Votre film du mois d'Aout 2019

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Vic Vega
Lee Marvin Fan
Messages : 3264
Inscription : 15 avr. 03, 10:20
Localisation : South Bay

Re: Votre film du mois d'Aout 2019

Messagepar Vic Vega » 1 août 19, 09:00

Aout 2019


Film du mois
La 317ème Section de Pierre Schoendoerffer


Films découverts
La 317ème Section de Pierre Schoendoerffer 9/10
La Cible de Peter Bogdanovich 8/10
La Vallée de la peur de Raoul Walsh 8/10
La Piste des Géants de Raoul Walsh 8/10
This Transient Life de Jissoji Akio 8/10
Once upon a time... in Hollywood de Quentin Tarantino 8/10
On s'fait la valise, docteur ? de Peter Bogdanovich 7/10
Koyaanisqatsi de Godfrey Reggio 7/10
Promare de Imaishi Hiroyuki 7/10
Marquis de Sade's Prosperities of vice de Jissoji Akio 7/10
La Barbe à papa de Peter Bogdanovich 6/10
Les Conséquences de l'amour de Paolo Sorrentino 6/10
La Luciole du nord de Gosha Hideo 6/10
Le Témoin de Jean-Pierre Mocky 6/10
Bound de Lilly et Lana Wachowski 6/10
Midsommar de Ari Aster 6/10
Dogman de Matteo Garrone 6/10
Pasolini d'Abel Ferrara 5.5/10
Le Révolté de Oshima Nagisa 5/10
Borgman de Alex van Warmerdam 5/10
La Flor de Mariano Llinás (note d'ensemble) 4.5/10
Amateur de Hal Hartley 4/10
Forgotten Silver de Peter Jackson 4/10
Agent Trouble de Jean-Pierre Mocky 4/10
Litan de Jean-Pierre Mocky 4/10
The Rambling Guitarist de Saito Buichi 4/10
Triple frontière de J.C. Chandor 4/10
Le Gangster, le flic et l'assassin de Lee Won-Tae 3.5/10
La Ligne verte de Frank Darabont 3/10
Still Human de Oliver Chan Siu-Kuen 3/10
Super de James Gunn 3/10
Paradis Express de Thomas Jahn 3/10
La Flor, partie 4 de Mariano Llinás 3/10
John Wick : Parabellum de Chad Stahelski 2.5/10
On l'appelle Jeeg Robot de Gabriele Mainetti 2/10


Séries TV
Huit heures ne font pas un jour de Rainer Werner Fassbinder 8/10


Films revus (Hors compétition)
Blade Runner de Ridley Scott 10/10
Les Anges Déchus de Wong Kar-wai 8/10
Julieta de Pedro Almodovar 8/10
True Romance de Tony Scott 7/10


Mes films du mois
Spoiler (cliquez pour afficher)
novembre 2005 = Three Times (Hou Hsiao Hsien)
decembre 2005 = Sept Hommes à abattre (Budd Boetticher)
janvier 2006 = Pat Garrett and Billy the Kid (Sam Peckinpah)
fevrier 2006 = A.I. (Steven Spielberg)
mars 2006 = Traquenard (Nicholas Ray)
avril 2006 = Whassup Rockers (Larry Clark)
mai 2006 = Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
juin 2006 = Les Vampires (Louis Feuillade)
juillet 2006 = La Cérémonie (Oshima Nagisa)
aout 2006 = Puni par le ciel (Gosha Hideo)
septembre 2006 = La Ballade de Narayama (Kinoshita Keisuke)
octobre 2006=Profond désir des dieux (Imamura Shohei)
novembre 2006=Croupier (Mike Hodges)
décembre 2006=Les Monstres (Dino Risi)
janvier 2007=Napoléon (Abel Gance)
février 2007=La Foule (King Vidor)
mars 2007=Le Rebelle (King Vidor)
avril 2007=The Killers (Robert Siodmak)
mai 2007=Rouges et blancs (Miklos Jancso)
juin 2007=Le Temps des Gitans (Emir Kusturica)
juillet 2007=Bouge pas, meurs et ressuscite (Vitali Kanevski)
aout 2007=Pharaon (Jerzy Kawalerowicz)
septembre 2007=Le Gouffre aux chimères (Billy Wilder)
octobre 2007=Berlin Alexanderplatz (Rainer Werner Fassbinder)
novembre 2007=Le Temps d'aimer et le temps de mourir (Douglas Sirk)
décembre 2007=America, America (Elia Kazan)
janvier 2008=Last Action Hero (John Mac Tiernan)
février 2008=Strangers when we meet (Richard Quine)
mars 2008=Le Grand Chantage (Alexander Mackendrick)
avril 2008=Judex (Georges Franju)
mai 2008=Les Savates du Bon Dieu (Jean-Claude Brisseau)
juin 2008=Le Carrosse d'or (Jean Renoir)
juillet 2008=La Roue (Abel Gance)
août 2008=Une Page Folle (Kinugasa Teinosuke)
septembre 2008=L'Ami Américain (Wim Wenders)
octobre 2008=Le Plaisir (Max Ophuls)
novembre 2008=Une Vie Difficile (Dino Risi)
décembre 2008=Le Ciel peut attendre (Ernst Lubtisch)
janvier 2009=Frenzy (Alfred Hitchcock)
février 2009=Gun Crazy (Joseph H. Lewis)
mars 2009=Les Rapaces (Erich Von Stroheim)
avril 2009=Ariane (Billy Wilder)
mai 2009=Le Convoi de la peur (William Friedkin)
juin 2009=Que la bête meure (Claude Chabrol)
juillet 2009=French Cancan (Jean Renoir)
août 2009=Quand les aigles attaquent (Brian G. Hutton)
septembre 2009=Les Gens de la pluie (Francis Ford Coppola)
octobre 2009=Point Limite Zéro (Richard C. Sarafian)
novembre 2009=La Nuit Américaine (François Truffaut)
décembre 2009=Le Coup de l'escalier (Robert Wise)
janvier 2010=Les Mariés de l'an deux (Jean-Paul Rappeneau)
février 2010=Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures (Claude Lanzmann)
mars 2010=Presque Célèbre (Cameron Crowe)
avril 2010=Monsieur Verdoux (Charlie Chaplin)
mai 2010=L'Arrangement (Elia Kazan)
juin 2010=Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri)
juillet 2010=La Chevauchée des bannis (André de Toth)
août 2010=Tuez Charley Varrick (Don Siegel)
septembre 2010=Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy)
octobre 2010=Le Démon des Femmes (Robert Aldrich)
novembre 2010=John McCabe (Robert Altman)
décembre 2010=Le Roman d'un tricheur (Sacha Guitry)
janvier 2011=L'Ombre d'un doute (Alfred Hitchcock)
février 2011=Jules César (Joseph L. Mankiewicz)
mars 2011=L'Oeuf de l'ange (Oshii Mamoru)
avril 2011=La Septième Victime (Mark Robson)
mai 2011=Le Trésor d'Arne (Mauritz Stiller)
juin 2011=Frontière Chinoise (John Ford)
juillet 2011=Mirage (Tsui Siu-ming)
août 2011=Les Anges de la nuit (Phil Joanou)
septembre 2011=Le Dernier Train du Katanga (Jack Cardiff)
octobre 2011=Murder by contract (Irving Lerner)
novembre 2011=Un faux mouvement (Carl Franklin)
décembre 2011=La Cinquième victime (Fritz Lang)
janvier 2012=Les Pirates de Bubuan (Imamura Shohei)
février 2012=Tomahawk (George Sherman)
mars 2012=Wings (William A. Wellman)
avril 2012=L'Insoumis (Alain Cavalier)
mai 2012=The Nickel Ride (Robert Mulligan)
juin 2012=Nightfall (Jacques Tourneur)
juillet 2012=Chasse au gang (André De Toth)
août 2012=Pitfall (André De Toth)
septembre 2012=Nashville (Robert Altman)
octobre 2012=Mandingo (Richard Fleischer)
novembre 2012=Typhoon Club (Somai Shinji)
décembre 2012=La Jetée (Chris Marker)
janvier 2013=Le Quatrième homme (Phil Karlson)
février 2013=La Brute revient au pays natal (Imamura Shohei)
mars 2013=Madame Bovary (Vincente Minnelli)
avril 2013=Le Père Noël A Les Yeux Bleus (Jean Eustache)
mai 2013=Kill me again (John Dahl)
juin 2013=Veuve mais pas trop (Jonathan Demme)
juillet 2013=Les Mauvaises Fréquentations (Jean Eustache)
août 2013=Ça chauffe au lycée Ridgemont (Amy Heckerling)
septembre 2013=Boire et déboires (Blake Edwards)
octobre 2013=A Petal (Jang Sun-woo)
novembre 2013=Echec à l'organisation (John Flynn)
décembre 2013=Les plus belles années de notre vie (William Wyler)
janvier 2014= That day on the beach (Edward Yang)
février 2014=Une Sale histoire (Jean Eustache)
mars 2014=Bon Voyage (Jean-Paul Rappeneau)
avril 2014=Frankenweenie (1984) (Tim Burton)
mai 2014=La Chatte des montagnes (Ernst Lubitsch)
juin 2014=Solitude (Paul Fejos)
juillet 2014=Mon ami Ivan Lapchine (Alexeï Guerman)
août 2014=Enfants de salauds (André De Toth)
septembre 2014=Le Flambeur (Karel Reisz)
octobre 2014=Du Rififi chez les hommes (Jules Dassin)
novembre 2014=Metade Fumaca (Riley Yip)
décembre 2014=Monsieur Klein (Joseph Losey)
janvier 2015=Le Kimono Rouge (Samuel Fuller)
février 2015=The Beast to Die (Murakawa Toru)
mars 2015=Mafioso (Alberto Lattuada)
avril 2015=Dragon Inn (King Hu)
mai 2015=Génération Proteus (Donald Cammell)
juin 2015=Ryuji (Kawashima Toru)
juillet 2015=Paradis perdu (Abel Gance)
août 2015=Une Chambre en ville (Jacques Demy)
septembre 2015=Les Neuf Reines (Fabián Bielinsky)
octobre 2015= Requiem pour un massacre (Kato Tai)
novembre 2015=La Vérification (Alexeï Guerman)
décembre 2015=Du poison pour les fées (Carlos Enrique Taboada)
janvier 2016=Une Journée particulière (Ettore Scola)
février 2016=Double Destinée (Roberto Gavaldón)
mars 2016=Hoop Dreams (Steve James)
avril 2016=Marqué par la haine (Robert Wise)
mai 2016=Le Dernier Testament (Lyne Littman)
juin 2016=Belladonna (Yamamoto Eiichi)
juillet 2016=Les Forbans de la nuit (Jules Dassin)
août 2016=Coolie Killer (Terry Tong)
septembre 2016=Echos d'un sombre empire (Werner Herzog)
octobre 2016=Glengarry (James Foley)
novembre 2016=Le Chêne (Lucian Pintilie)
décembre 2016=La Femme à abattre (Bretaigne Windust et Raoul Walsh)
janvier 2017=Elephant (Alan Clarke)
février 2017=L'Emigrant (Charlie Chaplin)
mars 2017=La Maison dans l'ombre (Nicholas Ray)
avril 2017=The Magnificent Scoundrels (Lee Lik-chi)
mai 2017=Vivre vite (Carlos Saura)
juin 2017=La Passagère (Witold Sobocinski et Andrzej Munk)
juillet 2017=O.J. : Made in America (Ezra Edelman)
août 2017=L'Homme de la rue (Frank Capra)
septembre 2017=Sherlock Jr (Buster Keaton)
octobre 2017=Headhunters (Morten Tyldum)
novembre 2017=Le Corbeau (Henri-Georges Clouzot)
décembre 2017=Train de nuit (Jerzy Kawalerowicz)
janvier 2018=La Blessure (Ivan Passer)
février 2018=London (Patrick Keiller)
mars 2018=Gaslight (Thorold Dickinson)
avril 2018=Vorace (Antonia Bird)
mai 2018=Adua et ses compagnes (Antonio Pietrangeli)
juin 2018=Péché Mortel (John M. Stahl)
juillet 2018=Le Piège (Somai Shinji)
août 2018=Mémoires du sous-développement (Tomás Gutiérrez Alea)
septembre 2018=La Complainte du sentier (Satyajit Ray)
octobre 2018=Orochi (Futagawa Buntaro)
novembre 2018=1900 (Bernardo Bertolucci)
décembre 2018=La Croisière du Navigator (Donald Crisp et Buster Keaton)
janvier 2019=Je t'attendrai (Léonide Moguy)
février 2019=Trois couleurs : Rouge (Krzysztof Kieslowski)
mars 2019=Gueule d'amour (Jean Grémillon)
avril 2019=La Flibustière des Antilles (Jacques Tourneur)
mai 2019=Capitaine sans peur (Raoul Walsh)
juin 2019=Les Nus et les Morts (Raoul Walsh)
juillet 2019=Elle et Lui (1939) (Leo McCarey)
Dernière édition par Vic Vega le 31 août 19, 23:04, édité 44 fois.
ImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Messages : 14741
Inscription : 30 mars 09, 20:11

Re: Votre film du mois d'Aout 2019

Messagepar Père Jules » 1 août 19, 09:14

Août 2019
(11 films vus, revus et redécouverts)

Image

LES AMIS (Gérard Blain, 1971) 9
LE DERNIER DES MOHICANS (Michael Mann, 1992) 8,5
FULL ALERT (Ringo Lam, 1997) 8
LA MARMAILLE (Dominique Bernard-Deschamps, 1935) 8
LARMES DE JOIE (Mario Monicelli, 1961) 8
LES COUPABLES (Luigi Zampa, 1952) 7,5
UNE FEMME DISPARAIT (Alfred Hitchcock, 1938) 7,5
TUNNEL (Kim Seong-hoon, 2016) 7
LE TEMOIN SILENCIEUX (Phil Karlson, 1960) 6,5
TETSUO ( Shinya Tsukamoto, 1989) 5
SCOTT PILGRIM (Edgar Wright, 2010) 2


Mes films du mois

Spoiler (cliquez pour afficher)
Juillet 2019: Little Big Man (Arthur Penn, 1970)
Juin 2019: Daisy Miller (Peter Bogdanovich, 1974)
Mai 2019: Un coin tranquille à la campagne (Elio Petri, 1968)
Avril 2019: The Last Movie (Dennis Hopper, 1971)
Mars 2019: Road Games (Richard Franklin, 1981)
Février 2019: Le voleur (Louis Malle, 1967)
Janvier 2019: Le lauréat (Mike Nichols, 1967)

Décembre 2018: Et tout le monde riait... (Peter Bogdanovich, 1981)
Novembre 2018: Le diable dans la tête (Sergio Sollima, 1972)
Octobre 2018: Kids Return (Takeshi Kitano, 1996)
Septembre 2018: Io e Caterina (Alberto Sordi, 1980)
Août 2018: Jabberwocky (Terry Gilliam, 1977)
Juillet 2018: Breaking Away (Peter Yates, 1979)
Juin 2018: La fille qui en savait trop (Mario Bava, 1963)
Mai 2018: Le bel Antonio (Mauro Bolognini, 1960)
Avril 2018: Valse d'amour (Dino Risi, 1990)
Mars 2018: Courrier diplomatique (Henry Hathaway, 1952)
Février 2018: The Rocky Horror Picture Show (Jim Sharman, 1975)
Janvier 2018: Les roseaux sauvages (André Téchiné, 1994)

