Inferno (Dario Argento - 1980)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

mannhunter
Laspalès
Messages : 15595
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : Haute Normandie et Ile de France!

Re: Inferno (Dario Argento - 1980)

Messagepar mannhunter » 15 déc. 10, 11:34

ballantrae a écrit :voyez La clepsydre

vu "la clepsydre" en salle il y a quelques années et j'avais trouvé ça bien soporiphique... :oops:

mannhunter
Laspalès
Messages : 15595
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : Haute Normandie et Ile de France!

Re: Inferno (Dario Argento - 1980)

Messagepar mannhunter » 15 déc. 10, 11:37

ballantrae a écrit :les errances surcotées de craven (depuis le surprenant the serpent and the rainbow , bof, bof!).
jetons un voile pudique sur Tobe Hooper, auteur d'un film unique
surcoté Poltergeist
bas friqués (christine, Starman)
Le plus constant des auteurs chéris du fantastique des 70'-80' c'est Cronenberg
Raimi, l'équivalent d'un Michael Curtiz du fantastique

:o :oops: :(

tiens,un topic pour toi... :wink: :

viewtopic.php?f=3&t=29300&p=1820544&hilit=cin%C3%A9astes#p1820544

Avatar de l’utilisateur
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Messages : 33320
Inscription : 9 oct. 03, 21:39
Localisation : Helvetica

Re: Inferno (Dario Argento - 1980)

Messagepar Colqhoun » 15 déc. 10, 12:21

ballantrae a écrit :Son retour aux sources Drag me to hell fut une bon,ne nouvelle en 2009.

Seul soucis, le film est complètement raté.
"Give me all the bacon and eggs you have."

mannhunter
Laspalès
Messages : 15595
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : Haute Normandie et Ile de France!

Re: Inferno (Dario Argento - 1980)

Messagepar mannhunter » 15 déc. 10, 14:18

Colqhoun a écrit :
ballantrae a écrit :Son retour aux sources Drag me to hell fut une bon,ne nouvelle en 2009.

Seul soucis, le film est complètement raté.


disons que ça fait un peu "Evil dead 2" light...

ballantrae
Accessoiriste
Messages : 1854
Inscription : 7 déc. 10, 23:05

Re: Inferno (Dario Argento - 1980)

Messagepar ballantrae » 15 déc. 10, 14:54

Quand je dis "bonne nouvelle" , n'interprétez pas " sautons au plafond"!!!!
Il s'agit d'une bonne nouvelle après un piètre spiderman 3 (aussi passionnant que les iron man c'est dire!) car Raimi revient à ses premières amours sans chercher plus loin que le plaisir de la narration et des variantes de mise en scène pour faire venir son démon.
On est loin du style bricolo inventif du premier evil dead ou des excès baroques du second (laissons tomber le 3 qui est vraiment assez mauvais à deux scènes près) mais face à une honnête relecture de Curse of the demon de tourneur (par moments, cela relève du remake inspiré) avec quelques pics tels l'ouverture, l'attaque dans le parking souterrain, la première attaque ou la visite chez les beaux parents.
en termes de mise en scène, Raimi n'a rien à envier à un argento sous stupéfiants , incapable de comprendre ce qu'il veut faire et essayant tant bien que mal de raccommoder les morceaux pour accoucher d'inferno.
OUI, voici un blasphème proféré à la face de tous les adorateurs d'inferno: Raimi fait mieux qu'inferno avec drag me to hell même si celui-ci n'est pas un chef d'oeuvre!!!
Je ne suis jamais allé jusqu'à aduler Raimi ( je réservais cela à ses potes les Coen!)mais il me semble être un cinéaste honnête contrairement à argento qui semble avoir du mal à oublier son passé de critique et cherche à intellectualiser sa démarche au delà du raisonnable: un cronenberg est un vrai cinéaste de genre et intellectuel, pas Argento .
Là où le cas argento devient grave c'est avec son fantôme de l'opéra: là on nage dans le pathétique... et c'est celui-là que les Cahiers avaient mis en vedette!!!!!!!

ballantrae
Accessoiriste
Messages : 1854
Inscription : 7 déc. 10, 23:05

Re: Inferno (Dario Argento - 1980)

Messagepar ballantrae » 15 déc. 10, 15:03

A manhunter
Revois la clepsydre car tu étais peut-être trop jeune ou très fatigué ce jour-là: c'est complexe, très lent (plus lent que le Mann que tu adules), foisonnant, à la limite de l'incompréhensible tant narrativement que visuellement lors d'un premier visionnage (pas par confusion contrairement à inferno mais parce que très pensé, vertigineux).
Quant à l'adjectif "chiant" c'est un peu fastoche: je peux te rétorquer que le manque de rythme de The keep est "chiant" mais le problème ne serait pas là. Chiant c'est subjectif, "incohérent" (avoue que le montage ou l'organisation de l'espace dans les dernières séquences d'affrontement posent problème!), "plastiquement inabouti"( il y a problème dans le liant entre naturalisme et tension opératique et picturale: c'est comme si les deux films peinaient à faire un ) exprimeraient mieux ce que j'en pense.

