Cinéma et Littérature - Les écrivains acteurs

Rubrique consacrée aux contributions et aux discussions relatives aux Quinzaines Thématiques

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Cinéma et Littérature - Les écrivains acteurs

Messagepar Federico » 14 nov. 10, 12:37

Je me lance dans une forme de sous-topic de "Cinéma et Littérature -9. Les livres et les écrivains" (http://www.dvdclassik.com/forum/viewtopic.php?f=30&t=29745&start=0&hilit=Cin%C3%A9ma+ecrivains) en évoquant quelques cas d'écrivains au cinéma au sens littéral, c'est-à-dire apparaissant dans des films :

- Truffaut se faisant plaisir en offrant à l'immense Graham Greene un petit rôle d'agent d'assurances dans La nuit américaine (car Balzac n'était pas disponible :wink: ) ;

- les apparitions de Daniel Boulanger dans le cinéma de la Nouvelle Vague, où il amena sa personnalité et son physique à la fois burlesques et inquiétants (l'un des deux truands-crétins de Tirez sur le pianiste où il a des répliques hilarantes, l'inspecteur à la recherche de Poiccard dans A bout de souffle, l'un des désoeuvrés criminels à l'origine du drame de La mariée était en noir) ;

- idem avec Jean Gruault (Les carabiniers, L'enfant sauvage, Vanina Vanini de Rossellini...) ou encore Paul Gégauff (dans Week-end, Le vice et la vertu de Vadim, plusieurs films de son grand complice Chabrol et... le tout premier court-métrage de Rohmer, Journal d'un scélérat en 1950) ;

- Mickey Spillane incarnant sa propre création, le détective Mike Hammer dans Solo pour une blonde de Roy Rowland ;

- les fréquentes séquences avec des romanciers, sociologues, essayistes ou philosophes chez Godard (Brice Parain dans Vivre sa vie, Jean-Louis Comolli dans Alphaville, Rémo Forlani dans Made in USA, Francis Jeanson dans La chinoise...) ;

- l'apparition-surprise (et gag) du sociologue des média Marshall McLuhan dans Annie Hall ;

etc. etc. (à vous d'en rajouter).

Sans oublier bien sûr les cas particuliers d'écrivains-cinéastes jouant dans leurs propres films comme Guitry et Cocteau... ou les nombreux amis critiques qui apparurent dans les films de la Nouvelle Vague (rien que dans A bout de souffle, on voit passer Jean Douchet, André S. Labarthe, Jean Domarchi et Jacques Siclier et dans La maman et la putain, à nouveau Douchet avec Noël Simsolo et Bernard Eisenschitz).

Ajouté aux cas un peu à part d'acteurs passés à l'écriture comme Christophe Bourseiller et Anne Wyazemsky...
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

Avatar de l’utilisateur
Boubakar
Mécène hobbit
Messages : 47044
Inscription : 31 juil. 03, 11:50
Contact :

Re: Cinéma et Littérature - Les écrivains acteurs

Messagepar Boubakar » 14 nov. 10, 12:40

Je me souviens du rôle de Harold Pinter dans le très mauvais Le limier (le film de Branagh).

Bugsy Siegel
Accessoiriste
Messages : 1675
Inscription : 1 sept. 07, 17:42
Localisation : Flamingo Hotel

Re: Cinéma et Littérature - Les écrivains acteurs

Messagepar Bugsy Siegel » 14 nov. 10, 12:45

Truman Capote dans l'excellent Un Cadavre au Dessert (1976) de Robert Moore :
Image

