Notez les films naphtas janvier 2012

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
hellrick
David O. Selznick
Messages : 12503
Inscription : 14 mai 08, 16:24
Liste de DVD
Localisation : Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Notez les films naphtas janvier 2012

Messagepar hellrick » 11 janv. 12, 12:01

O'Malley a écrit :
Lord Henry a écrit :
O'Malley a écrit :
Alors pour le coup, Le retour de l'abominable Dr Phibes, c'est ce qui s'est fait de plus mauvais dans le fantastique britannique de l'époque... :o


Impossible! 1972, c'est l'année de Dracula A.D. 1972.


Ah je préfère de loin Dracula 73 qui est un peu l'ébauche du slasher movie pour teenagers... Et puis il y a Stephanie Beacham et Caroline Munro tout de même!


Ca m'étonne de lire ça de Phibes...perso j'adore le premier film (qui est dans mon top100) et j'aime bien la suite également avec son côté film d'aventures délirant prononcé...J'aime aussi Dracula 72...

Il y avait pire cette année, à commencer par La fille de Dracula de Franco :mrgreen:
Ou Asylum of Satan :fiou:
Sans oublier Gore Gore Girls et Nothing but the night qui sont quand même pas géniaux

D'ailleurs sans viser à l'exhaustivité complète j'essaie de voir tous les films d'horreur des années 70, et en 72 il y avait donc ça:

Spoiler (cliquez pour afficher)
L’ALLIANCE INVISIBLE
AU DELA DU DESIR (DELIRIUM)
L’AUBERGE DE LA TERREUR
ASYLUM
ASYLUM OF SATAN
BARON BLOOD
BLACULA
CANNIBALIS: AU PAYS DE L'EXORCISME
CAPTAIN KRONOS VAMPIRE HUNTER
THE CORRUPTION OF CHRIS MILLER
CHASSÉ CROISÉ SUR UNE LAME DE RASOIR
LA DAME ROUGE TUA SEPT FOIS
DERNIÈRE MAISON SUR LA GAUCHE
DRACULA 73
LA FILLE DE DRACULA
FOLIE MEURTRIERE
THE GORE GORE GIRLS
JE SUIS VIVANT
LISA ET LE DIABLE
LA LONGUE NUIT DE L’EXORCISME
MAIS QU'AVEZ-VOUS FAIT A SOLANGE?
LE MORT VIVANT
LE METRO DE LA MORT
NOTHING BUT THE NIGHT
LE RETOUR DU DR PHIBES
SISTERS
TALES FROM THE CRYPT
TERREUR DANS LE SHANGHAI EXPRESS
THIRSTY FOR LOVE SEX AND MURDER
TON VICE EST UNE CHAMBRE CLOSE DONT MOI SEUL AIT LA CLE
LE TUEUR A L’ORCHIDEE
LE VAMPIRE DE L’ILE DU DIABLE
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image

Avatar de l’utilisateur
julien
Oustachi partout
Messages : 9045
Inscription : 8 mai 06, 23:41

Re: Notez les films naphtas janvier 2012

Messagepar julien » 11 janv. 12, 16:32

La fin de Nothing but the Night est quand même assez jubilatoire. A part ça c'est vrai que le film n'est pas très bon mais je trouve que ça se regarde malgré tout sans trop d'ennuis. J'ai l'impression que le film souffre surtout d'un budget assez misérable. On voit que ça a été réalisé en quelques jours.
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.

Avatar de l’utilisateur
O'Malley
Cadreur
Messages : 4102
Inscription : 20 mai 03, 16:41

Re: Notez les films naphtas janvier 2012

Messagepar O'Malley » 11 janv. 12, 18:44

hellrick a écrit :Ca m'étonne de lire ça de Phibes...perso j'adore le premier film (qui est dans mon top100) et j'aime bien la suite également avec son côté film d'aventures délirant prononcé...J'aime aussi Dracula 72...


Pour ma part, j'aime bien le premier volet du dyptique Phibes. C'est surtout le second opus que je trouve mauvais.

Avatar de l’utilisateur
Dunn
Réalisateur
Messages : 6995
Inscription : 20 août 09, 12:10
Localisation : Au pays des merveilles

Re: Notez les films naphtas janvier 2012

Messagepar Dunn » 11 janv. 12, 23:34

Citizen Kane: 8/10
Une redécouverte après plusieurs années de ce grand film qui a tout de même 70 ans au compteur,qui reste incroyable dans sa mise en scène, sa construction, sa façon d'amener tous les éléments précités au début du film, et une morale toujours aussi actuelle avec cette fin (que je n'avais pas oublié) qui définie tout.

A Bout de Souffle: 7/10
Redécouverte de ce premier film de Godard (dont je suis rarement admiratif), et j'aime toujours autant ce style nouvel vague et surtout le jeu de Bebel et la délicieuse Jean Seberg.

Avatar de l’utilisateur
hellrick
David O. Selznick
Messages : 12503
Inscription : 14 mai 08, 16:24
Liste de DVD
Localisation : Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Notez les films naphtas janvier 2012

Messagepar hellrick » 12 janv. 12, 12:03

CRIMES SANS INDICES ou L'HOMME AU MASQUE DE VERRE

Un suspense de la Hammer qui débute par un meurtre en chambre close sauf que, contrairement à l'habitude, on sait directement qui et surtout comment le meurtre impossible a été commis et maquillé en suicide. La fille de la victime soupçonne donc immédiatement son beau-père en dépit de l'impossibilité apparente et, peu à peu, elle découvre le modus operandi. Malheureusement personne ne veut la croire et l'assassin décide de la supprimer en usant de la même méthode...

Pas très crédible (la personnalité de l'assassin est beaucoup trop "chargée" pour que personne ne s'étonne de toutes les coïncidences (déjà deux décès suspects antérieurs et la police ne le soupçonne jamais) mais assez sympathique et un bon petit suspense (écrit par l'inévitable Jimmy Sangster) avec cette fille très maline mais un peu naïve devenant peu à peu la cible de son beau-père sans pouvoir recevoir le moindre soutien de son entourage.

La fin, très ironique quoique prévisible, se situe dans la grande tradition des récits à chute à la Tales from the crypt....Plaisant même si pas indispensable, voici un suspense à petit buget typique de la Hammer pré-révision des grands mythes horrifiques.
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17635
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Notez les films naphtas janvier 2012

Messagepar Kevin95 » 12 janv. 12, 14:53

Image

Pardners (Norman Taurog) Image

Premier film du duo Martin / Lewis que je découvre, Pardners ne se distingue pas particulièrement par un génie comique indiscutable. Mais cela en fait-il pour autant un mauvais film... loin de là car Pardners est un petit plaisir de cinéma qui n'a d'autre prétention que celui de plaire et le bougre y arrive au final.
Utilisant le prétexte du cadre westernien pour un Lewis en roue libre et pour un Dean Martin en mode frimeur rigolo, Pardners multiplie des scènes héritières du burlesques (plutôt sympas) et des numéros musicaux (ça c'est plus chiant). On sent le courant passer entre les deux comédiens si bien que même lors des gags les plus mauvais, la bonne humeur n'en est pas souffrante tant ils ont l'air de bien se marrer de leurs cotés (donc aussi du notre). Après il est certain qu'il faut adorer les grimaces de Jerry Lewis (même les moins drôles) et l'under-playing de Dean Martin pour apprécier le film. Ceci étant dit, je me suis étonné de constater la qualité de certaines scènes (ou plans) qui au milieu de la parodie sont de belles séquences de western. Un peu comme pour Mon nom est personne, certains passages sont suffisamment bien faits qu’insérés dans un film disons plus sérieux, ils peuvent faire leurs effets.
Reste un film bon enfant, au charme désuet des années 50 où se sentent les décors factices, la photographie chic made in Paramount et la bonne humeur ambiante.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Dunn
Réalisateur
Messages : 6995
Inscription : 20 août 09, 12:10
Localisation : Au pays des merveilles

Re: Notez les films naphtas janvier 2012

Messagepar Dunn » 12 janv. 12, 23:28

Greetings: 7/10
Dans les début de De Palma , je continue après l'excellent Murder à la Mod, Greetings se veut une satire de la guerre du Vietnam sous forme de comédie, esprit "nouvelle vague" (où d'ailleurs Brian ne cache pas y être influencé interviewé dans les bonus du BRD A Bout de Souffle),thèmes chers à notre Brian (voyeurisme, point de vue différent), quelques moments très drôles, des personnages farfelues (notamment celui obsédé par l'assassinat de JFK),tout ça confirme le futur talent de ce grand réalisateur.

Avatar de l’utilisateur
Dunn
Réalisateur
Messages : 6995
Inscription : 20 août 09, 12:10
Localisation : Au pays des merveilles

Re: Notez les films naphtas janvier 2012

Messagepar Dunn » 14 janv. 12, 11:43

Les Chaussons Rouges: 9/10
Enfin je l'ai vu et quelle merveille! Je suis encore émerveillé par la beauté du film, ses ballets (surtout celui des "chaussons rouges" qui dure 17 min d'une pure beauté), son histoire d'amour tragique (je me suis surpris à crier "non" tout seul devant l'écran à la fin!), de son actrice/danseuse tout simplement merveilleuse (et jolie rousse qui plus est). Le Bluray est splendide, dommage qu'il ne propose pas une restauration en 5.1 pour le son (tout en conservant la piste mono d'origine comme beaucoup d'édition) , les numéros musicaux auraient ainsi trouvé une nouvelle écoute avec une si belle image.Mon probable film du mois hors nouveauté.

Avatar de l’utilisateur
magobei
Assistant opérateur
Messages : 2540
Inscription : 11 sept. 07, 18:05

Re: Notez les films naphtas janvier 2012

Messagepar magobei » 14 janv. 12, 12:03

Dunn a écrit :Greetings: 7/10
Dans les début de De Palma , je continue après l'excellent Murder à la Mod, Greetings se veut une satire de la guerre du Vietnam sous forme de comédie, esprit "nouvelle vague" (où d'ailleurs Brian ne cache pas y être influencé interviewé dans les bonus du BRD A Bout de Souffle),thèmes chers à notre Brian (voyeurisme, point de vue différent), quelques moments très drôles, des personnages farfelues (notamment celui obsédé par l'assassinat de JFK),tout ça confirme le futur talent de ce grand réalisateur.

Dans l'espèce de diptyque qu'il forme avec Hi Mom!, j'avais trouvé ce dernier largement supérieur. Très drôle, et beaucoup plus abouti conceptuellement. Donc si tu ne l'as pas encore vu.... Mais je pense que c'est le suivant au programme? :wink:
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.

Avatar de l’utilisateur
Dunn
Réalisateur
Messages : 6995
Inscription : 20 août 09, 12:10
Localisation : Au pays des merveilles

Re: Notez les films naphtas janvier 2012

Messagepar Dunn » 14 janv. 12, 12:17

Oui je sais que c'est sa suite, je le verrai bientôt en effet (mais d'après un ami fan de De Palma, il aime mieux le premier)!

Avatar de l’utilisateur
magobei
Assistant opérateur
Messages : 2540
Inscription : 11 sept. 07, 18:05

Re: Notez les films naphtas janvier 2012

Messagepar magobei » 14 janv. 12, 12:23

Dunn a écrit :Oui je sais que c'est sa suite, je le verrai bientôt en effet (mais d'après un ami fan de De Palma, il aime mieux le premier)!

Des goûts et des couleurs :wink:
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3594
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: Notez les films naphtas janvier 2012

Messagepar monk » 14 janv. 12, 19:16

Le Port De La Drogue de Samuel Fuller

Je sais que je vais en décevoir certain (probablement beaucoup même) mais je n'ai pas tellement accroché :(
Je ne trouve pas le film mauvais pour autant, il a de nombreuses qualités, mais la relation Candy/Skip m'a ruiné le film. Il semblerait qu'elle soit soudaine et excessive à propos, mais j'ai eu trop de mal à l'accepter pour accrocher et apprécier pleinement le film.
Sinon l'idée est bonne, il y a des beaux plans, des personnages secondaires interessants etc. mais il ne viellit pas spécialement bien (comme ça peut arriver parfois), donc je ne garde pas.
Arf.

---

Par contre le bonus sur l'exploitation française du film, c'est du petit lait ! :D

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 18148
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Notez les films naphtas janvier 2012

Messagepar Rick Blaine » 14 janv. 12, 19:58

monk a écrit :Je sais que je vais en décevoir certain (probablement beaucoup même) mais je n'ai pas tellement accroché :(


:cry: :cry:
Un film qui m'a fasciné pour ma part, après on peut ne pas aimer.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86336
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films naphtas janvier 2012

Messagepar Jeremy Fox » 14 janv. 12, 21:20

Rick Blaine a écrit :
monk a écrit :Je sais que je vais en décevoir certain (probablement beaucoup même) mais je n'ai pas tellement accroché :(


:cry: :cry:
Un film qui m'a fasciné pour ma part, après on peut ne pas aimer.


Tout simplement mon film noir préféré grâce pour une bonne part à la relation Widmark/Peters justement, au puisant potentiel érotique :(

Avatar de l’utilisateur
O'Malley
Cadreur
Messages : 4102
Inscription : 20 mai 03, 16:41

Re: Notez les films naphtas janvier 2012

Messagepar O'Malley » 14 janv. 12, 22:02

Jeremy Fox a écrit :
Rick Blaine a écrit :
monk a écrit :Je sais que je vais en décevoir certain (probablement beaucoup même) mais je n'ai pas tellement accroché :(


:cry: :cry:
Un film qui m'a fasciné pour ma part, après on peut ne pas aimer.


Tout simplement mon film noir préféré grâce pour une bonne part à la relation Widmark/Peters justement, au puisant potentiel érotique :(


Je n'ai jamais trop cru aussi en la relation Widmark/Peters, beaucoup trop soudaine pour être crédible, mais j'apprécie le film de Fuller avant tout pour sa première séquence dans le métro ( :oops: ) son atmosphère poisseuse et une séquence de tabassage très :shock: et novatrice pour l'époque.