c'est la fin, et à nouveau tétanisé et sur les genoux, en larmes. Merci Mr Watanabe. :oops:
Dernière édition par Anorya le 31 déc. 12, 17:49, édité 2 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
MJ
Conseiller conjugal
Messages : 11270
Inscription : 17 mai 05, 19:59
Localisation : Chez Carlotta

Re: Votre film du mois de Décembre 2012

Messagepar MJ » 31 déc. 12, 15:00

DECEMBRE 2012

Film du mois

Image

Films des Mois Précédents

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2005: Lost Highway (David Lynch)
Juin 2005: Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Juillet 2005: Shining (Stanley Kubrick)
Aout 2005: Starship Troopers (Paul Verhoeven)
Septembre 2005: Les Proies (Don Siegel)
Octobre 2005: The Hitcher (Robert Harmon)
Novembre 2005: Stalker (Andréi Tarkovski)
Décembre 2005: Saraband (Ingmar Bergman)

Janvier 2006: Sueurs froides (Alfred Hitchcock)
Février 2006: La Nuit du Chasseur (Charles Laughton)
Mars 2006: Chinatown (Roman Polanski)
Avril 2006: Le parrain - 2ème partie (Francis Ford Coppola)
Mai 2006: Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Juin 2006: Andréi Roublev (Andréi Tarkovski)
Juillet 2006: The Blade (Tsui Hark)
Août 2006: Crìa Cuervos (Carlos Saura)
Septembre 2006: Barton Fink (Joel & Ethan Coen)
Octobre 2006: Crimes et Délits (Woody Allen)
Novembre 2006: Hors d'Atteinte (Steven Soderbergh)
Décembre 2006: The Devil's Rejects (Rob Zombie)

Janvier 2007: Edvard Munch (Peter Watkins)
Février 2007: Coeurs (Alain Resnais)
Mars 2007: Cet obscur objet du désir (Luis Bunuel)
Avril 2007: The Brown Bunny (Vincent Gallo)
Mai 2007: Tristana (Luis Bunuel)
Juin 2007: Un condamné à mort s'est échappé (Robert Bresson)
Juillet 2007: Le Labyrinthe de Pan (Guillermo Del Toro)
Aout 2007: Zodiac (David Fincher)
Septembre 2007: Duel au Soleil (King Vidor)
Octobre 2007: Manon des Sources (Marcel Pagnol)
Novembre 2007: Election 2 (Johnnie To)
Décembre 2007: The Naked Kiss (Samuel Fuller)

Janvier 2008: A Nos Amours (Maurice Pialat)
Février 2008: The River (Frank Borzage)
Mars 2008: Shoah (Claude Lanzmann)
Avril 2008: La Cérémonie (Claude Chabrol)
Mai 2008: Le fond de l'air est rouge (Chris Marker)
Juin 2008: Drowning by Numbers (Peter Greenaway)
Juillet 2008: Sabrina (Billy Wilder)
Août 2008: Le Chagrin et la Pitié (Marcel Ophüls)
Septembre 2008: La Stratégie de l'Araignée (Bernardo Bertolucci)
Octobre 2008: Dr. Folamour (Stanley Kubrick)
Novembre 2008: Madame de... (Max Ophuls)
Décembre 2008: Les Nuits Blanches (Luchino Visconti)

Janvier 2009: Husbands (John Cassavetes)
Février 2009: Chien Enragé (Akira Kurosawa)
Mars 2009: Colonel Blimp (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Avril 2009: Le Tombeau des Lucioles (Isao Takahata)
Mai 2009: Millenium Mambo (Hou Hsiao Hsien)
Juin 2009: La Fièvre dans le Sang (Elia Kazan)
Juillet 2009: Le Point de Non-Retour (John Boorman)
Août 2009: Twin Peaks - Saison 2 (David Lynch & Mark Frost)
Septembre 2009: Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
Octobre 2009: Ma Nuit Chez Maud (Eric Rohmer)
Novembre 2009: Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento)
Décembre 2009: Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu)

Janvier 2010: Cérémonie Secrète (Joseph Losey)
Février 2010: Panique à Needle Park (Jerry Schatzberg)
Mars 2010: New Rose Hotel (Abel Ferrara)
Avril 2010: Sérénade à Trois (Ernst Lubitsch)
Mai 2010: Le Verdict (Sidney Lumet)
Juin 2010: Un ange à ma table (Jane Campion)
Juillet 2010: L'Ami Américain (Wim Wenders)
Août 2010: Soldier of Orange -Director's Cut (Paul Verhoeven)
Septembre 2010: Afriques: Comment ça va avec la douleur? (Raymond Depardon)
Octobre 2010: Les Deux Anglaises et le Continent (François Truffaut)
Novembre 2010: Eve (Joseph L. Mankiewicz)
Décembre 2010: Tiresia (Bertrand Bonello)