Avatar de l’utilisateur
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Messages : 33320
Inscription : 9 oct. 03, 21:39
Localisation : Helvetica

Re: Inferno (Dario Argento - 1980)

Messagepar Colqhoun » 15 déc. 10, 15:45

ballantrae a écrit :On est loin du style bricolo inventif du premier evil dead ou des excès baroques du second (laissons tomber le 3 qui est vraiment assez mauvais à deux scènes près)

Le premier est pénible et ennuyant.
Le second est à peine moins gonflant. Seul le 3 surnage dans cette trilogie finalement un peu trop surestimée.
"Give me all the bacon and eggs you have."

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 43435
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Inferno (Dario Argento - 1980)

Messagepar Flol » 15 déc. 10, 15:55

Ça n'a absolument rien à voir avec le topic, mais je suis quand même super étonné de voir que tu n'aimes pas du tout ses films. Moi qui croyais que c'était un peu la base de tout bon fan de films d'horreur qui se respecte...:?

mannhunter
Laspalès
Messages : 15595
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : Haute Normandie et Ile de France!

Re: Inferno (Dario Argento - 1980)

Messagepar mannhunter » 15 déc. 10, 16:37

ballantrae a écrit :Quant à l'adjectif "chiant" c'est un peu fastoche:

je suis d'accord,c'est à peu près aussi fastoche que de dire que"la clepsydre" est "pensé" et "vertigineux". :)

ballantrae a écrit :OUI, voici un blasphème proféré à la face de tous les adorateurs d'inferno: Raimi fait mieux qu'inferno avec drag me to hell même si celui-ci n'est pas un chef d'oeuvre!!!!

tu m'expliqueras le rapport entre "drag me to hell" et "inferno"! :lol:
si je dois comparer "drag me to hell" à d'autres films et cinéastes,ça serait plutôt le Raimi des débuts,mais en plus sage.

Avatar de l’utilisateur
CrankyMemory
Doublure lumière
Messages : 534
Inscription : 2 oct. 09, 12:26

Re: Inferno (Dario Argento - 1980)

Messagepar CrankyMemory » 15 déc. 10, 16:46

Evil Dead 2 est une anthologie de savoir faire technique, de gags visuels hilarant, d'auto-dérision, le trouver "chiant" est soit un signe réfractaire à la mise en scène pure et dure inventive, iconoclaste ou alors Colqhoun déteste le film de genre et c'est son droit le plus strict.
Image

mannhunter
Laspalès
Messages : 15595
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : Haute Normandie et Ile de France!

Re: Inferno (Dario Argento - 1980)

Messagepar mannhunter » 15 déc. 10, 16:51

Colqhoun a écrit :Le premier est pénible et ennuyant.

j'ai un peu honte de plussoyer :oops: ...je préfère nettement les opus 2 et 3.

ballantrae a écrit :Je ne suis jamais allé jusqu'à aduler Raimi ( je réservais cela à ses potes les Coen!)mais il me semble être un cinéaste honnête contrairement à argento qui semble avoir du mal à oublier son passé de critique et cherche à intellectualiser sa démarche au delà du raisonnable: un cronenberg est un vrai cinéaste de genre et intellectuel, pas Argento .

pfff encore un multi-pseudo...je lâche l'affaire! :uhuh: :arrow:

Bugsy Siegel
Accessoiriste
Messages : 1675
Inscription : 1 sept. 07, 17:42
Localisation : Flamingo Hotel

Re: Inferno (Dario Argento - 1980)

Messagepar Bugsy Siegel » 15 déc. 10, 17:05

mannhunter a écrit :
Colqhoun a écrit :Le premier est pénible et ennuyant.

j'ai un peu honte de plussoyer :oops: ...je préfère nettement les opus 2 et 3.

Ce qui m'avait déçu c'est que l'on voit pas cette scène dans le 1 :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image

Pour le 2, par contre, pas de déception.
on faisait queue devant la porte des WC comme au ciné lors du passage de l'Atlantide à l'écran. Jean Ray, Hôtel de Famille, 1922

Avatar de l’utilisateur
hellrick
David O. Selznick
Messages : 12626
Inscription : 14 mai 08, 16:24
Liste de DVD
Localisation : Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Inferno (Dario Argento - 1980)

Messagepar hellrick » 15 déc. 10, 17:10

Evil dead c'est juste le meilleur film d'horreur de tous les temps...Evil Dead 2 la meilleure comédie horrifique de tous les temps et Evil Dead 3 le meilleur film d'horreur familial de tous les temps...na!