Décembre 2017: Les seigneurs (Philip Kaufman, 1979)
Novembre 2017: Braguino (Clément Cogitore, 2017)
Octobre 2017: Farrebique (Georges Rouquier, 1947)
Septembre 2017: Requiem for a Village (David Gladwell, 1976)
Août 2017: Les choses de l'amour (Paul Mazursky, 1973)
Juillet 2017: Ma vie de chien (Lasse Hallström, 1985)
Juin 2017: Tendre bonheur (Bruce Beresford, 1983)
Mai 2017: Brancaleone s'en va-t-aux croisades (Mario Monicelli, 1970)
Avril 2017: L'incompris (Luigi Comencini, 1967)
Mars 2017: Inherent Vice (Paul Thomas Anderson, 2014)
Février 2017: Le désert des Tartares (Valerio Zurlini, 1976)
Janvier 2017: La vie privée d'un sénateur (Jerry Schatzberg, 1979)

Décembre 2016: Passe montagne (Jean-François Stévenin, 1978)
Novembre 2016: L'homme qui voulait savoir (George Sluizer, 1988)
Octobre 2016: L'héritage (Mauro Bolognini, 1976)
Septembre 2016: Un été en Louisiane (Robert Mulligan, 1991)
Août 2016: Harry et Tonto (Paul Mazursky, 1974)
Juillet 2016: Monsieur Klein (Joseph Losey, 1976)
Juin 2016: Bienvenue Mister Chance (Hal Ashby, 1979)
Mai 2016: Détenu en attente de jugement (Nanni Loy, 1971)
Avril 2016: Les poings dans les poches (Marco Bellocchio, 1965)
Mars 2016: Hana-bi (Takeshi Kitano, 1997)
Février 2016: Trois souvenirs de ma jeunesse (Arnaud Desplechin, 2015)
Janvier 2016: La classe ouvrière va au paradis (Elio Petri, 1971)

Décembre 2015: L'enfant miroir (Philip Ridley, 1990)
Novembre 2015: Elle et lui (Leo McCarey, 1939)
Octobre 2015: Dernier amour (Dino Risi, 1978)
Septembre 2015: Les camarades (Mario Monicelli, 1963)
Août 2015: Eating Raoul (Paul Bartel, 1982)
Juillet 2015: Un bourgeois tout petit petit (Mario Monicelli, 1977)
Juin 2015: Comment je me suis disputé (...ma vie sexuelle) (Arnaud Desplechin, 1996)
Mai 2015: Les mois d'avril sont meurtriers (Laurent Heynemann, 1987)
Avril 2015: Brewster McCloud (Robert Altman, 1971)
Mars 2015: Rapt (Charles Crichton, 1952)
Février 2015: Il giovedi (Dino Risi, 1964)
Janvier 2015: Croix de fer (Sam Peckinpah, 1977)

Décembre 2014: The Nickel Ride (Robert Mulligan, 1974)
Novembre 2014: Que le spectacle commence (Bob Fosse, 1979)
Octobre 2014: Une vie difficile (Dino Risi, 1961)
Septembre 2014: La maman et la putain (Jean Eustache, 1973)
Août 2014: Un étrange voyage (Alain Cavalier, 1981)
Juillet 2014: Enfants de salauds (André De Toth, 1969)
Juin 2014: La fille à la valise (Valerio Zurlini, 1961)
Mai 2014: Macadam à deux voies (Monte Hellman, 1971)
Avril 2014: Vincent, François, Paul... et les autres (Claude Sautet, 1974)
Mars 2014: Nashville (Robert Altman, 1975)
Février 2014: Les chiens de paille (Sam Peckinpah, 1971)
Janvier 2014: Blow Out (Brian De Palma, 1981)

Décembre 2013: Le joli mai (Chris Marker & Pierre Lhomme, 1963)
Novembre 2013: Les quatre cents coups (François Truffaut, 1959)
Octobre 2013: Short Cuts (Robert Altman, 1993)
Septembre 2013: Ludwig ou le crépuscule des dieux (Luchino Visconti, 1972)
Août 2013: Hôtel Terminus (Marcel Ophuls, 1988)
Juillet 2013: Mulholland Drive (David Lynch, 2001)
Juin 2013: Douce (Claude Autant-Lara, 1943)
Mai 2013: Le conformiste (Bernardo Bertolucci, 1970)
Avril 2013: Plein soleil (René Clément, 1960)
Mars 2013: La balade sauvage (Terrence Malick, 1973)
Février 2013: Micki & Maude (Blake Edwards, 1984)
Janvier 2013: Chut, chut, chère Charlotte (Robert Aldrich, 1964)

Décembre 2012: Qu'est-ce que maman comprend à l'amour ? (Vincente Minnelli, 1958)
Novembre 2012: Deux filles au tapis (Robert Aldrich, 1981)
Octobre 2012: Fureur apache (Robert Aldrich, 1972)
Septembre 2012: La fugue (Arthur Penn, 1975)
Août 2012: Ascenseur pour l'échafaud (Louis Malle, 1958)
Juillet 2012: S.O.B. (Blake Edwards, 1981)
Juin 2012: Coup de torchon (Bertrand Tavernier, 1981)
Mai 2012: L.627 (Bertrand Tavernier, 1992)
Avril 2012: A vingt-trois pas du mystère (Henry Hathaway, 1956)
Mars 2012: Guêpier pour trois abeilles (Joseph L. Mankiewicz, 1967)
Février 2012: Fat City (John Huston, 1972)
Janvier 2012: Macbeth (Roman Polanski, 1971)

Décembre 2011: Deep End (Jerzy Skolimowski, 1970)
Novembre 2011: Les chaussons rouges (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948)
Octobre 2011: Sous le soleil de Satan (Maurice Pialat, 1987)
Septembre 2011: Antoine et Antoinette (Jacques Becker, 1947)
Août 2011: Sherlock Jr. (Buster Keaton, 1924)
Juillet 2011: Le couteau dans l'eau (Roman Polanski, 1962)
Dernière édition par Père Jules le 2 sept. 19, 11:10, édité 10 fois.

7swans
Nuits de Sheen...
Messages : 7240
Inscription : 17 févr. 06, 18:50

Re: Votre film du mois d'Aout 2019

Messagepar 7swans » 1 août 19, 09:18

FILMS :
(n) American Nightmare - James DeMonaco : 4/10
(a) American Nightmare 2: Anarchy - James DeMonaco : 5.5/10
(d) Kramer contre Kramer - Robert Benton : 7.5/10
(a) The Man Who Knew Too Little - Jon Amiel : 2/10
(c) Once upon a Time in... Hollywood - Quentin Tarantino : 7/10
(c) Thalasso - Guillaume Nicloux : 7/10
(-) American Movie - Chris Smith: 7/10

SERIES :
(a) Lost - Saison 2 : en cours.
(a) 30 Rock - Saison 7 : en cours.

(a) Lost - Saison 1 : 6.5/10
(a) 30 Rock - Saison 6 : 4.5/10
Dernière édition par 7swans le 24 août 19, 22:32, édité 7 fois.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.

Avatar de l’utilisateur
El Dadal
Cadreur
Messages : 4208
Inscription : 13 mars 10, 01:34

Re: Votre film du mois d'Aout 2019

Messagepar El Dadal » 1 août 19, 10:08

AOÛT 2019

FILM DU MOIS
Image


Films découverts:
    _ Mère Jeanne des anges (Jerzy Kawalerowicz - 1961) Image
    _ Once Upon a Time... in Hollywood (Quentin Tarantino - 2019) Image
    _ Barbara (Christian Petzold - 2012) Image
    _ Le dernier train du Katanga (Jack Cardiff - 1968) Image
    _ Blindspotting (Carlos López Estrada - 2018) Image
    _ Othello (Orson Welles - 1952) Image
    _ Juste avant la nuit (Claude Chabrol - 1971) Image
    _ Fourmiz (Tim Johnson & Eric Darnell - 1998) Image
    _ Woyzeck (Werner Herzog - 1979) Image
    _ Stuck - instinct de survie (Stuart Gordon - 2007) Image
    _ La légende de Zatoïchi : les tambours de la colère (Kenji Misumi - 1968) Image
    _ L'astragale (Brigitte Sy - 2015) Image
    _ Trinita, prépare ton cercueil (Ferdinando Baldi - 1968) Image
    _ Terminal Velocity (Deran Sarafian - 1994) Image
    _ Psychose meurtrière (Chris Walas - 1992) Image
    _ Drôles de fantômes (Ron Underwood - 1993) Image
    _ La prise de Beverly Hills (Sidney J. Furie - 1991) Image
    _ San Andreas (Brad Peyton - 2015) Image

Films revus:
    _ Détective privé (Jack Smight - 1966) Image
    _ The Cotton Club (Francis Ford Coppola - 1984) Image
    _ Les aventures de Jack Burton dans les griffes du mandarin (John Carpenter - 1986) Image
    _ Rush (Lili Fini Zanuck - 1991) Image
    _ La grande évasion (John Sturges - 1963) Image
    _ Le roi de cœur (Philippe de Broca - 1966) Image
    _ Le syndicat du crime (John Woo - 1986) Image
    _ Spectre (Sam Mendes - 2015) Image
Dernière édition par El Dadal le 31 août 19, 12:42, édité 14 fois.

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 42767
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Votre film du mois d'Aout 2019

Messagepar Flol » 1 août 19, 10:17

Août 2019

Films découverts
Fleuve Noir (Erick Zonca) : 6/10
Stockholm (Robert Budreau) : 4.5/10
The Lodgers (Brian O'Malley) : 5.5/10
See You Yesterday (Stefon Bristol) : 6.5/10
Gunman's Walk (Phil Karlson) : 7.5/10
Pris de court (Emmanuelle Cuau) : 3/10
Aniara (Pella Kågerman & Hugo Lilja) : 5.5/10
Paris au mois d'août (Pierre Granier-Deferre) : 3/10
May The Devil Take You (Timo Tjahjanto) : 7/10
Patient Zero (Stefan Ruzowitzky) : 2/10
Comme des rois (Xabi Molia) : 5.5/10
Nico (Andrew Davis) : 5/10
Cooties (Jonathan Milott & Cary Murnion) : 6/10
The Upside (Neil Burger) : 5/10
The Girl in the Spider's Web (Fede Alvarez) : 5.5/10
Perdrix (Erwan Le Duc) : 7.5/10
Band of Robbers (Aaron & Adam Nee) : 4/10
The Great Waldo Pepper (George Roy Hill) : 7/10
Summer Camp (Alberto Marini) : 6/10
The Front Runner (Jason Reitman) : 4.5/10
In Darkness (Anthony Byrne) : 4/10
The Sense of an Ending (Ritesh Batra) : 5.5/10
Avengers : Endgame (Anthony & Joe Russo) : 4.5/10
Mon Ket (François Damiens) : 5.5/10
Once Upon a Time...in Hollywood (Quentin Tarantino) : 8/10
Howl (Paul Hyett) : 4/10
Late Night (Nisha Ganatra) : 2/10

Films revus
Anaconda (Luis Llosa) : 5/10 (+)
Rambo : First Blood Part II (George Pan Cosmatos) : 6/10 (=)
Rambo III (Peter MacDonald) : 6/10 (+)

Séries découvertes
Dix pour cent - saison 2 (Fanny Herrero) : 7/10
Dix pour cent - saison 3 (Fanny Herrero) : 7/10
Barry - saison 2 (Alec Berg & Bill Hader) : 8/10
What We Do in the Shadows - saison 1 (Jemaine Clement) : en cours