On pourrait citer aussi Clive Barker, acteur de ses premiers courts métrages (Salome et The Forbidden) mais là il s'agit plus d'un aspirant réalisateur passé à l'écriture.
on faisait queue devant la porte des WC comme au ciné lors du passage de l'Atlantide à l'écran. Jean Ray, Hôtel de Famille, 1922

riqueuniee
Mogul
Messages : 10077
Inscription : 15 oct. 10, 21:58

Re: Cinéma et Littérature - Les écrivains acteurs

Messagepar riqueuniee » 14 nov. 10, 13:27

En ce qui concerne Guitry,c'est un peu particulier : c'est un comédien,fils de comédien ,devenu écrivain ,puis cinéaste.
William Burroughs apparaît brièvement,dans Drugstore cowboy,en vieux toxicomane.
Spillane a remis ça dans un épisode de Columbo ,Edition tragique(OK,c'est de la télé,pas du cinéma...),où il inteprète la victime (un écrivain!)
Claude Duneton joue le rôle du grand-père dans Tout est pardonnéde Mia Hansen-Love.
Dernière édition par riqueuniee le 14 nov. 10, 13:41, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
jacques 2
Régisseur
Messages : 3172
Inscription : 17 mai 10, 17:25
Localisation : Liège (en Wallonie)

Re: Cinéma et Littérature - Les écrivains acteurs

Messagepar jacques 2 » 14 nov. 10, 13:36

Stephen King dans, entre autres, "simetierre" + un sketch de "Creepshow" + "son (mauvais) "Maximum overdrive" ...

riqueuniee
Mogul
Messages : 10077
Inscription : 15 oct. 10, 21:58

Re: Cinéma et Littérature - Les écrivains acteurs

Messagepar riqueuniee » 14 nov. 10, 13:46

Noel Coward (parfois surnommé le Guitry anglais,c'est aussi un comédien-de théâtre devenu écrivain-),s'il n'a pas vraiment fait carrière au cinéma comme Guitry,est régulièrement apparu dans des films,pas forcément adaptés de ses oeuvres,d'ailleurs.

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Cinéma et Littérature - Les écrivains acteurs

Messagepar Federico » 14 nov. 10, 17:55

riqueuniee a écrit :Noel Coward (parfois surnommé le Guitry anglais,c'est aussi un comédien-de théâtre devenu écrivain-),s'il n'a pas vraiment fait carrière au cinéma comme Guitry,est régulièrement apparu dans des films,pas forcément adaptés de ses oeuvres,d'ailleurs.


Bien vu, je l'avais oublié et pourtant sa trogne, sa voix et son jeu sont difficilement oubliables :wink: .

Image

Par exemple dans Boom! de Losey, Bunny Lake a disparu de Preminger et la première version de The Italian Job.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Cinéma et Littérature - Les écrivains acteurs

Messagepar Federico » 14 nov. 10, 17:59

riqueuniee a écrit :Spillane a remis ça dans un épisode de Columbo ,Edition tragique(OK,c'est de la télé,pas du cinéma...),où il inteprète la victime (un écrivain!)


Je ne m'en rappelais plus ou alors j'ai loupé cet épisode (mais je vais bientôt pouvoir rattraper le coup avec l'intégrale DVD de l'inspecteur Borloo :wink: ).

riqueuniee a écrit :Claude Duneton joue le rôle du grand-père dans Tout est pardonnéde Mia Hansen-Love.


...et le père d'Irène Jacob dans La double vie de Véronique de Krzysztof Kieślowski.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

riqueuniee
Mogul
Messages : 10077
Inscription : 15 oct. 10, 21:58

Re: Cinéma et Littérature - Les écrivains acteurs

Messagepar riqueuniee » 14 nov. 10, 21:40

Marie Cardinal joue la mère de Mouchette dans ..Mouchette de Bresson.Et Roger Peyrefitte apparaît,dans un rôle de ministre ,dans Etes-vous fiancée à un maringrec ou un pilote de ligne?.
Erich Segal (l'auteur du roman love Story) apparaît dans Sans mobile apparent
Emmanuelle Arsan (auteur de ..devinez..) joue dans la Cannonière du Yang Tsé,sous le nom de Marayat Andriane.
En ce qui concerne les philosophes,essayistes etc..,Roland Barthes interprète Thackeray dans les Soeurs Bronte de Téchiné.
Dernière édition par riqueuniee le 14 nov. 10, 22:13, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
MJ
Conseiller conjugal
Messages : 10882
Inscription : 17 mai 05, 19:59
Localisation : Chez Carlotta
Contact :

