Commentaires à propos de votre film du mois

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Avatar de l’utilisateur
locktal
Assistant opérateur
Messages : 2193
Inscription : 19 mars 11, 01:03
Liste de DVD
Localisation : Dijon

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar locktal » 15 janv. 20, 10:05

Beule a écrit :Je cherchais les liens pour les deux DVD, Locktal, mais tu m'as devancé. :wink:
DVD bien médiocres, malheureusement.

Mais ma recherche n'aura pas été vaine, puisque ce faisant j'ai déniché une édition allemande d'Amour et honneur censée proposer des sous-titres français. 8)
Image


Je crois que je vais également essayer de me dénicher cette édition allemande (dont j'ignorais l'existence) avec sous-titres français, car je n'ai jamais vu ce 3ème volet !! Merci pour l'info Beule 8)
Quant à La maison au toit rouge, j'en ai un bon souvenir également, mais je n'ai pas revu ce film depuis sa sortie au cinéma. Il me semble par ailleurs qu'il s'agit d'un des rares films japonais qui évoque le massacre de Nankin, où des soldats japonais avaient massacré fin 1937 début 1938 des centaines de milliers de civils et soldats désarmés chinois lors de la guerre sino-japonaise...
"Vouloir le bonheur, c’est déjà un peu le bonheur"

Avatar de l’utilisateur
El Dadal
Monteur
Messages : 4511
Inscription : 13 mars 10, 01:34

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar El Dadal » 15 janv. 20, 11:05

Merci pour cette discussion sur Yamada. J'avais adoré Le samuraï du crépuscule et Amour et honneur (ce dernier en dvd UK), mais j'ai oublié le dvd de La servante et le samouraï sur mes étagères depuis toutes ces années. Il est temps d'y revenir :D

Avatar de l’utilisateur
vic
viking
Messages : 3530
Inscription : 26 avr. 03, 18:37
Localisation : IHTFP

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar vic » 16 janv. 20, 00:16

Beule a écrit :Quoi qu'il en soit, cette seconde plongée dans le quotidien d'un modeste samouraï du Bakumatsu, à l'intrigue de jidai-geki solidement charpentée mais plus que tout attentive au subreptice de l'instant, s'avère un petit miracle de classicisme. De bout en bout, sans aucun effet de manche, la plus délicate mais tenace émotion y transpire à fleur de peau.


Oui, c'est le souvenir que j'en ai. Je pense aussi que l'actrice y est pour beaucoup, et la longueur du film joue en sa faveur. Et un chouette combat au sabre, il me semble.
Le Samuraï du crépuscule ne m'a pas laissé un souvenir impérissable (bien aimé quand même), mais je l'ai vu après et je me souviens avoir été déçu en comparaison.

Pas vu Amour et honneur ni La Maison au toit rouge mais bon souvenir de C'est dur d'être un homme, premier volet de sa longue série Tora-san.
Image

Withdrawing in disgust is not the same thing as apathy.

Consistency is the last refuge of the unimaginative. Oscar Wilde

Unité Ogami Ittô.

Beule
Décorateur
Messages : 3931
Inscription : 12 avr. 03, 22:11

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Beule » 18 janv. 20, 05:01

locktal a écrit :Quant à La maison au toit rouge, j'en ai un bon souvenir également, mais je n'ai pas revu ce film depuis sa sortie au cinéma. Il me semble par ailleurs qu'il s'agit d'un des rares films japonais qui évoque le massacre de Nankin, où des soldats japonais avaient massacré fin 1937 début 1938 des centaines de milliers de civils et soldats désarmés chinois lors de la guerre sino-japonaise...


En fait non, il n'est pas fait mention du sac de Nankin, simplement de la liesse va-t-en guerre du peuple tokyoïte insouciant à l'annonce de l'issue victorieuse de la bataille. Symptomatique de toute la première partie qui baigne dans l''ostentation guillerette un peu atone, le contrepoint n'est offert que par la réaction contemporaine de Takeshi s'insurgeant contre l'absence de tout recul manifesté par sa grand-tante dans l'évocation nostalgique de ces événements. C'est sans doute l'un des éléments à charge les plus probants pour nourrir la culpabilité fiévreuse qui gangrène incognito la chronique jusqu'à son épilogue poignant.
Coup de pouce : Hupla - I could (single)[/center]

Avatar de l’utilisateur
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Messages : 7236
Inscription : 18 mars 14, 08:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Alexandre Angel » 18 janv. 20, 11:12

Kevin95 a écrit :THE KNACK... AND HOW TO GET IT - Richard Lester (1965) : 8,5/10

Quand même!
Ça vieillit pas trop mal, alors.

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17670
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Kevin95 » 18 janv. 20, 11:18

Faut aimer l'esprit 60's et le rythme hystérique. Ça ne plait pas à tout le monde (par exemple Kevinette 95 a trouvé l'entreprise doucement soulante) mais j'adore l'obstination qu'à Lester de trouver une idée à chaque scène, quoi qu'il arrive.

Accessoirement, l'un de mes scores préférés de John Barry.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Messages : 7236
Inscription : 18 mars 14, 08:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Alexandre Angel » 18 janv. 20, 11:27

Kevin95 a écrit :mais j'adore l'obstination qu'à Lester de trouver une idée à chaque scène, quoi qu'il arrive.

C'est tout Lester, ça, en effet.
J'en profite pour dire que j'ai revu un peu à la hausse Superman 3 malgré la présence plutôt lourde de Richard Pryor.
J'avais oublié que le film aborde à ce point l’informatisation de la société tout comme le faisait au même moment (1983) Wargames, avec des personnages de geeks et il est probable que Superman 3 soit un des premiers films à montrer un distri-banque. Avant le générique et ses gags lourdauds, il y a un prologue surprenant et brut qui nous montre Pryor faire la queue dans une agence pour l'emploi, ce qui est une entame inattendue.
J'ai été agréablement surpris par la qualité des effets spéciaux et je n'ai jamais calculé que la sœur du méchant (une méchante aussi) était interprétée par Annie Ross, géniale chanteuse de jazz.
Une redécouverte pas déplaisante même si...

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17670
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Kevin95 » 18 janv. 20, 11:45

Je n'ai jamais trop compris pourquoi le troisième Superman se faisait autant bâcher. Certes moins inspiré que les deux précédents, j'ai le souvenir d'un film très goûtu avec l'une de mes séquences préférées de la saga (Superman qui se biture puis qui se bat contre son double).

Après je ne suis pas super objectif, je trouve même le Superman de la Cannon fendard. :mrgreen:
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Spongebob
Producteur
Messages : 8591
Inscription : 21 août 03, 22:20
Last.fm
Liste de DVD
Localisation : Pathé Beaugrenelle

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Spongebob » 18 janv. 20, 12:45

Superman III est l'épisode que j'ai le plus vu quand j'étais gosse. J'étais fasciné par cette histoire de super ordinateur et par le double de Superman que je trouvais terrifiant. Je me rendais déjà compte du côté un peu kitsch du scénario mais au fond je l'aimais bien. Faut que je me motive à ouvrir mon coffret intégrale Blu-ray que j'ai depuis plus d'un an. D'autant plus que je n'ai jamais vu le quatrième épisode et que sa désastreuse réputation m'intrigue.

Avatar de l’utilisateur
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Messages : 7236
Inscription : 18 mars 14, 08:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Alexandre Angel » 18 janv. 20, 13:06

Spongebob a écrit : D'autant plus que je n'ai jamais vu le quatrième épisode et que sa désastreuse réputation m'intrigue.

Jamais vu non plus mais bon...quelque chose me dit qu'il y a pas mort d'homme :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87451
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Jeremy Fox » 20 janv. 20, 21:40

Décidément, les français m'auront apporté ces dernières années peut-être mes plus belles émotions en ce qui concerne le cinéma d'animation : après L'illusioniste, Ma Vie de Courgette et Dilili à Paris, encore une petite merveille autant sur le fond que sur la forme :

Image

Avatar de l’utilisateur
origan42
Régisseur
Messages : 3447
Inscription : 2 févr. 07, 17:22

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar origan42 » 20 janv. 20, 22:12

:D

Avatar de l’utilisateur
cinéfile
Machino
Messages : 1285
Inscription : 19 avr. 10, 00:33
Localisation : Bourges

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar cinéfile » 20 janv. 20, 23:41

Image

Avatar de l’utilisateur
Spongebob
Producteur
Messages : 8591
Inscription : 21 août 03, 22:20
Last.fm
Liste de DVD
Localisation : Pathé Beaugrenelle

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Spongebob » 21 janv. 20, 10:36

Mon film du mois pour le moment :

Image

Bonner
Junior
Messages : 60
Inscription : 20 janv. 19, 22:30
Liste de DVD

No blade of grass est un chef d'oeuvre

Messagepar Bonner » 21 janv. 20, 17:20

No blade of grass est un pur chef-d'oeuvre qui prouve, si cela était encore nécessaire de le demontrrer, que Cornel Wilde était un génie. On lui reproche d d'être un acteur fallot mais il a joué dans des films inoubliables (Pêché mortel, Ambre, the big combo...) et d'être un réalisateur de seconde zone. Pourtant, Cornel Wilde était un visionnaire. Certes, il ne devait pas disposer de budgets à la hauteur de ses ambitions mais "no blade of grass" ou "Terre brûlée" en français a été une source d'inspiration pour les réalisateurs de la quasi décennie suivante. La bande de motards se retrouve autant dans Mad Max de George Miller que dans Zombie de Romero. Dans ce second film un journaliste apparaît brièvement avec un bandeau sur l œil, comme le personnage joué
par Nigel Davenport dans Terre brûlée. Ce film est une sorte de road movie à travers la Grande Bretagne en proie à une sorte de "virus" destructeur (genre réchauffement climatique puissance 12000) dont tout le monde se moque, mais qui sera l occasion d une belle épopée débutant par des émeutes londoniennes et se finissant par une attaque menée par les "gentils" contre des paysans souhaitant juste protéger leur propriété. On aura également eu droit à un viol commis par des hells Angela et une femme un peu trop entreprenante envers le "heros" qui se prend un coup de fusil de chasse et 10 secondes après tout le monde parle d autre chose. Un chef d'oeuvre...