Votre film du mois de Juin 2018

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Thaddeus
Ewok on the wild side
Messages : 5144
Inscription : 16 févr. 07, 22:49
Localisation : 1612 Havenhurst

Re: Votre film du mois de Juin 2018

Messagepar Thaddeus » 4 juin 18, 21:46

Juin 2018


Image



Quoi ? (Roman Polanski, 1972)
Cette farce érotique bizarrement extravagante, accueillie à sa sortie par des critiques dédaigneuses et souvent considérée comme le vilain petit canard de la filmo polanskienne, est pourtant loin de mériter l’opprobre. En racontant comme une naïve et jolie Américaine (souvent dévêtue) se réfugie dans une somptueuse villa italienne où s’ébroue une galerie de cinglés licencieux en tous genres, l’auteur signe une comédie surréaliste dont les fantasmes ne sont plus motivés par une narration linéaire mais s’entrechoquent en toute liberté, quand bien même l’intrigue fait écho au mécanisme du déjà-vu cher à Buñuel. Faussement bâclée en une suite de saynètes plus ou moins salaces, de tableaux incongrus coloriés selon une mode qui doit au psychédélisme de l’époque, la fantaisie étonne et amuse. 4/6

La ville est tranquille (Robert Guédiguian, 2000)
Dès le premier plan, la caméra décolle de l’anecdote, sort du microcosme du quartier pour embrasser cette Marseille frappée de maux destructeurs que l’auteur indigné affronte avec une ardeur pathétique. Là où tout pourrait valser en ordre dans un décor folklorique, ruptures et pentes sèches se multiplient selon un désir affolé qu’active l’attente des catastrophes à venir. De l’ouvrière courage accablée par la pression du fatum à l’ado héroïnomane, du docker gréviste devenu taxi au socialiste aveuglé, de l’ex-taulard noir posant les bonnes questions au bistrotier cachant un tueur à gages marmoréen, chaque naufragé de la vie nourrit de sa poignante humanité la mosaïque d’un tissu social calcifié, d’un désenchantement politique dépeints avec une force, une noirceur et une violence à vriller les entrailles. 5/6

Notre histoire (Bertrand Blier, 1984)
Le cinéma de Blier fonctionne comme un tourniquet où plus les personnages sont arrimés à leur être ordinaire de Français moyen, plus ils paraissent saisis par l’ange du bizarre et incarnent la sordidité sans espoir de leur condition. Les représentants de commerce, les julots, les retraités pavillonnaires, les instits sportifs, les fleuristes, les divorcées BCBG, tous les spécimens défilent le long de cette rêverie triste où chacun est déprimé, hagard, égaré, et dont la déréalité est un moyen retors d’esquiver le misérabilisme et le lieu commun, d’accentuer jusqu’à l’expressionnisme les traits du mal-être affectif. Parce que c’est moins l’amour qui triomphe au terme du récit que la conjugalité, il est difficile de ne pas y percevoir la vision glacée d’un univers qui n’a aucune raison objective d’envisager le bonheur. 4/6

L’héritage de la chair (Elia Kazan, 1949)
Le succès du Mur Invisible se devait d’être réitéré avec cette dénonciation du racisme dans les états du Sud. Ainsi son prestigieux producteur fit-il appel à Kazan suite au désistement de John Ford, qui le commença sans l’achever. Une fois admise l’excellente Jeanne Crain en "noire à la peau claire" et remis en place tous les indicateurs et référents de l’époque, l’œuvre impose une vigoureuse acuité, désamorce la plupart des poncifs édifiants qui la menacent sans chercher à éviter les recours habituels du procès à charge. La réussite est acquise par le soin apporté à l’atmosphère recréée en studio, par la sincérité d’un propos ne pliant jamais devant la rigueur qu’exige la mise en scène qui l’exprime, par la pondération d’un regard attentif à l’évolution des êtres et aux manifestations de leur ténacité. 4/6

Capitaines courageux (Victor Fleming, 1937)
Sous la houlette de Walsh ou Curtiz, l’épopée maritime fut un genre florissant dans les années trente. Mais aux bondissants films de flibuste le cinéaste préfère la contemporanéité du récit de Kipking, beau roman d’apprentissage par lequel un fils à papa gâté, devenu mousse de fortune sur un chalutier voguant au large de Terre-Neuve, découvre les vertus du travail physique, de la camaraderie et de l’égalité devant l’effort. L’évolution de l’enfant, son admiration pour l’adulte, la tendresse chaleureuse de leurs rapports insufflent une réelle émotion à cette aventure qui fond parfaitement l’action et la psychologie, et où une flopée d’épatants seconds rôles met en valeur le jeu de Spencer Tracy, loup de mer fruste et généreux, et du jeune Freddie Bartholomew, tout de fraîcheur et de sensibilité. 4/6

