True Grit (Joel & Ethan Coen - 2010)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
styx
Doublure lumière
Messages : 646
Inscription : 29 janv. 11, 16:28

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2011)

Messagepar styx » 17 mars 11, 16:46

On sait que les frères Coen aiment s'amuser de tout, et notammant de leur propre intellectualisme, intentionnel ou présumé (souvent par d'autres qu'eux mêmes aussi) :D

Code : Tout sélectionner

Check out how I made the Ultimate Burger in the entire world! The "Hurricane" Burger!

Avatar de l’utilisateur
feb
I want to be alone with Garbo
Messages : 8546
Inscription : 4 nov. 10, 07:47
Localisation : San Galgano

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2010)

Messagepar feb » 23 mars 11, 07:42

Vu hier soir en VO et je dois reconnaitre que j'en suis sorti vraiment "satisfait" avec la sensation d'avoir vu un film complet et dont certaines images me trottent dans la tête (pas autant que celle de la Nuit du chasseur mais pas mal quand même :mrgreen: )
Associée à une photo vraiment superbe, la prestation des différents protagonistes m'a paru juste et sans excès : que ce soit Jeff Bridges à l'accent incompréhensible mais dont certaines mimiques ou certains angles de vue rappellent John Wayne, Matt Damon dans un rôle vraiment intéressant et à contre-courant de ce que j'ai l'habitude de voir avec lui ou tout simplement la jeune Hailee Steinfeld que j'ai trouvé convaincante même si pour son age elle m'a paru légèrement un peu trop sure d'elle.
Je n'ai pas trouvé de longueur ou de scènes rédhibitoires à me faire décrocher du film et j'avoue que le film m'a conquis par son déroulement, ses scènes de dialogues ciselés, ses quelques scènes d'actions que j'ai trouvé maitrisées par les réalisateurs et surtout par la beauté des images lors des plans extérieurs. Ce n'est sans doute pas le meilleur film des frères Coen mais, dans l'ensemble, leur travail m'a plu et je suis vraiment ressorti de la salle satisfait (je ne veux pas imaginer le film en VF rien que pour la perte de ces timbres de voix).
Enfin juste pour finir, je reconnais avoir pris plaisir dans la scène finale (que Strum a su parfaitement mettre en texte 2-3 pages précédentes :wink: ) avec ce voyage entrepris par Cogburn, cette superbe vision de la nuit, ce cheval qui galope et ce plan d'arrivée...8/10
ed a écrit :Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)

Avatar de l’utilisateur
Jericho
Cadreur
Messages : 4437
Inscription : 25 nov. 06, 10:14

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2010)

Messagepar Jericho » 25 mars 11, 13:11

Très bon western qui est classique et moderne à la fois. Ca fait un peu film bâtard. Mais je vois plus ça comme une qualité, puisque le spectateur et constamment baladé, à l'instar du point de vue de la protagoniste principale (logique me direz-vous). Que ce soit le Texas Ranger LaBoeuf et le Marshal Cogburn, on ne sait pas vraiment sur quel pied danser. Ils ont plusieurs facettes et c'est une erreur que de se forger un avis sur une première impression. C'est en tout cas bien retranscrit par les frangins cinéastes.

A part ça, je n'ai pas grand chose à relater de plus, c'est très bien interprété dans l'ensemble. Notamment, Hailee Steinfeld qui joue la gamine, c'est une belle découverte. Et le vieux briscard Jeff Bridges, qui joue un type pathétique voire ridicule, mais qui a aussi et surtout un sacré charisme et qui est doté d'une assurance sans borne. Il représente en quelque sorte un personnage légendaire non édulcoré/idéalisé.
Puis c'est bien réalisé, il y a une belle musique qui revient souvent, etc... Il manque, néanmoins un je-ne-sais-quoi pour toucher à l'excellence. Ceci dit, True Grit est un très bon cru des frères Coen.
Image

Avatar de l’utilisateur
Eusebio Cafarelli
Passe ton Bach d'abord
Messages : 7813
Inscription : 25 juil. 03, 14:58
Localisation : J'étais en oraison lorsque j'apprends l'affreuse nouvelle...

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2011)

Messagepar Eusebio Cafarelli » 5 avr. 11, 00:29

Eusebio Cafarelli a écrit :Je viens de revoir l'original d'Hathaway, qui passait sur Paris Première (en VF...), et c'est quand même un sacré bon western, avec de l'humour, de la violence, les paysages, et quand même une belle interprétation des deux héros du film, Kim Darby en jeune fille butée et têtue, et John Wayne, formidable comme souvent.
Mais j'irai voir le film des frères Coen.