Séries revues
Curb Your Enthusiasm - saison 2 (Larry David) : en cours

Mes films du mois de Janvier 2005 à Juillet 2019
Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2005 : Turkish Delights (Paul Verhoeven)
Février 2005 : Bloody Sunday (Paul Greengrass)
Mars 2005 : The Life Aquatic with Steve Zissou (Wes Anderson)
Avril 2005 : Sweet Sixteen (Ken Loach)
Mai 2005 : Sleuth (Joseph L. Mankiewicz)
Juin 2005 : Man in the Moon (Robert Mulligan)
Juillet 2005 : Flesh + Blood (Paul Verhoeven)
Août 2005 : Bottle Rocket (Wes Anderson)
Septembre 2005 : The Getaway (Sam Peckinpah)
Octobre 2005 : Greed (Erich Von Stroheim)
Novembre 2005 : A History of Violence (David Cronenberg)
Décembre 2005 : The Man Who Would Be King (John Huston)
Janvier 2006 : Der Vierde Man (Paul Verhoeven)
Février 2006 : The New World (Terrence Malick)
Mars 2006 : Bring Me the Head of Alfredo Garcia (Sam Peckinpah)
Avril 2006 : Sorcerer (William Friedkin)
Mai 2006 : Testament (Lynn Littman)
Juin 2006 : The Last Boy Scout (Tony Scott)
Juillet 2006 : The Devil's Rejects (Rob Zombie)
Août 2006 : Breezy (Clint Eastwood)
Septembre 2006 : Tarnation (Jonathan Caouette)
Octobre 2006 : Children of Men (Alfonso Cuaron)
Novembre 2006 : Black Book (Paul Verhoeven)
Décembre 2006 : My Darling Clementine (John Ford)
Janvier 2007 : Casablanca (Michael Curtiz)
Février 2007 : Keane (Lodge Kerrigan)
Mars 2007 : Lonely are the Brave (David Miller)
Avril 2007 : The Prisoner of Shark Island (John Ford)
Mai 2007 : Babe : Pig in the City (George Miller)
Juin 2007 : The Brown Bunny (Vincent Gallo)
Juillet 2007 : Two For The Road (Stanley Donen)
Août 2007 : Ratatouille (Brad Bird)
Septembre 2007 : The Bourne Supremacy (Paul Greengrass)
Octobre 2007 : Requiem pour un Massacre (Elem Klimov)
Novembre 2007 : 24 Hour Party People (Michael Winterbottom)
Décembre 2007 : We Own The Night (James Gray)
Janvier 2008 : Sweeney Todd (Tim Burton)
Février 2008 : La Nuit Américaine (François Truffaut)
Mars 2008 : The Man Who Shot Liberty Valance (John Ford)
Avril 2008 : F...comme Fairbanks (Maurice Dugowson)
Mai 2008 : Mr Smith Goes to Washington (Frank Capra)
Juin 2008 : Block Party (Michel Gondry)
Juillet 2008 : Bridge to Terabithia (Gabor Csupo)
Août 2008 : The Pursuit of Happyness (Gabriele Muccino)
Septembre 2008 : The Mist (Frank Darabont)
Octobre 2008 : Entre les murs (Laurent Cantet)
Novembre 2008 : At Close Range (James Foley)
Décembre 2008 : Faits Divers (Raymond Depardon)
Janvier 2009 : Urgences (Raymond Depardon)
Février 2009 : The Wrestler (Darren Aronofsky)
Mars 2009 : You can't take it with you (Frank Capra)
Avril 2009 : Le Trou (Jacques Becker)
Mai 2009 : Family Life (Ken Loach)
Juin 2009 : La Ronde (Max Ophüls)
Juillet 2009 : Bukowski - Born Into This (John Dullaghan)
Août 2009 : Inglourious Basterds (Quentin Tarantino)
Septembre 2009 : District 9 (Neil Blomkamp)
Octobre 2009 : (500) Days of Summer (Marc Webb)
Novembre 2009 : Once (John Carney)
Décembre 2009 : Avatar (James Cameron)
Janvier 2010 : Mr. Nobody (Jaco Van Dormael)
Février 2010 : Valkyrie (Bryan Singer)
Mars 2010 : Boy A (John Crowley)
Avril 2010 : The Red Shoes (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Mai 2010 : Grey Gardens (Albert Maysles, David Maysles, Ellen Hovde & Muffie Meyer)
Juin 2010 : Sixteen Candles (John Hughes)
Juillet 2010 : The Fall (Tarsem Singh)
Août 2010 : This Is It (Kenny Ortega)
Septembre 2010 : Des Hommes et des Dieux (Xavier Beauvois)
Octobre 2010 : The Social Network (David Fincher)
Novembre 2010 : The Dead (John Huston)
Décembre 2010 : Death Wish III (Michael Winner)
Janvier 2011 : Miracle Mile (Steve De Jarnatt)
Février 2011 : On Her Majesty's Secret Service (Peter Hunt)
Mars 2011 : Brief Encounter (David Lean)
Avril 2011 : Punishment Park (Peter Watkins)
Mai 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick)
Juin 2011 : Running on Empty (Sidney Lumet)
Juillet 2011 : Music Box (Costa-Gavras)
Août 2011 : The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford (Andrew Dominik)
Septembre 2011 : 7th Heaven (Frank Borzage)
Octobre 2011 : The Plague Dogs (Martin Rosen)
Novembre 2011 : Super (James Gunn)
Décembre 2011 : City of Hope (John Sayles)
Janvier 2012 : Take Shelter (Jeff Nichols)
Février 2012 : Incendies (Denis Villeneuve)
Mars 2012 : Modern Times (Charlie Chaplin)
Avril 2012 : A propos d'Elly (Asghar Farhadi)
Mai 2012 : The Conversation (Francis Ford Coppola)
Juin 2012 : The Myth of the American Sleepover (David Robert Mitchell)
Juillet 2012 : L'Assassin habite au 21 (Henri-Georges Clouzot)
Août 2012 : Scaramouche (George Sidney)
Septembre 2012 : The Tall T (Budd Boetticher)
Octobre 2012 : Anatomy of a Murder (Otto Preminger)
Novembre 2012 : Frankenweenie (Tim Burton)
Décembre 2012 : Le Havre (Aki Kaurismäki)
Janvier 2013 : The White Diamond (Werner Herzog)
Février 2013 : Oslo, 31 Août (Joachim Trier)
Mars 2013 : The Swimmer (Frank Perry)
Avril 2013 : Les Naufragés de l'Île de la Tortue (Jacques Rozier)
Mai 2013 : The Thin Blue Line (Errol Morris)
Juin 2013 : Hôtel Terminus (Marcel Ophuls)
Juillet 2013 : Tous les matins du monde (Alain Corneau)
Août 2013 : Gummo (Harmony Korine)
Septembre 2013 : Calmos (Bertrand Blier)
Octobre 2013 : Le Quai des Brumes (Marcel Carné)
Novembre 2013 : Inside Llewyn Davis (Joel Coen)
Décembre 2013 : A Matter of Life & Death (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Janvier 2014 : Tel père, tel fils (Hirokazu Kore-eda)
Février 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson)
Mars 2014 : Her (Spike Jonze)
Avril 2014 : Underworld U.S.A. (Samuel Fuller)
Mai 2014 : Deux jours, une nuit (Jean-Pierre & Luc Dardenne)
Juin 2014 : Under The Skin (Jonathan Glazer)
Juillet 2014 : Dawn of the Planet of the Apes (Matt Reeves)
Août 2014 : Gallipoli (Peter Weir)
Septembre 2014 : Wonderland (Michael Winterbottom)
Octobre 2014 : Blancanieves (Pablo Berger)
Novembre 2014 : L'Enfance d'Ivan (Andreï Tarkovski)
Décembre 2014 : Whiplash (Damien Chazelle)
Janvier 2015 : Inherent Vice (Paul Thomas Anderson)
Février 2015 : Allemagne Année Zéro (Roberto Rossellini)
Mars 2015 : Soy Cuba (Mikhaïl Kalatozov)
Avril 2015 : Images (Robert Atman)
Mai 2015 : Mia Madre (Nanni Moretti)
Juin 2015 : Inside Out (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen)
Juillet 2015 : Les Glaneurs et la Glaneuse (Agnès Varda)
Août 2015 : The One I Love (Charlie McDowell)
Septembre 2015 : Bad Timing (Nicolas Roeg)
Octobre 2015 : Fatima (Philippe Faucon)
Novembre 2015 : Une partie de campagne (Jean Renoir)
Décembre 2015 : Le Bouton de Nacre (Patricio Guzmán)
Janvier 2016 : La Soufrière (Werner Herzog)
Février 2016 : Nashville (Robert Altman)
Mars 2016 : Midnight Special (Jeff Nichols)
Avril 2016 : Everybody Wants Some !! (Richard Linklater)
Mai 2016 : Wuthering Heights (Andrea Arnold)
Juin 2016 : Amy (Asif Kapadia)
Juillet 2016 : Close-Up (Abbas Kiarostami)
Août 2016 : Rester Vertical (Alain Guiraudie)
Septembre 2016 : Aquarius (Kleber Mendonça Filho)
Octobre 2016 : Cléo de 5 à 7 (Agnès Varda)
Novembre 2016 : Into the Inferno (Werner Herzog)
Décembre 2016 : Manchester by the Sea (Kenneth Lonergan)
Janvier 2017 : A Monster Calls (J.A. Bayona)
Février 2017 : Moonlight (Barry Jenkins)
Mars 2017 : Tunnel (Kim Seong-hun)
Avril 2017 : Une journée particulière (Ettore Scola)
Mai 2017 : Tokyo Sonata (Kiyoshi Kurosawa)
Juin 2017 : War for the Planet of the Apes (Matt Reeves)
Juillet 2017 : The Fits (Anna Rose Holmer)
Août 2017 : La double vie de Véronique (Krzysztof Kieslowski)
Septembre 2017 : Good Time (Safdie Brothers)
Octobre 2017 : Pour le réconfort (Vincent Macaigne)
Novembre 2017 : Jim & Andy : The Great Beyond (Chris Smith)
Décembre 2017 : A Ghost Story (David Lowery)
Janvier 2018 : The Post (Steven Spielberg)
Février 2018 : Phantom Thread (Paul Thomas Anderson)
Mars 2018 : The Long Day Closes (Terence Davies)
Avril 2018 : Isle of Dogs (Wes Anderson)
Mai 2018 : House (Nobuhiko Ôbayashi)
Juin 2018 : Hereditary (Ari Aster)
Juillet 2018 : L'Île au Trésor (Guillaume Brac)
Août 2018 : Under the Silver Lake (David Robert Mitchell)
Septembre 2018 : The Quiet Earth (Geoff Murphy)
Octobre 2018 : I Am a Fugitive from a Chain Gang (Mervyn LeRoy)
Novembre 2018 : On Dangerous Ground (Nicholas Ray)
Décembre 2018 : La Commune (Paris, 1871) (Peter Watkins)
Janvier 2019 : Deadbeat at Dawn (Jim Van Bebber)
Février 2019 : The Old Man & the Gun (David Lowery)
Mars 2019 : Threads (Mick Jackson)
Avril 2019 : The Blade (Tsui Hark)
Mai 2019 : Dogman (Matteo Garrone)
Juin 2019 : Parasite (Bong Joon-ho)
Juillet 2019 : Midsommar (Ari Aster)
Dernière édition par Flol le 31 août 19, 22:53, édité 37 fois.

Avatar de l’utilisateur
cinephage
C'est du harfang
Messages : 22108
Inscription : 13 oct. 05, 17:50

Re: Votre film du mois d'Aout 2019

Messagepar cinephage » 1 août 19, 10:25

AOUT 2019

FILM DU MOIS:

Midsommar, d'Ari Aster (2019) 10/10 - Thématique de l'emprise sectaire puissamment déployée, un univers visuel original et solidement construit, un montage brillant qui alterne malaise, dégout et humour noir. Midsommar est une réussite éclatante, et un des grand événements de mon année cinématographique.

FILMS DECOUVERTS:
La bête lumineuse, de Pierre Perrault (1982) 6/10 - Cinéma direct, qui accompagne un poète en virée de chasse, au cours de laquelle il peine à s'intégrer au groupe des chasseurs parmi lesquels il détonne... Intéressant, mais un peu longuet à mon gout.
The Captive, de Cecil B. DeMille (1915) 7,5/10 - Dans les Balkans, une femme dont le frère meurt à la guerre reçoit un prisonnier pour l'aider aux travaux des champs. Une belle romance efficace et très rythmée.
Les faussaires de Manhattan, de Marielle Heller (2018) 5/10 - Le sujet est intéressant, les acteurs sont justes et convaincus, mais le scénario et la mise en scène sont tellement convenus qu'on s'ennuie poliment devant ce film pas très fin...
Wonderland, le royaume sans pluie, de Keiichi Hara (2019) 7/10 - Superbe sur la forme, ce film d'animation décline le thème de l'autre monde magique dans lequel une jeune adolescente se révèle, pour revenir plus mure dans la réalité. Un peu classique, mais très bien fait.
Crawl, d'Alexandre Aja (2019) 4/10 - Bien rythmé, le film sacrifie tout à son rythme. Vraisemblance, personnages, récit, sens de l'espace... Bon, on ne s'ennuie pas, mais combien de fois hausse-t-on les yeux au ciel en voyant ce que le film nous demande d'accepter ?
La secrétaire, de Rufus Shainberg (2002) 7,5/10 - Sorte de comédie romantique sur fond SM (avec un patron nommé Grey), le film parvient, par la cohérence de ses personnages et de son exposition, à bien fonctionner et faire accepter pas mal de choses. Drole, touchant, et bien fichu.
Brighton Rock, de John Boulting (1948) 8,5/10 - Sorte de film noir britannique, efficace et bien fichu. La surprise majeure, pour moi, vient du jeune Richard Attenborough qui, loin de la bonhomie de ses rôles ultérieurs, campe ici un véritable psychopathe, avec une noirceur saisissante. Fleischer a du s'en souvenir...
Le baron de Crac, de Karel Zeman (1962) 7,5/10 - Une foule d'idées et un trésor d'inventivité accompagnent cette version du Munchausen. Dommage que le rythme un peu lent et une BO indolente usent un peu le spectateur...
Age of Consent, de Michael Powell (1969) 7/10 - Un film clairement de son époque, mais quel plaisir de croiser James Mason en peintre cherchant l'isolement, et Helen Mirren en bombe virginale... Un film bien plaisant.
Dying at Grace, d'Allan King (2003) 7,5/10 - En filmant des cancéreux en phase terminale, King offre de beaux portraits d'attitudes face à la mort, et une reflexion brulante sur le sujet.
Nightmares, de Joseph Sargent (1983) 5/10 - Ringard et peu imaginatif, le film vaut essentiellement pour sa plongée dans les années 80, et sa dernière séquence, certes mal fichue (le rat "géant" en incrustation), mais efficace malgré tout.
Outlaw Gangster VIP 2 / Daikanbu - burai, de Keiichi Ozawa (1968) 7/10 - Le deuxième épisode de ce serial de yakuza est de bonne tenue. Peu d'originalité, mais un programme (le yakuza qui rêve de rentrer dans le rang, rappelé pour des questions d'amitié) qui se déroule avec efficacité et un joli style visuel.
Perversion story / Una sull'altra, de Lucio Fulci (1969) 6/10 - Un bon petit polar bien construit, sur fond grivois. Dommage que Fulci se désintéresse de son intrigue aux deux tiers du film...
L'emmurée vivante / Sette note in nero, de Lucio Fulci (1977) 8/10 - Là on est devant un très bon Fulci. Musique au poil, scénario brillamment construit, mise en scène élégante et chargé de poésie macabre. Une grande réussite.
Une grande fille, de Kantemir Balagov (2019) 8/10 - Un film malaisant, sans doute Balagov aime-t-il bien malmener son public. Mais l'ensemble du récit est riche, les comédien(nes) sont impeccables, et la photo achève de donner à ce film une forme intéressante, sur une thématique originale et intrigante.
Rapture, de John Guillermin (1965) 7,5/10 - Un film très atypique, entre récit d'apprentissage et drame social d'une famille hantée par un passé trouble qui pèse sur les enfants. Très belle musique de Delerue et mise en scène élégante. Dean Stockwell est ici particulièrement beau.
Conte d'hiver, d'Eric Rohmer (1992) 7,5/10 - Rohmer est ici plus démonstratif dans sa façon de passer une histoire amoureuse au crible de la réflexion philosophique, mais curieusement, ça rend le film plus intéressant.
Once, de John Carney (2007) 7/10 - Une histoire de rencontre sur fond musical sympathique...
Sunday, Bloody Sunday, de John Schlesinger (1971) 8,5/10 - Remarquable en tous points. Un sujet très moderne, avec une espèce de couple à trois et multigenre, des comédiens aussi excellents qu'inspirés, et surtout une approche descriptive, qui expose sans juger, des personnages dans toute leur complexité.
Kirschbluten - Hanami, de Dorris Dorrie (2008) 7,5/10 - Un vieux couple approche de la fin de vie. Lorsque son épouse meurt, le très casanier Rudi fait le voyage qu'il a toujours refusé à son épouse, et part au Japon, à la recherche de ce qui la fascinait tant dans cette culture. Un beau film, pertinent et triste.
L'effroyable secret du Dr Hichcock, de Riccardo Freda (1962) 4/10 - Sorte de pseudo-remake de Rebecca, sauf qu'on y met du vrai fantastique pour tout expliciter. La fin, banale et grotesque, affublée des grimaces de Robert Flemyng, n'arrange rien. Contrebalançons ici en signalant combien Barbara Steele est ici charmante, et au centre du film.
Le lache, de Satyajit Ray (1965) 8/10 - Le superbe portrait d'un homme qui a laissé filé son amour de jeunesse par peur des conséquences, dans le cadre d'un récit magnifiquement filmé. Le bluray Artificial Eye rend honneur à la beauté du film (et de la très jolie Madhabi Mukherjee).
Never grow old, d'Ivan Kavanagh (2019) 7/10 - Kavanagh garde ses acquis de réalisateur fantastique, et fait de ce western un sombre récit de corruption, joliment incarné par un lot d'acteurs qui fonctionnent bien. Le récit est un peu trop programmatique, peut-être, mais le tout se regarde avec plaisir.
Le gangster, le flic et l'assassin, de Lee Won-Tae (2019) 7,5/10 - Flics et voleurs s'unissent contre un tueur en série, dans un film aussi violent qu'irréaliste et ludique. Ma Dong-Seok se révèle ici particulièrement savoureux.
Maniac, de Michael Carreras (1963) 7/10 - Film policier en huis-clos, tourné en Camargue, avec femme volage et mari psychotique... Le scope est très beau, et l'ouverture assez mémorable.
R100, de Hitoshi Matsumoto (2013) 6/10 - D'un point de départ savoureux et ludique, le film part dans un délire qui a fini par me perdre, malgré l'intérêt certain d'une critique sociale du monde japonais.
Une si jolie petite plage, de Yves Allégret (1949) 8/10 - Un film policier, auquel Gérard Philippe donne des airs de drame. Un film pluvieux, triste, assez entêtant.
Booksmart, d'Olivia Wilde (2019) 6,5/10 - Teen-age movie contemporain, sans suprise, mais qui confirme la folie douce dont est capable Billy Lourd, une jeune actrice, de noble ascendance, qu'on espère voir plus souvent à l'écran.
Passion, de Yasuzo Masumura (1964) 5/10 - Filmé avec une grande élégance, le film adapte un récit de Tanizaki sur une passion mortifère. Le tout est un peu trop japonais à mon gout, d'une certaine façon... Mais intéressant.
L'invasion des mort-vivants / The Plague of the Zombies, de John Gilling (1966) 8/10 - Une excellente surprise, et un Hammer aussi inventif que réussi au niveau de l'atmosphère...
Il était une fois... Hollywood, de Quentin Tarantino (2019) 8,5/10 - Un merveilleux travail de recréation, des personnages droles et attachants, et la persistance de cette aspiration à réécrire l'histoire dans une utopie cinématographique... J'ai trouvé qu'ici ça fonctionnait fort bien, tant Margot Robbie incarne une Sharon Tate rayonnante.
L'enlèvement de Michel Houellebecq, de Guillaume Nicloux (2014) 7,5/10 - Décalé et drolatique, le film tire toute sa force de la personalité atypique de Houellebecq. Très original et souvent drôle.
West 11, de Michael Winner (1963) 6,5/10 - Film à cheval entre drame social anglais et polar existentiel. Le film patît sans doute de ne pas choisir à temps, mais reste une curiosité très intéressante.
In which we serve / Ceux qui servent, de David Lean & Noel Coward (1942) 7,5/10 - Film de guerre sur les marins d'un destroyer, qui allie propagande et une indéniable émotion dans son descriptif de la vie des marins britanniques.
Women in love, de Ken Russell (1969) 6/10 - Une histoire d'amour dans un cadre d'époque, avec le style extrême de Ken Russell. Intéressant, et indéniablement original, mais je suis resté à la surface.