Re: Cinéma et Littérature - Les écrivains acteurs

Messagepar MJ » 14 nov. 10, 21:43

Federico a écrit : (rien que dans A bout de souffle, on voit passer Jean Douchet, André S. Labarthe, Jean Domarchi et Jacques Siclier et dans La maman et la putain, à nouveau Douchet avec Noël Simsolo et Bernard Eisenschitz).
Pas (encore) vu le film en lui-même, mais Douchet apparaît écoutant une Sale Histoire de Lonsdale, aussi chez Eustache. Plus Beauvois, Rivette... il est partout, lui. C'est drôle parce qu'alors qu'il est laid comme un pou je lui trouve pourtant un charme formidable dans ses apparitions amicales.
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Cinéma et Littérature - Les écrivains acteurs

Messagepar Federico » 14 nov. 10, 21:51

riqueuniee a écrit :En ce qui concerne les philosophes,essayistes etc..,Roland Barthes interprète Thackeray dans les Soeurs Brontë de Téchiné.


Excellent ! D'autant plus que le personnage joué par Noiret dans J'embrasse pas sera très inspiré de Barthes.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

Avatar de l’utilisateur
NotBillyTheKid
Tout le monde en parle
Messages : 5683
Inscription : 15 avr. 06, 08:56
Localisation : fait le larron
Contact :

Re: Cinéma et Littérature - Les écrivains acteurs

Messagepar NotBillyTheKid » 14 nov. 10, 21:53

comme le signale Federico, les Godard sont une mine... et pas seulement dans les 60's. Il serait trop long de citer tous ceux qui apparaissent, français ou étrangers (Mahmoud Darwich dans Notre Musique, par exemple).
"Je ne veux pas rester dans l'histoire comme le gars qui a détruit l'Univers"
Dude, where's my car
Tears in my beers

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Cinéma et Littérature - Les écrivains acteurs

Messagepar Federico » 14 nov. 10, 22:11

MJ a écrit :
Federico a écrit : (rien que dans A bout de souffle, on voit passer Jean Douchet, André S. Labarthe, Jean Domarchi et Jacques Siclier et dans La maman et la putain, à nouveau Douchet avec Noël Simsolo et Bernard Eisenschitz).
Pas (encore) vu le film en lui-même, mais Douchet apparaît écoutant une Sale Histoire de Lonsdale, aussi chez Eustache. Plus Beauvois, Rivette... il est partout, lui. C'est drôle parce qu'alors qu'il est laid comme un pou je lui trouve pourtant un charme formidable dans ses apparitions amicales.


Oui, parmi ses confrères, il est sans doute le recordman des caméos amicaux. Personnellement, ce n'est pas son physique qui me gène mais sa diction cotonneuse. J'ai toujours un mal fou à comprendre une phrase sur deux dans ses nombreux commentaires de films dans les DVD.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

Avatar de l’utilisateur
MJ
Conseiller conjugal
Messages : 10882
Inscription : 17 mai 05, 19:59
Localisation : Chez Carlotta
Contact :

Re: Cinéma et Littérature - Les écrivains acteurs

Messagepar MJ » 14 nov. 10, 22:14

Federico a écrit :J'ai toujours un mal fou à comprendre une phrase sur deux dans ses nombreux commentaires de films dans les DVD.
Ca m'avait beaucoup frappé pour l'avoir entendu après l'avoir lu. Mais à force de l'entendre sur 1/4 de la gamme dvd naptha, de L'Aurore aux Amberson, on finit par s'y faire. :lol:

Federico a écrit :D'autant plus que le personnage joué par Noiret dans J'embrasse pas sera très inspiré de Barthes.
... et de sa relation avec Jacques Nolot, autre gueule du cinéma français.
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum

Avatar de l’utilisateur
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Messages : 14686
Inscription : 30 mars 09, 20:11

Re: Cinéma et Littérature - Les écrivains acteurs

Messagepar Père Jules » 15 nov. 10, 10:25

Boubakar a écrit :Je me souviens du rôle de Harold Pinter dans le très mauvais Le limier (le film de Branagh).


Il joue également un petit rôle dans l'excellentissime Accident de Losey.