Janvier 2011: Experiment in Terror (Blake Edwards)
Février 2011: Poetry (Lee Chang-Dong)
Mars 2011: Safe (Todd Haynes)
Avril 2011: Nowhere (Gregg Araki)
Mai 2011: La Maman et la Putain (Jean Eustache)
Juin 2011: La Loi du Milieu (Mike Hodges)
Juillet 2011: To Sleep With Anger (Charles Burnett)
Août 2011: Melancholia (Lars Von Trier)
Septembre 2011: L'Apollonide - Souvenirs de la Maison Close (Bertrand Bonello)
Octobre 2011: Le Cercle Rouge (Jean-Pierre Melville)
Novembre 2011: A Star is Born (George Cukor)
Décembre 2011: Assaut (John Carpenter)

Janvier 2012: Taking Off (Milos Forman)
Février 2012: Take Shelter (Jeff Nichols)
Mars 2012: Requiem pour un Massacre (Elem Klimov)
Avril 2012: Irène (Alain Cavalier)
Mai 2012: Family Life (Ken Loach)
Juin 2012: Le Fleuve (Jean Renoir)
Juillet 2012: White Dog (Samuel Fuller)
Août 2012: Place aux Jeunes (Leo McCarey)
Septembre 2012: Mishima (Paul Schrader)
Octobre 2012: My Own Private Idaho (Gus Van Sant)
Novembre 2012: Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks)
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Votre film du mois de Décembre 2012

Messagepar Federico » 31 déc. 12, 15:53

FILM DU MOIS


Image



Films découverts

Tante Zita (1967, Robert Enrico) 8,5/10 Joanna Joanna Joanna... :oops: :oops: :oops:

Ed Wood (1994, Tim Burton) 8,5/10 Un émouvant hommage aux freaks des Z-movies et Martin Landau fabuleux en Lugosi (avec par instant quelques étonnantes pointes de Sam Fuller :o ).

Guerre au crime (Bullets or ballots, 1936, William Keighley) 8/10 Scénario d'infiltré cousu de fil blanc et plein de trous mais la réalisation est d'une sécheresse remarquable et Robinson grand. Bogart, encore un peu raide, commence à tirer ses marrons du feu mais la pépite du film, c'est Joan Blondell qui dégage une classe folle.

Zodiac (2007, David Fincher) 7,5/10 Où Fincher réalise un anti-Se7en, d'une sobriété et d'un classicisme étonnants. Un peu trop long mais superbement mis en scène et interprété.

Entrée des employés (Employees' entrance, 1932, Roy Del Ruth) 7,5/10 Festival Warren William en infect et impitoyable manager d'un grand magasin marié à son job et qui écrase tout le monde sur son passage. Un vilain d'anthologie à la Basil Rathbone dont il a les traits de canaille élégante. La présence de la délicieuse Loretta Young double l'intérêt de ce film pre-Code.

La fugue (Night moves, 1975, Arthur Penn) 6,5/10 La semi-déception du mois. Hackman une fois de plus épatant mais je préfère le Penn des excès baroques.

Wallace et Gromit : Le mystère du lapin-garou (The curse of the were-rabbit, 2005, Nick Park & Steve Box) Animation 6/10 L'animation en plasticine conserve son charme mais W&G sont plus adaptés au format court.

Alice au pays des merveilles (Alice in Wonderland, 2010, Tim Burton) 4/10 Adaptation bien sage, à l'image de Mia Wasikowska. Les chats de Cheshire Burton et Depp ronronnent. (Mais je l'ai vu en 2D et... en italien. :? )

Les nuits rouges (1974, Georges Franju) 3/10 Entre un épisode ralenti de La brigade des maléfices, un Ed Wood aux Puces de St Ouen et un Giallo (plutôt un Rosso) façon ORTF. J'ai mis 3/10 par respect pour Franju mais ça vaut moins. Ou alors à apprécier au 15ème degré après une soirée très arrosée ou très enfumée.

Un meurtre sans importance (A slight case of murder, 1938, Lloyd Bacon) 2/10 Boulevard policier pas drôle avec E.G. Robinson en ex-truand de la Prohibition +/- recyclé dans l'honnête. Un sous-genre qui attendait encore son Audiard.

Les nains aussi ont commencé petits (Auch Zwerge haben klein angefangen, 1970, Werner Herzog) 1/10 Énorme déception. Plus pénible qu'autre chose... et (sans jeu de mots) aurait nécessité un format bien plus... court.



Films revus

Quand la ville dort (The asphalt jungle, 1950, John Huston) 9/10 Toujours aussi classe malgré de multiples visions et l'archétype du casting parfait. A jamais un des mètres-étalons du Noir.

Blade runner (1982, Ridley Scott) Director's cut de 2007 8,5/10 Peut-être la meilleure version d'un des deux plus grands films noirs de SF (avec Gattaca).

La femme au gardénia (The Blue Gardenia, 1953, Fritz Lang) 5/10 Rien à faire : ne m'a pas davantage convaincu que la première fois, malgré Lang, Ann Baxter, Richard Conte, la présence de l'immense Nat King Cole et la superbe photo de Nicholas Musuraca. La faute a une intrigue peu passionnante, tirée d'un roman de Vera Caspary (mais Lang n'aura pas su transformer le plomb en or comme Preminger avec Laura).