FILMS REVUS:
Les cendres du temps - Redux, de Wong Kar-Wai (1994) 8/10 - Cette version remontée est plus fluide et mieux structurée que la version originale. Elle est en revanche toujours aussi belle.
Midsommar, d'Ari Aster (2019) 10/10 - Première révision, et premier constat : le temps passe plus vite encore au deuxième visionnage. La maestria de la mise en scène reste entière.
L'hirondelle d'or, de King Hu (1966) 8/10 - Jolie révision de ce classique, qui privilégie la beauté de sa composition sur l'efficacité de ses séquences d'action.

Films des mois précédent
Spoiler (cliquez pour afficher)
janvier 2011=Incendies (Villeneuve)
février 2011=Portrait of Jennie (Dieterle)
mars 2011=Orgueil et préjugés (Wright)
avril 2011=Murder by Contract (Lerner)
mai 2011=Vincent, François, Paul, et les autres (Sautet)
juin 2011=Les contes cruels du Bushido (Imai)
juillet 2011=Underworld (Von Sternberg)
aout 2011=L'heure suprême (Borzage)
septembre 2011=L'Apollonide, souvenirs de la maison close (Bonello)
octobre 2011=The ox-bow incident (Wellman)
novembre 2011=The Movie Orgy (Dante)
décembre 2011=Mission Impossible : le protocole fantôme (Bird)
janvier 2012=Take Shelter (Nichols)
février 2012=Gentleman Jim (Walsh)
mars 2012=Le miroir (Tarkovski)
avril 2012=Divorce à l'italienne (Germi)
mai 2012=La cabane dans les bois (Goddard)
juin 2012=Les meilleures années de notre vie (Wyler)
juillet 2012=Feux dans la plaine (Ichikawa)
aout 2012=Wichita (Tourneur)
septembre 2012=Baraka (Fricke)
octobre 2012=Les grandes espérances (Lean)
novembre 2012=Man Hunt (Lang)
décembre 2012=Wings (Shepitko)
janvier 2013=Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
février 2013=Wings (Wellman)
mars 2013=Le bossu de Notre-Dame (Wise & Trousdale)
avril 2013=Comme des frères (Gélin)
mai 2013=Walkabout (Roeg)
juin 2013=Kekexili (Chuan)
juillet 2013=Doro no kawa (Oguri)
aout 2013=My Childhood (Douglas)
septembre 2013=Hoop Dreams (James)
octobre 2013=Pique-nique à Hanging Rock (Weir)
novembre 2013=Du rififi chez les hommes (Dassin)
decembre 2013=Heimat, chronique d'un rêve (Reitz)
janvier 2014=Hearts of Darkness: A Filmmaker's Apocalypse (Bahr & Hickenlooper)
fevrier 2014=The Grand Budapest Hotel (Anderson)
mars 2014=Voyage à Tokyo (Ozu)
avril 2014=Untel père et fils (Duvivier)
mai 2014=Seuls sont les indomptés (Miller)
juin 2014=Les harmonies Werckmeister (Tarr)
juillet 2014=La maison des geishas (Fukasaku)
aout 2014=The Act of Killing (Oppenheimer)
septembre 2014=White God (Mundruczó)
octobre 2014=Gone Girl (Fincher)
novembre 2014=Odd Man Out (Reed)
decembre 2014=Le retour (Zvyagintsev)
janvier 2015=Le Soleil brille pour tout le monde (Ford)
février 2015=Le vent (Sjostrom)
mars 2015=Eté précoce (Ozu)
avril 2015=The taking of Tiger Mountain (Hark)
mai 2015=Mad Max: Fury Road (Miller)
juin 2015=Vice versa (Docter)
juillet 2016=Johnny BelindaN(Negulesco)
aout 2015=Selon la loi (Koulechov)
septembre 2015=Gosses de Tokyo (Ozu)
octobre 2015=La baie sanglante (Bava)
novembre 2015=La vie passionnée de Vincent van Gogh (Minelli)
decembre 2015=La chanteuse de Pansori (Kwon-Taek)
janvier 2016=L'ange exterminateur (Bunuel)
février 2016=Le vieux Manoir (Stiller)
mars 2016=Un temps pour vivre, un temps pour mourir (Hsiao Hsien)
avril 2016=Vivre sa vie (Godard)
mai 2016=Nazarin (Bunuel)
juin 2016=Voyage à travers le cinéma français (Tavernier)
juillet 2016=Et tournent les chevaux de bois (Montgomery)
août 2016=Le festin de Babette (Axel)
septembre 2016=La region salvaje (Escalante)
octobre 2016=The Deep Blue Sea (Davies)
novembre 2016=La fille de Brest (Bercot)
decembre 2016=The Mermaid (Chow)
janvier 2017=Le cheval de Turin (Tarr)
fevrier 2017=Loving (Nichols)
mars 2017=The Lost City of Z (Gray)
avril 2017=Saving Sally (Liongoren)
mai 2017=The Tin Star (Mann)
juin 2017=Comme un torrent (Minnelli)
juillet 2017=Le monde lui appartient (Walsh)
aout 2017=Taking off (Forman)
septembre 2017=Trois pages d'un journal (Pabst)
octobre 2017=Long Weekend (Eggleston)
novembre 2017=Chasse au gang (de Toth)
decembre 2017=The Florida Project (Baker)
janvier 2018=Coco (Unkrich & Molina)
fevrier 2018=la forme de l'eau (del Toro)
mars 2018=L'arche russe (Sokourov)
avril 2018=Ready Player One (Spielberg)
mai 2018=Plaire, aimer et courir vite (Honoré)
juin 2018=Chambre avec vue (Ivory)
juillet 2018=Dragon Inn (Hu)
aout 2018=Green Fish (Lee Chang-Dong)
septembre 2018=Fanny et Alexandre (Bergman)
octobre 2018=Deux mains, la nuit (Siodmak)
novembre 2018=Paper Moon (Bogdanovitch)
decembre 2018=Next of Kin (Williams)
janvier 2019=Leto (Serebrennikov)
février 2019=Roma (Cuaron)
mars 2019=La symphonie nuptiale (Stroheim)
avril 2019=Little Monsters (Forsythe)
mai 2019=Sang et or (Panahi)
juin 2019=Le Mont Fuji et la lance ensanglantée (Uchida)
juillet 2019=Toy Story 4 (Cooley)
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos

Avatar de l’utilisateur
LéoL
Electro
Messages : 967
Inscription : 30 août 07, 21:37

Re: Votre film du mois d'Aout 2019

Messagepar LéoL » 1 août 19, 10:41

Août 2019

Film du mois :

Image
Un homme est passé (John Sturges, 1955)

Films (re)découverts ou revus :

- 8/10 -
Crumb (Terry Zwigoff, 1994)
Un homme est passé (John Sturges, 1955)

- 7,5/10 -
Le Quatrième homme (Phil Karlson, 1952)

- 7/10 -
Des oiseaux, petits et gros (Pier Paolo Pasolini, 1966)
A l'Ouest, rien de nouveau (Lewis Milestone, 1930)

- 6,5/10 -
Le Poirier sauvage (Nuri Bilge Ceylan, 2018)

- 6/10 -
Ma vache et moi (Buster Keaton, 1925)
We Blew It (Jean-Baptiste Thoret, 2017)

Séries :

- 8/10 -
Mindhunter (Saison 2 - Ep. 1-9/9)
The Boys (Saison 1 - Ep. 1-8/8)

- 7,5/10 -
Rick et Morty (Saison 1 - Ep. 1-12/12)


Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Septembre 2007 : Excalibur de John Boorman
Octobre 2007 : Sueurs froides de Alfred Hitchcock
Novembre 2007 : In the mood for love de Wong Kar Wai
Décembre 2007 : Barry Lyndon de Stanley Kubrick
Janvier 2008 : Le péril jeune de Cédric Klapisch
Février 2008 : Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick
Mars 2008 : A scene at the sea de Takeschi Kitano
Avril 2008 : Rio Bravo de Howard Hawks
Mai 2008 : Un conte de Noël de Arnaud Despléchin
Juin 2008 : M le maudit de Fritz Lang
Juillet 2008 : The Yards de James Gray
Août 2008 : Todo Sobre Mi Madre de Pedro Almodovar
Septembre 2008 : Sur la route de Madison de Clint Eastwood
Octobre 2008: Metropolis de Rintaro
Novembre 2008: La porte du paradis de Michael Cimino
Decembre 2008: Chantons sous la pluie de Gene Kelly et Stanley Donen
Janvier 2009: Boulevard du crépuscule de Billy Wilder
Février 2009 : Rosemary's Baby de Roman Polanski
Mars 2009: La garçonnière de Billy Wilder
Avril 2009: The Thing de John Carpenter
Mai 2009: La soif du mal de Orson Welles
Juin 2009: Il était une fois dans l'Ouest de Sergio Leone
Juillet 2009: Le mécano de la Général de Clyde Bruckman et Buster Keaton
Août 2009: Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk
Septembre 2009: La Vérité de Henri-Georges Clouzot
Octobre 2009: Pulsions de Brian De Palma
Novembre 2009: Missing de Costa-Gavras
Décembre 2009: Casablanca de Michael Curtiz
Janvier 2010: Eve de Jospeh L. Mankiewicz
Février 2010: Le chagrin et la pitié de Marcel Ophuls
Mars 2010: Sept ans de réflexion de Billy Wilder
Avril 2010: Ces messieurs dames de Pietro Germi
Mai 2010: La vie est belle de Frank Capra
Juin 2010: Qu'elle était verte ma vallée de John Ford
Juillet 2010: Le genou de Claire de Eric Rohmer
Août 2010: L'armée des ombres de Jean-Pierre Melville
Septembre 2010: To Be or not to Be de Ernst Lubitsch
Octobre 2010: L'aventure de Mme Muir de Joseph L. Mankiewicz
Novembre 2010: Quai des orfèvres de Henri-Georges Clouzot
Décembre 2010: French Cancan de Jean Renoir
Janvier 2011: Tous en scène de Vincente Minnelli
Février 2011: Les visiteurs du soir de Marcel Carné
Mars 2011: Madame de... de Max Ophüls
Avril 2011: A.I. de Steven Spielberg
Mai 2011: The Tree of Life de Terrence Malick
Juin 2011: Une séparation de Asghar Farhadi
Juillet 2011: L'année du dragon de Michael Cimino
Août 2011: Dersou Ouzala de Akira Kurosawa
Septembre 2011: La charge fantastique de Raoul Walsh
Octobre 2011: Le trou de Jacques Becker
Novembre 2011: Mr Smith au Sénat de Frank Capra
Décembre 2011: Une journée particulière de Ettore Scola
Janvier 2012 : La rondede Max Ophuls
Février 2012 : Elephant Man de David Lynch
Mars 2012 : Stalker de Andreï Tarkovski
Avril 2012 : La Dame du vendredi de Howard Hawks
Mai 2012 : A nos amours de Maurice Pialat
Juin 2012 : Le deuxième souffle de Jean-Pierre Melville
Juillet 2012 : Gentleman Jim de Raoul Walsh
Août 2012 : Voyage à Tokyo de Yasujirō Ozu
Septembre 2012 : Tempête à Washington de Otto Preminger
Octobre 2012 : La maman et la putain de Jean Eustache
Novembre 2012 : Van Gogh de Maurice Pialat
Décembre 2012 : Monsieur Verdoux de Charles Chaplin
Janvier 2013 : The West Wing - Saison 2 de Aaron Sorkin
Février 2013 : Andreï Roublev de Andreï Tarkovski
Mars 2013 : La maison des bois de Maurice Pialat
Avril 2013 : Les Nuits de Cabiria de Federico Fellini
Mai 2013 : The Breakfast Club de John Hughes
Juin 2013 : Le Limier de Joseph L. Mankiewicz
Juillet 2013 : Le Tombeau des lucioles de Isao Takahata
Août 2013 : César et Rosalie de Claude Sautet
Septembre 2013 : Un monde sans femmes de Guillaume Brac
Octobre 2013 : L'esquive de Abdellatif Kechiche
Novembre 2013 : Still Walking de Hirokazu Kore-Eda
Décembre 2013 : L'homme de la rue de Frank Capra
Janvier 2014 : Au Hasard Balthazar de Robert Bresson
Février 2014 : Her de Spike Jonze
Mars 2014 : La Dernière Séance de Peter Bogdanovich
Avril 2014 : Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon de Elio Petri
Mai 2014 : Deux jours, une nuit de Jean-Pierre et Luc Dardenne
Juin 2014 : L'Héritière de William Wyler
Juillet 2014 : Le Salon de musique de Satyajit Ray
Août 2014 : Charulata de Satyajit Ray
Septembre 2014 : Ghost in the Shell de Mamoru Oshii
Octobre 2014 : Les Plages d'Agnès d'Agnès Varda
Novembre 2014 : La Poursuite impitoyable d'Arthur Penn
Décembre 2014 : Le Temps de l'innocence de Martin Scorsese
Janvier 2015 : Le Miroir d'Andreï Tarkovski
Février 2015 : Les Yeux Noirs de Nikita Mikhalkov
Mars 2015 : Shoah de Claude Lanzmann
Avril 2015 : Manon des sources de Marcel Pagnol
Mai 2015 : L'Arche Russe d'Alexandre Sokourov
Juin 2015 : Othello de Orson Welles
Juillet 2015 : Hoop Dreams de Steve James
Août 2015 : Les Fraises Sauvages de Ingmar Bergman
Septembre 2015 : Scènes de la vie conjugale de Ingmar Bergman
Octobre 2015 : Le Docteur Jivago de David Lean
Novembre 2015 : Trois Souvenirs de ma jeunesse de Arnaud Desplechin
Décembre 2015 : Le Soleil brille pour tout le monde de John Ford
Janvier 2016 : L.627 de Bertrand Tavernier
Février 2016 : Carol de Todd Haynes
Mars 2016 : Homeland : Irak année zéro de Abbas Fahdel
Avril 2016 : Quand une femme monte l'escalier de Mikio Naruse
Mai 2016 : Le Choix de Sophie de Alan J. Pakula
Juin 2016 : L'Assoiffé de Guru Dutt
Juillet 2016 : The Strangers de Na Hong-Jin
Août 2016 : Persona de Ingmar Bergman
Septembre 2016 : Misery de Rob Reiner
Octobre 2016 : Le Danseur du dessus de Mark Sandrich
Novembre 2016 : Premier Contact de Denis Villeneuve
Décembre 2016 : Etre et avoir de Nicolas Philibert
Janvier 2017 : La La Land de Damien Chazelle
Février 2017 : Close-up de Abbas Kiarostami
Mars 2017 : L'intendant Sansho de Kenji Mizoguchi
Avril 2017 : L'Esprit de la ruche de Victor Erice
Mai 2017 : Céline et Julie vont en bateau de Jacques Rivette
Décembre 2017 : Out 1 de Jacques Rivette
Janvier 2018 : Salvador Allende de Patricio Guzmán
Février 2018 : Phantom Thread de Paul Thomas Anderson
Mars 2018 : Été violent de Valerio Zurlini
Avril 2018 : Maigret tend un piège de Jean Delannoy
Mai 2018 : L'emploi du temps de Laurent Cantet
Juin 2018 : -
Juillet 2018 : Le Dossier 51 de Michel Deville
Août 2018 : Nos meilleures années de Marco Tullio Giordana
Septembre 2018 : Deux filles au tapis de Robert Aldrich
Octobre 2018 : Mektoub my love - Canto Uno de Abdellatif Kechiche
Novembre 2018 : Une Affaire de famille de Hirokazu Kore-eda
Décembre 2018 : La Vie de Château de Jean-Paul Rappeneau
Janvier 2019 : La Belle équipe de Julien Duvivier
Février 2019 : Mon homme Godfrey de Gregory La Cava
Mars 2019 : Le Retour de Andreï Zviaguintsev
Avril 2019 : Ivan le terrible de Sergei M. Eisenstein
Mai 2019 : La Dernière fanfare de John Ford
Juin 2019 : Patton de Franklin J. Schaffner
Juillet 2019 : La Rue de la honte de Kenji Mizoguchi
Dernière édition par LéoL le 1 sept. 19, 11:43, édité 9 fois.

