Notez les films Février 2012

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17633
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Notez les films Février 2012

Messagepar Kevin95 » 6 févr. 12, 10:21

Image

La Vérité si je mens ! 3 (Thomas Gilou) Image

En toute franchise, je m'attendais à pire et fut (légèrement) surpris par le résultat final. Tout semblait jouer contre le film, une promo agressive, un projet opportuniste qui sentait bon le ratage à la Bronzés 3 et des critiques on ne peut plus frileuses. S'il est indéniable que le film est le moins bon de la trilogie et que le scénario ne se foule pas des masses (en gros c'est La Vérité si je mens ! 2 en Asie), impossible (pour moi) de ne pas succomber au capital sympathie dégagé par l’ensemble. L'alchimie entre les comédiens est telle, qu'elle efface d'un geste de la main les gags foireux (dont une maladroite référence à Rabbi Jacob) ou ceux repris sans vergogne du deuxième film ("Le Notre"). Personne n'est sacrifié et d'un Vincent Elbaz décidément bon acteur au charismatique Gilbert Melki en passant par LA valeur sure du film José Garcia, on se surprends une fois le générique de fin sur l'écran à se dire (non sans culpabilité) qu'effectivement "ils nous ont manqués". Évidemment, l’idéologie puante selon laquelle le fric rends bon, est plus que craignos en ces temps de crise... mais que voulez vous, le plaisir confortable d'assister aux tribulations de cette bande de potes passe avant tout cela. Je risque fort d’être le seul (ou l'un des seuls) à défendre La Vérité si je mens ! 3 quand bien même le film est loin d'être une purge voir peut aisément sortir la tête haute face à la production en comédie française actuelle.

Image

L'Amour dure trois ans (Frédéric Beigbeder) Image

J'ai eu un mal fou à me positionner face au caprice cinématographique de Frédéric Beigbeder. L'Amour dure trois ans, comédie bobo jusqu'au bout des ongles, est aussi détestable (par justement son coté péteux) que sympathique (la nonchalance du film marche partiellement). S'inscrivant non sans prétentions dans la lignée du chef d’œuvre Annie Hall, L'Amour dure trois ans narre les questionnements existentiels d'un trentenaire tiraillé entre sa vie de célibataire et celui d'amoureux. Rien de neuf au soleil donc et le réalisateur se démerde à essayer de justifier l'existence du film par une succession d'inventions (comme le film de Woody Allen) plus ou moins inédites, plus ou moins réussites. Le problème dans cette affaire est d'avoir confié les rôles principaux aux transparents Gaspard Proust et Louise Bourgoin (même si elle, a autre chose pour se faire voir) rendant impossible toute forme d'identification (en y ajoutant un contexte socio-économique étranger). Je ne vais pas faire le procès du film sur le seul fait que le monde du réalisateur est privilégié mais sur le fait que celui-ci à énormément de difficultés à nous le rendre (ce monde) sympathique. Les fausses bonnes idées pleuvent et le cynisme du personnage finit par nous le rendre antipathique. Reste que Beigbeder à l'art de retourner les critiques en étant le premier à se les infliger et à chaque fois que l'envie de haïr le film se fait sentir, il réussit par un tour de passe passe à avouer ses défauts de poseur (en faisant dire à son personnage les limites du monde bourgeois dans lequel il évolue) pour mieux vous impliquer dans son récit. En clair il s'avoue vaincue pour mieux vous faire ravaler vos critiques. Donc au final, L'Amour dure trois ans navigue entre deux rives, entre un couple star insignifiant et des scènes, des comédiens secondaires et des private jokes (comme ceux irrésistibles autours de Michel Legrand) assez drôle vous empêchant de peu de vouloir gifler le metteur en scène.
Cela dit le film vieillit bien en tête et c'est avec gène que l'on se dit que Frédéric Beigbeder, le bougre, à réussit son coup.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 42616
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Notez les films Février 2012

Messagepar Flol » 6 févr. 12, 14:15

Kevin95 a écrit :Le problème dans cette affaire est d'avoir confié les rôles principaux aux transparents Gaspard Proust

Ce mec est à voir sur scène, il y est absolument génial.
Je n'ai pas vu le film de Beigbeder, mais si je me fie aux extraits que j'ai pu en voir, il a l'air d'être effectivement beaucoup plus à l'aise sur scène...

Avatar de l’utilisateur
julien
Oustachi partout
Messages : 9045
Inscription : 8 mai 06, 23:41

Re: Notez les films Février 2012

Messagepar julien » 6 févr. 12, 14:23

Ratatouille a écrit :Ce mec est à voir sur scène, il y est absolument génial.