Trois visages (Jafar Panahi, 2018)
S’employant à contourner l’inaction à laquelle voudraient le contraindre ses censeurs, le cinéaste poursuit une auto-fiction généreusement ouverte sur le monde, sur un ton où le tragique de la condition humaine le dispute à la malice pittoresque de la satire, et avec pour enjeu l’affirmation opiniâtre de sa survie comme homme et comme créateur. Difficile de ne pas percevoir l’ombre de Kiarostami derrière cette déambulation automobile hantée par les motifs de la claustration, du suicide, de la réprobation sociale, du trouble jeté sur la frontière qui sépare la réalité de la fiction. Or la valse des références au maître constitue bien pour Panahi une manière impérieuse de jouer sa liberté, au gré d’une ingénierie dramatique dénuée ni de fantaisie ni de mystère, mais qui s’essouffle hélas un peu en fin de course. 4/6

Maîtresse (Barbet Schroeder, 1976)
Cette maîtresse est une dominatrice professionnelle qui exerce une activité fort lucrative : flagellation, écartèlement, garrottage, musèlement, baîllonnage et même conversation par laquelle elle perd soudain son contrôle, effrayée par ses propres pulsions. Elle est dans ses perruques et son latex comme tortue, les émotions la suffoquent, car depuis que la consomption n’existe plus, les dames aux camélias modernes défaillent avec le même succès dans les costumes en cuir de Lagerfeld. Et l’idée topographique est de mettre les masos (l’inconscient ?) un étage au-dessous de l’amour. L’absence de regard, l’assèchement clinique auquel se plie le sujet rendent le tout assez ennuyeux, en plus d’être parfois insoutenable à regarder (on se serait bien passé du cloutage de pénis et de l’abattage de cheval en live). 3/6

Au nom du peuple italien (Dino Risi, 1971)
En réunissant deux des stars les plus populaires de la comédie italienne dans un affrontement qui n’entraîne aucune complaisance et leur laisse la part égale quant à l’interprétation, le réalisateur arbitre le duel de deux imaginations, deux idées fixes fonctionnant en sens contraire. La première est celle d’un industriel arriviste et milliardaire, pollueur national et nostalgique du fascisme. La seconde reflète le manichéisme foncier et la logique de classes d’un magistrat incorruptible, ulcéré par la dégradation morale et sociale de son pays, mais interprétant tous les indices en fonction de son idéologie, de son transfert de frustration. Ainsi le film n’enlève-t-il pas l’envie de rire, mais inversement le rire ne s’écarte jamais d’une satire lourde de significations : le chaos institutionnel débouche directement sur la folie. 4/6

L’homme de Berlin (Carol Reed, 1953)
Un personnage candide dans une ville menaçante et divisée, un autre à la fois charmeur et dangereux, trafiquant prêt à tout pour survivre, qui apparaît et disparaît à loisir… Difficile de ne pas établir de parallèle entre ce film d’espionnage sec et percutant et le classique réalisé quatre ans plus tôt. Si le script ne possède pas la construction implacable de celui de Greene, plusieurs lièvres étant levés sans être poursuivis, sa fragilité dramaturgique s’avère un atout : le reflet d’un monde absurde et cruel où rien n’est jamais certain, et dont les situations et les épisodes reviennent comme des réminiscences. Projection surtout d’une Histoire ayant fait des ombres et des ruines encore fumantes de l’ex-capitale nazie, pleine de fantômes inquiets surgis d’un passé trop lourd, le réceptacle des blessures de l’après-guerre. 4/6

Life is sweet (Mike Leigh, 1990)
De son propre aveu, Leigh poursuit l’objectif de faire des films crédibles et intéressants sur la vie quotidienne – cette vie qui n’est pas vraiment sweet mais que son regard de psychosociologue pousse naturellement à l’identification. Sa caméra est comme un microscope chercheur au cœur de l’Angleterre moyenne, muni d’une lentille déformante qui permet de pousser certains personnages et situations jusqu’au grotesque et qui favorise cependant des contrepoints émotionnels préservant la dignité humaine de chacun. L’équilibre est si délicat qu’on frôle parfois la caricature, mais le prosaïsme absolu de la chronique, la sympathie évidente manifestée envers ces êtres qui rêvent plus qu’ils ne vivent, qui subissent plus qu’ils n’assument l’enlisement "thatcherisé" des jours, dénotent la réussite de l’entreprise. 4/6