Documentaires

DECOUVERTS

Paul Virilio : penser la vitesse (2007, Stéphane Paoli) La pensée de Virilio (plus monacal que jamais quand il se recueille dans son église-bunker), analysée par lui et d'autres est à la fois passionnante, appelant la (ou sa propre) contradiction et comme la plupart des théories actuelles trop limitée à l'échelle d'une vie. Si pour lui, l'accélération du soit-disant progrès humain ne peut qu'entraîner une catastrophe... d'où il peut aussi ressortir des points positifs pour le futur (c'est un catastrophiste qui se veut aussi optimiste), il tombe dans le travers de tout faire partir de la chute du Mur puis du 9/11. Car ce qu'on a nommé rapidement et trop récemment la mondialisation remonte à bien plus loin en arrière... Puisqu'il évoque le krach boursier, celui de 1929 fut lui aussi dévastateur à l'échelle mondiale et si il n'y avait pas le web, il y avait déjà la radio et le télex pour relayer l'info presque illico de New York à Shanghai et de Paris à Rio.

Le destin d'une élite (My class - Was aus uns wurde, 2006, Ekatarina Eremenko) 24 ans après, la documentariste russe part à la recherche de ses camarades qui comme elle formaient l'élite des étudiants scientifiques de l'ex-URSS. La plupart se sont exilés, un seul est devenu enseignant. Énième constat morose des paradoxes et désillusions de l'après chute du Mur mais réalisé avec le tendre regard russe (délicieux intermèdes avec le prof moscovite droit sorti des 70's qui montre à ses jeunes élèves fascinés une série d'expériences scientifiques old school).

The Mighty Saturns : Saturn V (2009, DVD Spacecraft Films) Suite de ma découverte de cette collection avec les 3 DVD dédiés au monstrueux lanceur de l'épopée Apollo. Comme d'hab', le docu commenté du 1er DVD se révèle un peu moins passionnant que le reste des archives (d'autant plus que ces dernières ont une image bien moins compressée). La démesure de l'engin et du projet laisse pantois. Un seul regret : l'incident au décollage d'Apollo 12 (ils prirent la foudre !!) fut trop mal filmé. Plusieurs commentaires reviennent sur le principal concepteur de la Saturn V qui fut non pas von Braun mais Arthur Rudolph (comme lui un ex-Nazi exfiltré mais qui, contrairement à von Braun qui y échappa et mourra couvert d'honneurs, sera à la fin de sa vie poursuivi pour son passé criminel).
A noter que j'ai bénéficié d'un bonus supplémentaire : avoir en partie visionné ce docu avec mon frangin, ingénieur dans le spatial, qui m'a donné moult explications techniques non abordées. :wink:


Siouxie & The Banshees : Nocturne (1983) Un live d'exception avec punks à crêtes qui pogotent dans le très smart Royal Albert Hall. Siouxie plus impressionnante que jamais avec son trio de feu sous la glace dont un intérimaire de luxe : Robert Smith qui sort des volutes hypnotiques de sa gratte (il remplaçait l'âme musicale du groupe, John McGeoch). Le DVD offre aussi Play At Home, curieux essai télévisuel mi-arty mi-Averty conçu par la bande des 4 avec des morceaux d'Alice au Pays des Merveilles et de l'assassinat de Kennedy à l'intérieur du dedans.

Vincent Lindon : revolvers (Empreintes 2012) Émouvant portrait-balade d'un acteur atypique qui se décrit comme un enfant de la bourgeoisie transformé en oiseau de nuit, un angoissé mu par l'admiration des gens, qu'il s'agisse de proches, de simples rencontres dans un bar ou de confrères dont le talent le laisse comme un gamin émerveillé.


Courts-métrages

DECOUVERTS

Visions of Europe - segment Prologue (2004, Béla Tarr) 8,5/10 Un plan-séquence qui se passe de commentaires...

Souris glacée au chocolat (2011, Donato Sansone) Animation 8,5/10 Un détonnant croisement de Bill Plympton et David Lynch !

Armadingen (2011, Philipp Käßbohrer) 8/10 Un vieux couple campagnard la veille d'une fin du monde annoncée. Seul lui est au courant. Drôle et touchant.

Nous ne serons plus jamais seuls (2012, Yann Gonzales) 7,5/10 Une fête entre ados dans une ambiance de désespoir romantique noisy (la musique de M83 est calquée sur My Bloody Valentine) et muet. Filmé dans un superbe N&B en Super 8 et ça ne se voit pas (j'ai la même caméra Beaulieu utilisée ici mais j'aurais trop aimé obtenir le même résultat :shock: ). Joli, même si Mikhaël Hers est déjà passé par là.

L'âge de glace : Un Noël de mammouths (Ice Age: A Mammoth Christmas, 2011, Karen Disher) Animation 7,5/10 Le traditionnel Christmas Special avec l'imagination et l'humour propre à la saga. Un poil (de mammouth) gnan-gnan par moment mais ça reste quand même marrant.

Flamingo pride (2011, Tomer Eshed) Animation 7/10 Les malheurs du seul membre hétéro d'une très gay colonie de flamands roses. Grosse influence Pixar époque For the birds. En dessous du modèle mais amusant.