Avec ses répliques acerbes qui tombent comme des couperets, je le verrais davantage dialoguiste plutôt qu'acteur.
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.

Avatar de l’utilisateur
Boubakar
Mécène hobbit
Messages : 47828
Inscription : 31 juil. 03, 11:50

Re: Notez les films Février 2012

Messagepar Boubakar » 6 févr. 12, 14:33

Ratatouille a écrit :
Kevin95 a écrit :Le problème dans cette affaire est d'avoir confié les rôles principaux aux transparents Gaspard Proust

Ce mec est à voir sur scène, il y est absolument génial.


Inconnu au bataillon. :|

riqueuniee
Mogul
Messages : 10077
Inscription : 15 oct. 10, 21:58

Re: Notez les films Février 2012

Messagepar riqueuniee » 6 févr. 12, 14:43

Je ne connaissais pas non plus, jusqu'à ce que je voie des affiches dans le metro, et que je lise un article dans télérama (ou dans le supplément parisien sortir).
Par contre, si je sais maintenant qui c'est, je ne connais pas du tout ses sketches.

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 42616
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Notez les films Février 2012

Messagepar Flol » 6 févr. 12, 15:19

Parce que ce ne sont pas des sketchs, en fait (ce n'est pas Elie Semoun ou Anne Roumanoff).
D'ailleurs, hormis quelques vidéos au festival de Montreux, on ne trouve quasi pas de vidéos de son spectacle. Il considère que si l'on veut le voir, il faut se déplacer. Et il refuse qu'il soit filmé (de la même façon que Valérie Lemercier à une époque, il me semble).

7swans
Nuits de Sheen...
Messages : 7214
Inscription : 17 févr. 06, 18:50

Re: Notez les films Février 2012

Messagepar 7swans » 6 févr. 12, 16:00

Ratatouille a écrit :Parce que ce ne sont pas des sketchs, en fait (ce n'est pas Elie Semoun ou Anne Roumanoff).
D'ailleurs, hormis quelques vidéos au festival de Montreux, on ne trouve quasi pas de vidéos de son spectacle. Il considère que si l'on veut le voir, il faut se déplacer. Et il refuse qu'il soit filmé (de la même façon que Valérie Lemercier à une époque, il me semble).


Je l'ai vu sur scène il y a 1 an et demi à l'Européen. Je valide totalement Gaspard Proust.
C'est sans doute le "comique" le plus doué de la nouvelle scène française, ou celui qui me parle le plus... Tout dans le détachement, le pince sans rire voire l'humour noir. Il y a une sorte de je-m'en-foutisme comique, un travail sur le rythme qui lui permet de dire les pires choses le plus lentement possible, pour leur donner un poids mais aussi une certaine distance.

Gaspard Proust a écrit :Le nazisme c'est un peu comme un meeting de Ségolène Royal mais avec des idées.


Cela n'en fait pas nécessairement un bon comédien cela dit, et vu le peu d'affection que j'ai pour la littérature de Beigbeder (par excroissance, son cinéma), je ne vais pas aller vérifier.

J'irai par contre voir son prochain spectacle...
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 42616
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Notez les films Février 2012

Messagepar Flol » 6 févr. 12, 16:22

Je valide 7swans : Gaspard Proust, c'est l'art de raconter les pires horreurs le plus sérieusement du monde (ça fait du bien, de voir un mec ne pas rire à ses propres blagues). Et alors attention, c'est un humour pour érudit, les références culturelles pleuvent, et c'est super bien écrit (je sais, les comparaisons c'est nul, mais c'est lui le véritable héritier de Desproges).
Et voir le mec enfiler sa veste sur scène, puis se barrer après être passé par la case obligée du rappel (ce qu'il fait bien comprendre au public...qui ne comprend pas toujours pas où se situe le 1er et le second degré dans tout ça), perso ça me fait marrer.
Mais effectivement, il n'a pas l'air très bon comédien face à la caméra (en tout cas, face à celle de Beigbeder).

Avatar de l’utilisateur
Dunn
Réalisateur
Messages : 6954
Inscription : 20 août 09, 12:10
Localisation : Au pays des merveilles

Re: Notez les films Février 2012

Messagepar Dunn » 6 févr. 12, 21:18

Le Château dans le Ciel: 8/10
Revu ce grand dessin animée de Myasaki en bluray et j'aime toujours autant ce film plein de péripétie, d'aventure, d'humour, de technologie un peu steampunk et ses personnages tellement attachant (la princesse au médaillon). Le film dure deux heures et je ne les ai pas vu passé tellement le rythme est soutenue. L'animation est toujours aussi bluffante notamment les scènes de vols avec les appareils toutes aussi atypiques l'un et l'autre.Et le château est vraiment magnifique!

