Votre film du mois de Juillet 2018

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
joe-ernst
Décorateur
Messages : 3691
Inscription : 20 mars 06, 15:11
Localisation :

Re: Votre film du mois de Juillet 2018

Messagepar joe-ernst » 1 juil. 18, 14:26

JUILLET 2018


Film du mois :

AUCUN


Films découverts :

Love, Simon, de Greg Berlanti : 6/10
Monte Carlo, d'Ernst Lubitsch : 5/10
The Swimmer, de Frank Perry : 6,5/10




Films revus ou redécouverts :





Film du mois, le récapitulatif :

Spoiler (cliquez pour afficher)
West Side Story, de Robert Wise et Jerome Robbins (janvier 2008)
La harpe de Birmanie, de Kon Ichikawa (février 2008)
Iphigénie, de Michael Cacoyannis (mars 2008)
Douce, de Claude Autant-Lara (avril 2008)
Rocco et ses frères, de Luchino Visconti (mai 2008)
La fille de l'amiral, de Roy Rowland (juin 2008)
Bellissima, de Luchino Visconti (juillet 2008)
Sciuscià, de Vittorio De Sica (août 2008)
Scarface, de Howard Hawks (septembre 2008)
La fureur de vivre, de Nicholas Ray (octobre 2008)
Un goût de miel, de Tony Richardson et Le narcisse noir, de Michael Powell et Emeric Pressburger (novembre 2008, ex-aequo)
Lettre d'une inconnue, de Max Ophuls (décembre 2008)
Colonel Blimp, de Michael Powell et Emeric Pressburger (janvier 2009)
Milk, de Gus Van Sant et Séraphine, de Martin Provost (février 2009, ex-aequo)
L'homme des vallées perdues, de George Stevens (mars 2009)
Justice est faite, d'André Cayatte (avril 2009)
Pour toi j'ai tué, de Robert Siodmak (mai 2009)
Les contes de la lune vague après la pluie, de Kenji Mizoguchi (juin 2009)
L'aurore, de Friedrich Wilhelm Murnau (juillet 2009)
Winchester 73, d'Anthony Mann (août 2009)
Le plus sauvage d'entre tous, de Martin Ritt (septembre 2009)
Le ruban blanc, de Michael Haneke (octobre 2009)
La captive aux yeux clairs, de Howard Hawks (novembre 2009)
Peau d'âne, de Jacques Demy (décembre 2009)
Pépé le Moko, de Julien Duvivier (janvier 2010)
Miss Oyu, de Kenji Mizoguchi (février 2010)
Nos meilleures années, de Marco Tullio Giordana (mars 2010)
Ces messieurs dames, de Pietro Germi (avril 2010)
Sueurs froides, d'Alfred Hitchcock (mai 2010)
AUCUN (juin 2010)
Chevaux de bois, de Rupert Julian et Erich von Stroheim (juillet 2010)
Le diable boiteux, de Sacha Guitry (août 2010)
AUCUN (septembre 2010)
Love, de Ken Russell (octobre 2010)
Topsy-Turvy, de Mike Leigh (novembre 2010)
Le marquis de Saint-Evremond, de Jack Conway (décembre 2010)
Incendies, de Denis Villeneuve (janvier 2011)
Une étoile est née, de George Cukor (février 2011)
Une si jolie petite plage, d'Yves Allégret (mars 2011)
Rabbit Hole, de John Cameron Mitchell (avril 2011)
Shakespeare Wallah, de James Ivory (mai 2011)
Le guépard, de Luchino Visconti (juin 2011)
The Beloved Rogue, d'Alan Crosland (juillet 2011)
America, America, d'Elia Kazan (août 2011)
Et maintenant, on va où ?, de Nadine Labaki (septembre 2011)
AUCUN (octobre 2011)
AUCUN (novembre 2011)
Le goût du saké, de Yasujirô Ozu (décembre 2011)
Le mécano de la General, de Buster Keaton (janvier 2012)
AUCUN (février 2012)
AUCUN (mars 2012)
AUCUN (avril 2012)
AUCUN (mai 2012)
Her Night of Romance, de Sidney Franklin (juin 2012)
AUCUN (juillet 2012)
AUCUN (août 2012)
Nouveau souffle, de Karl Markovics (septembre 2012)
Un singe en hiver, d'Henri Verneuil (octobre 2012)
Week-end, d'Andrew Haigh (novembre 2012)
Brighton Rock, de John Boulting (décembre 2012)
Yossi, d'Eytan Fox (janvier 2013)
Blancanieves, de Pablo Berger (février 2013)
AUCUN (mars 2013)
AUCUN (avril 2013)
Mulholland Drive, de David Lynch (mai 2013)
La grande bellezza, de Paolo Sorrentino (juin 2013)
L'inconnu du lac, d'Alain Guiraudie (juillet 2013)
AUCUN (août 2013)
AUCUN (septembre 2013)
La solitude du coureur de fond, de Tony Richardson (octobre 2013)
AUCUN (novembre 2013)
AUCUN (décembre 2013)
Pot-Bouille, de Julien Duvivier (janvier 2014)
AUCUN (février 2014)
AUCUN (mars 2014)
AUCUN (avril 2014)
L'armée du salut, d'Abdellah Taïa (mai 2014)
AUCUN (juin 2014)
RIEN (juillet 2014)
AUCUN (août 2014)
Pride, de Matthew Warchus (septembre 2014)
AUCUN (octobre 2014)
Der Kreis, de Stefan Haupt (novembre 2014)
AUCUN (décembre 2014)
AUCUN (janvier 2015)
Le passé se venge, de Robert Florey (février 2015)
AUCUN (mars 2015)
Le bal de la famille Anjo, de Kozaburo Yoshimura (avril 2015)
L'assassin sans visage, de Richard Fleischer (mai 2015)
AUCUN (juin 2015)
AUCUN (juillet 2015)
Les désarrois de l'élève Törless, de Volker Schlöndorff (août 2015)
The Outcast / The Broken Comandments (Hakai), de Kon Ichikawa (septembre 2015)
AUCUN (octobre 2015)
AUCUN (novembre 2015)
Raphaël ou le débauché, de Michel Deville (décembre 2015)
La lectrice, de Michel Deville (janvier 2016)
AUCUN (février 2016)
AUCUN (mars 2016)
AUCUN (avril 2016)
Julieta, de Pedro Almodovar (mai 2016)
AUCUN (juin 2016)
AUCUN (juillet 2016)
La chambre ardente, de Julien Duvivier (août 2016)
AUCUN (septembre 2016)
AUCUN (octobre 2016)
AUCUN (novembre 2016)
Morning for the Osone Family, de Keisuke Kinoshita (décembre 2016)
La La Land, de Damien Chazelle (janvier 2017)
AUCUN (février 2017)
Mapplethorpe: Look at the Pictures, de Fenton Bailey et Randy Barbato (mars 2017)
AUCUN (avril 2017)
AUCUN (mai 2017)
AUCUN (juin 2017)
AUCUN (juillet 2017)
AUCUN (août 2017)
Barbara, de Mathieu Amalric (septembre 2017)
The Square, de Ruben Oestlund (octobre 2017)
Ex Libris: The New York Public Library, de Frederick Wiseman (novembre 2017)
AUCUN (décembre 2017)
AUCUN (janvier 2018)
Call Me by Your Name, de Luca Guadagnino (février 2018)
Hostiles, de Scott Cooper (mars 2018)
AUCUN (avril 2018)
Plaire, aimer et courir vite, de Christophe Honoré (mai 2018)
AUCUN (juin 2018)
Dernière édition par joe-ernst le 3 août 18, 12:46, édité 4 fois.
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie

Rom
Assistant(e) machine à café
Messages : 164
Inscription : 23 déc. 17, 21:28

Re: Votre film du mois de Juillet 2018

Messagepar Rom » 1 juil. 18, 14:27

Juillet 2018

Découvertes
Sicilian Ghost Story (Fabio Grassadonia & Antonio Piazza) : 6/10
Au poste ! (Quentin Dupieux) : 6/10
Les Indestructibles 2 (Brad Bird) : 7,5/10
99 Homes (Ramin Bahrani) : 6/10
Dogman (Matteo Garrone) : 6,5/10
Paranoïa (Steven Soderbergh) : 4,5/10
Sea Fog (Shim Sung-bo) : 7/10
Okja (Bong Joon-ho) : 7/10
Frankenhooker (Frank Henenlotter) : 5/10
Fleuve noir (Erick Zonca) : 4/10
La Mémoire dans la peau (Doug Liman) : 6/10
Love (Gaspar Noé) : 5/10
Sweet Virginia (Jamie M. Dagg) : 5/10
The Devil and Father Amorth (William Friedkin) : 4/10
Wake in Fright (Ted Kotcheff) : 8/10
Obsession (Brian De Palma) : 7,5/10
Roulez jeunesse (Julien Guetta) : 6/10
Une pluie sans fin (Dong Yue) : 6/10
Calibre (Matt Palmer) : 7/10
Ghost in the Shell 2 : Innocence (Mamoru Oshii) : 7/10
L'Emprise des ténèbres (Wes Craven) : 5,5/10
La Maison des ombres (Nick Murphy) : 6/10

Revisionnages
Apocalypto (Mel Gibson) : 6,5/10
JSA - Joint Security Area (Park Chan-wook) : 7/10
Le Masque du démon (Mario Bava) : 7/10
Sueurs froides (Alfred Hitchcock) : 9/10
Ghost in the Shell (Mamoru Oshii) : 8/10
Les Beaux gosses (Riad Sattouf) : 7/10
Dernière édition par Rom le 4 août 18, 12:47, édité 9 fois.

7swans
Nuits de Sheen...
Messages : 7218
Inscription : 17 févr. 06, 18:50

Re: Votre film du mois de Juillet 2018

Messagepar 7swans » 1 juil. 18, 15:37

FILMS :
L'île au trésor - Guillaume Brac : 8/10
The Legacy of a Whitetail Deer Hunter - Jody Hill : 3.5/10
Au Poste! - Quentin Dupieux : 5.5/10
La Folle Histoire de Max et Léon - Jonathan Barré : 3/10
L’Empire de la Perfection - Julien Faraut : 6.5/10
Paranoïa - Steven Soderbergh : 6.5/10
The Strange Ones - Christopher Radcliff et Lauren Wolkstein : 6/10
The Big Sick - Michael Showalter : 6/10
Slums of Beverly Hills - Tamara Jenkins : 4/10
Mask - Peter Bogdanovich : 7/10
Class Rank - Eric Stoltz : 4/10
Confessions of a Teenage Jesus Jerk - Eric Stoltz : 6/10
Hi Life - Roger Hedden : 6/10
Sweet Girls - Jean-Paul Cardinaux, Xavier Ruiz : 5/10

RE :


SÉRIES :
The Affair - Saison 4 : en cours
The Shield - Saison 1 : en cours (pause)
Dear White People - Saison 2 : en cours (pause)
The Good Fight - Saison 2 : en cours
Dernière édition par 7swans le 26 juil. 18, 11:11, édité 15 fois.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.

Avatar de l’utilisateur
Sybille
Accessoiriste
Messages : 1790
Inscription : 23 juin 05, 14:06

Re: Votre film du mois de Juillet 2018

Messagepar Sybille » 1 juil. 18, 16:12

JUILLET 2018

FILM DU MOIS

Something to live for
-- George Stevens

Image

DECOUVERTES
La nef des fous (Kramer - 1965) : 7/10
Our blushing brides (Beaumont - 1930) : 6.5/10
La seconde madame Carroll (Godfrey - 1947) : 7/10
Something to live for (Stevens - 1952) : 7/10
Whipsaw (Wood - 1935) : 6.5/10

REVUS

MOIS PRECEDENTS

Spoiler (cliquez pour afficher)
Octobre 2006 : Les contrebandiers de Moonfleet / Fritz Lang (1955)
Novembre 2006 : Heaven knows Mr Allison / John Huston (1957)
Décembre 2006 : La fille de Ryan / David Lean (1970)

Janvier 2007 : Le narcisse noir / Powell & Pressburger (1947)
Février 2007 : Le convoi des braves / John Ford (1950)
Mars 2007 : Cluny Brown / Ernst Lubitsch (1946)
Avril 2007 : Les fraises sauvages / Ingmar Bergman (1957)
Mai 2007 : La comtesse aux pieds nus / Joseph Mankiewicz (1954)
Juin 2007 : Umberto D / Vittorio de Sica (1951)
Juillet 2007 : Le tour du monde en 80 jours / Michael Anderson (1956)
Août 2007 : Night and the city / Jules Dassin (1950)
Septembre 2007 : Le jardin du diable / Henry Hathaway (1954)
Octobre 2007 : Miller's crossing / Joel & Ethan Coen (1990)
Novembre 2007 : The wind / Victor Sjöström (1928)
Décembre 2007 : Amarcord / Federico Fellini (1973)

Janvier 2008 : L'homme qui tua Liberty Valance / John Ford (1962)
Février 2008 : The lady Eve / Preston Sturges (1941)
Mars 2008 : Apocalypse now / Francis Ford Coppola (1979)
Avril 2008 : Manhattan / Woody Allen (1979)
Mai 2008 : La route des Indes / David Lean (1984)
Juin 2008 : Avanti ! / Billy Wilder (1972)
Juillet 2008 : The man from Laramie / Anthony Mann (1955)
Août 2008 : The clock / Vincente Minnelli (1945)
Septembre 2008 : A letter to three wives / Joseph Mankiewicz (1949)
Octobre 2008 : Ordet / Carl Theodor Dreyer (1954)
Novembre 2008 : Une partie de campagne / Jean Renoir (1936)
Décembre 2008 : Oliver ! / Carol Reed (1968)

Janvier 2009 : Le deuxième souffle / Jean-Pierre Melville (1966)
Février 2009 : Miss Pettigrew / Bharat Nalluri (2009)
Mars 2009 : Le fleuve sauvage / Elia Kazan (1960)
Avril 2009 : The servant / Joseph Losey (1964)
Mai 2009 : Un tramway nommé désir / Elia Kazan (1951)
Juin 2009 : Sur les quais / Elia Kazan (1954)
Juillet 2009 : Whatever works / Woody Allen (2009)
Août 2009 : White heat / Raoul Walsh (1949)
Septembre 2009 : Neverland / Marc Forster (2005)
Octobre 2009 : Under Capricorn / Alfred Hitchcock (1949)
Novembre 2009 : Westward the women / William Wellman (1951)
Décembre 2009 : Je suis un évadé / Mervyn LeRoy (1932)

Janvier 2010 : Bright Star /Jane Campion (2010)
Février 2010 : Sherlock Holmes / Guy Ritchie (2010)
Mars 2010 : L'Atalante / Jean Vigo (1934)
Avril 2010 : They drive by night / Raoul Walsh (1940)
Mai 2010 : Slightly Scarlet / Allan Dwan (1956)
Juin 2010 : Permission jusqu'à l'aube / John Ford & Mervyn LeRoy (1955)
Juillet 2010 : Monika / Ingmar Bergman (1953)
Août 2010 : Maris et femmes / Woody Allen (1992)
Septembre 2010 : 3.10 pour Yuma / Delmer Daves (1956)
Octobre 2010 : L'homme à la caméra / Dziga Vertov (1929)
Novembre 2010 : La règle du jeu / Jean Renoir (1939)
Décembre 2010 : L'ange de la rue / Frank Borzage (1928)

Janvier 2011 : Opening night / John Cassavetes (1977)
Février 2011 : Darling / John Schlesinger (1965)
Mars 2011 : The young Victoria / Jean-Marc Vallée (2009)
Avril 2011 : A matter of life and death / Michael Powell & Emeric Pressburger (1946)
Mai 2011 : Objective, Burma ! / Raoul Walsh (1945)
Juin 2011 : L'armée des ombres / Jean-Pierre Melville (1969)
Juillet 2011 : L'idiot / Akira Kurosawa (1951)
Août 2011 : Melancholia / Lars von Trier (2011)
Septembre 2011 : The tarnished angels / Douglas Sirk (1958)
Octobre 2011 : Scarface / Howard Hawks (1932)
Novembre 2011 : Bungalow pour femmes / Raoul Walsh (1956)
Décembre 2011 : Madame Bovary / Vincente Minnelli (1949)

Janvier 2012 : Sadie McKee / Clarence Brown (1934)
Février 2012 : La rue de la honte / Kenji Mizoguchi (1956)
Mars 2012 : La forteresse cachée / Akira Kurosawa (1958)
Avril 2012 : Bunny Lake is missing / Otto Preminger (1965)
Mai 2012 : Le visage / Ingmar Bergman (1958)
Juin 2012 : Le quai des brumes / Marcel Carné (1938)
Juillet 2012 : Charles mort ou vif / Alain Tanner (1969)
Août 2012 : Lettre d'une inconnue / Max Ophuls (1948)
Septembre 2012 : The world ten times over / Wolf Rilla (1963)
Octobre 2012 : Le juge et l'assassin / Bertrand Tavernier (1976)
Novembre 2012 : La flèche brisée / Delmer Daves (1950)
Décembre 2012 : All this and heaven too / Anatole Litvak (1940)

Janvier 2013 : The loneliness of the long distance runner / Tony Richardson (1962)
Février 2013 : Citizen Kane / Orson Welles (1941)
Mars 2013 : The innocents / Jack Clayton (1961)
Avril 2013 : Nuages flottants / Mikio Naruse (1955)
Mai 2013 : Day of the outlaw / André De Toth (1959)
Juin 2013 : City for conquest / Anatole Litvak (1940)
Juillet 2013 : Thé et sympathie / Vincente Minnelli (1956)
Août 2013 : Underworld U.S.A. / Samuel Fuller (1960)
Septembre 2013 : The man I love / Raoul Walsh (1947)
Octobre 2013 : The temptress / Fred Niblo (1926)
Novembre 2013 : Rain / Lewis Milestone (1932)
Décembre 2013 : Duel in the sun / King Vidor (1946)

Janvier 2014 : Back street / John Stahl (1932)
Février 2014 : Un amour éternel / Keisuke Kinoshita (1961)
Mars 2014 : Nous ne vieillirons pas ensemble / Maurice Pialat (1972)
Avril 2014 : Feu Mathias Pascal / Marcel L'Herbier (1926)
Mai 2014 : Europe 51 / Roberto Rossellini (1952)
Juin 2014 : Pat and Mike / George Cukor (1952)
Juillet 2014 : Easy living / Mitchell Leisen (1937)
Août 2014 : L'étrange aventurière / Frank Launder (1946)
Septembre 2014 : The hoodlum / Sidney Franklin (1919)
Octobre 2014 : Footsteps in the fog / Arthur Lubin (1955)
Novembre 2014 : Passion ardente / Kiju Yoshida (1967)
Décembre 2014 : La légende de Gösta Berling / Mauritz Stiller (1924)

Janvier 2015 : Beyond the forest / King Vidor (1949)
Février 2015 : The bride of Frankenstein / James Whale (1935)
Mars 2015 : The poor little rich girl / Maurice Tourneur (1917)
Avril 2015 : A farewell to arms / Frank Borzage (1932)
Mai 2015 : Le salaire de la peur / Henri-Georges Clouzot (1953)
Juin 2015 : Conte d'automne / Eric Rohmer (1998)
Juillet 2015 : Daïnah la métisse / Jean Grémillon (1931)
Août 2015 : Isadora / Karel Reisz (1968)
Septembre 2015 : Wings / William Wellman (1927)
Octobre 2015 : Yolanda and the thief / Vincente Minnelli (1945)
Novembre 2015 : Sparrows / William Beaudine (1926)
Décembre 2015 : Gloria / John Cassavetes (1980)

Janvier 2016 : Christopher Strong / Dorothy Arzner (1933)
Février 2016 : Heat and dust / James Ivory (1983) :: Portrait d'une enfant déchue / Jerry Schatzberg (1970)
Mars 2016 : Ball of fire / Howard Hawks (1941)
Avril 2016 : The arrangement / Elia Kazan (1969)
Mai 2016 : What price Hollywood ? / George Cukor (1932)
Juin 2016 : Reflections in a golden eye / John Huston (1967)
Juillet 2016 : Panique à Needle Park / Jerry Schatzberg (1971)
Août 2016 : The thief of Bagdad / Raoul Walsh (1924)
Septembre 2016 : Le feu follet / Louis Malle (1963)
Octobre 2016 : Up the junction / Peter Collinson (1968)
Novembre 2016 : Les larmes amères de Petra von Kant / Rainer Werner Fassbinder (1972)
Décembre 2016 : Muriel ou le temps d'un retour / Alain Resnais (1963)

Janvier 2017 : La vérité sur Bébé Donge / Henri Decoin (1952)
Février 2017 : Docteur Mabuse le joueur / Fritz Lang (1922)
Mars 2017 : Play girl / Frank Woodruff (1941)
Avril 2017 : Lilith / Robert Rossen (1964)
Mai 2017 : Le salon de musique / Satyajit Ray (1958)
Juin 2017 : Le cri / Michelangelo Antonioni (1957)
Juillet 2017 : L'avventura / Michelangelo Antonioni (1960)
Août 2017 : The dark angel / Sidney Franklin (1935)
Septembre 2017 : Hoodoo Ann / Lloyd Ingraham (1916)
Octobre 2017 : Charulata / Satyajit Ray (1964)
Novembre 2017 : Borderline / Kenneth Macpherson (1930)
Décembre 2017 : La corruption / Mauro Bolognini (1963)

Janvier 2018 : Blow-up / Michelangelo Antonioni (1966)
Février 2018 : La fin du jour / Julien Duvivier (1939)
Mars 2018 : Eros + Massacre / Kiju Yoshida (1969)
Avril 2018 : The L-shaped room / Bryan Forbes (1962)
Mai 2018 : L'éclipse / Michelangelo Antonioni (1962)
Juin 2018 : Pitfall / André De Toth (1948)
Juillet 2018 : Something to live for / George Stevens (1952)
Dernière édition par Sybille le 31 juil. 18, 22:39, édité 6 fois.

Avatar de l’utilisateur
hellrick
David O. Selznick
Messages : 12472
Inscription : 14 mai 08, 16:24
Liste de DVD
Localisation : Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Votre film du mois de Juillet 2018

Messagepar hellrick » 1 juil. 18, 16:55

Image

Messe Noire = 8/10 (revu)
Jeu d'enfant = 8/10 (revu, blu ray)
Six Femmes pour l'assassin = 8/10 (revu, blu ray)
Ant man et la guepe = 8/10 (ciné)

A la poursuite du diamant vert = 7,5/10 (revu, blu ray)

Le retour du héros = 7/10
Jurassic World 2 = 7/10 (cinéma)
Super Troopers = 7/10
La mort de Staline = 7//10
Massacres dans le train fantôme = 7/10 (revu, blu ray)
Une messe pou Dracula = 7/10 (revu, blu ray)
Le Monstre = 7/10 (revu, dvd)
Ninja 2 = 7/10 (revu, blu ray)

Kung Fu Killer = 6,5/10 (action)
L'ainé des Ferchaux = 6,5/10 (dvd)
Fantomas contre Scotland yard = 6,5/10 (revu, dvd)
Sérénade à trois = 6,5/10 (blu ray)

Curtains = 6/10 (revu)
Action ou vérité = 6/10
L'armure noire = 6/10
Winchester = 6/10
Montana = 6/10 (revu)
L.A. Rush = 6/10
Saving General Yang = 6/10 (blu ray)
Les aventures d'Arsène Lupin = 6/10 (arte)
Mad Foxes = 6/10
Reincarnation of sex = 6/10
Pieles = 6/10

Happy Hell Night = 5,5/10
House 2 = 5,5/10 (revu)
Saint = 5,5/10
Attaques à mains nues = 5,5/10
Children of the corn = 5,5/10 (revu)
Si j'avais un million = 5,5/10 (blu ray)
Destroyer = 5,5/10

Sorority House Massacre = 5/10
House of the Witch = 5/10
La rose écorchée = 5/10
Hellhole = 5/10

Malatesta's Carnival of blood = 3/10

Evasion 2 = 2/10
L'étalon italien = 1/10
Dernière édition par hellrick le 1 août 18, 09:49, édité 3 fois.
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86002
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Votre film du mois de Juillet 2018

Messagepar Jeremy Fox » 1 juil. 18, 18:06

Juillet 2018


Film du mois


Image


Films découverts, redécouverts ou revus (Hors compétition) par ordre décroissant d'appréciation

* Mektoub my love : canto uno : Abdellatif Kechiche 2018 : 9/10

* La Belle et la belle : Sophie Fillières 2018 : 7.5/10
* Les Indestructibles 2 (The Incredibles 2) : Brad Bird 2018 : 7.5/10

* Raanjhanaa : Anand L. Rai 2013 : 7/10
* Deux ans après : Agnès Varda 2003 : 7/10

* Lady Bird : Greta Gerwig 2018 : 6.5/10
* Coco : Lee Unkrich 2017 : 6.5/10
* Wonder Woman : Patty Jenkins 2017 : 6.5/10
* Highway : Imtiaz Ali 2014 : 6.5/10
* Les Cowboys (The Cowboys) : Mark Rydell 1971 : 6.5/10
* Le Grand jeu : Nicolas Pariser 2015 : 6.5/10

* La Prière : Cedric Khan 2018 : 6/10

* Le Vent se lève (Kaze Tashinu) : Hayao Miyazaki 2013 : 5.5/10
* L'apparition : Xavier Giannoli 2018 : 5.5/10
* Le Retour du héros : Laurent Tirard 2018 : 5.5/10

* Le Dernier des Mohicans (The Last of the Mohicans) : Michael Mann 1992 : 4/10

* Attention une femme peut en cacher une autre ! : Georges Lautner 1983 : 3/10
* Runaway Train : Andrei Konchalovski 1985 : 3/10

* Le Dernier des peaux-rouges (Last of the Redmen) : George Sherman 1947 : 2.5/10
* Black Panther : Ryan Coogler 2018 : 2.5/10

* Hostiles : Scott Cooper 2018 : 2/10
* La Kermesse de l’Ouest (Paint Your Wagon) : Joshua Logan 1969 : 2/10
* Les Garçons sauvages : Bertrand Mandico 2018 : 2/10

* Wild : Jean-Marc Vallée 2014 : 1.5/10


Séries en cours

* Le Virginien saison 3 (29 épisodes)
* Private Practice saison 5 (6 épisodes)
* Ma Sorcière bien aimée saison 4 (28 épisodes)


Mes films du mois

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2005 : Je suis un évadé (I was a Fugitive from a Chain Gang) : Mervyn LeRoy
Juin 2005 : Le Kid de Cincinatti (The Cincinatti Kid) : Norman Jewison
Juillet 2005 : Haute société (High society) : Charles Walters
Aout 2005 : De battre mon coeur s'est arrêté : Jacques Audiard
Septembre 2005 : La Charge des Tuniques Bleues (The Last Frontier) : Anthony Mann
Octobre 2005 : Tempête à Washington (Advise and Consent) : Otto Preminger
Novembre 2005 : A.I. : Steven Spielberg
Décembre 2005 : Capitaine de Castille : Henry King
FILM DE L'ANNEE 2005 : A.I.
Janvier 2006 : Coups de feu dans la Sierra (Ride the High Country) : Sam Peckinpah
Février 2006 : Le Nouveau monde (The New World) : Terrence Malick
Mars 2006 : 42ème rue (42nd Street) : Lloyd Bacon
Avril 2006 : Pompoko : Isao Takahata
Mai 2006 : La Dernière caravane (The Last Wagon) : Delmer Daves
Juin 2006 : La Ville abandonnée (Yellow Sky) : William Wellman
Juillet 2006 : La Porte du paradis (Heaven's gate) : Michael Cimino
Août 2006 : L'Appat (The Naked Spur) : Anthony Mann
Septembre 2006 : Nuages d'été (Iwashigumo) : Mikio Naruse
Octobre 2006 : Assurance sur la mort (Double Indemnity) : Billy Wilder
Novembre 2006 : Nausicaa de la vallée du vent : Hayao Miyazaki
Décembre 2006 : Le Rebelle (The Fountainhead) : King Vidor
FILM DE L'ANNEE 2006 : LE NOUVEAU MONDE
Janvier 2007 : El Perdido (The Last Sunset) : Robert Aldrich
Février 2007 : L'homme de nulle part (Jubal) : Delmer Daves
Mars 2007 : Le Cheval de fer (The Iron Horse) : John Ford
Avril 2007 : Les Contes de Terremer : Goro Miyazaki
Mai 2007 : Le Passage du Canyon (Canyon Passage) : Jacques Tourneur
Juin 2007 : A History of Violence : David Cronenberg
Juillet 2007 : Steamboy : Katsuhiro Otomo
Aout 2007 : Le Mariage est pour demain (Tennessee's Partner): Allan Dwan
Septembre 2007 : Le Temps de l'Innocence (The Age of Innocence) : Martin Scorsese
Octobre 2007 : Sur la Piste des Comanches (Fort Dobbs) : Gordon Douglas
Novembre 2007 : Stars in My Crown : Jacques tourneur
Décembre 2007 : Liaisons secrètes (Strangers when we Meet) : Richard Quine
FILM DE L'ANNEE 2007 : LE PASSAGE DU CANYON
Janvier 2008 : La Flèche et le Flambeau (The Flame and the Arrow) : Jacques Tourneur
Février 2008 : No Country for Old Men : Joel et Ethan Coen
Mars 2008 : Retour à Howards End (Howards End) : James Ivory
Avril 2008 : La plus belle fille du monde (Billy Rose's Jumbo) : Charles Walters
Mai 2008 : L'Attaque de la malle-poste (Rawhide) : Henry Hathaway
Juin 2008 : La Brigade Héroïque (Saskatchewan) : Raoul Walsh
Juillet 2008 : Et au milieu coule une rivière (A River Runs Through It) : Robert Redford
Aout 2008 : La Peau d'un autre (Pete Kelly's Blues) : Jack Webb
Septembre 2008 : Amants et fils (Sons and Lovers) : Jack Cardiff
Octobre 2008 : The Great American Broadcast : Archie Mayo
Novembre 2008 : Bastogne (Battleground) : William Wellman
Décembre 2008 : La Chevauchée de la Vengeance (Ride Lonesome) : Budd Boetticher
FILM DE L'ANNEE 2008 : LA CHEVAUCHEE DE LA VENGEANCE
Janvier 2009 : La Nuit nous appartient (We Own the Night) : James Gray
Février 2009 : Lili : Charles Walters
Mars 2009 : La Montagne des neuf Spencer (Spencer's Moutain) : Delmer Daves
Avril 2009 : Papa Longues jambes (Daddy Long Legs) : Jean Negulesco
Mai 2009 : La Vie de Jésus : Bruno Dumont
Juin 2009 : Autant en emporte le vent : Victor Fleming
Juillet 2009 : Max et les ferrailleurs : Claude Sautet
Août 2009 : Inglourious Basterds : Quentin Tarantino
Septembre 2009 : La Complainte du sentier : Satyajit Ray
Octobre 2009 : Oliver : Carol Reed
Novembre 2009 : Tous les Matins du monde : Alain Corneau
Décembre 2009 : Ponyo sur la falaise : Hayao Myiazaki
FILM DE L'ANNEE 2009 : AUTANT EN EMPORTE LE VENT
Janvier 2010 : Le Mépris : Jean-Luc Godard
Février 2010 : La Princesse et la grenouille : John Musker et Ron Clements
Mars 2010 : Can Can : Walter Lang
Avril 2010 : Cabaret : Bob Fosse
Mai 2010 : L'accompagnatrice : Claude Miller
Juin 2010 : La Femme Défendue : Philippe Harel
Juillet 2010 : La Vie Moderne : Raymond Depardon
Aout 2010 : Les Incorruptibles : Brian De Palma
Septembre 2010 : La Meilleure façon de Marcher : Claude Miller
Octobre 2010 : La Harpe de Birmanie : Kon Ichikawa
Novembre 2010 : Bright Star : Jane Campion
Décembre 2010 : Raiponce : Nathan Greno et Byron Howards
FILM DE L'ANNEE 2010 : LE MEPRIS
Janvier 2011 : Breaking the Waves : Lars Von Trier
Février 2011 : Agora : Alejandro Amenabar
Mars 2011 : Lady Chatterley : Pascal Ferran
Avril 2001 : La Porte du Diable : Anthony Mann
Mai 2011 : Tomahawk : George Sherman
Juin 2011 : L'Echange : Clint Eastwood
Juillet 2011 : Les Plages d'Agnès : Agnès Varda
Août 2011 : Les Inconnus dans la ville : Richard Fleischer
Septembre 2011 : Melancholia : Lars Von Trier
Octobre 2011 : Aguirre, la colère de Dieu : Werner Herzog
Novembre 2011 : Le Gamin au vélo : Les Frères Dardenne
Décembre 2011 : Là-haut : Pete Docter
FILM DE L'ANNEE 2011 : LA PORTE DU DIABLE
Janvier 2012 : Tree of Life : Terrence Malick
Février 2012 : The Descendants : Alexander Payne
Mars 2012 : Joe Dakota : Richard Bartlett
Avril 2012 : L'heure d'été : Olivier Assayas
Mai 2012 : La forêt d'émeraude : John Boorman
Juin 2012 : Prometheus : Ridley Scott
Juillet 2012 : Wall-E : Andrew Stanton
Août 2012 : Polisse : Maïwenn
Septembre 2012 : The Artist : Michel Hazanavicius
Octobre 2012 : Antoine et Antoinette : Jacques Becker
Novembre 2012 : Quai des Brumes : Marcel Carné
Décembre 2012 : Empire du Soleil : Steven Spielberg
FILM DE L'ANNEE 2012 : THE DESCENDANTS
Janvier 2013 : Django Unchained : Quentin Tarantino
Février 2013 : Smoking / No Smoking : Alain Resnais
Mars 2013 : 4 mariages et un enterrement : Mike Newell
Avril 2013 : Les Bas-fonds New-yorkais : Samuel Fuller
Mai 2013 : La Dame et le toréador : Budd Boetticher
Juin 2013 : Quelques heures de printemps : Stéphane Brizé
Juillet 2013 : La Faute à Voltaire : Abdellatif Kechiche
Août 2013 : Un Mauvais fils : Claude Sautet
Septembre 2013 : Le Passé : Asghar Farhadi
Octobre 2013 : A la merveille : Terrence Malick
Novembre 2013 : La vie d'Adèle : Abdellatif Kechiche
Décembre 2013 : Before Sunset : Richard Linklater
FILM DE L'ANNEE 2013 : LA DAME ET LE TOREADOR
Janvier 2014 : La Comtesse : Julie Delpy
Février 2014 : Tel père tel fils : Hirokazu Kore-Eda
Mars 2014 : Zoulou : Cy Endfield
Avril 2014 : Captain America : Le Soldat de l'hiver : Anthony & Joe Russo
Mai 2014 : X-Men, Days of Future Past : Bryan Singer
Juin 2014 : Deux jours, une nuit : Les Frères Dardenne
Juillet 2014 : The Master : Paul Thomas Anderson
Aout 2014 : American Bluff : David O.Russell
Septembre 2014 : Le Prête nom : Martin Ritt
Octobre 2014 : Magnolia : Paul Thomas Anderson
Novembre 2014 : Interstellar : Christopher Nolan
Décembre 2014 : La Nuit américaine : François Trufaut
FILM DE L'ANNEE 2014 : THE MASTER
Janvier 2015 : Le Loup de Wall Street : Martin Scorsese
Février 2015 : Boyhood : Richard Linklater
Mars 2015 : Que le spectacle commence : Bob Fosse
Avril 2015 : Mortelle randonnée : Claude Miller
Mai 2015 : Leviathan : Andreï Zviaguintsev
Juin 2015 : Trois souvenirs de ma jeunesse : Arnaud Desplechin
Juillet 2015 : A Most Violent Year : J.C. Chandor
Aout 2015 : Havana : Sidney Pollack
Septembre 2015 : Vice Versa : Pete Docter
Octobre 2015 : Les Ailes du désir : Wim Wenders
Novembre 2015 : Y aura t'il de la neige à Noël ? : Sandrine Veysset
Décembre 2015 : Out 1 : Jacques Rivette
FILM DE L'ANNEE 2015 : LES AILES DU DESIR
Janvier 2016 : Le Flambeur : Karel Reisz
Février 2016 : Spotlight : Tom McCarthy
Mars 2016 : The Revenant : Alejandro G. Inarritu
Avril 2016 : Love & Mercy : Bill Pohlad
Mai 2016 : Cafe Society : Woody Allen
Juin 2016 : Zatoichi : Takeshi Kitano
Juillet 2016 : Un été avec Coo : Keiichi Hara
Aout 2016 : Notre petite sœur : Hirokazu Kore-Eda
Septembre 2016 : Ce sentiment de l'été : Mikhaël Hers
Octobre 2016 : Ma Vie de Courgette : Claude Barras
Novembre 2016 : Elmer Gantry : Richard Brooks
Décembre 2016 : Paterson : Jim Jarmusch
FILM DE L'ANNEE 2016 : THE REVENANT
Janvier 2017 : Le Temps d'aimer et le temps de mourir : Douglas Sirk
Février 2017 : Une vie difficile : Dino Risi
Mars 2017 : Le Retour : Andrei Zviaguintsev
Avril 2017 : Elena : Andrei Zviaguintsev
Mai 2017 : L'Avenir : Mia Hansen-Løve
Juin 2017 : Rois et reine : Arnaud Desplechin
Juillet 2017 : Visages villages : Agnès Varda
Aout 2017 : Eastern Boys : Robin Campillo
Septembre 2017 : L'opéra : Jean-Stéphane Bron
Octobre 2017 : Le Bonheur : Agnès Varda
Novembre 2017 : Jacquot de Nantes : Agnès Varda
Décembre 2017 : Model Shop : Jacques Demy
FILM DE L'ANNEE 2017 : LE BONHEUR
Janvier 2018 : Nos meilleures années : Marco Tullio Giordana
Février 2018 : Piazza Fontana : Marco Tullio Giordana
Mars 2018 : Un monde sans femmes : Guillaume Brac
Avril 2018 : Leila : Dariush Mehrjui
Mai 2018 : Un + une : Claude Lelouch
Juin 2018 : Le Flic ricanant : Stuart Rosenberg
Juillet 2018 : Mektoub my love : Abdellatif Kechiche

Avatar de l’utilisateur
cinephage
C'est du harfang
Messages : 22080
Inscription : 13 oct. 05, 17:50

Re: Votre film du mois de Juillet 2018

Messagepar cinephage » 1 juil. 18, 21:31

JUILLET 2018

FILM DU MOIS:

Dragon Inn, de King Hu (1967) 9/10 - Un film qui allie un très solide sens du cadrage à une intrigue assez réussie, pleine de personnages et de combats spectaculaires. Visuellement absolument superbe. Probable film du mois...

FILMS DECOUVERTS:
Anon, d'Andrew Niccol (2018) 7,5/10 - Etonnamment, il aura fallu qu'il bascule sur Netflix pour que Niccol renoue avec son style glacial et futuriste, pour approcher des thématiques contemporaines de façon pertinentes. Le suspense pèche un peu, mais l'ensemble se visionne avec plaisir un jour de canicule.
Sicario: la guerre des cartels, de Stefano Sollima (2018) 7/10 - Pas mal fichu, mais très en dessous de l'atmosphère étouffante de la version Villeneuve. Certains éléments du récit sont assez grossiers.
Soif de justice / Wheels on Meals, de Sammo Hung (1984) 8/10 - Le trio Jackie Chan, Yuen Biao & Sammo Hung est ici à son sommet, notamment dans une série finale ébouriffante, qui multiplie les idées de mise en scène brillantes, droles, et classieuses. Un classique du genre, très recommendable.
Le chien des Baskerville, de Terrence Fisher (1959) 6,5/10 - L'ambiance gothique de la Hammer fonctionne mieux que les élucidations rationnelles de Holmes. On s'amuse moyen devant un film bien fait, mais qui peine à enrichir son intrigue d'éléments visuels.
Vive l'amour, de Tsai Ming-Liang (1994) 7/10 - Ennui poli devant ce chassé-croisé de trois jeunes en désarroi dans une ville en expansion, où la rencontre n'aboutit jamais et où les espaces restent paradoxalement bien vides. Je reste assez peu sensible au cinéma de ce cinéaste, c'est contrariant. Où sont les cadrages, où est l'écriture, où est l'intelligence ? Seuls se distinguent vraiment les excellents acteurs, et une thématique assez riche.
Fulltime Killer, de Johnnie To (2001) 8/10 - Une écriture assez romanesque qui multiplie les points de vue dans ce récit de rivalité entre tueurs à gage, mais aussi et surtout quelques extraordinaires séquences d'actions, et un usage atypique du tuyau d'arrosage rendent ce film aussi savoureux que mémorable.
Scènes de chasse en Bavière, de Peter Fleischmann (1969) 7/10 - Une chronique rurale doublée d'une amère satire sociale, le film dénonçant l'étroitesse d'esprit et la cruauté des villageois. L'ensemble parait parfois un peu grossier, malgré quelques séquences justes.
Hospital, de Frederick Wiseman (1970) 8,5/10 - Quel témoignage précieux, quel document bouleversant ! Le travail de Wiseman est une constance source de surprise et d'émerveillement.
Le spécialiste, de Sergio Corbucci (1969) 5/10 - Du western d'exploitation avec quelques idées rigolotes (notamment à la fin), mais qui a du mal avec son intrigue, et qui s'empêtre avec des comédiens pas toujours fameux (notamment notre Johnny national, qui est très mauvais). Pas très convaincu pour ma part.
Un thé au Sahara, de Bernardo Bertolucci (1990) 8/10 - Visuellement sublime, un film à grand spectacle et un intrigant récit de perte de soi dans l'exotisme.
Dark River, de Clio Barnard (2018) 7/10 - Une fermière revient sur les terres familiales, qu'elle avait fuies en laissant derrière elle un père incestueux. Mais le retour se révèle difficile, surtout avec le frère laissé seul à s'occuper d'un père mourant. Un peu complaisant, mais globalement attachant.
Yip Man 3, de Wilson Yip (2015) 6/10 - Le minimum syndical est là, mais Wilson Yip filme sans enthousiasme ni invention, et avec un peu de CGI. On reste loin des morceaux de bravoure des précédents épisodes.
Le dernier face à face, de Sergio Sollima (1967) 8/10 - Un solide western et un joli portrait de personnages, incarné par un casting qui fonctionne bien. Très chouette musique de Morricone, evidemment...
2 Fast 2 furious, de John Singleton (2003) 4/10 - Le principes du premier opus (des gonzesses et des bagnoles) est poussé un cran plus loin, le film n'a plus d'autre intérêt que dans ses séquences de courses de voitures, pour répétitives qu'elles puissent être...
The Sea Wolf, de Michael Curtiz (1941) 8/10 - Ambiance mortifère sur un bateau tyrannisé par un capitaine redoutable. Edward G. Robinson est impressionnant, et l'ambiance est très prenante.
The Guilty, de Gustav Möller (2018) 7,5/10 - Film concept, dans lequel un policier mène l'enquête à partir d'un standard téléphonique. Bien fichu.
Dogman, de Matteo Garrone (2018) 8,5/10 - Un très joli récit, dans lequel un petit bonhomme gentil avec les animaux se débat pour exister. Très beau portrait et un film assez fort, qui m'a assez marqué.
Le maitre intrépide / Za jia xiao zi, de Sammo Hung (1979) 5/10 - Trop orienté combat à mon gout, le film se concentre sur un kung-fu à maitriser, mais manque de légèreté. Reste que les chorégraphies de Hung sont assez élégantes.
Qiu Ju, une femme chinoise, de Zhang Yimou (1992) 7/10 - Très intéressant pour son rendu de la vie dans un village chinois, le film garde tout de même une structure un peu anecdotique, centré autour d'un procès qui n'avance pas et dont l'héroïne poursuit les recours d'instance en instance...
Disneyland, mon vieux pays natal, d'Arnaud des Pallieres (2002) 7/10 - Un sorte d'essai filmique, où une voix off brode autour d'images d'une visite de Disneyland Paris. Intrigant et original, mais jamais vraiment abouti, à mon sens...
Pourquoi Bodhi Dharma est-il parti vers l'orient ? de Bae Yong-Kyun (1989) 7/10 - Le film adopte un style zen pour traiter de la vie de moines bouddhistes vivant dans la montagne. L'ensemble est intéressant, mais l'absence de clé de compréhension, ainsi qu'un rythme très contemplatif limitent l'exercice.
Les indestructibles 2, de Brad Bird (2018) 8/10 - Visuellement à tomber, avec une mise en scène d'une folle inventivité, on en regretterait presque que l'intrigue manque un peu d'ampleur. Le tout reste un spectacle de haute volée.
Have a nice day, de Liu Jian (2017) 7/10 - Ici, l'animation est un peu limitée, mais le ton d'une veine tarantinienne (on pense vraiment à Pulp Fiction) et le style s'accordent pour ce dessin animé assez atypique et intrigant.
Paranoia, de Steven Soderbergh (2018) 5/10 - Image moche, intrigue assez stéréotypée et peu crédible, on ne s'ennuie pas mais on aura vite oublié ce film, qui ne vaut que pour le jeu de Claire Foy, et l'exercice de style "filmé par un iphone", pour l'anecdote...
Au poste, de Quentin Dupieux (2018) 7/10 - Un drole de film, assez bunuélien (le charme discret de la bourgeoisie est cité), mais qui se réfère aussi aux polars belmondiens de la grande époque. On rit parfois, le tout manque un peu d'épaisseur quand même.
The Strange Ones, de Christopher Radcliff & Lauren Wolkstein (2018) 3/10 - Ce film inutilement étiré convoque tous les clichés du film indie américain, mais sans divertir, et sans pertinence non plus...
Le bannissement, d'Andrey Zvyagintsev (2007) 8/10 - Filmé avec une merveilleuse maestria, le film pèche toutefois sur le fonds, tant son intrigue parait difficile à avaler. On comprend qu'il s'agit de parler d'incommunicabilité, de symbolisme, mais tout ça reste assez maladroit... Restent des plans à tomber par terre, des mouvements de caméra sublimes, un jeu avec la musique passionnant.
Ant-Man et la Guêpe, de Peyton Reed (2018) 6/10 - Tiède redite de l'épisode précédent, le film pâtit de l'absence d'Edgar Wright mais offre quelques moments amusants.

FILMS REVUS:
Suspiria, de Dario Argento (1977) 8,5/10
Les frissons de l'angoisse, de Dario Argento (1975) 10/10
Docteur Jivago, de David Lean (1965) 10/10 - Quel bonheur de redécouvrir ce chef d'oeuvre sur grand écran ! Un immense merci à la Cinémathèque et à toute son équipe.
Blood Simple, de Joel Coen & Ethan Coen (1984) 7,5/10 - Un solide polar à l'intrigue qui s'absurdifie, une mise en scène ambitieuse, beaucoup d'éléments du cinéma des Coen émergent déja dans ce film, qu'on revoit avec plaisir.


Films des mois précédent
Spoiler (cliquez pour afficher)
janvier 2011=Incendies (Villeneuve)
février 2011=Portrait of Jennie (Dieterle)
mars 2011=Orgueil et préjugés (Wright)
avril 2011=Murder by Contract (Lerner)
mai 2011=Vincent, François, Paul, et les autres (Sautet)
juin 2011=Les contes cruels du Bushido (Imai)
juillet 2011=Underworld (Von Sternberg)
aout 2011=L'heure suprême (Borzage)
septembre 2011=L'Apollonide, souvenirs de la maison close (Bonello)
octobre 2011=The ox-bow incident (Wellman)
novembre 2011=The Movie Orgy (Dante)
décembre 2011=Mission Impossible : le protocole fantôme (Bird)
janvier 2012=Take Shelter (Nichols)
février 2012=Gentleman Jim (Walsh)
mars 2012=Le miroir (Tarkovski)
avril 2012=Divorce à l'italienne (Germi)
mai 2012=La cabane dans les bois (Goddard)
juin 2012=Les meilleures années de notre vie (Wyler)
juillet 2012=Feux dans la plaine (Ichikawa)
aout 2012=Wichita (Tourneur)
septembre 2012=Baraka (Fricke)
octobre 2012=Les grandes espérances (Lean)
novembre 2012=Man Hunt (Lang)
décembre 2012=Wings (Shepitko)
janvier 2013=Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
février 2013=Wings (Wellman)
mars 2013=Le bossu de Notre-Dame (Wise & Trousdale)
avril 2013=Comme des frères (Gélin)
mai 2013=Walkabout (Roeg)
juin 2013=Kekexili (Chuan)
juillet 2013=Doro no kawa (Oguri)
aout 2013=My Childhood (Douglas)
septembre 2013=Hoop Dreams (James)
octobre 2013=Pique-nique à Hanging Rock (Weir)
novembre 2013=Du rififi chez les hommes (Dassin)
decembre 2013=Heimat, chronique d'un rêve (Reitz)
janvier 2014=Hearts of Darkness: A Filmmaker's Apocalypse (Bahr & Hickenlooper)
fevrier 2014=The Grand Budapest Hotel (Anderson)
mars 2014=Voyage à Tokyo (Ozu)
avril 2014=Untel père et fils (Duvivier)
mai 2014=Seuls sont les indomptés (Miller)
juin 2014=Les harmonies Werckmeister (Tarr)
juillet 2014=La maison des geishas (Fukasaku)
aout 2014=The Act of Killing (Oppenheimer)
septembre 2014=White God (Mundruczó)
octobre 2014=Gone Girl (Fincher)
novembre 2014=Odd Man Out (Reed)
decembre 2014=Le retour (Zvyagintsev)
janvier 2015=Le Soleil brille pour tout le monde (Ford)
février 2015=Le vent (Sjostrom)
mars 2015=Eté précoce (Ozu)
avril 2015=The taking of Tiger Mountain (Hark)
mai 2015=Mad Max: Fury Road (Miller)
juin 2015=Vice versa (Docter)
juillet 2016=Johnny BelindaN(Negulesco)
aout 2015=Selon la loi (Koulechov)
septembre 2015=Gosses de Tokyo (Ozu)
octobre 2015=La baie sanglante (Bava)
novembre 2015=La vie passionnée de Vincent van Gogh (Minelli)
decembre 2015=La chanteuse de Pansori (Kwon-Taek)
janvier 2016=L'ange exterminateur (Bunuel)
février 2016=Le vieux Manoir (Stiller)
mars 2016=Un temps pour vivre, un temps pour mourir (Hsiao Hsien)
avril 2016=Vivre sa vie (Godard)
mai 2016=Nazarin (Bunuel)
juin 2016=Voyage à travers le cinéma français (Tavernier)
juillet 2016=Et tournent les chevaux de bois (Montgomery)
août 2016=Le festin de Babette (Axel)
septembre 2016=La region salvaje (Escalante)
octobre 2016=The Deep Blue Sea (Davies)
novembre 2016=La fille de Brest (Bercot)
decembre 2016=The Mermaid (Chow)
janvier 2017=Le cheval de Turin (Tarr)
fevrier 2017=Loving (Nichols)
mars 2017=The Lost City of Z (Gray)
avril 2017=Saving Sally (Liongoren)
mai 2017=The Tin Star (Mann)
juin 2017=Comme un torrent (Minnelli)
juillet 2017=Le monde lui appartient (Walsh)
aout 2017=Taking off (Forman)
septembre 2017=Trois pages d'un journal (Pabst)
octobre 2017=Long Weekend (Eggleston)
novembre 2017=Chasse au gang (de Toth)
decembre 2017=The Florida Project (Baker)
janvier 2018=Coco (Unkrich & Molina)
fevrier 2018=la forme de l'eau (del Toro)
mars 2018=L'arche russe (Sokourov)
avril 2018=Ready Player One (Spielberg)
mai 2018=Plaire, aimer et courir vite (Honoré)
juin 2018=Chambre avec vue (Ivory)
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos

Avatar de l’utilisateur
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Messages : 8654
Inscription : 13 avr. 03, 20:28
Localisation : A la recherche de Zoltar

Re: Votre film du mois de Juillet 2018

Messagepar Joshua Baskin » 1 juil. 18, 22:32

Juillet 2018


Films découverts

Le bois dont les rêves sont faits (Claire Simon) : 7/10
Ghost in the shell (Rupert Sanders) : 3/10
Les Marines - court-métrage- (François Reichenbach) : 7/10
Houston, Texas- court-métrage- (François Reichenbach) : 7/10
La douceur du village -moyen-métrage- (François Reichenbach) : 6/10
Le grand sud - court-métrage- (François Reichenbach) : 7/10
Un coeur gros comme ça (François Reichenbach) : 6/10
Ce qui nous lie (Cédric Klapisch) : 6/10
I feel pretty (Marc Silverstein, Abby Kohn) : 5/10
Logan Lucky (Steven Soderbergh) : 7/10
Manhattan Baby (Lucio Fulci) : 4/10

Films redécouverts



Séries découvertes

Barry, Saison 1 : en cours

Spoiler (cliquez pour afficher)
Par note, du meilleur au moins bon
Logan Lucky (Steven Soderbergh) : 7/10
Le bois dont les rêves sont faits (Claire Simon) : 7/10
Les Marines - court-métrage- (François Reichenbach) : 7/10
Houston, Texas- court-métrage- (François Reichenbach) : 7/10
Le grand sud - court-métrage- (François Reichenbach) : 7/10
Un coeur gros comme ça (François Reichenbach) : 6/10
Ce qui nous lie (Cédric Klapisch) : 6/10
La douceur du village -moyen-métrage- (François Reichenbach) : 6/10
I feel pretty (Marc Silverstein, Abby Kohn) : 5/10
Manhattan Baby (Lucio Fulci) : 4/10
Ghost in the shell (Rupert Sanders) : 3/10
Dernière édition par Joshua Baskin le 30 juil. 18, 23:44, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
G.T.O
Egal à lui-même
Messages : 4082
Inscription : 1 févr. 07, 13:11

Re: Votre film du mois de Juillet 2018

Messagepar G.T.O » 1 juil. 18, 22:34

FILM DU MOIS

FILMS DÉCOUVERTS

Les garçons sauvages ( Bertrand Merdico) 2/10
Les Indestructibles 2 (Brad Bird) 6/10

FILMS REDÉCOUVERTS

Mishima (Paul Schrader) 7,5/10 (=)
Youth without youth (Francis Ford Coppola) 7/10 (=)
Dernière édition par G.T.O le 11 juil. 18, 11:04, édité 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 17884
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Votre film du mois de Juillet 2018

Messagepar Rick Blaine » 2 juil. 18, 11:08

Juillet 2018

Film du mois :

Image

Section d'assaut sur le Sittang (Val Guest - 1959)


Films découverts ou redécouverts :

Section d'assaut sur le Sittang (Yesterday's enemy), de Val Guest (1959) : 9,5/10

Jusqu'à la garde, de Xavier Legrand (2018) : 8/10
Le prisonnier d'Alcatraz (Birdman of ALcatraz), de John Frankenheimer (1962) : 8/10
L'ange exterminateur (El Ángel exterminador), de Luis Buñuel (1962) : 8/10

Le dernier face à face (Faccia a Faccia), de Sergio Sollima (1967) : 7,5/10

Baïonnette au canon (Fixed Bayonets!), de Samuel Fuller (1951) : 7/10

Sartana (Se incontri Sartana prega per la tua morte), de Gianfranco Parolini (1968) : 6,5/10
Geronimo, le sang Apache (Geronimo), de Arnold Laven (1962) : 6,5/10
Roberto Succo, de Cédric Kahn (2001) : 6,5/10

La révolte des Séminoles (Seminole Uprising), de Earl Bellamy (1955) : 5,5/10

Hostiles, de Scott Cooper (2018) : 5/10

La Belle et la belle, de Sophie Fillières (2018) : 3,5/10

L'homme du Kentucky (The Kentuckian), de Burt Lancaster (1955) : 2,5/10

Le dernier des peaux-rouges (Last of the redmen), de George Sherman (1947) : 1/10

Films revus : Hors compétition :

Le samouraï, de Jean-Pierre Melville (1967) : 10/10

Oss 117 : Rio Ne Repond Plus, de Michel Hazanavicius (2009) : 8/10

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Août 2010 : Chantons sous la Pluie (Stanley Donen et Gene Kelly - 1952)
Septembre 2010 : Le Narcisse Noir (Michael Powell et Emeric Pressburger - 1947)
Octobre 2010 : Alexandre le Bienheureux (Yves Robert - 1968)
Novembre 2010 : Le Plongeon (Franck Perry - 1968)
Décembre 2010 : Quatorze Heures (Henry Hathaway - 1951)
FILM DE L'ANNEE 2010 : CHANTONS SOUS LA PLUIE
Janvier 2011 : Mon Homme Godfrey (Gregory La Cava - 1936)
Février 2011 : Le Mépris (Jean-Luc Godard - 1963)
Mars 2011 : Nous Voulons les Colonels (Mario Monicelli - 1974)
Avril 2011 : Huit Heures de Sursis (Carol Reed - 1947)
Mai 2011 : Five Star Final (Mervyn LeRoy - 1931)
Juin 2011 : Les Nuits de Chicago (Josef Von Sternberg - 1927)
Juillet 2011 : Ca Commence Aujourd'hui (Bertrand Tavernier - 1999)
Août 2011 : Baby Boy Frankie (Allen Baron - 1961)
Septembre 2011 : Du Plomb pour l'Inspecteur (Richard Quine - 1954)
Octobre 2011 : Le Rôdeur (Joseph Losey - 1951)
Novembre 2011 : Mes Chers Amis (Mario Monicelli - 1975)
Décembre 2011 : L’Aventure de Mme Muir (Joseph L. Mankiewicz - 1947)
FILM DE L'ANNEE 2011 : L'AVENTURE DE MME MUIR & LE MÉPRIS
Janvier 2012 : Les Ailes (William A. Wellman - 1927)
Fevrier 2012 : French Cancan (Jean Renoir - 1954)
Mars 2012 : Duel Dans La Sierra (George Sherman - 1958)
Avril 2012 : The Thing (John Carpenter - 1982)
Mai 2012 : Moonrise Kingdom (Wes Anderson - 2012)
Juin 2012 : Nightfall (Jacques Tourneur - 1957)
Juillet 2012 : La Porte du Diable (Anthony Mann - 1950)
Août 2012 : Dans ses Yeux (Juan Jose Campanella - 2009)
Septembre 2012 : Polisse (Maïwenn -2011)
Octobre 2012 : Les Bas Fonds New-Yorkais (Samuel Fuller -1961)
Novembre 2012 : Klute (Alan J. Pakula - 1971)
Décembre 2012 : ...All the Marbles (Robert Aldrich - 1981)
FILM DE L'ANNEE 2012 : NIGHTFALL
Janvier 2013 : Mafioso (Alberto Lattuada - 1962)
Février 2013 : The Yards (James Gray - 2000)
Mars 2013 : Les Inconnus dans la Ville (Richard Fleischer - 1955)
Avril 2013 : Le Conformiste (Bernardo Bertolucci - 1970)
Mai 2013 : Le Flambeur (Karel Reisz -1974)
Juin 2013 : La Maison des Etrangers (Joseph L. Mankiewicz - 1949)
Juillet 2013 : La dame et le toréador (Budd Boetticher - 1951)
Août 2013 : L'invaincu (Satyajit Ray - 1956)
Septembre 2013 : La Grande Ville (Satyajit Ray - 1963)
Octobre 2013 : La Belle Equipe (Julien Duvivier - 1936)
Novembre 2013 : Fanny & Alexandre (Ingmar Bergman - 1982)
Décembre 2013 : Le Démon des Armes (Joseph H. Lewis - 1949)
FILM DE L'ANNEE 2013 : LA GRANDE VILLE
Janvier 2014 : Drug War (Johnnie To - 2012)
Fevrier 2014 : Pauline A La Plage (Eric Rohmer - 1983)
Mars 2014 : Gravity (Alfonso Cuarón - 2013)
Avril 2014 : L'Invasion des profanateurs de sépultures (Don Siegel - 1956)
Mai 2014 : Les révoltés de la cellule 11 (Don Siegel - 1954)
Juin 2014 : 12 Years a Slave (Steve McQueen - 2013)
Juillet 2014 : Un Thé au Sahara (Bernardo Bertolucci - 1990)
Août 2014 : La Reine Margot (Patrice Chéreau - 1994)
Septembre 2014 : Le Prête-nom (Martin Ritt - 1976)
Octobre 2014 : Rush (Ron Howard - 2013)
Novembre 2014 : Interstellar (Christopher Nolan - 2014)
Décembre 2014 : Her (Spike Jonze - 2014)
FILM DE L'ANNEE 2014 : INTERSTELLAR
Janvier 2015 : L'Etau (Alfred Hitchcock - 1969)
Février 2015 : Gone Girl (David Fincher - 2014)
Mars 2015 : MacBeth (Orson Welles - 1948)
Avril 2015 : La Comtesse (Julie Delpy - 2009)
Mai 2015 : A Most Violent Year (J.C. Chandor - 2014)
Juin 2015 : La Police a les mains liées (Luciano Ercoli - 1975)
Juillet 2015 : Voyage en Italie (Roberto Rossellini - 1954)
Août 2015 : Scènes de Crimes (Frédéric Schoendoerffer - 1999)
Septembre 2015 : Frissons (David Cronenberg - 1975)
Octobre 2015 : Vice-versa (Pete Docter - 2015)
Novembre 2015 : Tandem (Patrice Leconte - 1987)
Décembre 2015 : Zardoz (John Boorman - 1974)
FILM DE L'ANNEE 2015 : A MOST VIOLENT YEAR
Janvier 2016 : L'américain (Marcel Bozzuffi - 1969)
Février 2016 : Six femmes pour l'assassin (Mario Bava - 1964)
Mars 2016 : L'année du dragon (Michael Cimino - 1985)
Avril 2016 : La dame de Shanghai (Orson Welles - 1947)
Mai 2016 : Colorado (Sergio Sollima - 1966)
Juin 2016 : Spotlight (Tom McCarthy - 2016)
Juillet 2016 : The Revenant (Alejandro González Iñárritu - 2016)
Août 2016 : Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman - 1973)
Septembre 2016 : Mr. Majestyk (Richard Fleischer - 1974)
Octobre 2016 : Deep End (Jerzy Skolimowski - 1970)
Novembre 2016 : Les trafiquants du Dunbar (Basil Dearden - 1951)
Décembre 2016 : Un homme de trop (Costa-Gavras - 1967)
FILM DE L'ANNEE 2016 : L'ANNEE DU DRAGON
Janvier 2017 : La dernière corvée (Hal Ashby - 1973)
Février 2017 : Le flingueur (Michael Winner - 1972)
Mars 2017 : Apportez-moi la tête d'Alfredo Garcia (Sam Peckinpah - 1974)
Avril 2017 : Manchester by the sea (Kenneth Lonergan - 2016)
Mai 2017 : La isla mínima (Alberto Rodríguez - 2014)
Juin 2017 : Un shérif à New York (Don Siegel - 1968)
Juillet 2017 : The lost city of Z (James Gray - 2017)
Août 2017 : La Planète des singes : Suprématie (Matt Reeves - 2017)
Septembre 2017 : Made in Britain (Alan Clarke - 1982)
Octobre 2017 : Le voleur (Louis Malle - 1967)
Novembre 2017 : I... comme Icare (Henri Verneuil - 1979)
Decembre 2017 : Confidences pour confidences (Pascal Thomas - 1979)
FILM DE L'ANNEE 2017 : APPORTEZ-MOI LA TETE D'ALFREDO GARCIA
Janvier 2018 : La chasse (Carlos Saura - 1965)
Février 2018 : Les collines de la terreur (Michael Winner - 1972)
Mars 2018 : Le fantôme de la liberté (Luis Buñuel - 1974)
Avril 2018 : Cris et chuchotements (Ingmar Bergman - 1972)
Mai 2018 : La victime (Basil Dearden - 1961)
Juin 2018 : Downsizing (Alexander Payne - 2018)

Avatar de l’utilisateur
Best
Réalisateur de seconde équipe
Messages : 5579
Inscription : 9 août 04, 13:47
Localisation : 742 Evergreen Terrace, Springfield

Re: Votre film du mois de Juillet 2018

Messagepar Best » 2 juil. 18, 11:13

Juillet 2018

Film du mois

Les Indestructibles 2 (Brad Bird)



Films découverts (Re)

Ant-Man et la Guêpe (Peyton Reed) 8/10
Happiness road (Hsin-Yin Sung) 8/10
Une pluie sans fin (Dong Yue) 8/10
Parvana (Nora Twomey) 7,5/10
The guilty (Gustav Möller) 7/10
Woman at war (Benedikt Erlingsson) 7/10
Dogman (Matteo Garrone) 7/10
Roulez jeunesse ( Julien Guetta) 6,5/10
Tully (Jason Reitman) 6,5/10
Hôtel Transylvanie 3 : Des vacances monstrueuses (Genndy Tartakovsky) 5,5/10
Hotel Artemis (Drew Pearce) 5,5/10
Skyscraper (Rawson Marshall Thurber) 5,5/10
Tamara Vol.2 (Alexandre Castagnetti) 5/10
Paul Sanchez est revenu (Patricia Mazuy) 3/10



Films revus (Hors compétition)





Séries (Hors compétition) (Revues)

Megalo BOX (Moriyama Yo) 8/10
Sword Art Online - Gun gale online (Sakoi Masayuki) 6,5/10
Katana Maidens (Kakimoto Kodai) 6/10



Notation

10/10 : Je suis en extase
9,5/10 : Je suis aux anges
9/10 : Je jubile
8,5/10 : J'adore
8/10 : J'aime beaucoup
7,5/10 : J'aime
7/10 : J'aime bien
6,5/10 : J'aime assez
6/10 : J'aime moyennement
5,5/10 : J'aime sans plus
5/10 : Entre deux eaux
4/10 : Je n'aime pas vraiment
3/10 : Je n'aime pas
2/10 : Je n'aime pas du tout
1/10 : Je déteste
0/10 : Où est mon pulvérisateur ?


Révisions revues ▲ à la hausse ▼ à la baisse ► à l'identique

Mes films du mois de Mai 2005 à Juin 2018

Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
Dernière édition par Best le 31 juil. 18, 23:22, édité 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
Thaddeus
Ewok on the wild side
Messages : 5182
Inscription : 16 févr. 07, 22:49
Localisation : 1612 Havenhurst

Re: Votre film du mois de Juillet 2018

Messagepar Thaddeus » 2 juil. 18, 16:16

Juillet 2018


Image



Les Indestructibles 2 (Brad Bird, 2018)
Le prodige du premier volet tenait en grande partie dans le dialogue égalitaire entre monde réel (la vie quotidienne d’une super-famille) et accélérations fantastiques, à travers lequel défi technique et fermeté du récit faisaient feu de tout bois. En bon transfuge de l’animation traditionnelle, Bird reconduit la formule magique et nous gratifie d’une suite haut-de-gamme qui compense un scénario prévisible par une inventivité folle, tant dans la mécanique hilarante du gag que dans la profusion très lisible de l’action. Que l’on ne trouve pas une seconde pour s’y ennuyer n’empêche pas de peser à chaque instant la profondeur de cette aventure en ligne claire, dont la générosité consiste à unifier prosaïque et extraordinaire : sauver le monde ou élever les mômes, l’exploit se tisse d’une seule et même étoffe. 5/6

Au poste ! (Quentin Dupieux, 2018)
Ils ne s’appellent pas Gallien et Martinaud mais Buron et Fugain. Le procès verbal est tapé sur une vieille machine à écrire, et le mobilier rétro du commissariat fleure bon le décorum mitterrandien. Pourtant un téléphone mobile surgit, incongru, tel un pied-de-nez au programme que le réalisateur prend un malin plaisir à suivre tout en faisant semblant de le saboter. Tout est limpide, évident, rigoureusement à sa place, y compris ce qui relève du plus invraisemblable, et l’on se laisse absorber par ce petit théâtre de la paranoïa ordinaire, dont la sobriété visuelle relaie la vélocité burlesque du dialogue, comme par une farce qui ne cesserait de courir après sa chute – laquelle s’avèrera d’ailleurs parfaitement déceptive. L’exercice pourrait être anodin, il amuse et stimule car il est signé Dupieux. C’est pour ça. 4/6

La vie privée d’un sénateur (Jerry Schatzberg, 1979)
À Washington, le sénateur Joe Tynan grenouille avec ses pairs ; à New York, il joue au père de famille remarquable et à l’époux modèle. Ses tribulations ne constituent somme toute que les écarts traditionnels d’un bourgeois écartelé entre les émois de la chair et les diktats de la raison. Ainsi ce qui aurait pu être une charge féroce contre les turpitudes et compromissions de la vie politique américaine relève plutôt de la comédie de mœurs sans conséquence. Dans ses meilleurs moments, Schatzberg donne corps au sujet qui le parcourt : la réalisation d’un fantasme de pouvoir comme désintégration des rapports privés et éclatement de la structure familiale. Mais son inspiration est quelque peu bridée par sa dépendance au scénario, et son écriture errante s’accommode mal d’un carcan dramatique trop préconçu. 4/6

L’île au trésor (Guillaume Brac, 2018)
L’île de loisirs de Cergy Pontoise était déjà au centre de la première partie des Contes de Juillet. En voici le versant documentaire, papillonnage lumineux et bigarré par lequel le cinéaste enregistre à travers quelques échantillons un état commun de sérénité prolongée, en n’évitant pas toujours les écueils de la ténuité et de la répétition. La gravité est tenue à distance d’un regard tout aussi exempt de nostalgie, quand bien même les souvenirs et les facéties de l’enfance y tiennent une place prépondérante. Avec un optimisme chaleureux et bienveillant, le film s’attache ainsi aux gamins resquilleurs, aux ados dragueurs, aux retraités paisibles, aux plongeurs turbulents, plaisanciers suavement alanguis dans l’utopie d’un imaginaire aventurier, propice au bonheur simple de la rencontre et de la vacance. 4/6

Light sleeper (Paul Schrader, 1992)
Si le film ne révolutionne pas la manière américano-bressonnienne de son auteur, il la place à son niveau d’inspiration le plus immédiat, autrement dit le plus physique. C’est moins le récit conventionnellement rédempteur qui happe ici qu’un climat nocturne et légèrement somnambulique, accordé à un scénario de thriller urbain faisant trembler les frontières morales. Dans le clair-obscur ambré d’un New York d’ombres, à l’abri du soleil comme de la lune, l’errance suave du pèlerin, ange déchu sur le point de renaître, vaisseau de colère et d’amour en quête d’une expression personnelle, passe par l’hôpital, les pompes funèbres, les boîtes de nuit, la prison, dessinant un mouvement feutré vers la transformation par la grâce, la force de la douceur – que mon adorée Susan ne saurait mieux personnifier. 4/6

La fête à Henriette (Julien Duvivier, 1952)
En montrant deux auteurs en quête de personnages et de situations, le cinéaste fait entrer le virus dissociant du pirandellisme en action. Évoquer artificiellement des sensations par des procédés devant aider à clore le récit, ouvrir par l’acuité du regard et fermer par l’utilisation de "trucs" souvent associés à des thèmes mélodramatiques : il cherche le scénario qui lui permette d’intégrer ces deux tendances, d’en exprimer le conflit essentiel. Virtuosité rose (le couple qui danse) et virtuosité noire (la poursuite) désignent ainsi la polarité constitutive d’une histoire que l’on reste libre de prendre au premier degré ou au contraire de considérer comme parfaitement illusoire, mais pas plus que tout film imposant sa réalité sans que l’on en soit jamais tout à fait dupe. Un divertissement enlevé, charmant et malicieux. 4/6

Fame (Alan Parker, 1980)
Cadre : la célèbre High School of Performing Arts de New York, sorte de conservatoire municipal où se retrouvent tous les prétendants à la gloire, apprentis musiciens, comédiens ou danseurs confrontés aux difficultés inhérentes à la voie choisie et dont ils découvrent qu’elle est loin d’être royale. Le relatif conformisme du script ne fait que mieux ressortir la volubilité du ton, l’énergie du style, l’étonnante maîtrise du rythme d’un metteur en scène formé à une école où il faut avoir tout dit en trente secondes, et dont le mérite est de mettre des personnages reproduisant dans ce milieu clos le monde extérieur dont ils sont issus (différences, inégalités, injustices), de montrer le rêve au moment du succès et la peur permanente de rester dans l’ombre, sans jamais parvenir à franchir la porte de jade du paradis perdu. 4/6

Soleil vert (Richard Fleischer, 1973)
À l’inverse de Solaris ou de Zardoz, qui lui sont contemporains, cette anti-utopie dénuée de stylisation psychédélique dépeint un avenir aussi inquiétant que plausible. Monde de chaleur étouffante, de pollution jaunâtre, d‘apocalypse écologique, de nourriture synthétique, de surpopulation et de pauvreté, de rationnement et d’esclavage, qui est aussi celui de la cryptocratie organisée où les firmes géantes dictent leur comportement à tous les hommes, jusqu’aux plus hauts placés. Conscient des courants allégoriques qui parcourent l’entreprise, Fleischer réduit au minimum le jeu des idées et le goût pour l’aventure, privilégie l’expression d’une SF maîtresse d’elle-même, libérée de ses signifiants spécifiques, de son intellectualisme primaire, et dont la clarté sèche, sans aménité, dénote bien la modernité. 4/6

À fleur de peau (Steven Soderbergh, 1995)
Le cinéaste s’inscrit pleinement dans le sillon du néo-polar post-moderniste avec ce film noir aux couleurs aqueuses et saturées, au climat métallique et glacé, qui transforme une histoire de garçon pris au piège du passé, d’une femme, de sa propre névrose, en élaboration mentale. La structure temporelle fragmentée situe l’action dans la conscience de cet homme-enfant piégé par une intrigue œdipienne, où tout est mensonge, labyrinthe, volute cérébrale, et dont la pirouette finale désigne le seul gagnant de la partie : l’ultime avatar du Père, qui se trouve du côté du pouvoir. Mais la manière assez artificielle d’abstraire le genre sent quelque peu l’effort, et apparente le résultat à un travail d’étudiant inachevé, d’autant plus frustrant qu’il ne va pas sans une certaine mollesse dans son développement dramatique. 3/6

L’apprenti salaud (Michel Deville, 1977)
Dès le premier plan on est prévenu : voici un jeu dont on nous invite à être les complices, un jeu sur l’apparence, la manipulation et la mise en scène. Deville n’est pas dupe de ses mensonges, il nous prend à témoin, revendique ses astuces d’illusionniste en multipliant clins d’œil et procédés de distanciation. Son montage survolté, que rythment les extraits de Bizet comme autant de leitmotivs ou de contrepoints, est fondé sur l’ellipse qui précipite l’action, accélère le récit, assure la mobilité permanente des sentiments, des dialogues, des comédiens. Et d’un sujet léger traité avec frivolité, naît un divertissement espiègle sur la complicité amoureuse, la perte de l’innocence, la fragilité d’un rêve rocambolesque, qui provoque un délicieux tournis et cherche, jusqu’à l’ultime seconde, à retarder le dégrisement. 5/6

For ever Mozart (Jean-Luc Godard, 1996)
Forever Godard. Après avoir filmé les cieux l’auteur filme cette fois la terre, c’est-à-dire la guerre, à travers l’aventure tragique de trois comédiens découvrant que l’on ne badine pas à Sarajevo. Comme toujours il y a de quoi s’irriter de ce système obsessionnel et mortifère enfermé en lui-même, de ce cinéma-magnétophone qui n’enregistre guère que des bruits parasites, sons brouillés ou citations incantatoires. Autant de partis pris assumés comme une réflexion sur la représentation : le réel y importe moins que l’impossibilité de le donner à voir, que l’omniprésence de fantasmes entravant la culture européenne et la séparant d’un monde en recomposition. Avec parfois quelques fulgurances (une robe rouge sur une plage gris perle), éclats d’une confession pathétique et crépusculaire en forme de miroir brisé. 3/6

Tueurs nés (Oliver Stone, 1994)
En racontant la cavale sanglante puis l’évasion d’un couple d’ex-enfants martyrs, définis par leur incommensurable stupidité, le cinéaste accouche d’un hachis épuisant d’images subliminales et convulsives qui ne cesse d’agresser l’œil, de provoquer, de disjoncter jusqu’à l’overdose. Il tente en quelque sorte la synthèse entre les amphétamines (rythme et boulimie insatiable) et les hallucinogènes (surgissement permanent de visions venues du western au film de prison, des restes de Bonnie et Clyde à ceux des Tueurs de la Lune de miel). Il traite surtout sa croisade contre la décadence en déchaînant une sorte de pornographie audiovisuelle, à la stridence aussi constante qu’arbitraire, et dont l’outrance accentue la grossièreté démonstrative de la charge-bulldozer contre l’exploitation médiatique de la violence. 3/6

Ces messieurs dames (Pietro Germi, 1966)
Quitter l’Italie du Sud pour la patrie de Goldoni n’empêche pas l’auteur de poursuivre son inventaire des médiocrités et petitesses des passions humaines. Ainsi observe-t-il à la loupe grossissante un quarteron de séducteurs licencieux et de cocus aphasiques, de pucelles en chaleur et de matrones acariâtres, vitelloni pour lesquels rien n’est scandaleux pourvu que ce ne soit pas public. En trois sketches construits sur un schème identique de satire sociale, il se livre à une satire acide des tabous qui pourchassent et persécutent l’amour dans les villes de province. La concision dans l’effet et la férocité du propos, vertus d’une ironie classique aimant à se souligner elle-même avec une prétention justifiée, permettent d’atteindre le point où la vulgarité devient un style et où ce style découle d’une honnêteté artistique. 4/6

Contes de juillet (Guillaume Brac, 2017)
Aléas du tournage, préparation minimale, revendication de l’amateurisme et, pour une certaine part, improvisation : tels sont les choix, inverses de ceux de la maîtrise, qui président à la conception de ces deux moyen-métrages placés sous le signe de l’impondérable, de la fraîcheur, de l’ouverture modeste à ce que le quotidien offre de beauté diffuse. S’appuyant sur le concours actif de jeunes comédiens longuement interrogés sur leurs parcours, leurs rêves, leurs amours et leurs convictions, Brac relève avec finesse un éventail d’élans, de dispositions et de variations affectives prélevées à la douceur estivale, caisse de résonance où la parole se donne facilement mais où un geste trop empressé, un mot malhabile, une attitude impromptue peuvent contrarier l’harmonie d’une amitié ou d’un jeu de séduction. 4/6



Et aussi :

Fucking Åmål (Lukas Moodysson, 1998) - 5/6
La Fiancée du pirate (Nelly Kaplan, 1969) - 5/6
L'homme qui voulait savoir (George Sluizer, 1988) - 5/6
The guilty (Gustav Möller, 2018) - 4/6


Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Juin 2018Sans un bruit (John Krasinski, 2018)
Mai 2018Riches et célèbres (George Cukor, 1981)
Avril 2017Séduite et abandonnée (Pietro Germi, 1964)
Mars 2018Mektoub my love : canto uno (Abdellatif Kechiche, 2017)
Février 2018Phantom thread (Paul Thomas Anderson, 2017)
Janvier 2018Pentagon papers (Steven Spielberg, 2017)
Décembre 2017Lettre de Sibérie (Chris Marker, 1958)
Novembre 2017L’argent de la vieille (Luigi Comencini, 1972)
Octobre 2017Une vie difficile (Dino Risi, 1961)
Septembre 2017Casanova, un adolescent à Venise (Luigi Comencini, 1969)
Août 2017La bonne année (Claude Lelouch, 1973)
Juillet 2017 - La fille à la valise (Valerio Zurlini, 1961)
Juin 2017Désirs humains (Fritz Lang, 1954)
Mai 2017Les cloches de Sainte-Marie (Leo McCarey, 1945)
Avril 2017Maria’s lovers (Andreï Kontchalovski, 1984)
Mars 2017À la recherche de Mr Goodbar (Richard Brooks, 1977)
Février 2017Raphaël ou le débauché (Michel Deville, 1971)
Janvier 2017La la land (Damien Chazelle, 2016)
Décembre 2016Alice (Jan Švankmajer, 1987)
Novembre 2016 - Dernières nouvelles du cosmos (Julie Bertuccelli, 2016)
Octobre 2016 - Showgirls (Paul Verhoeven, 1995)
Septembre 2016 - Aquarius (Kleber Mendonça Filho, 2016)
Août 2016 - Le flambeur (Karel Reisz, 1974)
Juillet 2016 - A touch of zen (King Hu, 1971)
Juin 2016 - The witch (Robert Eggers, 2015)
Mai 2016 - Elle (Paul Verhoeven, 2016)
Avril 2016 - La pyramide humaine (Jean Rouch, 1961)
Mars 2016 - The assassin (Hou Hsiao-hsien, 2015)
Février 2016Le démon des femmes (Robert Aldrich, 1968)
Janvier 2016La Commune (Paris 1871) (Peter Watkins, 2000)
Décembre 2015Mia madre (Nanni Moretti, 2015)
Novembre 2015Avril ou le monde truqué (Franck Ekinci & Christian Desmares, 2015)
Octobre 2015Voyage à deux (Stanley Donen, 1967)
Septembre 2015Une histoire simple (Claude Sautet, 1978)
Août 2015La Marseillaise (Jean Renoir, 1938)
Juillet 2015Lumière silencieuse (Carlos Reygadas, 2007)
Juin 2015Vice-versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen, 2015) Top 100
Mai 2015Deep end (Jerzy Skolimowski, 1970)
Avril 2015Blue collar (Paul Schrader, 1978)
Mars 2015Pandora (Albert Lewin, 1951)
Février 2015La femme modèle (Vincente Minnelli, 1957)
Janvier 2015Aventures en Birmanie (Raoul Walsh, 1945)
Décembre 2014Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri, 1970)
Novembre 2014Lifeboat (Alfred Hitchcock, 1944)
Octobre 2014Zardoz (Sean Connery, 1974)
Septembre 2014Un, deux, trois (Billy Wilder, 1961)
Août 2014Le prix d’un homme (Lindsay Anderson, 1963)
Juillet 2014Le soleil brille pour tout le monde (John Ford, 1953)
Juin 2014Bird people (Pascale Ferran, 2014)
Mai 2014Léon Morin, prêtre (Jean-Pierre Melville, 1961) Top 100
Avril 2014L’homme d’Aran (Robert Flaherty, 1934)
Mars 2014Terre en transe (Glauber Rocha, 1967)
Février 2014Minnie et Moskowitz (John Cassavetes, 1971)
Janvier 201412 years a slave (Steve McQueen, 2013)
Décembre 2013La jalousie (Philippe Garrel, 2013)
Novembre 2013Elle et lui (Leo McCarey, 1957)
Octobre 2013L’arbre aux sabots (Ermanno Olmi, 1978)
Septembre 2013Blue Jasmine (Woody Allen, 2013)
Août 2013La randonnée (Nicolas Roeg, 1971)
Juillet 2013Le monde d’Apu (Satyajit Ray, 1959)
Juin 2013Choses secrètes (Jean-Claude Brisseau, 2002)
Mai 2013Mud (Jeff Nichols, 2012)
Avril 2013Les espions (Fritz Lang, 1928)
Mars 2013Chronique d’un été (Jean Rouch & Edgar Morin, 1961)
Février 2013 – Le salon de musique (Satyajit Ray, 1958)
Janvier 2013L’heure suprême (Frank Borzage, 1927) Top 100
Décembre 2012 – Tabou (Miguel Gomes, 2012)
Novembre 2012 – Mark Dixon, détective (Otto Preminger, 1950)
Octobre 2012 – Point limite (Sidney Lumet, 1964)
Septembre 2012 – Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973)
Août 2012 – Barberousse (Akira Kurosawa, 1965) Top 100
Juillet 2012 – Que le spectacle commence ! (Bob Fosse, 1979)
Juin 2012 – Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir, 1975)
Mai 2012 – Moonrise kingdom (Wes Anderson, 2012)
Avril 2012 – Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks, 1939) Top 100
Mars 2012 – L'intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954)
Février 2012 – L'ombre d'un doute (Alfred Hitchcock, 1943)
Janvier 2012 – Brève rencontre (David Lean, 1945)
Décembre 2011 – Je t'aime, je t'aime (Alain Resnais, 1968)
Novembre 2011 – L'homme à la caméra (Dziga Vertov, 1929) Top 100 & L'incompris (Luigi Comencini, 1967) Top 100
Octobre 2011 – Georgia (Arthur Penn, 1981)
Septembre 2011 – Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu, 1953)
Août 2011 – Super 8 (J.J. Abrams, 2011)
Juillet 2011 – L'ami de mon amie (Éric Rohmer, 1987)
Dernière édition par Thaddeus le 1 août 18, 12:16, édité 4 fois.

Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Messages : 19987
Inscription : 31 déc. 04, 14:17
Localisation : Dans le cerveau de Dale Cooper

Re: Votre film du mois de Juillet 2018

Messagepar Jack Carter » 4 juil. 18, 09:44

Image



Dogman (Matteo Garrone, 2015) : 6.5/10 **
Dead Nation (Radu Jude, 2017) : 6/10 **
It (Clarence G. Badger, 1927) : 7/10 **
Sonate d'automne (Ingmar Bergman, 1977) : 8/10 **
Mouchette (Robert Bresson, 1966) : 7/10 **
Zama (Lucrecia Martel, 2017) : 4/10 **
Manhandled (Allan Dwan, 1924) : 6.5/10 **
Godless (Ralitza Petrova, 2016) : 7/10 **
Ella Cinders (Alfred E. Green, 1926) : 7.5/10 **
Exit Smiling (Sam Taylor, 1926) : 7/10 **
Messi and Maud (Marleen Jonkman, 2017) : 2.5/10 **
Central Do Brasil (Walter Salles, 1998) : 7.5/10 **
Le Celibataire (Antonio Pietrangeli, 1955) : 7.5/10 **
Show People (King Vidor, 1928) : 7/10 **
The House that Jack Built (Lars Von Trier, 2018) : 2/10 **
La Bande des quatre (Peter Yates, 1979) : 8/10 **
Donbass (Serguei Loznitsa, 2018) : 4/10 **
Nos batailles (Guillaume Senez, 2018) : 7.5/10 **
Mon Ile Faro (Ingmar Bergman, 1979) : 6/10 **
Journal d'un curé de campagne (Robert Bresson, 1951) : 5.5/10 **
Pickpocket (Robert Bresson, 1959) : 7.5/10 ** (+)
Les Producteurs (Mel Brooks, 1968) : 3.5/10 **
Irene (Alfred E. Green, 1926) : 6/10 **
Qui a tué le chat ? (Luigi Comencini, 1978) : 6.5/10 **
Le Lieutenant souriant (Ernst Lubitsch, 1931) : 7/10 **
La Particule humaine (Semih Kaplanoglu, 2017) : 5/10 **
Affaires publiques (Robert Bresson, 1934) : 6/10 **
La Belle (Arunas Zebriunas, 1969) : 7.5/10 **
Sofia's last ambulance (Ilian Metev, 2012) : 6.5/10 **
Yomeddine (Abu Bakr Shawky, 2018) : 6.5/10 **
Musique dans les tenebres (Ingmar Bergman, 1947) : 6.5/10 **
The Party (Blake Edwards, 1968) : 10/10 **
Eva (Joseph Losey, 1962) : 5.5/10
Un Couteau dans le coeur (Yann Gonzalez, 2018) : 6/10 *
Au Poste ! (Quentin Dupieux, 2018) : 6.5/10 *
Paranoia (Steven Soderbergh, 2018) : 4.5/10 *
Les Indestructibles 2 (Brad Bird, 2018) : 6.5/10 *
Tueurs (François Troukens, Jean-François Hensgens, 2017) : 6/10
L'Empire de la perfection (Julien Faraut, 2018) : 6/10 *
Katia et le crocodile (Vera Plívová-Šimková, 1966) : 4/10
Dead Zone (David Cronenberg, 1983) : 7.5/10
L'Ile au tresor (Guillaume Brac, 2018) : 7.5/10 *
Candyman (Bernard Rose, 1992) : 6.5/10
Le Maitre des illusions (Clive Barker, 1995) : 5.5/10
Sur la route de Madison (Clint Eastwood, 1995) : 8/10
Sicario : la guerre des cartels (Stefano Sollima, 2018) : 6/10
2010, l'année du premier contact (Peter Hyams, 1984) : 4/10
The Guilty (Gustav Moller, 2018) : 6.5/10 *
Fleuve noir (Erick Zonca, 2018) : 3.5/10 *
Toutes ses femmes (Ingmar Bergman, 1964) : 6/10
Broadcast News (James L. Brooks, 1987) : 7.5/10
Phenomena (Dario Argento, 1985) : 6/10 *
Une Pluie sans fin (Dong Yue, 2017) : 6/10 *
Le Marin des mers de Chine (Jackie Chan, 1983) : 7/10
Bajiaro Mastani (Sanjai Leela Bhansali) : 6/10 *
Les Faucons de la nuit (Bruce Malmiuth, 1981) : 7/10
How to talk to girls at parties (John Cameron Mitchell, 2017) : 4/10 *
Sur le chemin de la guerre (John Frankenheimer? 2002) : 6.5/10
Une Femme douce (Serguei Loznitsa, 2017) : 3.5/10



* vu en salles
** Vu en salles (Festival International du Film de La Rochelle)
Dernière édition par Jack Carter le 30 juil. 18, 18:29, édité 12 fois.

Avatar de l’utilisateur
Harkento
Assistant opérateur
Messages : 2676
Inscription : 12 oct. 11, 18:05
Liste de DVD
Localisation : Lyon

Re: Votre film du mois de Juillet 2018

Messagepar Harkento » 4 juil. 18, 20:04

MON FILM DU MOIS :

Image

FILMS VUS AU CINEMA :

Au poste! (Quentin Dupieux) : 6,5 / 10 - France [2018] ; Comédie
Paranoïa (Steven Soderbergh) : 6 / 10 - U.S.A. [2018] ; Thriller, drame
Ant-man et la guêpe (Peyton Reed) : 5,5 / 10 - U.S.A. [2018] ; Science fiction, action, comédie
Les indestructibles 2 (Brad Bird) : 5,5 / 10 - U.S.A. [2018] ; Animation, action, comédie
Fleuve noir (Erick Zonca) : 5,5 / 10 - France [2018] ; Thriller, drame

FILMS DECOUVERTS :

Les flics ne dorment pas la nuit (Richard Fleischer) : 8,5 / 10 - U.S.A. [1972] ; Crime, drame
Le sens de la vie pour 9,99 $ (Tatia Rosenthal) : 8 / 10 - Australie, Israël [2008] ; Animation, drame, fantasy
Mirage (Tsui Siu-Ming) : 8 / 10 - Hong-kong, Chine [1987] ; Action, aventure
La mélodie du bonheur (Robert Wise) : 8 / 10 - U.S.A. [1965] ; Musical, romance, drame

Les apprentis (Pierre Salvadori) : 7,5 / 10 - France [1995] ; Comédie
La prisonnière (Henri-Georges Clouzot) : 7 / 10 - France [1968] ; Drame, romance
Le secret des Marrowbone (Sergio G. Sánchez) : 7 / 10 - Espagne [2017] ; Thriller, drame, horreur
La belle et la belle (Hélène Fillières) : 7 / 10 - France [2018] ; comédie
Exhibition 2 (Jean-François Davy) : 7 / 10 - France [1976] ; Documentaire, érotisme
Le mystère Silkwood (Mike Nichols) : 7 / 10 - U.S.A. [1983] ; Drame, biographie

Danny Balint (Henry Bean) : 6,5 / 10 - U.S.A. [2001] ; Drame
Keith Richards : Under the Influence (Morgan Neville) : 6,5 / 10 - U.S.A. [2015] ; Documentaire, musique, biographie
Au long de rivière Fango (Sotho) : 6,5 / 10 - France [1975] ; Comédie, drame
L'apparition (Xavier Giannoli) : 6,5 / 10 - France [2018] ; Drame
Du sang dans la poussière (Richard Fleischer) : 6,5 / 10 - U.S.A. [1974] ; Western, drame
Mayhem (Joe Lynch) : 6,5 / 10 - U.S.A. [2017] ; Action, comédie, thriller
Le brio (Yvan Attal) : 6 / 10 - France [2017] ; Comédie, drame
Q (Jean-François Davy) : 6 / 10 - France [1974] ; Comédie, érotique
Bananes mécaniques (Jean-François Davy) : 6 / 10 - France [1973] ; Comédie, érotique
Prenez la queue comme tout le monde (Jean-François Davy) : 6 / 10 - France [1973] ; Comédie, érotique

Gaspard va au mariage (Antony Cordier) : 5,5 / 10 - France [2018] ; Comédie, drame, romance
Unfriended (Levan Gabriadze) : 5,5 / 10 - U.S.A. [2014] ; Horreur, drame, thriller
Problemos (Eric Judor) : 2,5 / 10 - France [2017] ; Comédie
Black Water (Pasha Patriki) : 2 / 10 - Canada [2018] ; Action, thriller

FILMS REVUSA la hausse / à la baisse :

Piège de cristal (John McTiernan) : 9 / 10 - U.S.A. [1988] ; Action, thriller
Une journée en enfer (John McTiernan) : 8,5 / 10 - U.S.A. [1988] ; Action, thriller
La vengeance dans la peau (Paul Greengrass) : 8,5 / 10 - U.S.A., Allemagne, France, Espagne [2007] ; Action, thriller
Le château de Cagliostro (Hayao Miyazaki) : 8 / 10 - Japon [1979] ; Animation, aventure, comédie
La mort dans la peau (Paul greengrass) : 8 / 10 - U.S.A., Allemagne [2004] ; Action, thriller
La mémoire dans la peau (Doug Liman) : 7,5 / 10 - U.S.A., Allemagne, République Tchèque [2002] ; Action, thriller, mystère
Very Bad Cops (Adam McKay) : 7 / 10 - U.S.A. [2010] ; Action, comédie
Jason Bourne : l'héritage (Tony Gilroy) : 6,5 / 10 - U.S.A., Japon [2012] ; Action, thriller
Jason Bourne (Paul Greengrass) : 6 / 10 - U.S.A., Chine [2016] ; Action, thriller
Commando (Mark L. Lester) : 6 / 10 - U.S.A. [1985] ; Action, aventure
58 minutes pour vivre (Renny Harlin) : 5,5 / 10 - U.S.A. [1990] ; Action, thriller

SERIE(S) / Docs TV / Spectacle :

Lastman - Saison 1 (Jérémie Périn) : 8 / 10 - France [2016] ; Anime, action, fantasy, horreur, comédie
Glow - Saison 2 (Liz Flahive, Carly Mensch) : 7 / 10 - U.S.A. [2017] ; Comédie, drame, sport

MES FILMS DU MOIS :

Spoiler (cliquez pour afficher)
Décembre 2011 : Les démons à ma porte (Wen Jiang)

Janvier 2012 : Take Shelter (Jeff Nichols)
Fevrier 2012 : Le château ambulant (Hayao Miyasaki)
Mars 2012 : La harpe de Birmanie (Kon Ichikawa)
Avril 2012 : Room in Rome (Julio Medem)
Mai 2012 : Le passage du Canyon (Jacques Tourneur)
Juin 2012 : Daisy Clover (Robert Mulligan)
Juillet 2012 : Lolita (Stanley Kubrick)
Aout 2012 : Porco Rosso (Hayao Miyasaki)
Septembre 2012 : Fiancées en folie (Buster Keaton)
Octobre 2012 : Gun Crazy (Joseph H. Lewis)
Novembre 2012 : Une femme disparaît (Alfred Hitchcock)
Décembre 2012 : Le chien jaune de Mongolie (Byambasuren Davaa)

Janvier 2013 : Deep end (Jerzy Skolimowski)
Fevrier 2013 : L'aigle des mers (Michael Curtiz)
Mars 2013 : Les salauds dorment en paix (Akira Kurosawa)
Avril 2013 : Caotica Ana (Julio Medem)
Mai 2013 : Enquète sur une passion (Nicolas Roeg)
Juin 2013 : Requiem pour un massacre (Elem Klimov)
Juillet 2013 : Paris, Texas (Wim Wenders)
Août 2013 : Jeune & jolie (François Ozon)
Septembre 2013 : L'argent (Marcel L'herbier)
Octobre 2013 : Beau-père (Bertrand Blier)
Novembre 2013 : Lost Highway (David Lynch) & Pandora (Albert Lewin)
Décembre 2013 : La folle ingénue - Cluny Brown (Ernst Lubitsch)

Janvier 2014 : Le vent se lève (Hayao Miyasaki)
Février 2014 : Le lauréat (Mike Nichols) & L'homme à la caméra (Dziga Vertov)
Mars 2014 : Baisers volés (François Truffaut)
Avril 2014 : Excalibur (John Boorman)
Mai 2014 : L’homme de l’Ouest (Anthony Mann)
Juin 2014 : Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Juillet 2014 : Bird people (Pascale Ferran) & Last action hero (John McTiernan)
Août 2014 : Dellamorte dellamore (Michele Saovi)
Septembre 2014 : Lenny (Bob Fosse) & La rumeur (William Wyler)
Octobre 2014 : The other (Robert Mulligan) & Lucia y el sexo (Julio Medem)
Novembre 2014 : Les diables (Ken Russell)
Décembre 2014 : Un singe en hiver (Henri Verneuil)

Janvier 2015 : Mind game (Masaaki Yuasa)
Février 2015 : Anna : 6 – 18 (Nikita Mikhalkov)
Mars 2015 : La maladie de Sachs (Michel Deville)
Avril 2015 : La trou (Jacques Becker)
Mai 2015 : Mad Max : Fury Road (George Miller) & Le voyage en douce (Michel Deville)
Juin 2015 : New York, deux heures du matin (Abel Ferrara)
Juillet 2015 : Eté violent (Valerio Zurlini)
Août 2015 : Quelques jours de la vie d’Oblomov (Nikita Mikhalkov)
Septembre 2015 : L'homme de la plaine (Michael Mann)
Octobre 2015 : Ratatouille (Brad Bird)
Novembre 2015 : Barberousse (Akira Kurosawa) & Massacre à la tronçonneuse (Tobe Hooper)
Décembre 2015 : La vie de château (Jean-Paul Rappeneau) & Pixote, la loi du plus faible (Hector Babenco)

Janvier 2016 : Au-delà des montagnes (Jia Zhangke) & Le voyage de Felicia (Atom Egoyan)
Février 2016 : Le juge et l'assassin (Bertrand Tavernier)
Mars 2016 : Mr Smith au sénat (Frank Capra)
Avril 2016 : L’étrangleur de Rillington Place (Richard Fleischer)
Mai 2016 : Tueur à gages (Frank Tuttle)
Juin 2016 : The offence (Sidney Lumet) & Jean de Florette / Manon des sources (Claude Berri)
Juillet 2016 : Les aventuriers (Robert Enrico) & Boulevard du crépuscule (Billy Wilder)
Août 2016 : Léon Morin, prêtre (Jean-Pierre Melville) & Strange days (Kathryn Bigelow)
Septembre 2016 : Ne nous fâchons pas (Georges Launter)
Octobre 2016 : Schyzophrenia (Gerald Kargl) & Retour à l'aube (Henri Decoin)
Novembre 2016 : Elephant (Gus van Sant)
Décembre 2016 : Shining (Stanley Kubrick)

Janvier 2017 : La charrette fantôme (Victor Sjöström)
Février 2017 : Une question de vie ou de mort (Michael Powell & Emeric Pressburger) & Jeanne et le garçon formidable (Olivier Ducastel, Jacques Martineau)
Mars 2017 : Milou en mai (Louis Malle)
Avril 2017 : Une blonde émoustillante (Jiri Menzel)
Mai 2017 : Prefect Blue (Satoshi Kon) & Green Snake (Tsui Hark)
Juin 2017 : Témoin à charge (Billy Wilder)
Juillet 2017 : Réalité (Quentin Dupieux)
Août 2017 : Les cinq secrets du désert (Billy Wilder)
Septembre 2017 : Twin Peaks - saison 3 (David Lynch, Mark Frost) & Le violent (Nicholas Ray)
Octobre 2017 : Lame de fond (Perrine Michel)
Novembre 2017 : L'enfant miroir (Philip Ridley)
Décembre 2017 : Thelma (Joachim Trier) & Bunny Lake a disparu (Otto Preminger)

Janvier 2018 : Dans un recoin de ce monde (Sunao Katabuchi)
Février 2018 : Millennium Actress (Satoshi Kon)
Mars 2018 : Koyaanisqatsi (Godfrey Reggio)
Avril 2018 : Règlement de compte (Fritz Lang) & La meilleur façon de marcher (Claude Miller)
Mai 2018 : Wake in fright (Ted Kotcheff)
Juin 2018 : Les aîles d'Honnéamise (Hiroyuki Yamaga)


_______________________________________________________________________

10 / 10 : Chef d'oeuvre absolu - Je vénère
9 / 10 : Chef d'oeuvre - J'adore
8 / 10 : Grand film / Un classique - J'aime beaucoup
7 / 10 : Très bon film - J'aime bien
6 / 10 : Bon film / divertissant - J'apprécie
5 / 10 : Film moyen - Je m'ennuie un peu
4 / 10 : Peu mieux faire - Je m'ennuie beaucoup
3 / 10 : Mauvais film - Je m'ennuie terriblement
2 / 10 : Film nul - Je m'énerve
1 / 10 : Croûte cosmique - J'explose
Dernière édition par Harkento le 1 août 18, 16:59, édité 14 fois.

Avatar de l’utilisateur
manuma
Accessoiriste
Messages : 1547
Inscription : 31 déc. 07, 21:01

Re: Votre film du mois de Juillet 2018

Messagepar manuma » 5 juil. 18, 18:19

Films vus / Films revus

ELISA, VIDA MÍA - Carlos Saura (1977) : 7.5/10
THE LEGACY OF THE WHITETAIL DEER HUNTER - Jody Hill (2017) : 7.0/10
GUARDIANS OF THE GALAXY VOL. 2 - James Gunn (2017) : 7.0/10
PATERNO - Barry Levinson (TV)(2018) : 6.5/10
MENACES... - Edmond T. Greville (1940) : 6.5/10
THOROUGHBREDS - Cory Finley (2017) : 6.5/10
100 RIFLES - Tom Gries (1969) : 6.0/10
ALIEN: COVENANT - Ridley Scott (2017) : 6.0/10
THE DARK TOWER - Nikolaj Arcel (2017) : 6.0/10
THIS BEAUTIFUL FANTASTIC - Simon Aboud (2016) : 6.0/10
DEMOLITION - Jean-Marc Vallée (2015) : 5.5/10
BLOCKERS - Kay Cannon (2018) : 5.5/10
RADIN! - Fred Cavayé (2016) : 5.5/10
A QUIET PLACE - John Krasinski (2017) : 5.0/10
LOVE, SIMON - Greg Berlanti (2018) : 5.0/10
FM - John A. Alonzo (1978) : 4.5/10
A DEADLY VISION - B.W.L. Norton (TV)(1997) : 4.5/10
KING ARTHUR - Antoine Fuqua (2004) : 4.0/10
NIGHT VISITOR - Rupert Hitzig (1989) : 4.0/10
THE ENEMY WITHIN - Jonathan Darby (TV)(1994) : 4.0/10
JOLENE - Dan Ireland (2008) : 3.5/10
HOLY MONEY - Maxime Alexandre (2009) : 2.0/10
TAU - Federico D'Alessandro (2018) : 1.5/10
HAPPY ANNIVERSARY - Jared Stern (2018) : 1.5/10
Dernière édition par manuma le 17 févr. 19, 19:01, édité 5 fois.