Body Double (Brian de Palma - 1984)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
cinephage
C'est du harfang
Messages : 22160
Inscription : 13 oct. 05, 17:50

Re: Body Double (Brian de Palma - 1984)

Messagepar cinephage » 4 avr. 12, 22:14

Ca bizute sec, à la communauté... :fiou:
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos

Avatar de l’utilisateur
El Dadal
Cadreur
Messages : 4262
Inscription : 13 mars 10, 01:34

Re: Body Double (Brian de Palma - 1984)

Messagepar El Dadal » 4 avr. 12, 23:14

C'est fou (et approprié) que ce film permette de voir double, et de décliner des identités à l'infini, sans alcool ni lunettes 3D.

Avatar de l’utilisateur
Nomorereasons
Dédé du Pacifique
Messages : 5151
Inscription : 29 mai 07, 20:19

Re: Body Double (Brian de Palma - 1984)

Messagepar Nomorereasons » 4 avr. 12, 23:49

El Dadal a écrit :C'est fou (et approprié) que ce film permette de voir double, et de décliner des identités à l'infini, sans alcool ni lunettes 3D.

Très bon !!

Avatar de l’utilisateur
Pere Jules
Assistant(e) machine à café
Messages : 139
Inscription : 1 mai 11, 20:16
Localisation : Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Body Double (Brian de Palma - 1984)

Messagepar Pere Jules » 5 avr. 12, 20:17

Ratatouille a écrit :Ah oui pardon, je n'avais pas fait gaffe à la petite subtilité en fin de pseudo.

C'est futé, hein?

Avatar de l’utilisateur
Père Lujes
Stagiaire
Messages : 13
Inscription : 14 déc. 11, 19:46

Re: Body Double (Brian de Palma - 1984)

Messagepar Père Lujes » 5 avr. 12, 20:18

Pere Jules a écrit :
Ratatouille a écrit :Ah oui pardon, je n'avais pas fait gaffe à la petite subtilité en fin de pseudo.

C'est futé, hein?

Mais... d'où tu sors, toi?

Avatar de l’utilisateur
Père Jµles
Stagiaire
Messages : 9
Inscription : 24 janv. 12, 21:04

Re: Body Double (Brian de Palma - 1984)

Messagepar Père Jµles » 5 avr. 12, 20:19

:roll:

Avatar de l’utilisateur
Mere Jules
Stagiaire
Messages : 26
Inscription : 17 nov. 11, 20:04

Re: Body Double (Brian de Palma - 1984)

Messagepar Mere Jules » 5 avr. 12, 20:20

STOP!

Avatar de l’utilisateur
Père Jules.
Stagiaire
Messages : 37
Inscription : 14 déc. 11, 19:58

Re: Body Double (Brian de Palma - 1984)

Messagepar Père Jules. » 5 avr. 12, 20:23

Ça en fait des affiches de L'Atalante!
Pourtant j'ai changé d'avatar. Ils ne sont pas au taquet ces multis de moi!
Image

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14635
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Body Double (Brian de Palma - 1984)

Messagepar Watkinssien » 5 avr. 12, 20:36

C'est pas Body Double, mais Body Triple en ce moment...
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
Lune-Demi
Stagiaire
Messages : 41
Inscription : 25 mai 10, 15:43

Re: Body Double (Brian de Palma - 1984)

Messagepar Lune-Demi » 5 avr. 12, 20:46

A cette époque-là De Palma il faisait encore du Cinéma même si c'est que du photocopiage de luxe. Et puis il se faisait pas chier à écrire un scénario, il foutait Melanie Griffith à poil tout du long, plus deux ou trois autres paires de nibards, et ça faisait l'affaire. Le meilleur acteur du lot c'est l'Indien, il me fait marrer.
Image
"J'ai l'impression de marcher sur des gâteaux secs..."