Le banquet de la concubine (2012, Hefang Wei) Animation 7/10 La nouvelle concubine de l'Empereur fait un caprice pour des litchis... Classique mais très finement dessiné et animé. (En mandarin)

The night watchman (1938, guess who it is... :wink: ) Animation 7/10 Découvert en bonus d'un DVD Warner. Pas génial mais comme il contient de chouettes trouvailles, je me suis dis que ça sentait le cador sauf qu'il n'y avait aucun crédit au générique. Je vérifie et c'est ni plus ni moins que la première réalisation de... Chuck Jones ! :D


Expérimental

Le point et la ligne (The Dot and the Line: A romance in Lower Mathematics, 1965, Chuck Jones) Animation 8,5/10 Un essai graphique du génial Chuck Jones ou l'expérimental à la portée de tous comme le seront bientôt Les Shadoks. Commenté façon Piéplu par ce grand cabot de Robert Morley. Merci au passage à cinephage :wink: puisque c'est en tombant sur son ancien message que je suis allé ouvrir le coffret Doris Day contenant ce petit bijou que j'aurais encore mieux noté si le fond n'était parfois un peu sentencieux. (Oscar 1966)
Dernière édition par Federico le 30 juin 13, 23:21, édité 1 fois.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

Avatar de l’utilisateur
manuma
Accessoiriste
Messages : 1547
Inscription : 31 déc. 07, 21:01

Re: Votre film du mois de Décembre 2012

Messagepar manuma » 31 déc. 12, 18:50

Films vus / Films revus

NEAR DARK - Kathryn Bigelow (1988) : 4.1/5
SUNSET BLVD. - Billy Wilder (1950) : 4.0/5
NIGHT OF THE DEMONS - Adam Gierasch (2009) : 1.8/5
THE CHAPERONE - Stephen Herek (2011) : 2.2/5
ARBITRAGE - Nicholas Jarecki (2012) : 2.0/5
HIT MAN - George Armitage (1972) : 3.3/5
LA BUGIARDA - Luigi Comencini (1965) : 2.8/5
VIGILANTE FORCE - George Armitage (1976) : 3.5/5
WHEN ANGELS COME TO TOWN - Andy Wolk (TV)(2004) : 2.3/5
CARNAL INNOCENCE - Peter Markle (TV)(2011) : 0.8/5
NIGHTWING - Arthur Hiller (1979) : 2.7/5
THE BIG BOUNCE - George Armitage (2004) : 3.0/5
PREDATORS - Nimrod Antal (2010) : 2.6/5
SLEEPING BEAUTY - Julia Leigh (2011) : 1.9/5
PREMIUM RUSH - David Koepp (2012) : 3.4/5
THE WOOL CAP - Steven Schachter (TV) (2004) : 3.3/5
SMITTY - David M. Evans (2012) : 2.0/5
MIAMI BLUES - George Armitage (1990) : 3.6/5
A PERDRE LA RAISON - Joachim Lafosse (2011) : 3.9/5
KICK-ASS - Matthew Vaughn (2010) : 2.7/5
DUMA - Carroll Ballard (2005) : 3.7/5
THE DEEP - Peter Yates (1977) : 3.3/5

TROUBLE WITH THE CURVE - Robert Lorenz (2012) : 2.2/5
RYAN'S DAUGHTER - David Lean (1970) : 4.6/5
THE PHILADELPHIA EXPERIMENT - Paul Ziller (TV)(2012) : 1.7/5
PRIVATE DUTY NURSES - George Armitage (1971) : 2.3/5
COSA AVETE FATTO A SOLANGE - Massimo Dallamano (1972) : 3.6/5
THE MACKINTOSH MAN - John Huston (1973) : 3.6/5

LA CALDA VITA - Florestano Vancini (1964) : 3.1/5
THE BOURNE LEGACY - Tony Gilroy (2012) : 3.8/5
UN DRAMMA BORGHESE - Florestano Vancini (1979) : 2.0/5
SCAVENGER HUNT - Michael Schultz (1979) : 1.0/5
ZACK AND MIRI MAKE A PORNO - Kevin Smith (2008) : 3.0/5
LA ORCA - Eriprando Visconti (1976) : 2.8/5
JOHNNY ENGLISH REBORN - Oliver Parker (2011) : 3.0/5
KAW - Sheldon Wilson (2007) : 2.2/5
INHALE - Baltasar Kormakur (2010) : 3.0/5
THE PURSUIT OF HAPPINESS - Robert Mulligan (1971) : 3.7/5
THE GORGON - Terence Fisher (1964) : 3.3/5
LA BABY SITTER - René Clément (1975) : 3.6/5
TED - Seth MacFarlane (2012) : 3.5/5
AGENT CODY BANKS - Harald Zwart (2003) : 2.0/5

Avatar de l’utilisateur
Harkento
Assistant opérateur
Messages : 2676
Inscription : 12 oct. 11, 18:05
Liste de DVD
Localisation : Lyon

Re: Votre film du mois de Décembre 2012

Messagepar Harkento » 31 déc. 12, 19:11

LE FILM DU MOIS :