L’assassin (Elio Petri, 1961)
Par son pivot dramatique (un vrai ou faux innocent persécuté) et sa peinture d’un monde à la lisière de l’absurde, le premier film de Petri opère une consciente mise à jour des thèmes du Procès de Kafka. L’homo Mastroiannus y dilate des plaies felliniennes à travers différentes étapes de sa vie et de sa génération : une dizaine de flash-backs, montés dans un désordre apparent, éclairent sur ses réflexions, ses craintes, son auto-examen, déroulés avec sûreté sur un fil d’allusions insinuantes et de références indirectes. Au cours de l’enquête apparaît le caractère véritable de cet anti-héros, beau garçon, satrape faible et opportuniste, vivant de l’argent des autres sans méchanceté mais sans courage. Ainsi l’auteur apporte-t-il sa voix au scepticisme et au désenchantement italiens à l’aune des années soixante. 4/6

Bécassine ! (Bruno Podalydès, 2018)
Le visage pâle, un peu ingrat mais expressif comme celui d’un nourrisson, les mains noueuses, la coiffe et le tablier blancs découpés sur l’émeraude d’une ample blouse… Voici Bécassine, soubrette bretonne ayant accompagné en planches dessinées quelques générations d’un autre temps. Le cinéaste la ressuscite sans chercher à lui insuffler cette touche de fausse modernité qui aurait trahi un projet entièrement fondé sur la naïve simplicité d’un récit fantaisiste, distendu, émaillé de facétieuses trouvailles poétiques. S’ébrouant dans le rétro Belle-époque d’un monde burlesque et chaleureux, où les barrières de classe s’effacent à la faveur du bien-être commun, le film joue d’un anachronisme jamais passéiste pour mieux s’exonérer des conventions édifiantes de la fable enfantine. Mineur mais charmant. 4/6

La vengeance d’un acteur (Kon Ichikawa, 1963)
On peut être déconcerté par cette œuvre fondée sur les signes et les jeux d’une tradition culturelle dont on ignore à peu près tout, et dont la trame relève de l’espèce d’opéra-bouffe qu’est le kabuki, à sa richesse visuelle, au foisonnement de ses personnages, à ses morceaux de bravoure, sentimentaux ou acrobatiques. La caméra en isole les éléments dans un écrin noir abstrait, une géométrie savante de plans et de lignes, emboîtés selon la sobre division des pièces japonaises. Mais sa stylisation est ce qui fait la valeur de ce théâtre d’insectes comme venu d’une autre planète, où se jouent violence et misère d’une société féodale en proie au brigandage et aux famines organisées, et où l’exécution de la vengeance amène à franchir la frontière intangible à partir de quoi l’homme devient coupable. 4/6


Et aussi :

L'enfant miroir (Philip Ridley, 1990) - 4/6
Désobéissance (Sebastian Lelia, 2017) - 4/6
Sans un bruit (John Krasinski, 2018) - 5/6
Hérédité (Ari Aster, 2018) - 5/6


Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2018Riches et célèbres (George Cukor, 1981)
Avril 2017Séduite et abandonnée (Pietro Germi, 1964)
Mars 2018Mektoub my love : canto uno (Abdellatif Kechiche, 2017)
Février 2018Phantom thread (Paul Thomas Anderson, 2017)
Janvier 2018Pentagon papers (Steven Spielberg, 2017)
Décembre 2017Lettre de Sibérie (Chris Marker, 1958)
Novembre 2017L’argent de la vieille (Luigi Comencini, 1972)
Octobre 2017Une vie difficile (Dino Risi, 1961)
Septembre 2017Casanova, un adolescent à Venise (Luigi Comencini, 1969)
Août 2017La bonne année (Claude Lelouch, 1973)
Juillet 2017 - La fille à la valise (Valerio Zurlini, 1961)
Juin 2017Désirs humains (Fritz Lang, 1954)
Mai 2017Les cloches de Sainte-Marie (Leo McCarey, 1945)
Avril 2017Maria’s lovers (Andreï Kontchalovski, 1984)
Mars 2017À la recherche de Mr Goodbar (Richard Brooks, 1977)
Février 2017Raphaël ou le débauché (Michel Deville, 1971)
Janvier 2017La la land (Damien Chazelle, 2016)
Décembre 2016Alice (Jan Švankmajer, 1987)
Novembre 2016 - Dernières nouvelles du cosmos (Julie Bertuccelli, 2016)
Octobre 2016 - Showgirls (Paul Verhoeven, 1995)
Septembre 2016 - Aquarius (Kleber Mendonça Filho, 2016)
Août 2016 - Le flambeur (Karel Reisz, 1974)
Juillet 2016 - A touch of zen (King Hu, 1971)
Juin 2016 - The witch (Robert Eggers, 2015)
Mai 2016 - Elle (Paul Verhoeven, 2016)
Avril 2016 - La pyramide humaine (Jean Rouch, 1961)
Mars 2016 - The assassin (Hou Hsiao-hsien, 2015)
Février 2016Le démon des femmes (Robert Aldrich, 1968)
Janvier 2016La Commune (Paris 1871) (Peter Watkins, 2000)
Décembre 2015Mia madre (Nanni Moretti, 2015)
Novembre 2015Avril ou le monde truqué (Franck Ekinci & Christian Desmares, 2015)
Octobre 2015Voyage à deux (Stanley Donen, 1967)
Septembre 2015Une histoire simple (Claude Sautet, 1978)
Août 2015La Marseillaise (Jean Renoir, 1938)
Juillet 2015Lumière silencieuse (Carlos Reygadas, 2007)
Juin 2015Vice-versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen, 2015) Top 100
Mai 2015Deep end (Jerzy Skolimowski, 1970)
Avril 2015Blue collar (Paul Schrader, 1978)
Mars 2015Pandora (Albert Lewin, 1951)
Février 2015La femme modèle (Vincente Minnelli, 1957)
Janvier 2015Aventures en Birmanie (Raoul Walsh, 1945)
Décembre 2014Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri, 1970)
Novembre 2014Lifeboat (Alfred Hitchcock, 1944)
Octobre 2014Zardoz (Sean Connery, 1974)
Septembre 2014Un, deux, trois (Billy Wilder, 1961)
Août 2014Le prix d’un homme (Lindsay Anderson, 1963)
Juillet 2014Le soleil brille pour tout le monde (John Ford, 1953)
Juin 2014Bird people (Pascale Ferran, 2014)
Mai 2014Léon Morin, prêtre (Jean-Pierre Melville, 1961) Top 100
Avril 2014L’homme d’Aran (Robert Flaherty, 1934)
Mars 2014Terre en transe (Glauber Rocha, 1967)
Février 2014Minnie et Moskowitz (John Cassavetes, 1971)
Janvier 201412 years a slave (Steve McQueen, 2013)
Décembre 2013La jalousie (Philippe Garrel, 2013)
Novembre 2013Elle et lui (Leo McCarey, 1957)
Octobre 2013L’arbre aux sabots (Ermanno Olmi, 1978)
Septembre 2013Blue Jasmine (Woody Allen, 2013)
Août 2013La randonnée (Nicolas Roeg, 1971)
Juillet 2013Le monde d’Apu (Satyajit Ray, 1959)
Juin 2013Choses secrètes (Jean-Claude Brisseau, 2002)
Mai 2013Mud (Jeff Nichols, 2012)
Avril 2013Les espions (Fritz Lang, 1928)
Mars 2013Chronique d’un été (Jean Rouch & Edgar Morin, 1961)
Février 2013 – Le salon de musique (Satyajit Ray, 1958)
Janvier 2013L’heure suprême (Frank Borzage, 1927) Top 100
Décembre 2012 – Tabou (Miguel Gomes, 2012)
Novembre 2012 – Mark Dixon, détective (Otto Preminger, 1950)
Octobre 2012 – Point limite (Sidney Lumet, 1964)
Septembre 2012 – Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973)
Août 2012 – Barberousse (Akira Kurosawa, 1965) Top 100
Juillet 2012 – Que le spectacle commence ! (Bob Fosse, 1979)
Juin 2012 – Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir, 1975)
Mai 2012 – Moonrise kingdom (Wes Anderson, 2012)
Avril 2012 – Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks, 1939) Top 100
Mars 2012 – L'intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954)
Février 2012 – L'ombre d'un doute (Alfred Hitchcock, 1943)
Janvier 2012 – Brève rencontre (David Lean, 1945)
Décembre 2011 – Je t'aime, je t'aime (Alain Resnais, 1968)
Novembre 2011 – L'homme à la caméra (Dziga Vertov, 1929) Top 100 & L'incompris (Luigi Comencini, 1967) Top 100
Octobre 2011 – Georgia (Arthur Penn, 1981)
Septembre 2011 – Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu, 1953)
Août 2011 – Super 8 (J.J. Abrams, 2011)
Juillet 2011 – L'ami de mon amie (Éric Rohmer, 1987)
Dernière édition par Thaddeus le 2 juil. 18, 15:24, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17628
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Votre film du mois de Juin 2018

