Vos derniers achats en livres

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Avatar de l’utilisateur
Phnom&Penh
Accessoiriste
Messages : 1857
Inscription : 28 févr. 08, 12:17
Localisation : Tengo un palacio en Granada

Re: Vos derniers achats en livres

Messagepar Phnom&Penh » 20 mai 20, 00:07

Image


La couverture est immonde, notamment avec ce stupide SS rouge sur assassiné.
C'est un livre un peu confidentiel qui vaut vraiment d'être lu. Xavier était un cousin germain du futur Maréchal Leclerc. Journaliste, ancien de la 1ère guerre mondiale, germanophile, il a travaillé sur l'Allemagne de 1931 à 1935.
Profitant de ses liens aristocratiques avec la caste des Junkers prussiens, il a été un des rares journalistes à avertir dès 1931 du réarmement - qui a commencé dès 1919 de façon cachée bien avant l'arrivée d'Hitler au pouvoir - du danger de la fausse paix dont les français et anglais se repaissaient.
Littérairement, c'est le livre d'un bon prof. Mais, historiquement, c'est super intéressant sur cette époque (1931-1935) où l'Allemagne est passée de la revanche au nazisme. Personnage complètement oublié, mais ses écrits sont géniaux pour comprendre cette époque (géniaux sur le plan du reportage, c'est comme le livre, Xaxier de Hauteclocque était un grand journaliste mais n'écrivait pas aussi bien que son ami Kessel).
Assassiné en 1935 par la Gestapo. Il a pris un verre avec des officiers allemands avant de prendre son train de retour sur Paris. Il est arrivé très malade et est mort empoisonné trois semaines après. Ses articles commençaient à faire chier les allemands et en 1935, ils ne faisaient plus dans le détail.
Spoiler (cliquez pour afficher)
J'aime beaucoup la note de bas de page qui rappelle que les services de renseignements utilisaient le poison à terme de quelques jours non seulement chez les bolcheviques et nazis mais aussi dans les régimes démocratiques. La citation est citée d'après les mémoires d'Aussaresses :uhuh: :mrgreen:


Image


Là, c'est une autre dimension. Je collectionne les biographies de grands militaires, ça me remonte le moral en périodes difficiles (chacun ses trucs :mrgreen: ), mais évidemment, j'ai beaucoup plus de Foch, Weygand, Leclerc, de Lattre, Massu, Montgomery, Patton, Ike...que de généraux russes.
Contrairement à l'ouvrage précédent, c'est très bien écrit (je ne dis pas que le premier est mal écrit, je dis juste que ça sent le prof plus que l'écrivain). Et côté archives, ce n'est pas pour rien que le livre est co-signé.
C'est un livre historique de très haut niveau, avec plein de découvertes d'archives. Le personnage n'est pas disons, mythique au sens sans reproches à se faire à l'heure de sa mort. Il a un gros passif. Mais quelque part, le vainqueur de 1945, c'est lui. Et le livre explique très bien pourquoi et comment.

Pour finir sur une note positive et comparative, Xavier de Hauteclocque disait que le régime nazi n'était pas fasciste mais national-bolchevique, par ses méthodes. C'est pas faux, les bolcheviques avaient bien initiés le XXe siècle. D'ailleurs Xavier avait commencé un voyage en 1928 avec des espions anglais pour aller visiter les goulags sibériens. Bon, ils ont eu trop froid et sont revenus, mais c'était quand même un beau journaliste aventureux.

A noter que Joukov n'a pas été fusillé comme Toukhatchevski en 1937, mais a été purgé trois fois dans sa carrière. Cela n'excuse pas mais ça explique. Sous certains régimes, même au plus haut niveau, il faut savoir survivre. Très belle biographie.
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image

Avatar de l’utilisateur
cinéfile
Machino
Messages : 1338
Inscription : 19 avr. 10, 00:33
Localisation : Bourges

Re: Vos derniers achats en livres

Messagepar cinéfile » 23 mai 20, 09:57

Image

Ikebukuro
Doublure lumière
Messages : 366
Inscription : 31 mars 12, 19:28

Re: Vos derniers achats en livres

Messagepar Ikebukuro » 23 mai 20, 11:20

Ah, Nerval, celui qui promenait son homard rouge avec une laisse de soie rose et qui finit "suicidé" par pendaison ou assassiné...
Tout un personnage!

Avatar de l’utilisateur
Phnom&Penh
Accessoiriste
Messages : 1857
Inscription : 28 févr. 08, 12:17
Localisation : Tengo un palacio en Granada

Re: Vos derniers achats en livres

Messagepar Phnom&Penh » 25 mai 20, 00:30

Ikebukuro a écrit :Ah, Nerval, celui qui promenait son homard rouge avec une laisse de soie rose et qui finit "suicidé" par pendaison ou assassiné...
Tout un personnage!


Le homard en laisse était vivant, donc bleu. Repris par Salvador Dali dans les années 30 au Meurice. Et il (Nerval, pas Dali) a fini pendu, il s'est suicidé sur l'ancêtre des becs de gaz (aucun assassinat et il est mort vraiment fou :) ). Je n'ai plus le nom en tête des luminaires de l'époque mais je te le retrouverai. De mémoire, ça a été inventé par Rambuteau qui a illuminé le premier les rues de Paris. C'est celui qui sous Louis-Philippe, a modernisé Paris bien avant Haussmann. Mais tout le monde a oublié Rambuteau...C'est la vie. Les becs de gaz, ça doit être Haussmann, mais on était déjà à une autre époque.
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image

didiersept
Stagiaire
Messages : 35
Inscription : 5 juin 05, 14:58

Re: Vos derniers achats en livres

Messagepar didiersept » 27 mai 20, 14:09

Phnom&Penh a écrit :
Image


La couverture est immonde, notamment avec ce stupide SS rouge sur assassiné.
C'est un livre un peu confidentiel qui vaut vraiment d'être lu. Xavier était un cousin germain du futur Maréchal Leclerc. Journaliste, ancien de la 1ère guerre mondiale, germanophile, il a travaillé sur l'Allemagne de 1931 à 1935.
Profitant de ses liens aristocratiques avec la caste des Junkers prussiens, il a été un des rares journalistes à avertir dès 1931 du réarmement - qui a commencé dès 1919 de façon cachée bien avant l'arrivée d'Hitler au pouvoir - du danger de la fausse paix dont les français et anglais se repaissaient.
Littérairement, c'est le livre d'un bon prof. Mais, historiquement, c'est super intéressant sur cette époque (1931-1935) où l'Allemagne est passée de la revanche au nazisme. Personnage complètement oublié, mais ses écrits sont géniaux pour comprendre cette époque (géniaux sur le plan du reportage, c'est comme le livre, Xaxier de Hauteclocque était un grand journaliste mais n'écrivait pas aussi bien que son ami Kessel).
Assassiné en 1935 par la Gestapo. Il a pris un verre avec des officiers allemands avant de prendre son train de retour sur Paris. Il est arrivé très malade et est mort empoisonné trois semaines après. Ses articles commençaient à faire chier les allemands et en 1935, ils ne faisaient plus dans le détail.
Spoiler (cliquez pour afficher)
J'aime beaucoup la note de bas de page qui rappelle que les services de renseignements utilisaient le poison à terme de quelques jours non seulement chez les bolcheviques et nazis mais aussi dans les régimes démocratiques. La citation est citée d'après les mémoires d'Aussaresses :uhuh: :mrgreen:


Image


Là, c'est une autre dimension. Je collectionne les biographies de grands militaires, ça me remonte le moral en périodes difficiles (chacun ses trucs :mrgreen: ), mais évidemment, j'ai beaucoup plus de Foch, Weygand, Leclerc, de Lattre, Massu, Montgomery, Patton, Ike...que de généraux russes.
Contrairement à l'ouvrage précédent, c'est très bien écrit (je ne dis pas que le premier est mal écrit, je dis juste que ça sent le prof plus que l'écrivain). Et côté archives, ce n'est pas pour rien que le livre est co-signé.
C'est un livre historique de très haut niveau, avec plein de découvertes d'archives. Le personnage n'est pas disons, mythique au sens sans reproches à se faire à l'heure de sa mort. Il a un gros passif. Mais quelque part, le vainqueur de 1945, c'est lui. Et le livre explique très bien pourquoi et comment.

Pour finir sur une note positive et comparative, Xavier de Hauteclocque disait que le régime nazi n'était pas fasciste mais national-bolchevique, par ses méthodes. C'est pas faux, les bolcheviques avaient bien initiés le XXe siècle. D'ailleurs Xavier avait commencé un voyage en 1928 avec des espions anglais pour aller visiter les goulags sibériens. Bon, ils ont eu trop froid et sont revenus, mais c'était quand même un beau journaliste aventureux.

A noter que Joukov n'a pas été fusillé comme Toukhatchevski en 1937, mais a été purgé trois fois dans sa carrière. Cela n'excuse pas mais ça explique. Sous certains régimes, même au plus haut niveau, il faut savoir survivre. Très belle biographie.

merci à toi c'est très intéressant comme point de vue ;-)

Avatar de l’utilisateur
Phnom&Penh
Accessoiriste
Messages : 1857
Inscription : 28 févr. 08, 12:17
Localisation : Tengo un palacio en Granada

Re: Vos derniers achats en livres

Messagepar Phnom&Penh » 27 mai 20, 15:53

didiersept a écrit :merci à toi c'est très intéressant comme point de vue ;-)


Merci :wink:
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image