Image

Films vu au cinéma :

L'odyssée de Pi (Ang Lee) : 8,5 / 10 – U.S.A., Chine ; Aventure, Drame
Ernest et Célestine (Stephan Aubier, Vincent Patar, Benjamin Renner) : 8,5 / 10 – France ; Conte
Bilbo le Hobbit : un voyage inattendu (Peter Jackson) : 7,5 / 10 – U.S.A, NZ ; Fantasy, aventure, drame
Cogan - Killing them softly (Andrew Dominik) : 7 / 10 – U.S.A. ; Crime, gangster
Les hauts de Hurlevent (Andrea Arnold) : 7 / 10 – Angleterre ; Drame
Jack Reacher (Christopher McQuarrie) : 7 / 10 – U.S.A. ; Policier, action, thriller
Main dans la main (Valérie Donzelli) : 6 / 10 – France ; Comédie, Fantasy
Les bêtes du sud sauvage (Benh Zeitlin) : 6 / 10 – U.S.A. ; Fantasy, Drame
Populaire (Régis Roinsard) : 5,5 / 10 – France ; Comédie; romance
Chasing Mavericks (Curtis Hanson, Mickael Apted) : 5,5 / 10 – U.S.A. ; Drame, comédie
Les cinq légendes (Peter Ramsey) : 5 / 10 – U.S.A. ; Aventure, fantastique
Mes héros (Eric Besnard) : 5 / 10 – France ; Drame, comédie
Silent Hill : Révélation (Mickael J. Bassett) : 4,5 / 10 – Horreur, Epouvante
Possédée (Ole Bornedal) : 4 / 10 – U.S.A. ; Horreur, drame, thriller


Films découverts :

Le mécano de la général (Buster Keaton) : 8,5 / 10 – U.S.A. [1926] ; Guerre, comédie, burlesque
The Breakfast Club (John Hugues) : 8,5 / 10 – U.S.A. [1985] ; Comédie, drame
Naked (Mike Leigh) : 8 / 10 – Angleterre [1993] ; Drame
Phantasm (Don Coscarelli) : 8 / 10 – U.S.A. [1979] ; Thiller, horreur, Mystère, Sci-fi
Phenomena (Dario Argento) : 8 / 10 – Italie, Angleterre, Allemagne [1985] ; Horreur, drame, fantastique

Tarzan, l'homme singe (W.S. Van Dyke) : 7,5 / 10 – U.S.A. [1932] ; Aventure, drame
Au delà du réel (Ken Russell) : 7,5 / 10 – U.S.A. [1980] ; Sci-fi, drame, horreur
Mademoiselle (Tony Richardson) : 7,5 / 10 - Angleterre [1966] ; Drame
L'oiseau aux plumage de cristal (Darion Argento) : 7,5 / 10 – Italie [1970] ; Thriller, crime, giallo
La double énigme (Robert Siodmak) : 7,5 / 10 – U.S.A. [1946] ; Drame, film noir, thriller
Alexandre le bienheureux (Yves Robert) : 7,5 / 10 – France [1968] ; Comédie
L'homme qui rétrécit (Jack Arnold) : 7,5 / 10 – U.S.A. [1956] ; Fantastique
La fièvre au corps (Lawrence Kasdan) : 7 / 10 – U.S.A. [1981] ; Thriller, film noir
La bombe (Peter Watkins) : 7 / 10 – Angleterre [1965] ; Drame, doc, Science fiction
Le soleil (Alexandre Sokourov) : 7 / 10 – Russie [2005] ; Biographie, drame
Funny People (Judd Apatow) : 7 / 10 – U.S.A. [2009] ; Comédie, drame
Torso (Segio Martino) : 7 / 10 – Italie [1973] ; Giallo, mystère, thriller
La journée de la jupe (Jean-Paul Lilienfeld) : 7 / 10 – France [2008] ; Drame
La ronde de l'aube (Douglas Sirk) : 7 / 10 – U.S.A. [1957] ; Drame

The addiction (Abel Ferrara) : 6,5 / 10 – U.S.A. [1995] ; Horreur, drame
La maison au bout de la rue (Mark Tonderai) : 6,5 / 10 – U.S.A. [2012] ; Drame, Thriller
Singles (Cameron Crowe) : 6,5 / 10 – U.S.A. [1992] ; Comédie, drame
Grave encouteers (the Vicious Brothers) : 5,5 / 10 – U.S.A., Canada [2011] ; Horreur
Dylan dog (Kevin Munro) : 5 / 10 – U.S.A. [2010] ; Fantastique, action
Rollerball (John McTiernan) : 4,5 / 10 – U.S.A. [2002] ; Anticipation, action
Space Time : l'ultime odyssée (William Eubank) : 3,5 / 10 – U.S.A. [2012] ; Sci-fi, drame


Films asiatiques :