Avatar de l’utilisateur
Beule
Décorateur
Messages : 3838
Inscription : 12 avr. 03, 22:11

Re: Votre film du mois d'Aout 2019

Messagepar Beule » 1 août 19, 10:43

Film du mois
Image


découvert
redécouvert
revu

Chronique du film sur DVDCLASSIK

Image

Image

Les loups (Shusshô iwai, 1971) Hideo Gosha

Image

L'as de pique (Černý Petr, 1964) Miloš Forman
Boat people - Passeport pour l'enfer (Tau ban no hoi, 1982) Ann Hui
Le Christ s'est arrêté à Eboli (Cristo si è fermato a Eboli, 1979) Francesco Rosi
The Devil's temple (Oni no sumu yakata, 1969) Kenji Misumi
L'exorciste (The exorcist, 1973) William Friedkin
Histoire d'une prostituée (Shunpu den, 1965) Seijun Suzuki
Liaisons secrètes (Strangers when we meet, 1960) Richard Quine
Ricordi ? (2018) Valerio Mieli
La veille de la nuit de la Saint-Jean (Vechir na Ivana Kupala, 1968) Yuri Illienko

Image

La barrière de chair (Nikutai no mon, 1964) Seijun Suzuki
Les cent pas (I cento passi, 2000) Marco Tullio Giordana
La famille (La famiglia, 1987) Ettore Scola
La forêt interdite (Wind across the Everglades, 1958) Nicholas Ray
Je demande la parole (Prachou slova, 1976) Gleb Panfilov
Metello (1970) Mauro Bolognini
Meurtre à Yoshiwara (Yôtô monogatari : Hana no Yoshiwara hyaku-nin giri, 1960) Tomu Uchida
Mikey and Nicky (1976) Elaine May
Miyamoto Musashi (1973) Tai Katô
L'oiseau au plumage de cristal (L'uccello dalle piume di cristallo, 1970) Dario Argento
Tale of the underworld : The last gunfight (Ankokugai no taiketsu, 1960) Kihachi Okamoto
Trois frères (Tre fratelli, 1981) Francesco Rosi
La vieille fille (1972) Jean-Pierre Blanc

Image

Les coulisses du pouvoir (Power, 1986) Sidney Lumet
Des monstres attaquent la ville (Them, 1954) Gordon Douglas
El Chuncho (El Chuncho, quién sabe ?, 1965) Damiano Damiani
Give me liberty (2019) Kirill Mikhanovsky
La plume blanche (White feather, 1955) Robert D. Webb
Un été capricieux (Rozmarné léto, 1968) Jiří Menzel
Une femme à sa fenêtre (1976) Pierre Granier-Deferre
Le venin de la peur (Una lucertola con la pelle di donna, 1971) Lucio Fulci

Image

A ghost story (2017) David Lowery
Au-delà du réel (Altered states, 1980) Ken Russell
Les chaînes du sang (Bloodbrothers, 1978) Robert Mulligan
Été japonais : Double suicide contraint (Muri shinju : Nihon no natsu, 1967) Nagisa Ôshima
Midsommar (2019) Ari Aster
The nice guys (2016) Shane Black
One fine spring day (Bomaleun ganda, 2001) Hur Jin-ho
L'ospite (2018) Duccio Chiarini
Oublier Palerme (Dimenticare Palermo, 1990) Francesco Rosi
Police contre syndicat du crime (Kenkei tai soshiki bôryoku, 1975) Kinji Fukasaku
Purgatoire Eroïca (Rengoku eroica, 1970) Kijû Yoshida
Quatre mouches de velours gris (Quattro mosche di velluto grigio, 1971) Dario Argento
Seize bougies pour Sam (Sixteen candles, 1984) John Hughes
Tigre et dragon (Wò hu cáng lóng, 2000) Ang Lee
Vivre (Ikiru, 1952) Akira Kurosawa

Image

Bagdad (1949) Charles Lamont
Dans les griffes du vampire (Curse of the undead, 1959) Edward Dein
Layer cake (2004) Matthew Vaughn
Once upon a time... in Hollywood (2019) Quentin Tarantino

Image

L'avocat du diable (Guilty as sin, 1993) Sidney Lumet
Les piliers du ciel (Pillars of the sky, 1956) George Marshall

Image

Overlord (2018) Julius Avery
Razorback (1984) Russell Mulcahy
La taupe (The jigsaw man, 1983) Terence Young

Image

La guerre des gangs (Luca il contrabbandiere, 1980) Lucio Fulci
Samurai resurrection (Makai tenshô, 2003) Hideyuki Hirayama

Rétro
Spoiler (cliquez pour afficher)
Juillet 2019 Annonces matrimoniales (Antonio Pietrangeli)
Juin 2019 La maison de la rue Troubnaïa (Boris Barnet)
Mai 2019 Nuages d'été (Mikio Naruse)
Avril 2019 Tendre est la nuit (Henry King)
Mars 2019 Un jour, un chat (Vojtěch Jasný)
Février 2019 Les derniers samouraïs (Kenji Misumi)
Janvier 2019 Asako I & II (Ryûsuke Hamaguchi)
Décembre 2018 : Leto (Kirill Serebrennikov)
Dernière édition par Beule le 1 sept. 19, 15:20, édité 23 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Gounou
au poil !
Messages : 9767
Inscription : 20 juil. 05, 17:34
Localisation : Lynchland

Re: Votre film du mois d'Aout 2019

Messagepar Gounou » 1 août 19, 11:31

AOUT 2019

Films
Midsommar (Ari Aster) 7/10
Bad Boys II (Michael Bay) 5,5/10
Once upon a time... in Hollywood (Quentin Tarantino) 8/10

Re
Anaconda (Luis Llosa) 5,5/10
Jaws (Steven Spielberg) 9/10

Séries
Fleabag (S1, S2) 7/10
Dernière édition par Gounou le 15 août 19, 17:10, édité 4 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13033
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Votre film du mois d'Aout 2019

Messagepar Demi-Lune » 1 août 19, 12:02

FILM DU MOIS D'AOUT 2019

Image

FILMS DÉCOUVERTS OU REDÉCOUVERTS

    BOAT PEOPLE, PASSEPORT POUR L'ENFER (Ann Hui, 1982) — 7,5/10
    SCUM (Alan Clarke, 1979) — 7,5/10
    MIDSOMMAR (Ari Aster, 2019) — 7/10
    SONATINE, MÉLODIE MORTELLE (Takeshi Kitano, 1993) — 7/10
    L’HYPOTHÈSE DU TABLEAU VOLÉ (Raoul Ruiz, 1978) — 6,5/10
    BENJAMIN OU LES MÉMOIRES D'UN PUCEAU (Michel Deville, 1968) — 6,5/10
    COMING HOME (Zhang Yimou, 2014) — 6,5/10
    FULL ALERT (Ringo Lam, 1997) — 6,5/10
    ONCE UPON A TIME... IN HOLLYWOOD (Quentin Tarantino, 2019) — 6/10
    L'EMPEREUR ET L'ASSASSIN (Chen Kaige, 1998) — 5,5/10
    VENGEANCE (Tony Scott, 1990) — 5,5/10
    ROLLERBALL (Norman Jewison, 1975) — 5/10
    HOSTILES (Scott Cooper, 2017) — 5/10
    LE MAÎTRE D'ARMES (Ronny Yu, 2006) — 5/10
    BOBBY DEERFIELD (Sydney Pollack, 1977) — 5/10
    ORPHELINE (Arnaud des Pallières, 2016) — 4,5/10
    SWIMMING POOL (François Ozon, 2003) — 4,5/10
    OPEN RANGE (Kevin Costner, 2003) — 4/10
    SOLO (Jean-Pierre Mocky, 1969) — 3/10
    ALLÔ, BRIGADE SPÉCIALE (Blake Edwards, 1962) — 3/10
    LA VIE À L'ENVERS (Howard Deutch, 1987) — 3/10
    ON NE MEURT QUE DEUX FOIS (Jacques Deray, 1985) — 2/10
FILMS REVUS

