Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick - 1999)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Avatar de l’utilisateur
Amarcord
Assistant opérateur
Messages : 2827
Inscription : 30 oct. 06, 16:51
Localisation : 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick - 1999)

Messagepar Amarcord » 22 août 11, 17:46

Ce que je lis régulièrement ici me donne furieusement envie de revoir ce film de Kubrick, que je ne pense pas avoir revu depuis sa sortie au cinéma (c'est dire)... Sur la question de la provocation, je me souviens qu'à l'époque, je m'étais fait la réflexion que Kubrick, sur ce coup-là, pouvait se vanter d'être "le" cinéaste qui a réussi à asseoir Kidman sur une cuvette de chiotte (on la voit même s'essuyer, je crois, non ?). Il me semble que cette vision (fulgurante, quoi qu'on en dise, quoi qu'on en pense), qui plus est placée (je crois, corrigez-moi si je me trompe) au tout début du film (comme un coup de poing dans la gueule, d'entrée de jeu), relève bien d'une provocation, quelque part. Chez moi, à l'époque, ça avait fait écho à un plan d'Attache-moi, d'Almodovar, où on voit la soeur de Victoria Abril également sur la cuvette, également s'essuyant, après avoir pensé à voix haute : "putain, cette envie de pisser que j'ai !"... Nicole Kidman (surtout à l'époque de Eyes Wide Shut), ce n'est, malgré tout, pas n'importe qui : peu de stars de son calibre se sont montrées sous ce jour somme toute assez inédit. Et qu'elle ferme le film (et, par la même occasion, la filmographie de Kubrick) par ce "let's fuck" définitif, balancé nonchalamment (un peu à la manière du Belmondo d'A bout de souffle balançant un insolent "allez vous faire voir" à la gueule du spectateur médusé) m'apparaît, sinon comme une provocation, du moins comme une pirouette finale.
Après, sur le sens réel du film, le vrai sujet (le sexe ? l'amour ? les deux ?)... je dois définitivement le revoir, c'est clair. Mais à chaud, comme ça, c'est vrai que j'avais perçu quand même de la provocation.
[Dick Laurent is dead.]

Avatar de l’utilisateur
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Messages : 33320
Inscription : 9 oct. 03, 21:39
Localisation : Helvetica

Re: Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick - 1999)

Messagepar Colqhoun » 22 août 11, 18:16

Amarcord a écrit :Et qu'elle ferme le film (et, par la même occasion, la filmographie de Kubrick) par ce "let's fuck" définitif
Non non, juste "fuck".
Pour le coup j'ai très très envie de le revoir aussi.
"Give me all the bacon and eggs you have."

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 43925
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick - 1999)

Messagepar Flol » 22 août 11, 18:25

Acheté il y a 2 semaines sur un marché, à 10€. Pas revu depuis sa sortie en salles, et cette discussion me donne furieusement envie de le revoir.

Avatar de l’utilisateur
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Messages : 18689
Inscription : 26 déc. 04, 18:31
Localisation : sleeping in the midday sun...

Re: Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick - 1999)

Messagepar gnome » 22 août 11, 18:48

Colqhoun a écrit :
Amarcord a écrit :Et qu'elle ferme le film (et, par la même occasion, la filmographie de Kubrick) par ce "let's fuck" définitif
Non non, juste "fuck".
Pour le coup j'ai très très envie de le revoir aussi.

+1 d'autant que j'ai des souvenirs avec ce film...

Avatar de l’utilisateur
jacques 2
Régisseur
Messages : 3172
Inscription : 17 mai 10, 17:25
Localisation : Liège (en Wallonie)

Re: Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick - 1999)

Messagepar jacques 2 » 22 août 11, 18:51

Un film qui gagne à chaque vision ... et qui n'a jamais cherché à provoquer qui que ce soit : Kubrick était le contraire d'un idiot et ne cherchait certes pas l'"épate bourgeois" en montrant une (superbe d'ailleurs) femme nue ...
Il ne faisait pas du cinéma d'exploitation : il était un genre à lui tout seul et sa disparition a laissé un trou béant dans le cinéma véritablement créatif ...