Le chien jaune de Mongolie (Byambasuren Davaa) : 9 / 10 – Mongolie [2005] ; Conte
Reincarnation (Takashi Shimizu) : 8 / 10 – Japon [2005] ; Horreur, drame
Guilty of romance (Sono Sion) : 7,5 / 10 – Japon [2011] ; Drame, horreur
Goodbye, Dragon Inn (Tsai Ming Liang) : 7,5 / 10 – Taiwan [2003] ; Drame
Elégie de la bagarre (Seijin Suzuki) : 7 / 10 – Japon 1966] ; Drame
The lady yakusa 1 : la pivoine rouge (Tai Katô) : 6 / 10 – Japon [1969] ; Drame, action
The lady yakusa 2 : la règle du jeu (Torifumi Suzuki) : 6,5 / 10 – Japon [1969] ; Drame, action


Série :

True Blood – Saison 5 : 8 / 10 – U.S.A. [2012] ; Fantasy, romance, mystère


Films redécouverts :

Le retour du roi (Peter Jackson) : 8 / 10 – N.Z., U.S.A. [2003] ; Fantasy, aventure, drame
Batman le défi (Tim Burton) : 8 / 10 – U.S.A. [1992] ; Fantastique, drame, action
Saw (James Wan) : 7 / 10 – U.S.A. [2005] ; Thriller, horreur
L'enjeu (Barnet Shroeder) : 6 / 10 – U.S.A. [1998] ; Thriller, drame
Love actually (Richard Curtis) : 4 / 10 – Angleterre [2003] ; Romance



53 films vu ce mois-ci, très clairement mon mois record cette année ! 8)

BONNE SOIREE DE REVEILLON A TOUS !! ET A L'ANNEE PROCHAINE ! :D
Dernière édition par Harkento le 2 janv. 13, 18:56, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
johell
1/10 à chaque oeil
Messages : 5404
Inscription : 3 janv. 07, 10:20
Localisation : Suisse

Re: Votre film du mois de Décembre 2012

Messagepar johell » 31 déc. 12, 20:57

Film du mois :
Image
ERNEST ET CELESTINE de Stéphane Aubier, Vincent Patar & Benjamin Renner (2012)


Films découverts
ERNEST ET CELESTINE de Stéphane Aubier, Vincent Patar & Benjamin Renner (2012) : 10/10
JACK REACHER de Christopher McQuarrie (2012) : 10/10
POPULAIRE de Régis Roinsard (2012) : 10/10
KURONEKO (Yabu No Naka No Kuroneko) de Kaneto Shindô (1968) : 9/10
LA SECTE (La Setta) de Michele Soavi (1991) : 8/10
L'INITIATION DE MISTY BEETHOVEN (The Opening Of Misty Beethoven) de Radley Metzger (1976) : 8/10
THE KING OF NEW YORK de Abel Ferrara (1990) : 8/10
LES BÊTES DU SUD SAUVAGE (Beasts Of The Southern Wild) de Benh Zeitlin (2012) : 8/10
SANCTUAIRE (La Chiesa) de Michele Soavi (1989) : 7/10
NOT OF THIS EARTH de Roger Corman (1957) : 7/10
CHRONIQUES DE TCHERNOBYL (Chernobyl Diaries) de Bradley Parker (2012) : 7/10
LE TRESOR DE TARZAN (Tarzan's Secret Treasure) de Richard Thorpe (1941) : 7/10
MORE THAN HONEY de Markus Imhoof (2012) : 7/10
THE HIDEOUS SUN DEMON de Robert Clarke & Tom Boutross (1959) : 6/10
TARZAN ET LES AMAZONES (Tarzan And The Amazons) de Kurt Neumann (1945) : 6/10
THE BEAST OF HOLLOW MOUNTAIN de Edward Nassour & Ismael Rodriguez (1956) : 6/10
LE MYSTERE DE TARZAN (Tarzan's Desert Mystery) de Wilhelm Thiele (1943) : 6/10
TWO LOST WORLDS de Norman Dawn (1951) : 6/10
KING DINOSAUR de Bert I. Gordon (1955) : 6/10
HORROR WHORE (Hard Gore) de Michael Hugo (1974) : 6/10
TARZAN ET LA FEMME LEOPARD (Tarzan And The Leopard Woman) de Kurt Neumann (1946) : 6/10
MES HEROS de Éric Besnard (2012) : 6/10
ANNA KARENINE (Anna Karenina) de Joe Wright (2012) : 6/10
ALICE AU PAYS ROMAND (Alice In Switzerland) de Alberto Cavalcanti (1938) : 6/10
TOURISTES (Sightseers) de Ben Wheatley (2012) : 5/10
LOVE IS ALL YOU NEED (Den Skaldede Frisør) de Susanne Bier (2012) : 5/10
END OF WATCH de David Ayer (2012) : 5/10
KRONOS de Kurt Neumann (1957) : 5/10
LE HOBBIT : UN VOYAGE INATTENDU (The Hobbit: An Unexpected Journey) de Peter Jackson (2012) : 5/10
LES AVALEUSES (Erotikill) de Jess Franco (1973) : 4/10
L'EVENTREUR DE NOTRE-DAME de Jess Franco (1975) : 4/10
LE TRIOMPHE DE TARZAN (Tarzan Triumph) de Wilhelm Thiele (1943) : 4/10
THE COSMIC MAN de Herbert S. Greene (1959) : 4/10
DOUBLE TEAM de Tsui Hark (1997) : 4/10
LES AVENTURES DE TARZAN A NEW-YORK (Tarzan's New York Adventure) de Richard Thorpe (1942) : 4/10
LOST CONTINENT de Sam Newfield (1951) : 4/10
LES MONDES DE RALPH (Wreck-It Ralph) de Rich Moore (2012) : 3/10
SAMSARA de Ron Fricke (2011) : 3/10
LE PREMIER CRI (Krik) de Jaromil Jires (1966) : 3/10
L'ODYSSEE DE PI (Life Of Pi) de Ang Lee (2012) : 3/10
CLOUD ATLAS de Tom Tykwer, Andy Wachowski & Lana Wachowski (2012) : 3/10
THERESE DESQUEYROUX de Claude Miller (2012) : 3/10
SILENT NIGHT de Steven C. Miller (2012) : 2/10
TELE GAUCHO de Michel Leclerc (2012) : 2/10
DE L'AUTRE CÔTE DU PERIPH de David Charhon (2012) : 1/10
COGAN (Killing Them Softly) de Andrew Dominik (2012): 1/10