    WOODSTOCK: THREE DAYS OF PEACE AND MUSIC (Michael Wadleigh, 1970) — 9/10
    THE ASSASSIN (Hou Hsiao-hsien, 2015) — 8,5/10
    JEREMIAH JOHNSON (Sydney Pollack, 1972) — 8/10
    LES YEUX SANS VISAGE (Georges Franju, 1960) — 8/10
    PATLABOR 2: THE MOVIE (Mamoru Oshii, 1993) — 7,5/10
    AU-DELÀ DES MONTAGNES (Jia Zhang-ke, 2015) — 7,5/10
    SICARIO (Denis Villeneuve, 2015) — 6,5/10
    PATLABOR: THE MOVIE (Mamoru Oshii, 1989) — 6/10
Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
août 2009 : Master and Commander (Peter Weir, 2003) ex aequo avec Eternal Sunshine of the spotless mind (Michel Gondry, 2004)
septembre 2009 : Lunes de fiel (Roman Polanski, 1992)
octobre 2009 : Les Frissons de l'angoisse (Dario Argento, 1975) ex aequo avec 12 Hommes en colère (Sidney Lumet, 1957)
novembre 2009 : Entre le Ciel et l'Enfer (Akira Kurosawa, 1963)
décembre 2009 : Ring (Hideo Nakata, 1997)
janvier 2010 : Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento, 1996) ex aequo avec Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009)
février 2010 : The Cotton Club (Francis Ford Coppola, 1984). Prix spécial : Délivrance (John Boorman, 1972)
mars 2010 : Les Sept Samouraïs (Akira Kurosawa, 1954)
avril 2010 : Ratatouille (Brad Bird, 2007). Prix spécial pour La Bataille d'Alger (Gillo Pontecorvo, 1966) et Zombie (George Romero, 1978)
mai 2010 : Quand passent les cigognes (Mikhaïl Kalatozov, 1958)
juin 2010 : Le Mépris (Jean-Luc Godard, 1963)
juillet 2010 : Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy, 1967)
août 2010 : La Reine Margot (Patrice Chéreau, 1994)
septembre 2010 : Le Voyeur (Michael Powell, 1960) ex aequo avec Memories of Murder (Bong Joon-ho, 2003)
octobre 2010 : Écrit sur du vent (Douglas Sirk, 1956)
novembre 2010 : Lolita (Stanley Kubrick, 1962)
décembre 2010 : Les Chaussons rouges (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948) ex aequo avec Le Pont de la rivière Kwaï (David Lean, 1957)
janvier 2011 : Pas de printemps pour Marnie (Alfred Hitchcock, 1964)
février 2011 : La Rumeur (William Wyler, 1961)
mars 2011 : Blue Velvet (David Lynch, 1986) ex aequo avec A la poursuite d'Octobre Rouge (John McTiernan, 1990). Prix spécial : TRON (Steven Lisberger, 1982)
avril 2011 : La Règle du jeu (Jean Renoir, 1939)
mai 2011 : Le Guépard (Luchino Visconti, 1963)
juin 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick, 2011)
juillet 2011 : Ludwig ou le Crépuscule des dieux (Luchino Visconti, 1972)
août 2011 : L'Armée des Ombres (Jean-Pierre Melville, 1969) ex aequo avec Cure (Kiyoshi Kurosawa, 1997) ex aequo avec L'année dernière à Marienbad (Alain Resnais, 1961)
septembre 2011 : Do the right thing (Spike Lee, 1989)
octobre 2011 : Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1947). Prix spécial pour The Artist (Michel Hazanavicius, 2011) et Melancholia (Lars Von Trier, 2011)
novembre 2011 : Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (Steven Spielberg, 2011)
décembre 2011 : La Fille de Ryan (David Lean, 1970). Prix spécial pour Mission : Impossible, Protocole Fantôme (Brad Bird, 2011)
janvier 2012 : Metropolis, version longue (Fritz Lang, 1927) ex aequo avec Les Parapluies de Cherbourg (Jacques Demy, 1964) ex aequo avec La Chute de l'Empire romain (Anthony Mann, 1964)
février 2012 : Octobre (Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein, 1928)
mars 2012 : La lettre inachevée (Mikhaïl Kalatozov, 1959) ex aequo avec Tootsie (Sydney Pollack, 1982) ex aequo avec Dressé pour tuer (Samuel Fuller, 1982)
avril 2012 : Les Nibelungen (Fritz Lang, 1924)
mai 2012 : Guerre et Paix (Sergueï Bondartchouk, 1967)
juin 2012 : Cinéma Paradiso (Giuseppe Tornatore, 1989) ex aequo avec La Dolce Vita (Federico Fellini, 1960)
juillet 2012 : Soy Cuba (Mikhaïl Kalatozov, 1964) ex aequo avec Kwaïdan (Masaki Kobayashi, 1964). Prix spécial pour Phase IV (Saul Bass, 1974)
août 2012 : L'Enfer blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & G. W. Pabst, 1929) ex aequo avec Pink Floyd The Wall (Alan Parker, 1982) ex aequo avec To be or not to be (Ernst Lubitsch, 1942) ex aequo avec Le Rayon vert (Éric Rohmer, 1986)
septembre 2012 : Hiroshima mon amour (Alain Resnais, 1959)
octobre 2012 : La Belle et la Bête (Jean Cocteau, 1946) ex aequo avec L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot (Serge Bromberg, 2008)
novembre 2012 : Beau-père (Bertrand Blier, 1981)
décembre 2012 : Napoléon (Abel Gance, 1927). Prix spécial pour Drôle de frimousse (Stanley Donen, 1957) et Un Américain à Paris (Vincente Minnelli, 1951)
janvier 2013 : Les enfants d'Hiroshima (Kaneto Shindo, 1952) ex aequo avec Chantons sous la pluie (Stanley Donen & Gene Kelly, 1952), L'Incompris (Luigi Comencini, 1966) et Zero Dark Thirty (Kathryn Bigelow, 2012)
février 2013 : Lincoln (Steven Spielberg, 2012). Prix spécial pour Le voleur de bicyclette (Vittorio De Sica, 1948) et les chorégraphies de Busby Berkeley
mars 2013 : The shop around the corner (Ernst Lubitsch, 1940) ex aequo avec A la Merveille (Terrence Malick, 2012)
avril 2013 : Solitude (Paul Fejos, 1928) ex aequo avec La symphonie nuptiale (Erich von Stroheim, 1928)
mai 2013 : Le conformiste (Bernardo Bertolucci, 1970)
juin 2013 : Le passé (Asghar Farhadi, 2013). Prix spécial pour Le silence de la mer (Jean-Pierre Melville, 1947), Ordet (Carl Theodor Dreyer, 1955) et Une journée particulière (Ettore Scola, 1977)
juillet 2013 : Point limite (Sidney Lumet, 1964) ex aequo avec Que viva Mexico ! (Sergueï Mikhaïlovich Eisenstein, 1931). Prix spécial pour Dura lex (Lev Koulechov, 1926)
août 2013 : Miracle en Alabama (Arthur Penn, 1962) ex aequo avec L'innocent (Luchino Visconti, 1976). Prix spécial pour Une autre femme (Woody Allen, 1988), Un cœur en hiver (Claude Sautet, 1992) et Kramer contre Kramer (Robert Benton, 1979)
septembre 2013 : Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973). Prix spécial pour La source (Ingmar Bergman, 1960)
octobre 2013 : Le chat (Pierre Granier-Deferre, 1971). Prix spécial pour Incendies (Denis Villeneuve, 2010)
novembre 2013 : Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman, 1982) ex aequo avec The immigrant (James Gray, 2013)
décembre 2013 : La peau (Liliana Cavani, 1981). Prix spécial pour Un homme parmi les loups (Carroll Ballard, 1983) et La femme défendue (Philippe Harel, 1997)
janvier 2014 : Le loup de Wall Street (Martin Scorsese, 2013) ex aequo avec Koyaanisqatsi (Godfrey Reggio, 1982)
février 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson, 2014)
mars 2014 : Le dossier 51 (Michel Deville, 1978). Prix spécial pour L'aveu (Costa-Gavras, 1970), Meshes of the afternoon (Maya Deren, 1943), Trois femmes (Robert Altman, 1977) & Pharaon (Jerzy Kawalerowicz, 1966)
avril 2014 : Le convoi de la peur (William Friedkin, 1977)
mai 2014 : Maîtresse (Barbet Schroeder, 1975)
juin 2014 : Amour (Michael Haneke, 2012)
juillet 2014 : Salò ou les 120 journées de Sodome (Pier Paolo Pasolini, 1975) ex aequo avec Stalker (Andreï Tarkovski, 1979). Prix spécial pour La montagne sacrée (Alejandro Jodorowsky, 1973)
août 2014 : L’œuf de l'ange (Mamoru Oshii, 1985)
septembre 2014 : Les moissons du ciel (Terrence Malick, 1978)
octobre 2014 : La maman et la putain (Jean Eustache, 1973)
novembre 2014 : Deux jours, une nuit (Jean-Pierre & Luc Dardenne, 2014) ex aequo avec La couleur de la grenade (Sergueï Paradjanov, 1968)
décembre 2014 : Les enfants loups, Ame et Yuki (Mamoru Hosoda, 2012)
janvier 2015 : Le chagrin et la pitié (Marcel Ophuls, 1969)
février 2015 : Suzanne Simonin, la Religieuse de Diderot (Jacques Rivette, 1966)
mars 2015 : Before midnight (Richard Linklater, 2013). Prix spécial pour The baby of Mâcon (Peter Greenaway, 1993)
avril 2015 : L'avventura (Michelangelo Antonioni, 1960)
mai 2015 : Let's get lost (Bruce Weber, 1988)
juin 2015 : Vice-versa (Pete Docter & Ronnie Del Carmen, 2015)
juillet 2015 : Love (Gaspar Noé, 2015)
août 2015 : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée... (Uli Edel, 1981)
septembre 2015 : Heimat, une chronique allemande (Edgar Reitz, 1984)
octobre 2015 : Avalon (Mamoru Oshii, 2001) ex aequo avec La dernière valse (Martin Scorsese, 1978)
novembre 2015 : -
décembre 2015 : La chambre interdite (Guy Maddin & Evan Johnson, 2015)
janvier 2016 : Danton (Andrzej Wajda, 1983)
février 2016 : Funny games (Michael Haneke, 1997)
mars 2016 : Homeland : Irak année zéro (Abbas Fahdel, 2015) ex aequo avec Évolution (Lucile Hadzihalilovic, 2015)
avril 2016 : Andreï Roublev (Andreï Tarkovski, 1966)
mai 2016 : Gerry (Gus Van Sant, 2002)
juin 2016 : AKIRA (Katsuhiro Ōtomo, 1988)
juillet 2016 : L'insoutenable légèreté de l'être (Philip Kaufman, 1988)
août 2016 : L'empire des sens (Nagisa Ōshima, 1976)
septembre 2016 : Nocturama (Bertrand Bonello, 2016)
octobre 2016 : El sicario, room 164 (Gianfranco Rosi, 2010)
novembre 2016 : La complainte du sentier (Satyajit Ray, 1955), L'invaincu (Satyajit Ray, 1956) & Le monde d'Apu (Satyajit Ray, 1959)
décembre 2016 : La grande ville (Satyajit Ray, 1963)
janvier 2017 : Un homme et une femme (Claude Lelouch, 1966)
février 2017 : La pianiste (Michael Haneke, 2001)
mars 2017 : Happiness (Todd Solondz, 1998)
avril 2017 : Que le spectacle commence (Bob Fosse, 1979)
mai 2017 : Meurtre dans un jardin anglais (Peter Greenaway, 1982)
juin 2017 : Panique à Needle Park (Jerry Schatzberg, 1971)
juillet 2017 : Épouses et concubines (Zhang Yimou, 1991)
août 2017 : Air doll (Hirokazu Kore-eda, 2009)
septembre 2017 : Twin Peaks The Return (David Lynch, 2017). Prix spécial pour Faute d'amour (Andreï Zviaguintsev, 2017) & Trouble every day (Claire Denis, 2001)
octobre 2017 : The Square (Ruben Östlund, 2017) ex aequo avec Charulata (Satyajit Ray, 1964)
novembre 2017 : Prospero's books (Peter Greenaway, 1991)
décembre 2017 : La sentinelle (Arnaud Desplechin, 1992)
janvier 2018 : Le portrait interdit (Charles de Meaux, 2016)
février 2018 : Les cendres du temps Redux (Wong Kar-wai, 1994)
mars 2018 : Mektoub, my love : canto uno (Abdellatif Kechiche, 2017)
avril 2018 : pas de film du mois
mai 2018 : Le joli mai (Chris Marker & Pierre Lhomme, 1963)
juin 2018 : Convoi de femmes (William A. Wellman, 1951)
juillet 2018 : La ballade de Narayama (Shōhei Imamura, 1983)
août 2018 : Le bureau des légendes, saisons 1-3 (Eric Rochant, 2015-2017)
septembre 2018 : Burning (Lee Chang-dong, 2018) ex aequo avec Manille (Lino Brocka, 1975)
octobre 2018 : L'intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954)
novembre 2018 : Le sorgho rouge (Zhang Yimou, 1987)
décembre 2018 : L'obsédé (William Wyler, 1965)
janvier 2019 : An elephant sitting still (Hu Bo, 2018)
février 2019 : The pillow book (Peter Greenaway, 1996) ex aequo avec Un grand voyage vers la nuit (Bi Gan, 2018)
mars 2019 : Threads (Mick Jackson, 1984)
avril 2019 : Tous les matins du monde (Alain Corneau, 1991)
mai 2019 : Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures (Apichatpong Weerasethakul, 2010)
juin 2019 : Un amour de Swann (Volker Schlöndorff, 1984) ex aequo avec Sexe, mensonges et vidéo (Steven Soderbergh, 1989)
juillet 2019 : So long, my son (Wang Xiaoshuai, 2019)
Dernière édition par Demi-Lune le 31 août 19, 18:50, édité 23 fois.

Avatar de l’utilisateur
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Messages : 6429
Inscription : 18 mars 14, 08:41

Re: Votre film du mois d'Aout 2019

Messagepar Alexandre Angel » 1 août 19, 12:35

Image



VISIONS
Le Virginien (Saison 4, 1965-66, de la série créée par Charles Marquis Warren) xx+
Monsieur / Sir (Rohena Gera, 2018) xx+ en plein air
Le Bruit des Glaçons (Bertrand Blier, 2010) xxx
Once upon a time...in Hollywood (Quentin Tarantino, 2019) xxxx S
Triple Frontier (J.C. Chandor, 2019) xx- Netflix
Guy (Alex Lutz, 2018) xxx+
Perdrix (Erwan Le Duc, 2019) xx+S
REVISIONS
La Folle Ingénue / Cluny Brown (Ernst Lubitsch, 1946) xxxxx
L'Impératrice Yang Kwei Fei / Yokihi (Kenji Mizoguchi, 1955) xxx+ S
Boulevard de la mort / Deathproof (Quentin Tarantino, 2007) xxx+
Silence (Martin Scorsese, 2016) xxx +
Les Musiciens de Gion / Gion Bayashi (Kenji Mizoguchi, 1953) xxxx+ S
Les Amants crucifiés / Chikatsu Monogatari (Kenji Mizoguchi, 1954) xxxxx S
Jackie Brown (Quentin Tarantino, 1998) xxxx
Montparnasse 19 (Jacques Becker, 1958) xxx
La Grande Frousse puis La Cité de l'indicible peur (Jean-Pierre Mocky, 1964) xx+
Le Shérif est en prison / Blazzing Saddles (Mel Brooks, 1974) x+
Furie / The Fury (Brian De Palma, 1978) x
Passeur d'hommes / The Passage (Jack Lee Thompson, 1979) 0+ (sic)
Cinq pièces faciles / Five easy pieces (Bob Rafelson, 1971) xxx -
Films du mois précédents:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Juin 2017 : Phantom of the Paradise (Brian De Palma - 1974) xxx
Juillet 2017 : Le Violent / In a lonely place (Nicholas Ray - 1950) xxxx
Août 2017: Belle de Jour (Luis Buñuel- 1967) xxxxx
Septembre 2017: Nuages épars/Midaregumo (Mikio Naruse, 1967) xxxx
Octobre 2017 : Notre Pain Quotidien / Our Daily Bread (King Vidor, 1934) xxxx+
Novembre 2017 : Les Lumières de la Ville / City Lights (Charles Chaplin, 1931) xxxxx S
ex aequo avec Les Nus et les Morts / The Naked and the Dead (Raoul Walsh, 1957)xxxx+ S
Décembre 2017 : La Ronde (Max Ophuls, 1950) xxxx+S
Janvier 2018 : La Vie privée d'un sénateur / The Seduction of Joe Tynan (Jerry Schatzberg, 1979) xxx
Février 2018 : La Forme de l'Eau / The Shape of Water (Guillermo Del Toro, 2017) xxx+S
Mars 2018 : A VENIR
Avril 2018 : Twin Peaks : The Return (David Lynch, 2017) xxxxx
Mai 2018 : La Vérité sur Bébé Donge (Henri Decoin, 1952) xxxx
Septembre 2018 : Burning /Buh Ning (Lee Chang-dong, 2018) xxxxx S
Octobre 2018 : Cris et Chuchotements / Viskningar och rop (Ingmar Bergman, 1972) xxxx
Novembre 2018: Voyage au bout de l'enfer / The Deer Hunter (Michael Cimino, 1978) xxxxx S
Décembre 2018: Les Aventures du Capitaine Wyatt/Distant Drums (Raoul Walsh, 1951) xxxx+
Janvier 2019: La Rivière Rouge
Février 2019 : Husbands (John Cassavetes, 1970) xxxxx
Mars 2019 : Aquarius
Avril 2019 : The Knick
Mai 2019 : La Vallée de la Peur / Pursued (Raoul Walsh, 1947) xxxxx
Juin 2019 : Exodus
Juillet 2019 : Phantom Thread






Barème:
0 nul
x visible
xx pas mal
xxx bien
xxxx très bien voire excellent
xxxxx chef d'œuvre
S en salle
+/- variables d'ajustement
Dernière édition par Alexandre Angel le 31 août 19, 11:14, édité 23 fois.

Avatar de l’utilisateur
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Messages : 8710
Inscription : 13 avr. 03, 20:28
Localisation : A la recherche de Zoltar

Re: Votre film du mois d'Aout 2019

Messagepar Joshua Baskin » 1 août 19, 12:51

Août 2019

Films découverts
L'amour est une fête (Cédric Anger) : 3/10
Un 22 juillet (Paul Greengrass) : 6/10
Tag (Jeff Tomsic) : 6,5/10
Il divo (Paolo Sorrentino) : 6,5/10
Le juge (Philippe Lefebvre) : 6/10
L'homme en plus (Paolo Sorrentino) : 6/10
Fleur de cactus (Gene Saks) : 6,5/10
L'ami de la famille (Paolo Sorrentino) : 3/10
Le complexe de l'amour (Paolo Sorrentino) : 3/10
The toxic avenger ( Lloyd Kaufman & Michael Herz) : 7,5/10
This must be the place (Paolo Sorrentino) : 4/10
The legacy (Richard Marquand) : 7,5/10
Charlie Bubbles (Albert Finney) : 4,5/10
Substitute (Vikash Dhorasoo & Fred Poulet) : 5/10
The Toxic Avenger, Part II ( Lloyd Kaufman & Michael Herz) : 6/10
Moi, Tonya (Craig Gillespie) 6/10
Mon ket (François Damiens) : 4/10
Roulez jeunesse (Julien Guetta) : 6/10
Summer camp (Alberto Marini) : 5/10
Rampage (Brad Peyton) : 2/10
Jerry Seinfeld : comedian (Christian Charles) : 6,5/10
Comme des garçons (Julien Hallard) : 5,5/10
Dragged across concrete (S. Craig Zahler) : 7/10


Films revus


Séries découvertes
Room 104, Saison 1 : 3/10
Room 104, Saison 2 : abandonnée
Mike, Saison 1 : 7/10
Arli$$, Saison 1 : 6,5/10
Paris Berlin : destins croisés, Saison unique : 8/10
Arli$$, Saison 2 : en cours
Dernière édition par Joshua Baskin le 30 août 19, 14:21, édité 16 fois.