Messagepar Kevin95 » 6 juin 18, 12:33

JUIN 2018

Films découverts, films revus & bonus :

UN HOMME ET UNE FEMME, 20 ANS DÉJÀ - Claude Lelouch (1986) : 5/10
TEEN WOLF - Rod Daniel (1985) : 7/10
A.P.E.X. - Phillip J. Roth (1994) : 6/10
THE BLACK AND WHITE SWORDSMAN - Min-Hsiung Wu (1971) : 6/10
LE RETOUR DE MARTIN GUERRE - Daniel Vigne (1982) : 8/10
THE RIVER WILD - Curtis Hanson (1994) : 7/10
ROCK'N ROLL - Guillaume Canet (2017) : 1/10
THE HEARTBREAK KID - Elaine May (1972) : 8/10
THE BRAVE ONE - Neil Jordan (2007) : 6/10
MONSIEUR RIPOIS - René Clément (1954) : 9/10
ONCE UPON A TIME IN VENICE - Mark Cullen (2017) : 7/10
NANA - Christian-Jaque (1955) : 7/10
LA TÊTE HAUTE - Emmanuelle Bercot (2015) : 8/10
DAMAGE - Louis Malle (1992) : 7/10
VENDO CARA LA PELLE - Ettore Maria Fizzarotti (1968) : 6/10
MUD - Jeff Nichols (2012) : 9/10
CRIME D'AMOUR - Alain Corneau (2010) : 5/10
AMERICAN BEAUTY - Sam Mendes (1999) : 7/10
DEADLINE - U.S.A. - Richard Brooks (1952) : 9/10
BENGAL BRIGADE - Laslo Benedek (1954) : 7/10
PAT AND MIKE - George Cukor (1952) : 8/10
LES LOUVES - Luis Saslavsky (1957) : 7/10
LES ANGES GARDIENS - Jean-Marie Poiré (1995) : 666/10
L'HÔPITAL ET SES FANTÔMES - Saison 01 (1994) : 5/10
LA FRANCE INTERDITE - Gilles Delannoy & Jean-Pierre Garnier (1984) : 7/10
THE EXORCIST - William Friedkin (1973) : 10/10
APE - Paul Leder (1976) : 6/10
SUSPIRIA - Dario Argento (1977) : 10/10
DOPE - Rick Famuyiwa (2015) : 7/10
THE GREAT McGINTY - Preston Sturges (1940) : 8/10
AFFAIR IN TRINIDAD - Vincent Sherman (1952) : 7/10
BRUCE LEE, HÉROS LÉGENDAIRE - Hsing-Lai Wang (1976) : 6/10
BLADE - Stephen Norrington (1998) : 7/10
L'HERMINE - Christian Vincent (2015) : 7/10
LES DIPLÔMÉS DU DERNIER RANG - Christian Gion (1982) : 5/10
TED 2 - Seth MacFarlane (2015) : 6/10
WALK THE LINE - James Mangold (2005) : 6/10
Dernière édition par Kevin95 le 2 juil. 18, 11:38, édité 7 fois.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Harkento
Assistant opérateur
Messages : 2668
Inscription : 12 oct. 11, 18:05
Liste de DVD
Localisation : Lyon

Re: Votre film du mois de Juin 2018

Messagepar Harkento » 7 juin 18, 15:40

MON FILM DU MOIS :

LES AILES D'HONNEAMISE - Ôritsu uchûgun Oneamisu no tsubasa (1987)
Image

FILMS VUS AU CINEMA :