Films revus
LE MAGNIFIQUE de Philippe De Broca (1973) : 10/10
TWIXT de Francis Ford Coppola (2011) : 10/10
ERNEST ET CELESTINE de Stéphane Aubier, Vincent Patar & Benjamin Renner (2012) : 10/10
ADIEU BERTHE - L'ENTERREMENT DE MEME de Bruno Podalydès (2012) : 9/10
ARIANE (Love In The Afternoon) de Billy Wilder (1957) : 8/10
TRUE LIES de James Cameron (1994) : 8/10
TRUMAN SHOW (The Truman Show) de Peter Weir (1998) : 8/10
LA COMTESSE NOIRE (Female Vampire) de Jess Franco (1973) : 7/10
HOLY MOTORS de Leos Carax (2012) : 7/10
EXORCISME ET MESSES NOIRES de Jess Franco (1975) : 6/10

Films des mois précédents/

Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2007 = A BOUT DE COURSE / RUNNING ON EMPTY de Sidney Lumet (1988)
Février 2007 = THE HOST / GWOEMUL de Joon-ho Bong (2006)
Mars 2007 = MAD COWGIRL de Gregory Hatanaka (2006)
Avril 2007 = BOULEVARD DU CREPUSCULE / SUNSET BLVD. de Billy Wilder (1950)
Mai 2007 = LES SEPT SAMOURAIS / SHICHININ NO SAMURAI de Akira Kurosawa (1954)
Juin 2007 = HOT FUZZ de Edgar Wright (2007)
Juillet 2007 = MUSHISHI de Katsuhiro Ôtomo (2006)
Août 2007 = DANGER : DIABOLIK! / DIABOLIK de Mario Bava (1968)
Septembre 2007 = LA VENGEANCE DANS LA PEAU / THE BOURNE ULTIMATUM de Paul Greengrass (2007)
Octobre 2007 = VA, VA, VIERGE POUR LA DEUXIEME FOIS / YUKE YUKE NIDOME NO SHOJO de Koji Wakamatsu (1969)
Novembre 2007 = JUDEX de Georges Franju (1963)
Décembre 2007 = SINGAPORE SLING / SINGAPORE SLING: O ANTHROPOS POU AGAPISE ENA PTOMA de Nikos Nikolaidis (1990)
Janvier 2008 = POLICE SPECIALE / THE NAKED KISS de Samuel Fuller (1964)
Février 2008 = HÄXAN, LA SORCELLERIE A TRAVERS LES ÂGES / HÄXAN de Benjamin Christensen (1922)
Mars 2008 = THERE WILL BE BLOOD de Paul Thomas Anderson (2007)
Avril 2008 = LES INNOCENTS / THE INNOCENTS de Jack Clayton (1961)
Mai 2008 = LE VISAGE D'UN AUTRE / TANIN NO KAO de Hiroshi Teshigahara (1966)
Juin 2008 = LE FANTÔME DE MILBURN / GHOST STORY de John Irvin (1981)
Juillet 2008 = LET THE RIGHT ONE IN / LAT DEN RÄTTE KOMMA IN de Tomas Alfredson (2008)
Août 2008 = BIENVENUE DANS L'AGE INGRAT / WELCOME TO THE DOLLHOUSE de Todd Solondz (1995)
Septembre 2008 = REBELLION / JÔ-UCHI : HAIRYÔ TSUMA SHIMATSU de Masaki Kobayashi (1967)
Octobre 2008 = VINYAN de Fabrice Du Welz (2008)
Novembre 2008 = THE VISITOR de Thomas McCarthy (2007)
Décembre 2008 = ORGIES SADIQUES DE L'ERE EDO / ZANKOKU IJÔ GYAKUTAI MONOGATARI: GENROKU ONNA KEIZU de Teruo Ishii (1969)
Janvier 2009 = HOUSE / HAUSU de Nobuhiko Obayashi (1977)
Février 2009 = LE DUO DE LA MORT / FEMINA RIDENS de Piero Schivazappa (1969)
Mars 2009 = LA MALEDICTION DES WHATELEY / THE SHUTTERED ROOM de David Greene (1967)
Avril 2009 = PONYO SUR LA FALAISE/ GAKE NO UE NO PONYO de Hayao Miyazaki (2008)
Mai 2009 = POSSESSION de Andrzej Zulawski (1981)
Juin 2009 = LES PROIES / THE BEGUILED de Don Siegel (1971)
Juillet 2009 = LEFT BANK / LINKEROEVER de Pieter Van Hees (2008)
Août 2009 = COLLEGE ROCK STARS / BANDSLAM de Todd Graff (2009)
Septembre 2009 = DEMINEURS / THE HURT LOCKER de Kathryn Bigelow (2008)
Octobre 2009 = LA NUIT DES SANGSUES / NIGHT OF THE CREEPS de Fred Dekker (1986)
Novembre 2009 = L'OEUF DE L'ANGE / TENSHI NO TAMAGO de Mamoru Oshii (1985)
Décembre 2009 = LOVE LETTER de Shunji Iwai (1995)
Janvier 2010 = UNE NUIT A NEW YORK / NICK & NORAH : INFINITE PLAYLIST de Peter Sollett (2008)
Février 2010 = A SINGLE MAN de Tom Ford (2009)
Mars 2010 = THIRST / BAKJWI de Chan-wook Park (2009)
Avril 2010 = SPIDER BABY de Jack Hill (1968)
Mai 2010 = ORLANDO de Sally Potter (1992)
Juin 2010 = MARIANNE DE MA JEUNESSE de Julien Duvivier (1955)
Juillet 2010 = STEFANIES GESCHENK de Mathieu Seiler (1995)
Août 2010 = L'ENFANT MIROIR / THE REFLECTING SKIN de Philip Ridley (1990)
Septembre 2010 = CANINE / KYNODONTAS de Yorgos Lanthimos (2009)
Octobre 2010 = MES NUITS AVEC...ALICE, PENELOPE, ARNOLD, MAUD ET RICHARD de Michel Barny & Frédéric Lansac (1975)
Novembre 2010 = LA RANDONNEE / WALKABOUT de Nicolas Roeg (1971)
Décembre 2010 = ENQUÊTE SUR UN CITOYEN AU-DESSUS DE TOUT SOUPCON / INDAGINE SU UN CITTADINO AL DI SOPRA DI OGNI SOSPETTO de Elio Petri (1970)
Janvier 2011 = POUPOUPIDOU de Gérald Hustache-Mathieu (2011)
Février 2011 = DEAD PEOPLE / MESSIAH OF EVIL : THE SECOND COMING de Willard Huyck (1973)
Mars 2011 = MARIE POUPEE de Joël Seria (1976)
Avril 2011 = LA BALLADE DE L'IMPOSSIBLE / NORUWEI NO MORE deTran Anh Hung (2010)
Mai 2011 = LA SOLITUDE DES NOMBRES PREMIERS / LA SOLITUDINE DEI NUMERI PRIMI de Saverio Costanzo (2010)
Juin 2011 = LE ORME de Luigi Bazzoni (1975)
Juillet 2011 = HANNA de Joe Wright (2011)
Août 2011 = AUPRES DE MOI TOUJOURS / NEVER LET ME GO de Mark Romanek (2010)
Septembre 2011 = JEUX INTERDITS DE L'ADOLESCENCE / MALADOLESCENZA de Pier Giuseppe Murgia (1977)
Octobre 2011 = DEATH BED - THE BED THAT EATS de George Barry (1977)
Novembre 2011 = LA FEMME DU VEME / THE WOMAN IN THE FIFTH de Pawel Pawlikowski (2011)
Décembre 2011 = LES NEIGES DU KILIMANDJARO de Robert Guediguian (2011)
Janvier 2012 = LE SAMOURAÏ de Jean-Pierre Melville (1967)
Février 2012 = MATINS CALMES A SEOUL / BOOK CHON BANG HYANG de Sang-Soo Hong (2011)
Mars 2012 = JOHNNY S'EN VA-T-EN GUERRE / JOHNNY GOT HIS GUN de Dalton Trumbol (1971)
Avril 2012 = TWIXT de Francis Ford Coppola (2011)
Mai 2012 = LISA ET LE DIABLE / LISA E IL DIAVOLO de Mario Bava (1974)
Juin 2012 = L'EDEN ET APRES de Alain Robbe-Grillet (1970)
Juillet 2012 = SCHIZOPHRENIA - LE TUEUR DE L'OMBRE... / ANGST de Gerald Kargl (1983)
Août 2012 = PSYCHOMANIA de Don Sharp (1973)
Septembre 2012 = L'OEIL DU MALIN / EYE OF THE DEVIL de J. Lee Thompson (1966)
Octobre 2012 = FUEGO de Armando Bo (1969)
Novembre 2012 = WEEK-END SAUVAGE / DEATH WEEKEND de William Fruet (1976)