Je préfère de loin et souscrit entièrement à l'analyse sociologique du film développée par AlexRow voici quelques pages ... :wink:

Avatar de l’utilisateur
AlexRow
The cRow
Messages : 25590
Inscription : 27 mars 05, 13:21
Localisation : Granville (50)

Re: Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick - 1999)

Messagepar AlexRow » 22 août 11, 18:54

jacques 2 a écrit :Un film qui gagne à chaque vision ... et qui n'a jamais cherché à provoquer qui que ce soit : Kubrick était le contraire d'un idiot et ne cherchait certes pas l'"épate bourgeois" en montrant une (superbe d'ailleurs) femme nue ...

Je préfère de loin et souscrit entièrement à l'analyse sociologique du film développée par AlexRow voici quelques pages ... :wink:

Elle n'est pas exclusive, loin de là ;-)
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" (Albert Camus)

Mes visionnages

Avatar de l’utilisateur
jacques 2
Régisseur
Messages : 3172
Inscription : 17 mai 10, 17:25
Localisation : Liège (en Wallonie)

Re: Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick - 1999)

Messagepar jacques 2 » 22 août 11, 18:56

AlexRow a écrit :
jacques 2 a écrit :Un film qui gagne à chaque vision ... et qui n'a jamais cherché à provoquer qui que ce soit : Kubrick était le contraire d'un idiot et ne cherchait certes pas l'"épate bourgeois" en montrant une (superbe d'ailleurs) femme nue ...

Je préfère de loin et souscrit entièrement à l'analyse sociologique du film développée par AlexRow voici quelques pages ... :wink:

Elle n'est pas exclusive, loin de là ;-)


Elle est en tout cas cohérente avec ce qui est raconté et montré dans le film ... :wink:

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22858
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Re: Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick - 1999)

Messagepar AtCloseRange » 22 août 11, 19:25

jacques 2 a écrit :Un film qui gagne à chaque vision ... et qui n'a jamais cherché à provoquer qui que ce soit : Kubrick était le contraire d'un idiot et ne cherchait certes pas l'"épate bourgeois" en montrant une (superbe d'ailleurs) femme nue ...

J'attends ton analyse pointue de cette scène avec impatience...
Image

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick - 1999)

Messagepar Federico » 22 août 11, 19:33

Colqhoun a écrit :
Amarcord a écrit :Et qu'elle ferme le film (et, par la même occasion, la filmographie de Kubrick) par ce "let's fuck" définitif
Non non, juste "fuck".
Pour le coup j'ai très très envie de le revoir aussi.

Fin Ultime du Cinéma de Kubrick
Faut que je le revoie aussi mais pas dans la version pano avec laquelle je me suis retrouvée en achetant le coffret anglais. :evil:
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

Avatar de l’utilisateur
jacques 2
Régisseur
Messages : 3172
Inscription : 17 mai 10, 17:25
Localisation : Liège (en Wallonie)

Re: Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick - 1999)

Messagepar jacques 2 » 22 août 11, 22:13

AtCloseRange a écrit :
jacques 2 a écrit :Un film qui gagne à chaque vision ... et qui n'a jamais cherché à provoquer qui que ce soit : Kubrick était le contraire d'un idiot et ne cherchait certes pas l'"épate bourgeois" en montrant une (superbe d'ailleurs) femme nue ...

J'attends ton analyse pointue de cette scène avec impatience...


Ah bon, moi je n'attends aucun de tes posts avec impatience ... :fiou:
Tu joues sans arrêt au petit malin en plaçant des banderilles de ci de là : c'est parfaitement logique car ce que tu fais le mieux, et de loin, c'est de déverser ton fiel à propos de ce que tu n'aimes pas.