A voir et à revoir jusqu'à user ses dvd! :D

Sinon cette scène n'est pas tirée de Within the woods? (je pose la question)
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image

Avatar de l’utilisateur
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Messages : 33320
Inscription : 9 oct. 03, 21:39
Localisation : Helvetica

Re: Inferno (Dario Argento - 1980)

Messagepar Colqhoun » 15 déc. 10, 17:20

CrankyMemory a écrit :Evil Dead 2 est une anthologie de savoir faire technique, de gags visuels hilarant, d'auto-dérision, le trouver "chiant" est soit un signe réfractaire à la mise en scène pure et dure inventive, iconoclaste ou alors Colqhoun déteste le film de genre et c'est son droit le plus strict.

Il y a peut-être du savoir-faire, des gags visuels, de l'inventivité, etc.. etc.. d'ailleurs, je le reconnais tout à fait.
Cela ne change rien au fait que je m'ennuie plus ou moins devant ce film (certaines séquences sont amusantes).
Et je suis très amateur de cinéma de genre.
Cela dit je préfère l'approche d'un John Carpenter, nettement plus posé, plus imposant dans sa maîtrise de la mise en scène.
Donc les raccourcis "il aime pas Evil Dead 2 = il aime pas le cinéma de genre", non merci.

Sam Raimi, je l'apprécie surtout pour Un Plan Simple et The Gift.
Ses deux films les plus réussis à mon sens.
Ses deux films où l'on trouve aussi un script vraiment intéressant, bien construit et mettant en avant les personnages avant les mouvements de caméra.
"Give me all the bacon and eggs you have."

Avatar de l’utilisateur
Frank Einstein
Régisseur
Messages : 3158
Inscription : 18 janv. 07, 23:28
Localisation : Dans la lune

Re: Inferno (Dario Argento - 1980)

Messagepar Frank Einstein » 15 déc. 10, 18:24

Colqhoun a écrit :
CrankyMemory a écrit :Evil Dead 2 est une anthologie de savoir faire technique, de gags visuels hilarant, d'auto-dérision, le trouver "chiant" est soit un signe réfractaire à la mise en scène pure et dure inventive, iconoclaste ou alors Colqhoun déteste le film de genre et c'est son droit le plus strict.

Il y a peut-être du savoir-faire, des gags visuels, de l'inventivité, etc.. etc.. d'ailleurs, je le reconnais tout à fait.
Cela ne change rien au fait que je m'ennuie plus ou moins devant ce film (certaines séquences sont amusantes).
Et je suis très amateur de cinéma de genre.
Cela dit je préfère l'approche d'un John Carpenter, nettement plus posé, plus imposant dans sa maîtrise de la mise en scène.
Donc les raccourcis "il aime pas Evil Dead 2 = il aime pas le cinéma de genre", non merci.

Sam Raimi, je l'apprécie surtout pour Un Plan Simple et The Gift.
Ses deux films les plus réussis à mon sens.
Ses deux films où l'on trouve aussi un script vraiment intéressant, bien construit et mettant en avant les personnages avant les mouvements de caméra.

Mon dieu, si on m'avait dit qu'un jour je serai d'accord avec Colqhoun ?! :shock:

Mais c'est le cas : les films "reconnus" comme essentiels de Sam Raimi m'ont toujours agacé (Les "Evil dead" en tête... et je ne parle même pas des "Spider-man"...). Et pourtant, je suis de la génération ayant vu le premier en salles...
Les plus intéressants me semblent indéniablement "Un plan simple" et "The gift" : apparemment plus sages et "classiques" mais aux scénarios bien plus maîtrisés. De plus, ils démontrent son talent de cinéaste sans effets tapageurs et virtuoses (du moins, ce n'est pas cela qui marque à la vision de ces deux films) et de directeur d'acteurs (le casting y est impeccable).

Puisqu'on est hors-sujet par rapport au magnifique "Inferno", j'en profite pour dire que mes films préférés de Peter Jackson sont "Créatures célestes" et "Lovely bones"... vous vous doutez de ce que je pense de sa trilogie Tolkienne... :mrgreen:
Image

"Il est toujours préférable d'être un faux-méchant que d'être un faux-gentil. (Le faux-gentil est souvent un vrai méchant)". J.-L. Fournier