Enfin vu. Bonne séance de cinéma, bon film, belles interprétations (même si Bridges joue beaucoup l'accent traînant). La fin tire vers le conte, ça aurait été gonflé (ou surligné) d'y aller franchement et de mettre Le Roi des aulnes en BO... On sens l'inspiration Laughton...
J'ai vu le film sans déplaisir, mais je préfère le Hathaway...
Les comparer est un peu vain, ils sont très proches, à partir du même roman on retrouve des mises en scène souvent identiques. Mais des scènes bien plus savoureuses chez Hathaway (la négociation sur les poneys par exemple).
Avec Hathaway, je me sens "chez moi", c'est-à-dire dans le western, avec tous ses attributs (cf. message d'origine). Chez les frères Coen, je suis dans un film qui a du mal à accepter l'étiquette western (dans Positif, ils disent ne pas avoir vraiment voulu faire un western, plutôt un conte) : par exemple les paysages de l'Ouest sont sous-utilisés (ou représentés, pour la ville au début, en matte painting et ça se voit), et la presque fin dans le cirque le dit clairement. Les plans ultimes sont si minimalistes d'ailleurs que l'Ouest disparaît
Spoiler (cliquez pour afficher)
et on l'enterre
.
Pour eux le genre n'est plus, je comprends mal alors pourquoi ce film, qui n'est par ailleurs pas du tout désagréable.
Image

Avatar de l’utilisateur
hansolo
David O. Selznick
Messages : 12524
Inscription : 7 avr. 05, 11:08
Localisation : In a carbonite block

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2011)

Messagepar hansolo » 5 avr. 11, 07:07

Eusebio Cafarelli a écrit :Pour eux le genre n'est plus, je comprends mal alors pourquoi ce film

pour apprécier un très bon moment de cinéma, tout simplement ;)

... a chaque fois qu'un bon film reprend (au moins une partie) des codes du western, il y en a pour parler de résurrection du genre; et d'autre pour crier à la trahison ...
Je pense qu'il faut prendre ce film pour ce qu'il est, un hommage évident à l'oeuvre précédente adaptée du même roman - en apportant une réele originalité; mais pas un remake servile.
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)

Avatar de l’utilisateur
Eusebio Cafarelli
Passe ton Bach d'abord
Messages : 7813
Inscription : 25 juil. 03, 14:58
Localisation : J'étais en oraison lorsque j'apprends l'affreuse nouvelle...

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2011)

Messagepar Eusebio Cafarelli » 5 avr. 11, 15:28

hansolo a écrit :
Eusebio Cafarelli a écrit :Pour eux le genre n'est plus, je comprends mal alors pourquoi ce film

pour apprécier un très bon moment de cinéma, tout simplement ;)

... a chaque fois qu'un bon film reprend (au moins une partie) des codes du western, il y en a pour parler de résurrection du genre; et d'autre pour crier à la trahison ...
Je pense qu'il faut prendre ce film pour ce qu'il est, un hommage évident à l'oeuvre précédente adaptée du même roman - en apportant une réele originalité; mais pas un remake servile.


Je ne crie ni à la résurrection ni à la trahison... :wink:
Un bon moment de cinéma certes, mais je me pose la question des intentions des frères Coen. Ils se sont sans cesse défendus d'avoir voulu faire un remake, ou un hommage (sauf la référence à La Nuit du chasseur, délibérée disent-ils), ou même un western (cf. l'entretien dans Positif), affirmant même avoir peu de souvenirs du Hathaway. J'ai un doute mais peu importe, croyons-les.
Je souligne juste la limite de l'exercice, justement parce qu'il navigue entre plusieurs eaux, ce qui les conduit à se restreindre sur le côté conte de fées façon Alice ou Le Magicien d'Oz, qu'ils revendiquent clairement dans Positif (toujours).
Image

Alligator
Réalisateur
Messages : 6629
Inscription : 8 févr. 04, 12:25
Localisation : Hérault qui a rejoint sa gironde

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2010)

Messagepar Alligator » 13 avr. 11, 10:33

Image

http://alligatographe.blogspot.com/2011/04/true-grit.html

Assez importante déception dans la mesure où le dernier Coen que j'ai vu se classe pour moi sans l'ombre d'une hésitation dans les grands classiques du cinéma de genre ; "No Country for old men" est un film géant qui dépasse sa maitrise technique pour mieux transcender des thèmes mythiques.

"True Grit" avait sur le papier comme sur l'affiche l'allure d'un aussi grand film. Peut-être l'est-il et n'en ai-je pas saisi les caractères? Les frères Coen s'attaquent au western, avec un casting qui met l'eau à la bouche et sont dotés de moyens dignes de leur filmographie, de quoi faire un bon grand film.

Les acteurs jouent remarquablement bien, à commencer par la jeune Hailee Steinfeld dont cependant certaines répliques à la pertinence et l'acuité incisive appuyées rendent difficilement crédible quelques instants de sa prestation. Il n'empêche que son personnage prend en épaisseur, se tanne la couenne au fur et à mesure qu'elle s'acharne dans son périple vengeur, au contact de le sauvagerie de la nature et des hommes. Sa pugnacité est incarnée, réelle et bien crédible.

Face à elle, Jeff Bridges est parfait, de véracité, de force et de profondeur, peu à peu touché par le courage de la gamine.

Quant au ronflant du personnage joué par Matt Damon il m'a longtemps laissé perdu dans des conjectures sur une supposée fausse identité. J'étais en effet persuadé qu'il n'était pas un véritable Texas Rangers et qu'il cachait un projet mystérieux, pas forcément éloigné de celui de la jeune fille d'ailleurs.

Comme l'a soulevé ma Jack Sullivan chère et tendre à la sortie du ciné, ce fourvoiement s'ajoute aux autres : le film accumule des sortes de pistes qui se révèlent une à une fausses. On ne sait trop où tout cela nous mène. Quand le film prend une tournure plus nette, le film est déjà consommé à moitié, voire aux trois quarts. Ne sachant trop sur quel pied danser avec les personnages, les situations, les tonalités mais surtout le tempo assez lent, je me suis senti un peu paumé, attendant trop longtemps que le film commence. Entendons-nous bien, je ne voudrais pas que vous croyiez qu'on subit pour autant une espèce d'ennui, non, non, l'on suit cette aventure avec attention, c'est juste que le rythme imprimé à cette quête est trop... contemplatif peut-être? Certains virages que l'on croit prendre ne débouchent sur rien de vraiment palpitant la plupart du temps.

Est-ce que le film nécessite une certaine humeur pour en apprécier justement les finesses et les atermoiements savamment distillés afin de garder le spectateur sur le qui-vive? C'est probable.

Ne pas oublier d'évoquer la très belle photographie de Roger Deakins, bleutée, grise, d'une pâleur exquise, veloutée, comme je les aime.

Si je devais résumer, un bon petit des frères Coen, mais les miracles de leur passé, d'une façon certes très injuste, leur interdisent ce trop peu. Si le film avait été signé par le premier quidam, mon regard aurait été certainement moins assombri. Quelle enflure je fais!

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3593
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2010)

Messagepar monk » 20 sept. 11, 15:16

Je fais définitivement parti de ceux qui votent pour. Sans être admirable, j'ai trouvé le film remarquable, sans vraiment de reproches à lui faire. C'est pour moi un film entier, maitrisé, qui s'assume complétement. Sans doute le film le plus sérieux des Coen depuis No Country For Old Men.
Je garde, sans aucune hésitation. 7/10, au moins.

Avatar de l’utilisateur
magobei
Assistant opérateur
Messages : 2538
Inscription : 11 sept. 07, 18:05

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2010)

Messagepar magobei » 20 sept. 11, 15:20

monk a écrit :Sans doute le film le plus sérieux des Coen depuis No Country For Old Men.


Moi j'ai trouvé A Serious Man très sérieux (sans mauvais jeu de mot). Et excellent, meilleur encore à la 2e vision. Je le trouve supérieur à True Grit, même si j'ai beaucoup aimé ce dernier, dans sa veine néo-western assumée.
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14428
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2010)

Messagepar Watkinssien » 20 sept. 11, 15:32

J'adore définitivement ce True Grit. Chaque vision m'enchante de plus en plus... Il fera partie aisément de mes films préférés de l'année 2011 en France...
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3593
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2010)

Messagepar monk » 20 sept. 11, 15:36

Peut être aurais-je du dire "prosaïque" ? C'est pour moi un film sérieux parce qu'il ne joue pas sur l'absurde - des situations et/ou des personnages, comme ils savent si bien le faire dans la majorité de leurs films. A Serious Man n'est pas un film pas sérieux, mais qui tient pour beaucoup sur l'absurde. Excellent film au demeurant :wink:

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13027
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2010)

Messagepar Demi-Lune » 20 sept. 11, 15:37

Il ne me reste plus grand-chose de ce True Grit... :|

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14428
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2010)

Messagepar Watkinssien » 20 sept. 11, 15:42

Demi-Lune a écrit :Il ne me reste plus grand-chose de ce True Grit... :|



La première vision était satisfaisante mais pas entièrement.

La seconde, j'ai largement mieux accroché et mieux apprécié la beauté de la mise en scène ainsi que l'imbrication de ce western dans la filmo des Coen...
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
magobei
Assistant opérateur
Messages : 2538
Inscription : 11 sept. 07, 18:05

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2010)

Messagepar magobei » 20 sept. 11, 16:20

Watkinssien a écrit :
Demi-Lune a écrit :Il ne me reste plus grand-chose de ce True Grit... :|



La première vision était satisfaisante mais pas entièrement.

La seconde, j'ai largement mieux accroché et mieux apprécié la beauté de la mise en scène ainsi que l'imbrication de ce western dans la filmo des Coen...


La mise en scène ou, plutôt, la gestion de l'espace est effectivement magistrale, dans la continuité de No country for old men. On oppose souvent les comédies et les films "sérieux" dans la filmo des frères Coen, mais on pourrait aussi opposer les films "intérieurs" (Barton Fink, A Serious Man) et les films "extérieurs" (Fargo, No country, True grit)...
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.

Avatar de l’utilisateur
jacques 2
Régisseur
Messages : 3172
Inscription : 17 mai 10, 17:25
Localisation : Liège (en Wallonie)

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2010)

Messagepar jacques 2 » 27 oct. 11, 22:32

Découvert ce soir via le beau BD ....

Il faut le dire d'emblée : le film de Hathaway est un de mes westerns préférés d'abord parce qu'il est un très bon film avec un Wayne charismatique en diable et aussi parce que je l'ai découvert préadolescent et que le récit de cette transition, de ce passage vers l'âge adulte (qui est évidemment le vrai sujet du film) est particulièrement touchant pour tout qui le découvre au moment adéquat.

Donc, un vrai film culte (même si je n'aime pas trop ce terme trop souvent honteusement galvaudé) en ce qui me concerne.

Et, ce soir, le "True Grit" des Coen (réalisateurs que j'apprécie particulièrement)

J'ai apprécié mais parce que, même si il s'agit en surface d'un remake, le film est bien différent et laisse une impression autre.

L'aspect "conte de fées" est ici bien plus prononcé : le film est plus sombre, plus âpre (et la photographie de Deakins sert particulièrement bien ce propos) et beaucoup plus réaliste au niveau de la reconstitution que le film de Hathaway.

Des différences réelles mais parfois peu perceptibles - surtout pour qui n'aurait pas bien l'original en tête - apparaissent progressivement, un peu comme des craquelures sur une surface apparemment calme et pas mal de moments tirent nettement leur épingle du jeu par rapport à l'original via une approche complètement différente (un exemple parmi d'autres : la chevauchée finale, magnifiquement épique chez Hathaway et somptueusement onirique chez les Coen)

En outre, la Mort est omniprésente du début à la fin là ou le film de Hathaway était nettement plus enjoué, par moments du moins ...
La fin (même si celle de Hathaway était réussie quant au pathos mais tout en jouant beaucoup sur l'iconisation de Wayne) est ici plus amère et désespérée : le plan de Mattie - devenue cette petite femme grise et sèche - se dirigeant vers un avenir morne et sans joie me marquera durablement, je le sais déjà ...

Quant à parler de cabotinage pour les acteurs (surtout Bridges qui vampirise quand même le film), c'est un peu à côté de la plaque : après tout, l'histoire est constamment vue au travers des yeux d'une enfant et à cet âge, on voit les choses souvent de manière caricaturale voire excessive . Cette remarque me paraît importante pour comprendre l'approche des Coen sur ce film.

Bref, et c'est ici un admirateur de l'original qui s'exprime, j'ai aussi aimé le film des Coen qui, tout en racontant la même histoire, m'a touché de manière finalement bien différente.
Il est tout aussi intéressant voire émouvant de redécouvrir une histoire que l'on aime, racontée de manière différente à 40 ans environ d'intervalle ...

Bref, rien ne sert de conspuer l'un pour élever l'autre : à mon sens, ils se complètent assez idéalement (ce qui est peut être tout l'intérêt d'un remake)
:D