Avatar de l’utilisateur
joe-ernst
Décorateur
Messages : 3694
Inscription : 20 mars 06, 15:11
Localisation :

Re: Votre film du mois d'Aout 2019

Messagepar joe-ernst » 1 août 19, 13:15

AOUT 2019


Film du mois :

AUCUN


Films découverts :

Mario, de Marcel Gisler : 6/10
Once Upon a Time... in Hollywood, de Quentin Tarantino : 7,5/10
Opium, d'Arielle Dombasle : 6,5/10
Roubaix, une lumière, d'Arnaud Desplechin : 3/10




Films revus ou redécouverts :





Film du mois, le récapitulatif :

Spoiler (cliquez pour afficher)
West Side Story, de Robert Wise et Jerome Robbins (janvier 2008)
La harpe de Birmanie, de Kon Ichikawa (février 2008)
Iphigénie, de Michael Cacoyannis (mars 2008)
Douce, de Claude Autant-Lara (avril 2008)
Rocco et ses frères, de Luchino Visconti (mai 2008)
La fille de l'amiral, de Roy Rowland (juin 2008)
Bellissima, de Luchino Visconti (juillet 2008)
Sciuscià, de Vittorio De Sica (août 2008)
Scarface, de Howard Hawks (septembre 2008)
La fureur de vivre, de Nicholas Ray (octobre 2008)
Un goût de miel, de Tony Richardson et Le narcisse noir, de Michael Powell et Emeric Pressburger (novembre 2008, ex-aequo)
Lettre d'une inconnue, de Max Ophuls (décembre 2008)
Colonel Blimp, de Michael Powell et Emeric Pressburger (janvier 2009)
Milk, de Gus Van Sant et Séraphine, de Martin Provost (février 2009, ex-aequo)
L'homme des vallées perdues, de George Stevens (mars 2009)
Justice est faite, d'André Cayatte (avril 2009)
Pour toi j'ai tué, de Robert Siodmak (mai 2009)
Les contes de la lune vague après la pluie, de Kenji Mizoguchi (juin 2009)
L'aurore, de Friedrich Wilhelm Murnau (juillet 2009)
Winchester 73, d'Anthony Mann (août 2009)
Le plus sauvage d'entre tous, de Martin Ritt (septembre 2009)
Le ruban blanc, de Michael Haneke (octobre 2009)
La captive aux yeux clairs, de Howard Hawks (novembre 2009)
Peau d'âne, de Jacques Demy (décembre 2009)
Pépé le Moko, de Julien Duvivier (janvier 2010)
Miss Oyu, de Kenji Mizoguchi (février 2010)
Nos meilleures années, de Marco Tullio Giordana (mars 2010)
Ces messieurs dames, de Pietro Germi (avril 2010)
Sueurs froides, d'Alfred Hitchcock (mai 2010)
AUCUN (juin 2010)
Chevaux de bois, de Rupert Julian et Erich von Stroheim (juillet 2010)
Le diable boiteux, de Sacha Guitry (août 2010)
AUCUN (septembre 2010)
Love, de Ken Russell (octobre 2010)
Topsy-Turvy, de Mike Leigh (novembre 2010)
Le marquis de Saint-Evremond, de Jack Conway (décembre 2010)
Incendies, de Denis Villeneuve (janvier 2011)
Une étoile est née, de George Cukor (février 2011)
Une si jolie petite plage, d'Yves Allégret (mars 2011)
Rabbit Hole, de John Cameron Mitchell (avril 2011)
Shakespeare Wallah, de James Ivory (mai 2011)
Le guépard, de Luchino Visconti (juin 2011)
The Beloved Rogue, d'Alan Crosland (juillet 2011)
America, America, d'Elia Kazan (août 2011)
Et maintenant, on va où ?, de Nadine Labaki (septembre 2011)
AUCUN (octobre 2011)
AUCUN (novembre 2011)
Le goût du saké, de Yasujirô Ozu (décembre 2011)
Le mécano de la General, de Buster Keaton (janvier 2012)
AUCUN (février 2012)
AUCUN (mars 2012)
AUCUN (avril 2012)
AUCUN (mai 2012)
Her Night of Romance, de Sidney Franklin (juin 2012)
AUCUN (juillet 2012)
AUCUN (août 2012)
Nouveau souffle, de Karl Markovics (septembre 2012)
Un singe en hiver, d'Henri Verneuil (octobre 2012)
Week-end, d'Andrew Haigh (novembre 2012)
Brighton Rock, de John Boulting (décembre 2012)
Yossi, d'Eytan Fox (janvier 2013)
Blancanieves, de Pablo Berger (février 2013)
AUCUN (mars 2013)
AUCUN (avril 2013)
Mulholland Drive, de David Lynch (mai 2013)
La grande bellezza, de Paolo Sorrentino (juin 2013)
L'inconnu du lac, d'Alain Guiraudie (juillet 2013)
AUCUN (août 2013)
AUCUN (septembre 2013)
La solitude du coureur de fond, de Tony Richardson (octobre 2013)
AUCUN (novembre 2013)
AUCUN (décembre 2013)
Pot-Bouille, de Julien Duvivier (janvier 2014)
AUCUN (février 2014)
AUCUN (mars 2014)
AUCUN (avril 2014)
L'armée du salut, d'Abdellah Taïa (mai 2014)
AUCUN (juin 2014)
RIEN (juillet 2014)
AUCUN (août 2014)
Pride, de Matthew Warchus (septembre 2014)
AUCUN (octobre 2014)
Der Kreis, de Stefan Haupt (novembre 2014)
AUCUN (décembre 2014)
AUCUN (janvier 2015)
Le passé se venge, de Robert Florey (février 2015)
AUCUN (mars 2015)
Le bal de la famille Anjo, de Kozaburo Yoshimura (avril 2015)
L'assassin sans visage, de Richard Fleischer (mai 2015)
AUCUN (juin 2015)
AUCUN (juillet 2015)
Les désarrois de l'élève Törless, de Volker Schlöndorff (août 2015)
The Outcast / The Broken Comandments (Hakai), de Kon Ichikawa (septembre 2015)
AUCUN (octobre 2015)
AUCUN (novembre 2015)
Raphaël ou le débauché, de Michel Deville (décembre 2015)
La lectrice, de Michel Deville (janvier 2016)
AUCUN (février 2016)
AUCUN (mars 2016)
AUCUN (avril 2016)
Julieta, de Pedro Almodovar (mai 2016)
AUCUN (juin 2016)
AUCUN (juillet 2016)
La chambre ardente, de Julien Duvivier (août 2016)
AUCUN (septembre 2016)
AUCUN (octobre 2016)
AUCUN (novembre 2016)
Morning for the Osone Family, de Keisuke Kinoshita (décembre 2016)
La La Land, de Damien Chazelle (janvier 2017)
AUCUN (février 2017)
Mapplethorpe: Look at the Pictures, de Fenton Bailey et Randy Barbato (mars 2017)
AUCUN (avril 2017)
AUCUN (mai 2017)
AUCUN (juin 2017)
AUCUN (juillet 2017)
AUCUN (août 2017)
Barbara, de Mathieu Amalric (septembre 2017)
The Square, de Ruben Oestlund (octobre 2017)
Ex Libris: The New York Public Library, de Frederick Wiseman (novembre 2017)
AUCUN (décembre 2017)
AUCUN (janvier 2018)
Call Me by Your Name, de Luca Guadagnino (février 2018)
Hostiles, de Scott Cooper (mars 2018)
AUCUN (avril 2018)
Plaire, aimer et courir vite, de Christophe Honoré (mai 2018)
AUCUN (juin 2018)
AUCUN (juillet 2018)
AUCUN (août 2018)
AUCUN (septembre 2018)
AUCUN (octobre 2018)
AUCUN (novembre 2018)
Mary Poppins Returns, de Ron Marshall (décembre 2018)
AUCUN (janvier 2019)
AUCUN (février 2019)
AUCUN (mars 2019)
AUCUN (avril 2019)
Dolor y gloria, de Pedro Almodovar (mai 2019)
AUCUN (juin 2019)
AUCUN (juillet 2019)
Dernière édition par joe-ernst le 2 sept. 19, 11:16, édité 4 fois.
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie

Avatar de l’utilisateur
Thaddeus
Ewok on the wild side
Messages : 5204
Inscription : 16 févr. 07, 22:49
Localisation : 1612 Havenhurst

Re: Votre film du mois d'Aout 2019

Messagepar Thaddeus » 1 août 19, 13:25

Août 2019


Image



Les ailes (William A. Wellman, 1927)
Lauréat du tout premier Oscar, le film fait en quelque sorte la démonstration parfaite qu’un réalisateur ne filme jamais mieux que ce qu’il connaît. Pilote de guerre décoré et ancien cascadeur aérien, Wellman a su en effet exploiter son expérience dans l’escadrille Lafayette pour donner vie à des personnages de jeunes gens embarqués la fleur au fusil pour une guerre qu’ils ne connaissent pas et dont ils n’ont pas saisi la gravité au départ. Volontiers héroïque, individualisée, mélodramatique, mue par une ferveur naïve et profondément juvénile qui se grippe à mesure que le récit devient signifiant (l’exploit final se confond complètement avec la tragédie), l’œuvre vaut avant tout pour ses spectaculaires figures de combats dans l’espace, issues d’un engagement physique quasi impensable aujourd’hui. 4/6

La peur (Roberto Rossellini, 1954)
Un metteur en scène-expérimentateur élabore un protocole d’observation fonctionnant à partir de stimuli très précis et devant aboutir à l’aveu de sa femme infidèle. La métaphore est claire : on est invité à être témoin de la mise à nu de la part maudite fondant la relation du cinéaste avec son épouse-actrice. Nordique, sombre, perdu dans les brumes, loin de la lumière de Stromboli ou de Voyage en Italie, le film n’a rien de néoréaliste ni de lyrique. Par cette façon de semer les indices sans se faire voir, cette course contre le temps qui se métamorphose en spirale d’angoisse, cette duplicité constante du couple, il semble traduire l’obstination avec laquelle Rossellini tente de se mesurer à Hitchcock, comme s’il était jaloux de ceux que le maître avait réalisés quelques années auparavant avec Ingrid Bergman. 4/6

Le coup de l’escalier (Robert Wise, 1959)
Deux ans avant l’explosion chromatique de West Side Story, Wise plongeait dans les entrailles de New York, captait l’atmosphère de lieux banals et insolites à la fois : un coin de Central Park, un bar de quartier, un terrain vague. Définis par des caractères tracés au couteau et par un contexte social, moral et politique très précis, les personnages y parlent de la guerre atomique, de Cap Canaveral, des Spoutniks. Pauvres gars écrasés par des tabous extérieurs et leurs propres inhibitions, dont le plan bute sur une aberration absurde : le racisme. La nervosité du style, le halètement des actions, la technique hachée où les pauses prennent figures de ponctuation contribuent à la réussite exemplaire de ce polar sec, haletant, cerné par la fatalité, qui n’a pas vraiment à rougir de The Asphalt Jungle ou de L’Ultime Razzia. 5/6

Clockers (Spike Lee, 1995)
Comme toujours chez Lee, la rue est à la fois le monde, son théâtre sa justification : les conflits les plus intimes y sont exposés aux yeux de tous, abolissant la barrière fictive entre privé et public. Précipités dans cet univers rassemblant en mosaïque le bien et le mal, la réussite sociale et la déchéance, l’argent propre et l’argent sale, les vieux et les jeunes, les Noirs et les Blancs, les individus se dépouillent de leur singularité pour devenir les rouages d’un mécanisme collectif implacable. Et l’auteur de livrer une analyse en bonne et due forme de certains points de tension endémique, d’associer avec sûreté un style éclaté à une écriture ferme tout en respectant les codes du genre criminel, de troubler la perception des personnages par des révélations inattendues qui ne brisent jamais la cohérence de l’histoire. 4/6

Oliver ! (Oliver Reed, 1968)
Dans les années soixante, adapter en luxueuses comédies musicales des classiques littéraires ou de grands succès de la scène pouvait quasiment garantir une moisson d’Oscars. Le film de Reed a bien confirmé, après West Side Story ou My Fair Lady, à quel point ce calcul était payant. Il s’apparente à une tentative de synthèse du cinéma britannique contemporain en un spectacle bigarré chantant et dansant, destiné à tous les publics. Les taudis savamment agencés des bas-fonds londoniens et les quartiers résidentiels tout baignés de soleil y abritent une faune caracolante aux débordements chorégraphiquement appliqués. Quant à la trame mélodramatique de Dickens, elle vient soutenir avec efficacité cette entreprise au pittoresque habilement dosé, exécutée selon les règles de la bienséance artistique. 4/6

Everybody wants some !! (Richard Linklater, 2016)
Vingt-trois ans après sa fresque sur la biture lycéenne, devenue culte auprès de hordes d’Américains prépubères, Linklater offre sans prendre grand risque, presque les mains dans les poches, une nouvelle tranche nostalgique de campus movie, où il semble vouloir se faire l’ethnologue rétrospectif de sa propre jeunesse. Sans tout à fait résister à la tentation de la reconstitution vintage, il s’appuie sur une troupe d’inconnus charismatiques pour attraper un air du temps idéalisé au travers d’expériences saisies à vif – sarcasmes, drague et fêtes orgiaques. Et cette chronique enlevée de l’amitié masculine d’explorer le rapport de l’individu au groupe, les mécaniques d’intégration, les principes parfois aliénants d’adhésion au collectif, et de célébrer avec charme et légèreté une insouciance en voie de disparition. 4/6

Quelle heure est-il (Ettore Scola, 1989)
Un père, un fils. Pour une journée de permission, le premier retrouve le second qui effectue son service militaire dans une petite ville côtière. Ils parlent, se révèlent ou se cachent, sur le port, au cinéma, dans un restaurant ou un bar. Ils s’aiment, de tout évidence, mais se sont peut-être ratés car ils n’avancent pas au même rythme. Et Scola de composer une partition sensible, une trêve mélancolique et sereine, pleine de notations chaleureuses et de sous-entendus blessés, d’attendrissements et d’affrontements, de drôlerie et d’amertume. Son alchimie tient aux rues désertes et mouillées, aux sourires de l’un, aux dérobades affectueuses de l’autre, à la chaîne des malentendus, aux paroles surabondantes qui disent ou qui cachent des vérités. Massimo Troisi est un exemple de finesse, Mastroianni royal. 5/6

La ragazza (Luigi Comencini, 1964)
Avec beaucoup de finesse, le cinéaste analyse les renoncements successifs, les fluctuations tactiques, les compromis et les dialectiques habiles qui ont abouti au découragement et à la démobilisation de la classe ouvrière. Il bâtit des personnages parfaitement situés dans leur temps, enlisés dans des trahisons qui les dépassent, victimes de la totalité du don qu’ils ont fait à la cause épousée. Le plus émouvant est bien sûr incarné par CC, innocente, charmeuse, pathétique, coquette, grave, sereine ou triste, femme en litige entre l’homme du miracle économique confortable et celui du soulèvement armé. Si la Révolution a sa beauté sauvage, sa sensuelle plénitude, si le baiser du triomphe a le goût de ses lèvres, si la mort pour la cause a l’anéantissement de ses étreintes, tout espoir n’est pas encore perdu. 5/6

Darling (John Schlesinger, 1965)
Cette cover-girl délurée et arriviste est une sorte de Bovary de l’âge pop, identifiant chacun de ses désirs à un droit qu’elle remporte de haute lutte sur la société. Comme Billy le menteur, elle tend vers la réalisation d’un rêve mais, une fois réalisé, celui-ci forgera sa prison irréelle et implacable. Devenue princesse italienne, elle sera l’incarnation désenchantée d’autres jeunes filles éprises d’évasion et de songes faciles. Le brio inventif, l’impertinence acerbe et l’ironie satirique de Schlesinger dépeignent ici une certaine perdition de la dolce vita cosmopolite du swinging London, qui vise à une contradiction arbitraire de toutes les formes d’équilibre pouvant rappeler de près ou de loin un ordre détesté. Le style y est aussi séduisant que le fond est amer, et l’étincelante Julie Christie y trouve un rôle en or. 5/6