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17633
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Notez les films Février 2012

Messagepar Kevin95 » 6 févr. 12, 21:27

Boubakar a écrit :
Ratatouille a écrit :
Kevin95 a écrit :Le problème dans cette affaire est d'avoir confié les rôles principaux aux transparents Gaspard Proust

Ce mec est à voir sur scène, il y est absolument génial.


Inconnu au bataillon. :|


Bah pour moi aussi et après info (une fois L'Amour dure trois ans vu) le type est assez coté. Ratatouille m'invite à m'y pencher de plus près.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Messages : 33320
Inscription : 9 oct. 03, 21:39
Localisation : Helvetica

Re: Notez les films Février 2012

Messagepar Colqhoun » 7 févr. 12, 09:08

Warrior | Gavin O'Connor
Probablement le film de combat le plus puissant et le plus touchant depuis le premier Rocky.
Tom Hardy et surtout Joel Edgerton sont fabuleux.
Le plus beau film vu depuis le début de l'année.
"Give me all the bacon and eggs you have."

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 17875
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Notez les films Février 2012

Messagepar Rick Blaine » 7 févr. 12, 09:31

Image


Without A Clue (Élémentaire, mon cher... Lock Holmes, Thom Eberhardt - 1988)
Il y avait longtemps que je n'avais pas ri de si bon cœur. Des situations d'une grande drôlerie, des dialogues superbes, un scénario qui à l'intelligence de ne pas tout sacrifier à la comédie en maintenant un suspense intéressant et qui confère une véritable existence à ses personnages, menant à une fin finalement émouvante. De grandes qualités d'écriture pour un film à l'atmosphère prenante, grâce notamment à une reconstitution réussie, et surtout un duo d'acteur remarquables. Michael Caine offre ici, pour mon plus grand bonheur, une de ses plus grandes performances, ce qui n'est pas peu dire. Une réussite de plus à ajouter à son palmarès bien chargé! Ce type est un génie...
Dommage que le DVD Z1 ne propose qu'une image amputée à 4/3, mais à vrai dire, ça n'a pas suffit à gâcher mon plaisir! 8/10

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 85989
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films Février 2012

Messagepar Jeremy Fox » 7 févr. 12, 09:36

Rick Blaine a écrit :
Image


Without A Clue (Élémentaire, mon cher... Lock Holmes, Thom Eberhardt - 1988)
Il y avait longtemps que je n'avais pas ri de si bon cœur. Des situations d'une grande drôlerie, des dialogues superbes, un scénario qui à l'intelligence de ne pas tout sacrifier à la comédie en maintenant un suspense intéressant et qui confère une véritable existence à ses personnages, menant à une fin finalement émouvante. De grandes qualités d'écriture pour un film à l'atmosphère prenante, grâce notamment à une reconstitution réussie, et surtout un duo d'acteur remarquables. Michael Caine offre ici, pour mon plus grand bonheur, une de ses plus grandes performances, ce qui n'est pas peu dire. Une réussite de plus à ajouter à son palmarès bien chargé! Ce type est un génie...
:D

Comme je le disais je ne sais pus où tout dernièrement, une de mes comédies préférées, toutes époques confondues.

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 17875
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Notez les films Février 2012

Messagepar Rick Blaine » 7 févr. 12, 09:40

Jeremy Fox a écrit : :D

Comme je le disais je ne sais pus où tout dernièrement, une de mes comédies préférées, toutes époques confondues.


Dans le Quizz je crois... J'avais bien noté cette remarque! :D
Et je te rejoins totalement!

Avatar de l’utilisateur
Dunn
Réalisateur
Messages : 6954
Inscription : 20 août 09, 12:10
Localisation : Au pays des merveilles

Re: Notez les films Février 2012

Messagepar Dunn » 7 févr. 12, 23:33

X-Men: Le Commencement: 8/10
Revu en VO et en bluray ce film de super hero fonctionne toujours aussi bien notamment par son ambiance année 60 que j'adore (ses costumes, décors, le côté James Bond parfois et la guerre froide), ses personnages tous très bien interprété mais mention spécial encore une fois au grand Michael Fassebender.La dualité Xavier/Magneto est vraiment bien faite et respecte bien le comic book dans l'ensemble.

Dumb and Dumber: 3/10
Revu ce premier film des frères Farrelly après de très longues années et mes souvenirs étaient bien meilleur que de le revoir ce soir. Le film a pris un coup de vieux et à part 2/3 gags qui fonctionnent encore bien, c'est laborieux, long et pas drôle.