Je ne suis pas Demi-Lune, je suis julien

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3600
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: Body Double (Brian de Palma - 1984)

Messagepar monk » 25 nov. 12, 13:21

Voilà un film qui me laisse perplexe. Ce film a été un de mes secrets bien cachés de mon adolescence, fantasmant devant Mélanie Griffith et l'ambience ouvertement sexuée pendant quelques années. J'y apprécie aujoud'hui les hommages appuyés mais sincères (que ce soit Hitchcock ou le porno), la mise en abime, la maitrise formelle - bien que parfois un peu gratuite. Tout y est très assumé et extraverti. Mais tellement assumé que le film est d'une vulgarité rare ! Elle aussi très assumée sans doute mais qui a horriblement mal vieillie. De Palma alterne brillantes idées et stupidité.

Spoiler (cliquez pour afficher)
Je pense surtout à la fin, où Jake combat sa clostrophobie - bonne scène a priori - mais c'est le chien qui tue Sam par accident...


J'en suis sorti moyennement convaincu. "Moyen -" même. Je ne garde pas.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87014
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Body Double (Brian de Palma - 1984)

Messagepar Jeremy Fox » 17 déc. 15, 05:56

La chronique de Antoine Royer à l'occasion de la sortie du film dans la nouvelle prestigieuse collection Blu-ray de Carlotta.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87014
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Body Double (Brian de Palma - 1984)

Messagepar Jeremy Fox » 23 déc. 15, 13:24

Après l'immense déception Scarface, une très bonne surprise dans la lignée de Blow Out, avec forts hommages à Vertigo, Rear Window et évidemment Peeping Tom. Un thriller au scénario assez vertigineux sur les apparences et sur la réalité trompeuse, à la mise en scène virtuose mais qui également aime bien prendre son temps, ce qui n'est pas pour me déplaire (j'adore notamment les longues séquences dialoguées avec l'inspecteur de police). Les acteurs sont tous formidables (que ce soit Craig Wesson, Melanie Griffith ou Guy Boyd) et, même si les tournoiements "Delpamo/Donagiens" lors des séquences "romantiques" me font toujours autant sourire, j'avoue avoir pris un énorme plaisir devant ce thriller érotique assez jubilatoire, le décor de la maison perchée sur les hauteurs de LA participant de ce plaisir.

Avatar de l’utilisateur
cinéfile
Machino
Messages : 1237
Inscription : 19 avr. 10, 00:33
Localisation : Bourges

Re: Body Double (Brian de Palma - 1984)

Messagepar cinéfile » 23 déc. 15, 21:26

En ce qui me concerne, j'irais jusqu'à considérer Body Double (après multiples visionnages) comme l'un des films les plus accomplis de l'ami Brian. Du cinéma "champagne", jouissif et d'un mauvais goût délectable... Certes, on pourrait parler en ces termes de plusieurs titres de sa filmographie mais celui-là possède un je-ne-sais-quoi de plus.
Un commentaire lu sur le net parlait d'un "Hollywood Night mis en scène par un maître du cinéma" et je souscris tout à fait.

Pourtant, je reste hermétique à d'autres titres assez largement loués de cette période début fin 70's début 80's (Pulsions m'horripile au plus haut point, la révision de Blow Out fut une cinglante déception...)

Là comme ça, je ne verrais que l'excellent Obsession pour le surpasser.

Le seul reproche que j'adresserais volontiers au film concerne sa baisse de régime après le meurtre de la voisine et l'apparition de Melanie Griffith.

Avatar de l’utilisateur
tenia
Le Choix de Sophisme
Messages : 22165
Inscription : 1 juin 08, 14:29

Re: Body Double (Brian de Palma - 1984)

Messagepar tenia » 23 déc. 15, 23:02

J'ai vu Body Double (via le BR français) et ai aussi trouvé ça excellent, même si je lui préfère tout de même Blow Out et Dressed to Kill (question de rythme, j'ai trouvé Body Double un peu long dans sa 1ere moitié).
Par contre, jamais aimé Obsession.
(Et mon De Palma préféré reste Phantom of the Paradise)