Bref, de l'auto érotisme bien régressif et bien infantile ... :mrgreen:...

:wink:
Dernière édition par jacques 2 le 23 août 11, 07:22, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22858
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Re: Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick - 1999)

Messagepar AtCloseRange » 22 août 11, 22:41

jacques 2 a écrit :
AtCloseRange a écrit :
jacques 2 a écrit :Un film qui gagne à chaque vision ... et qui n'a jamais cherché à provoquer qui que ce soit : Kubrick était le contraire d'un idiot et ne cherchait certes pas l'"épate bourgeois" en montrant une (superbe d'ailleurs) femme nue ...

J'attends ton analyse pointue de cette scène avec impatience...


Ah bon, moi je n'attends aucun de tes posts avec impatience ... :fiou:
Tu joues sans arrêt au petit malin en plaçant des banderilles de ci de là : c'est parfaitement logique car ce que tu fais le mieux, et de loin, c'est de déverser ton fiel à propos de ce que tu n'aimes pas.

Bref, de l'auto érotisme bien régressif et bien infantile ... :mrgreen:...

Et tu t'y connais, mon Jacquot.
Image

Avatar de l’utilisateur
boulgakov
Machino
Messages : 1038
Inscription : 8 févr. 08, 08:17
Localisation : Paris

Re: Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick - 1999)

Messagepar boulgakov » 22 août 11, 23:26

En tout cas, tu as réussi à lui faire oublier son smiley clin-d'oeil, chapeau.
Mathématiques : dessèchent le coeur

Avatar de l’utilisateur
Amarcord
Assistant opérateur
Messages : 2827
Inscription : 30 oct. 06, 16:51
Localisation : 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick - 1999)

Messagepar Amarcord » 23 août 11, 01:04

Colqhoun a écrit :
Amarcord a écrit :Et qu'elle ferme le film (et, par la même occasion, la filmographie de Kubrick) par ce "let's fuck" définitif
Non non, juste "fuck".

Encore mieux, alors.
[Dick Laurent is dead.]

Avatar de l’utilisateur
jacques 2
Régisseur
Messages : 3172
Inscription : 17 mai 10, 17:25
Localisation : Liège (en Wallonie)

Re: Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick - 1999)

Messagepar jacques 2 » 23 août 11, 07:08

AtCloseRange a écrit :
jacques 2 a écrit :
AtCloseRange a écrit :
jacques 2 a écrit :Un film qui gagne à chaque vision ... et qui n'a jamais cherché à provoquer qui que ce soit : Kubrick était le contraire d'un idiot et ne cherchait certes pas l'"épate bourgeois" en montrant une (superbe d'ailleurs) femme nue ...

J'attends ton analyse pointue de cette scène avec impatience...


Ah bon, moi je n'attends aucun de tes posts avec impatience ... :fiou:
Tu joues sans arrêt au petit malin en plaçant des banderilles de ci de là : c'est parfaitement logique car ce que tu fais le mieux, et de loin, c'est de déverser ton fiel à propos de ce que tu n'aimes pas.

Bref, de l'auto érotisme bien régressif et bien infantile ... :mrgreen:...

Et tu t'y connais, mon Jacquot.


Comme disait Cyrano, "c'est un peu court, jeune homme" ...

:wink:

boulgakov a écrit :En tout cas, tu as réussi à lui faire oublier son smiley clin-d'oeil, chapeau.


Tiens, tu as raison : j'avais oublié ...
Mais rassure toi car, grâce à ta remarque très constructive, c'est désormais corrigé ...

:wink:

Avatar de l’utilisateur
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Messages : 25479
Inscription : 15 avr. 03, 14:22
Localisation : Forêt d'Orléans

Re: Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick - 1999)

Messagepar Ouf Je Respire » 23 août 11, 09:23

AtCloseRange a écrit :Ouf, la charte est sauve.


Superbe pseudo.
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide