Variété et Pop Music : de Trenet à Biolay, de Bing Crosby à Lana del Rey

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Supfiction
Mogul
Messages : 10773
Inscription : 2 août 06, 15:02
Localisation : Pottersville
Contact :

Re: Variété et Pop Music : de Trenet à Biolay, de Bing Crosby à Lana del Rey

Messagepar Supfiction » 17 août 18, 12:09

AtCloseRange a écrit :
Supfiction a écrit :Ne supportant pas les Respect, I say a little prayer, Think et autres A Natural woman, j’ai mis 30 ans avant de découvrir le véritable patrimoine musical laissé par Aretha Franklin. Des merveilles à retrouver dans ses premiers albums et que je n’aurais peut-être jamais découvert sans les plateformes de streaming tant les radios et médias nous bassinent avec les mêmes 3-4 titres depuis des decennies.
La mort du disque n’a pas que des mauvais côtés.

Bah il se trouve que c'était ce qu'elle a fait de mieux pourtant.


Pour qui aime la Soul, probablement. Moi, ça me s.. fatigue vite. Je préfère de loin ses débuts dans le jazz.

Avatar de l’utilisateur
hansolo
Mogul
Messages : 11118
Inscription : 7 avr. 05, 11:08
Localisation : In a carbonite block

Re: Variété et Pop Music : de Trenet à Biolay, de Bing Crosby à Lana del Rey

Messagepar hansolo » 9 oct. 18, 07:48

La sublime Golshifteh Farahani (qui portait le
dernier Jarmusch aux côtés d Adam Driver) accompagne Orelsan dans son dernier clip onirique, mis en images par Keiichi Koike.
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Avatar de l’utilisateur
Supfiction
Mogul
Messages : 10773
Inscription : 2 août 06, 15:02
Localisation : Pottersville
Contact :

Re: Variété et Pop Music : de Trenet à Biolay, de Bing Crosby à Lana del Rey

Messagepar Supfiction » 10 oct. 18, 11:18

Image

A Star is Born ne passionne pas sur le forum avec une majorité d'avis polis (5 ou 6/10).
Personnellement j'ai beaucoup aimé. Il y a un truc qui m'a scotché sans bien comprendre si c'était une interprétation de ma part, une mise à nue inconsciente ou un semi-aveu lucide sur le métier et la propre carrière de la chanteuse Lady Gaga.
Le point culminant se déroule au moment où le personnage de Lady Gaga est approché par un agent suite à sa mise en lumière par la pop star encore au sommet de sa gloire incarnée par Cooper.
Bien entendu, l'agent la trouve géniale mais très rapidement lui fait des recommandations sur sa couleur de cheveux. Puis l'on découvre les premiers morceaux solo de la nouvelle star et notamment ce passage télé présenté par Alec Baldwin. Alors que le style de l'artiste montante et ses duos avec Cooper avaient jusque là été de l'ordre la pop folk, c'est alors une prestation très aseptisé musicalement, à la chorégraphique agressive et proche de la soupe pop usuelle à laquelle on assiste. Bref, un truc du genre Lady gaga ou Beyoncé.
Le sous-texte est pourtant évident : les forces de l'argent (personnifiées par le personnage de l'agent) ont pris le pouvoir sur l'authenticité physique et musicale de l'artiste.
Ceci ajouté au fait que l'on semble découvrir pour la première fois la chanteuse à nue, débarrassée de ses artifices habituelles (coiffures et maquillages excentriques, mise en scène extravagante, etc) ressemble à une mise à nue (regardez moi, sans tous mes artifices je n'aurai jamais percé avec mon physique) et à la fois une remise en question surprenante de l'artiste. MAIS. Cette interprétation qui semble évidente durant la vision du film s'estompe rapidement lorsque l'on surfe à travers les dernières productions de la chanteuse. D'ailleurs les morceaux les plus fades et explicitement bassement commerciaux du film se retrouvent dans la B.O. du film comme si de rien était.
A Star is Born est-il une auto-critique qui ne s'assume pas ?

Avatar de l’utilisateur
hansolo
Mogul
Messages : 11118
Inscription : 7 avr. 05, 11:08
Localisation : In a carbonite block

Re: Variété et Pop Music : de Trenet à Biolay, de Bing Crosby à Lana del Rey

Messagepar hansolo » 10 oct. 18, 11:28

Supfiction a écrit :A Star is Born ne passionne pas sur le forum avec une majorité d'avis polis (5 ou 6/10).
Personnellement j'ai beaucoup aimé. Il y a un truc qui m'a scotché sans bien comprendre si c'était une interprétation de ma part, une mise à nue inconsciente ou un semi-aveu lucide sur le métier et la propre carrière de la chanteuse Lady Gaga.


Pas trop interessé par la chanteuse, mais les quelques avis enthousiastes dans mon entourage font que je vais aller découvrir le film ce week end.
De Lady Gaga, les morceaux qu'on entend a la radio n'eveillent aucun interet de ma part. en revanche beaucoup apprécié sa reprise de If I Ever Lose My Faith de Sting.
Un très très grand moment !!! :shock:

- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.