La Bataille de la montagne du Tigre (Tsui Hark - 2014)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14650
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: La bataille de la montagne du Tigre (Tsui Hark - 2014)

Messagepar Watkinssien » 8 avr. 16, 19:35

Colqhoun a écrit :Revu en 3D il y a quelque temps, ce qui permet de saisir pleinement que Hark a vraiment mis son film en scène pour ce medium.
Et si les cgi font un peu mal aux yeux par moments, le film prend vraiment une ampleur nouvelle avec cette 3D ultra immersive.

Tout à fait, il fait partie de ces rares films où la 3D est le film, même si ce dernier est inégal.
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Messages : 33320
Inscription : 9 oct. 03, 21:39
Localisation : Helvetica

Re: La Bataille de la montagne du Tigre (Tsui Hark - 2014)

Messagepar Colqhoun » 8 avr. 16, 20:38

Blue a écrit :Ah. Je précise que je l'ai vu en 2D. Chez moi la 3D n'entrera pas à la maison, tant pis.

Je l'avais aussi vu en 2D la première fois et j'avais bien aimé, sans être vraiment renversé.
Je l'ai revu plus tard chez un ami, en projection 3D et j'ai vraiment été bluffé de voir à quel point Hark avait pensé son film pour la 3D avant toute chose.
Il fait effectivement partie de ces rares films qui méritent d'être vu sous ce format et où ça ne tient pas lieu de gimmick commercial.

Avatar de l’utilisateur
bruce randylan
Mogul
Messages : 11422
Inscription : 21 sept. 04, 16:57
Localisation : lost in time and lost in space

Re: La Bataille de la montagne du Tigre (Tsui Hark - 2014)

Messagepar bruce randylan » 8 avr. 16, 23:27

Je l'ai revu aussi en 3D (via l'excellent Blu-ray HK video) et j'ai peut-être encore plus apprécié que la lors de la découverte en salle. J'y ai trouvé moins de longueur avant l'infiltration (et un morveux moins présent aussi).
Il faut dire que je me suis plus consacré justement sur la 3D et la manière dont Tsui Hark l'utilise. C'est vraiment très inventif comme le choix de tourner dans la neige, de jouer sur la brume, fumée, vapeur.. et plein de trouvailles géniales et parfois invisibles.
Il y a par exemple un plan tout bête d'un panorama (en plan rapproché) qui passe de deux soldats à un troisième. Lors du mouvement de caméra, le premier comédien passe en hors-champ mais le second effectue un déplacement dans la profondeur pour changer le relief de la fin du plan et éviter un simple recadrage qui aurait été basique sinon. Narrativement, ça ne sert à rien mais cette petite astuce dynamise complétement le plan. Et le film est truffé d'idées de ce genre qui parviennent ainsi à souvent captiver le regard.

Après, ouais, il y a quelques explosions/chutes de rochers un peu moches mais il en faut bien plus pour me refroidir (même si je lui préfère la dimension sérial délirante de Young detective Dee à la 3D là aussi excellente).

Vivement son prochain film (en collaboration avec Stephen Chow en plus ! :D )
"celui qui n'est pas occupé à naître est occupé à mourir"
land of hope and dreams

Shin Cyberlapinou
Machino
Messages : 1383
Inscription : 1 févr. 09, 09:51

Re: La Bataille de la montagne du Tigre (Tsui Hark - 2014)

Messagepar Shin Cyberlapinou » 9 avr. 16, 00:26

bruce randylan a écrit :Vivement son prochain film (en collaboration avec Stephen Chow en plus ! :D )

Moi aussi, le pire étant que le film sera tellement énorme et asiatique dans son ton qu'un distributeur français ne s'y risquera sûrement pas. On attend toujours Monkey goes west et je doute qu'on voit débarquer The mermaid (qui à ce jour a plus rapporté que Kung Fu Panda 3)...

Avatar de l’utilisateur
bruce randylan
Mogul
Messages : 11422
Inscription : 21 sept. 04, 16:57
Localisation : lost in time and lost in space

Re: La Bataille de la montagne du Tigre (Tsui Hark - 2014)

Messagepar bruce randylan » 9 avr. 16, 00:52

D'après un ami qui a interviewé une personne travaillant dans la distribution la chine a l'air motivé pour envahir doucement les salles du monde. Elle commence petit avec la sortie (mondiale et simultanée) de Monkey King 2 et devrait continuer ponctuellement dans ce genre de grosses productions en espérant accélérer le nombre de films (et de copies ?). Vu la communauté asiatique, il y a du potentiel. La séance que j'avais faîte de Monkey King 2 était pratiquement remplie (on devait être 3 occidentaux).