Funny girl (William Wyler, 1968)
Comment Fanny Brice, un petite Juive d’un quartier populeux de Brooklyn, devient malgré son physique ingrat vedette du prestigieux Ziegfeld Follies, à Broadway. Comment, ayant conquis richesse et célébrité, elle découvre que l’amour et le bonheur sont plus difficiles à concilier. Argument archi-rebattu qu’un Cukor, parmi d’autres, avait su transcender avec Une Étoile est née. Wyler le traite sans aucun engagement, se contentant d’y apporter un professionnalisme vaguement lénifiant, voire platement conventionnel dans les parties sentimentales. Nulle faute de goût n’est à déplorer dans ce (long) exercice de confort glacé, dans ce luxe décoratif de musical tissant du cliché au kilomètre. L’ensemble est correct, appliqué, parfois somptueux, mais si dénué de saveur qu’il s’oublie dès la tombée de rideau. 3/6

Roubaix, une lumière (Arnaud Desplechin, 2019)
Il aurait été saugrenu d’attendre de la première incursion du réalisateur dans le polar autre chose qu’une proposition personnelle. C’est comme une enquête de Simenon revue par Dostoïevski, dont le héros serait moins un policier qu’un accoucheur de vérité, un confesseur de la parole libératrice, un ange de douceur et de patience – vertus ne parasitant à aucun moment l’acuité qui caractérise le récit. Sans donner congé au biographique et au romanesque, les deux forces ayant toujours nourri son œuvre, le cinéaste scrute ces profondeurs de la condition humaine que reflètent la misère et la détresse sociales. Sa méthode relève ainsi d’un art de comprendre, de regarder le monde bien en face, avec une empathie profonde que relaient les prestations très émouvantes de son impressionnant trio d’acteurs. 5/6

Une fille facile (Rebecca Zlotowski, 2019)
Si l’habit ne fait pas le moine, la bimbo ne fait pas forcément la godiche écervelée. Telle est la thèse explorée par cette chronique estivale, ensoleillée, sans jugement et vaguement perverse, d’un indolent spleen et d’une consommation désinvolte. Assumant l’héritage du conte moraliste (celui de Rohmer bien sûr, mais aussi de la Sagan de Bonjour Tristesse), Zlotowski traite de la drague et du sexe comme arme de conquête sociale, de la marchandisation des personnes, de la violence feutrée des rapports de classes, de la liberté – ce concept à définition variable dont elle inverse les stéréotypes. Elle se place du côté de l’expérience, valorise sa fonction d’enseignement, mais n’échappe pas à une certaine raideur discursive que Zahia Dehar (poupée en plastique, actrice limitée) ne conjure pas tout à fait. 4/6


Et aussi :

The wicker man (Robin Hardy, 1973) - 4/6
Perdrix (Erwan Le Duc, 2019) - 4/6
La femme du boulanger (Marcel Pagnol, 1938) - 4/6
Repo man (Alex Cox, 1984) - 4/6
Scorpio rising (Kenneth Anger, 1963) - 5/6 (CM)


Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Juillet 2019 - La sorcellerie à travers les âges (Benjamin Christensen, 1922)
Juin 2019Parasite (Bong Joon-ho, 2019)
Mai 2019 - Mandingo (Richard Fleischer, 1975)
Avril 2019 - Les oiseaux de passage (Cristina Gallego & Ciro Guerra, 2018)
Mars 2019 - Le convoi (Sam Peckinpah, 1978)
Février 2019Les noces rouges (Claude Chabrol, 1973)
Janvier 2019Un jour dans la vie de Billy Lynn (Ang Lee, 2016)
Décembre 2018Une affaire de famille (Hirokazu Kore-eda, 2018)
Novembre 2018High life (Claire Denis, 2018)
Octobre 2018Nos batailles (Guillaume Senez, 2018)
Septembre 2018Les frères Sisters (Jacques Audiard, 2018)
Août 2018Silent voice (Naoko Yamada, 2016)
Juillet 2018 - L'homme qui voulait savoir (George Sluizer, 1988)
Juin 2018Sans un bruit (John Krasinski, 2018)
Mai 2018Riches et célèbres (George Cukor, 1981)
Avril 2018Séduite et abandonnée (Pietro Germi, 1964)
Mars 2018Mektoub my love : canto uno (Abdellatif Kechiche, 2017)
Février 2018Phantom thread (Paul Thomas Anderson, 2017)
Janvier 2018Pentagon papers (Steven Spielberg, 2017)
Décembre 2017Lettre de Sibérie (Chris Marker, 1958)
Novembre 2017L’argent de la vieille (Luigi Comencini, 1972)
Octobre 2017Une vie difficile (Dino Risi, 1961)
Septembre 2017Casanova, un adolescent à Venise (Luigi Comencini, 1969)
Août 2017La bonne année (Claude Lelouch, 1973)
Juillet 2017 - La fille à la valise (Valerio Zurlini, 1961)
Juin 2017Désirs humains (Fritz Lang, 1954)
Mai 2017Les cloches de Sainte-Marie (Leo McCarey, 1945)
Avril 2017Maria’s lovers (Andreï Kontchalovski, 1984)
Mars 2017À la recherche de Mr Goodbar (Richard Brooks, 1977)
Février 2017Raphaël ou le débauché (Michel Deville, 1971)
Janvier 2017La la land (Damien Chazelle, 2016)
Décembre 2016Alice (Jan Švankmajer, 1987)
Novembre 2016 - Dernières nouvelles du cosmos (Julie Bertuccelli, 2016)
Octobre 2016 - Showgirls (Paul Verhoeven, 1995)
Septembre 2016 - Aquarius (Kleber Mendonça Filho, 2016)
Août 2016 - Le flambeur (Karel Reisz, 1974)
Juillet 2016 - A touch of zen (King Hu, 1971)
Juin 2016 - The witch (Robert Eggers, 2015)
Mai 2016 - Elle (Paul Verhoeven, 2016)
Avril 2016 - La pyramide humaine (Jean Rouch, 1961)
Mars 2016 - The assassin (Hou Hsiao-hsien, 2015)
Février 2016Le démon des femmes (Robert Aldrich, 1968)
Janvier 2016La Commune (Paris 1871) (Peter Watkins, 2000)
Décembre 2015Mia madre (Nanni Moretti, 2015)
Novembre 2015Avril ou le monde truqué (Franck Ekinci & Christian Desmares, 2015)
Octobre 2015Voyage à deux (Stanley Donen, 1967)
Septembre 2015Une histoire simple (Claude Sautet, 1978)
Août 2015La Marseillaise (Jean Renoir, 1938)
Juillet 2015Lumière silencieuse (Carlos Reygadas, 2007)
Juin 2015Vice-versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen, 2015) Top 100
Mai 2015Deep end (Jerzy Skolimowski, 1970)
Avril 2015Blue collar (Paul Schrader, 1978)
Mars 2015Pandora (Albert Lewin, 1951)
Février 2015La femme modèle (Vincente Minnelli, 1957)
Janvier 2015Aventures en Birmanie (Raoul Walsh, 1945)
Décembre 2014Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri, 1970)
Novembre 2014Lifeboat (Alfred Hitchcock, 1944)
Octobre 2014Zardoz (Sean Connery, 1974)
Septembre 2014Un, deux, trois (Billy Wilder, 1961)
Août 2014Le prix d’un homme (Lindsay Anderson, 1963)
Juillet 2014Le soleil brille pour tout le monde (John Ford, 1953)
Juin 2014Bird people (Pascale Ferran, 2014)
Mai 2014Léon Morin, prêtre (Jean-Pierre Melville, 1961) Top 100
Avril 2014L’homme d’Aran (Robert Flaherty, 1934)
Mars 2014Terre en transe (Glauber Rocha, 1967)
Février 2014Minnie et Moskowitz (John Cassavetes, 1971)
Janvier 201412 years a slave (Steve McQueen, 2013)
Décembre 2013La jalousie (Philippe Garrel, 2013)
Novembre 2013Elle et lui (Leo McCarey, 1957)
Octobre 2013L’arbre aux sabots (Ermanno Olmi, 1978)
Septembre 2013Blue Jasmine (Woody Allen, 2013)
Août 2013La randonnée (Nicolas Roeg, 1971)
Juillet 2013Le monde d’Apu (Satyajit Ray, 1959)
Juin 2013Choses secrètes (Jean-Claude Brisseau, 2002)
Mai 2013Mud (Jeff Nichols, 2012)
Avril 2013Les espions (Fritz Lang, 1928)
Mars 2013Chronique d’un été (Jean Rouch & Edgar Morin, 1961)
Février 2013 – Le salon de musique (Satyajit Ray, 1958)
Janvier 2013L’heure suprême (Frank Borzage, 1927) Top 100
Décembre 2012 – Tabou (Miguel Gomes, 2012)
Novembre 2012 – Mark Dixon, détective (Otto Preminger, 1950)
Octobre 2012 – Point limite (Sidney Lumet, 1964)
Septembre 2012 – Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973)
Août 2012 – Barberousse (Akira Kurosawa, 1965) Top 100
Juillet 2012 – Que le spectacle commence ! (Bob Fosse, 1979)
Juin 2012 – Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir, 1975)
Mai 2012 – Moonrise kingdom (Wes Anderson, 2012)
Avril 2012 – Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks, 1939) Top 100
Mars 2012 – L'intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954)
Février 2012 – L'ombre d'un doute (Alfred Hitchcock, 1943)
Janvier 2012 – Brève rencontre (David Lean, 1945)
Décembre 2011 – Je t'aime, je t'aime (Alain Resnais, 1968)
Novembre 2011 – L'homme à la caméra (Dziga Vertov, 1929) Top 100 & L'incompris (Luigi Comencini, 1967) Top 100
Octobre 2011 – Georgia (Arthur Penn, 1981)
Septembre 2011 – Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu, 1953)
Août 2011 – Super 8 (J.J. Abrams, 2011)
Juillet 2011 – L'ami de mon amie (Éric Rohmer, 1987)
Dernière édition par Thaddeus le 1 sept. 19, 11:59, édité 6 fois.

Avatar de l’utilisateur
AntonChigurh
Assistant opérateur
Messages : 2341
Inscription : 30 sept. 17, 11:58

Re: Votre film du mois d'Aout 2019

Messagepar AntonChigurh » 1 août 19, 14:19

Film du mois :
La ligne rouge-Terrence Malick
Image

Films découverts :
Fort Apache-John Ford : 7/10
Protégé-Tung-Shing Yee : 6,5/10
The Lost City of Z-James Gray : 7,5/10
Pierrot le fou-Jean-Luc Godard : 7/10
La vie d'Adèle-Abdellatif Kechiche : 7,5/10
Hôtel des Amériques-André Téchiné : 6,5/10
Cléo de 5 à 7-Agnès Varda : 7/10
Mission Impossible : Rogue Nation-Christopher McQuarrie : 6,5/10
La ligne rouge-Terrence Malick : 9/10
La baie des anges-Jacques Demy : 6/10
Lo voglio morto (Clayton l'implacable)-Paolo Bianchini : 4/10
Interstellar-Christopher Nolan : 7,5/10
Été 93-Carla Simón : 6,5/10
L'enfer du dimanche-Oliver Stone : 7,5/10
La grande illusion-Jean Renoir : 8/10
Buffet froid-Bertrand Blier : 6,5/10
Last Man Standing-Walter Hill : 6,5/10
Le Bonheur-Agnès Varda : 7,5/10
Last Days of Summer-Jason Reitman : 5/10
The Homesman-Tommy Lee Jones : 5,5/10
Kingpin-Farrelly brothers : 6/10
Arlington Road-Mark Pellington : 6/10
Prospect-Christopher Caldwell, Zeek Earl : 6/10
The Guilty-Gustav Möller : 7/10
Week-end à Zuydcoote-Henri Verneuil : 7/10
Le Jardin du diable-Henry Hathaway : 7/10
Nocturnal Animals-Tom Ford : 6/10
Série noire- Alain Corneau : 7,5/10
First Man-Damien Chazelle : 6,5/10
Un jour dans la vie de Billy Lynn-Ang Lee : 6,5/10
Drug War-Johnnie To : 7/10
Hurricane Carter-Norman Jewison : 5/10
Attache-moi !-Pedro Almodóvar : 7,5/10
Kill the Messenger (Secret d'état)-Michael Cuesta : 6,5/10
Aniara-Pella Kagerman, Hugo Lilja : 5/10
Parle avec elle-Pedro Almodóvar : 8/10
Steve Jobs-Danny Boyle : 5/10
Tout sur ma mère-Pedro Almodóvar : 7,5/10
Plein soleil-René Clément : 7,5/10
La mauvaise éducation-Pedro Almodóvar : 5/10
Mommy-Xavier Dolan : 7,5/10
Driver-Walter Hill : 6,5/10
Volver-Pedro Almodóvar : 7/10
La loi du désir-Pedro Almodóvar : 5/10
It's Kind of a Funny Story (Une drôle d'histoire)-Anna Boden, Ryan Fleck : 6,5/10
Joy Ride (Une virée en enfer)-John Dahl : 6,5/10
Mr. Klein-Joseph Losey : 6,5/10
En chair et en os-Pedro Almodóvar : 7/10
3h10 pour Yuma-James Mangold : 4/10
Étreintes brisées-Pedro Almodóvar : 7,5/10
Lonely Are the Brave (Seuls sont les indomptés)-David Miller : 8/10
La fleur de mon secret-Pedro Almodóvar : 5/10
The Tale-Jennifer Fox : 6,5/10
Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ?-Pedro Almodóvar : 5/10
Contes de juillet-Guillaume Brac : 7/10
Looking for Eric-Ken Loach : 6/10
The Bourne Ultimatum (La vengeance dans la peau)-Paul Greengrass : 7/10

Films redécouverts :
La isla mínima-Alberto Rodríguez : 6/10
Il était une fois... la révolution-Sergio Leone : 8/10
Shutter Island-Martin Scorsese : 7/10
Master and commander : De l'autre côté du monde-Peter Weir : 8/10
Seul au monde-Robert Zemeckis : 7/10
Whiplash-Damien Chazelle : 8/10
Inherent Vice-Paul Thomas Anderson : 6,5/10
Le petit lieutenant-Xavier Beauvois : 7/10
Ce sentiment de l'été-Mikhaël Hers : 8/10
The Bourne Identity (La mémoire dans la peau)-Doug Liman : 6,5/10
The Bourne Supremacy (La mort dans la peau)-Paul Greengrass : 7/10
La piel que habito-Pedro Almodóvar : 7/10
De guerre lasse-Olivier Panchot : 5,5/10

Documentaires et séries documentaires découvert(e)s :
Last Chance U (Netflix) : Saison 3 épisode 1
Le Grand Bal-Laetitia Carton : 6,5/10

Séries en cours :
Entourage : Saison 5 épisode 1
Last Chance U : Saison 3 épisode 4
Mindhunter : Saison 1 redécouverte : 8/10 Saison 2 : visionnage terminé : 7/10
Vice Principals : Série terminée : 6,5/10
Beat : Saison 1 épisode 6
The Office US : Saison 2 épisode 2
Dernière édition par AntonChigurh le 10 sept. 19, 09:37, édité 42 fois.