Moi, je dis pourquoi pas surtout si c'est pour découvrir du Chow et/ou du Hark.
C'est en tout cas regrettable pour The mermaid qui cartonne en effet et a l'air de surcroit plutôt pas mal d'après les critiques.
"celui qui n'est pas occupé à naître est occupé à mourir"

land of hope and dreams

The Eye Of Doom
Electro
Messages : 909
Inscription : 29 sept. 04, 22:18
Localisation : West of Zanzibar

Re: La Bataille de la montagne du Tigre (Tsui Hark - 2014)

Messagepar The Eye Of Doom » 16 avr. 16, 12:07

j' ai découvert le film hier en 2D ( pas de télé 3D ...)
J' ai bien aimé et ai trouvé le film meilleur que les deux Détective Dee. Il y a certainement un peu de baisse de rythme à mi parcours mais j ai été emporté dès le début ( intro à New York puis transition sur le groupe de soldats et la première confrontation)
Le style de Tsui Hark est plus classique mais cela lui sied bien et l'ambiance blanc brun est bien exploitée. J ai tout de suite eu l'impression d être dans un film classique hollywoodien style Walsh, ou il y a des codes narratifs des passages obligés mais tout ceci constitue un cadre dans lequel le cinéaste se glisse et s exprime.
Je comprend les critiques faites ci dessus mais je les trouve vraiment sévères. Les FX ne sont pas pires que dans les précédents de TH et ne n'ont pas particulièrement gêné. Je trouve la description des troupes (soldats et bandits) bien rendues collectivement et individuellement.
Le gamin est certes un peu prévisible mais sans être insupportable. J'ai ai bien apprécié le côté mélodrame dont le traitement sans second degré est quelque chose que j ai toujours apprécié chez TH. Le cinéaste prend le temps d introduire les différents protagonistes. Les actions d actions sont réussies avec l hommage au 7 samouraïs. La scène de l attaque du tigre constitue un peu le morceau de bravoure. Quant à l aspect propagande, en quoi est il plus proéminent que dans nombres de films hollywoodiens ? Il est de toute façon désamorcé par la présentation de la fin alternative ( plutôt faible par ailleurs) .
Bref pour moi un très bon TH au style moins froutrage que ces autres productions même de haut niveau. Il y a des défauts mais tous les films de TH que j'ai vu en ont.
On pense souvent à 7 swords par ailleurs dont le fim peut paraître comme une version grand public.

Avatar de l’utilisateur
Max Schreck
David O. Selznick
Messages : 14782
Inscription : 13 août 03, 12:52
Localisation : Hong Kong, California

Re: La Bataille de la montagne du Tigre (Tsui Hark - 2014)

Messagepar Max Schreck » 17 janv. 19, 12:06

Visuellement, Hark offre un spectacle assez grandiose, à mi-chemin entre la rusticité d'un Seven swords et l'opulence des plus beaux Il était une fois en Chine. La bouche des personnages laisse constamment s'échapper de la vapeur, et n'ayant pas eu l'impression qu'il s'agissait de CGI, j'en conclus que le réal a véritablement embarqué son équipe en haute montagne, et que tout le monde s'est manifestement pelé. À l'écran, évidemment ça paye, et j'ai vraiment adoré le rendu de ce village croûlant sous des tonnes de neige. Je me suis quand même étranglé dès le premier quart d'heure avec ces horribles ralentis en mode bullet time. Ce n'est pas tant les effets qui sont laids (ils piquent un peu les yeux), que leur mise en scène elle-même. Dommage car dès qu'il les laisse de côté, et même si ça manque de prouesses acrobatiques, Tsui Hark démontre sa maîtrise de l'action, et la plupart des scènes d'assaut et de canardage sont plutôt époustouflantes.

Étalé sur plus de 2 heures, La Bataille de la montagne du tigre n'est cependant pas qu'un gros barnum d'action, contrairement à ce que voudrait suggérer son affiche française (j'ai guetté pendant tout le film cet avion, et j'ai un peu regretté lorsque je l'ai vu arriver). J'aime bien l'idée de suggérer qu'on serait devant un film populaire à l'ancienne, idéalisé aujourd'hui par le personnage, justifiant que tout le récit repose sur certaines conventions du cinéma d'aventures : de l'amitié, de la trahison, de l'infiltration, un McGuffin, un assaut à ski, des méchants ultra-typés assez marrants, des actes héroïques (je me suis quand même demandé s'il fallait tiquer de voir cette armée nationaliste à la cohésion sans faille, chaque soldat dévoué jusqu'au sacrifice). Mais ces séquences au présent sont honteusement traitées par dessus la jambe, présence juste syndicale où le cinéaste échoue lamentablement à susciter le moindre sentiment de nostalgie. Les personnages sont tous réduits à l'état de silhouettes, malgré le côté 7 samouraïs/mercenaires qui réussit quand même à en distinguer quelques-uns. Bref, Tsui Hark ne connaît pas la demi-mesure au point où, incapable de choisir, il balance une fin alternative n'importe comment, après des bouts de générique mais au milieu de l'épilogue.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...