Hérédité (Ari Aster) : 7 / 10 - U.S.A. [201] ; Horreur, drame, mystère
Parvana, une enfance en Afghanistan (Nora Twomey) : 6,5 / 10 - Irlande, Canada, Luwembourg [2017] ; Animation, drame
Je vais mieux (Jean-Pierre Améris) : 6,5 / 10 - France [2018] ; Comédie, drame
Sans un bruit (John Krasinski) : 6 / 10 - U.S.A. [2018] ; Science fiction, horreur, drame
Jurassik World - Fallen kingdom (J.A. Bayona) : 6 / 10 - U.S.A. [2018] ; Science fiction, action, aventure
Sans un bruit (John Krasinski) : 5,5 / 10 - U.S.A. [2018] ; Drame, horreur, science fiction
Budapest (Xavier Gens) : 5 / 10 - France [2018] ; Comédie
Ocean's 8 (Gary Ross) : 4 / 10 - U.S.A. [2018] ; Comédie, action

FILMS DECOUVERTS :

Les aîles d'Honnéamise (Hiroyuki Yamaga) : 8,5 / 10 - Japon [1987) ; Animation, drame, aventure
Le masque arraché (David Miller) : 8 / 10 - U.S.A. [1952] ; Film noir, thriller, drame
Exhibition (Jean-François Davy) : 8 / 10 - France [1975] ; Documentaire, biographie, érotique
Oh Boy (Jan Ole Gerster) : 7,5 / 10 - Allemagne [2012] ; Drame
L'inexorable enquête (Phil Karlson) : 7 / 10 - U.S.A. [1952] ; Film noir, thriller, drame, crime
Coolie Killer (Terry Tong) : 7 / 10 - Hong-Kong [1982] ; Crime, thriller, drame, action
Bastard Swordsman (Chin-Ku Lu) : 7 / 10 - Hong-Kong [1983] ; Action, mystère, fantasy
Jigoku no banken: kerubersu (Mamoru Oshii) : 7 / 10 - Japon [1991] ; Science fiction, drame, comédie
Garm wars : The last druid (Mamoru Oshii) : 6,5 / 10 - Japon, Canada [2014] ; Science fiction, action, thriller
Tomb Raider (Roar Uthaug) : 6,5 / 10 - U.S.A. [2018] ; Action, aventure, fantasy
La jeune fille sans main (Sébastien Laudenbach) : 6,5 / 10 - France [2016] ; Animation, drame, fantasy
L'Attentat (Jean-François Davy) : 6,5 / 10 - France [1966] ; Drame
It Was Fifty Years Ago Today! The Beatles : Sgt. Pepper & Beyond (Alan G. Parker) : 6 / 10 - UK [2017] ; Documentaire, musique
Exhibition 79 (Jean-François Davy) : 6 / 10 - France [1979] ; Documentaire, biographie
After porn ends 2 (Bryce Wagoner) : 6 / 10 - U.S.A. [2017] ; Documentaire
La mort en direct (Bertrand Tavernier) : 5,5 / 10 - France [1980] ; Science fiction, drame
Pour le plaisir (Jean-François Davy) : 5,5 / 10 - France [2012] ; Documentaire, érotique
F for Fake / Vérités et mensonges (Orson Welles) : 5,5 / 10 - France, Iran, Allemagne [1973] ; Documenteur
Verònica (Paco Plaza) : 5,5 / 10 - Espagne [2017] ; Horreur, drame
Revenge (Coralie Fargeat) : 5 / 10 - France [2017] ; Thriller, horreur, action
Les délires de Célia (Jean-François Davy) : 5 / 10 - France [2013] ; Erotique, comédie, romance
Le redoutable (Michel Hazanavicius) : 4,5 / 10 - France [2017] ; Biographie, drame, romance

FILMS REVUSA la hausse / à la baisse :

Princess Mononoke (Hayao Miyazaki) : 9 / 10 - Japon [1997] ; Animation, fantasy, aventure, drame
Les valseuses (Bertrand Blier) : 8,5 / 10 - France [1974] ; Comédie, drame
Le château dans le ciel (Hayao Miyazaki) : 8,5 / 10 - Japon [1986] ; Animation, aventure, comédie, science fiction
Nausicaä de la vallée du vent (Hayao Miyazaki) : 7,5 / 10 - Japon [1984] ; Animation, science fiction, aventure, fantasy
Operation Condor (Jackie Chan) : 7 / 10 - Hong-Kong [1991] ; Aventure, action, comédie
Mister Dynamite (Jackie Chan, Eric Tsang) : 4,5 / 10 - Hong-Kong [1986] ; Aventure, action, comédie

SERIE(S) / Docs TV / Spectacle :

13 Novembre : Fluctuat Nec Mergitur (Gédéon Naudet, Jules Naudet) : 8 / 10 - France [2018] ; Documentaire, société
Le bureau des Légendes - Saison 1 (Eric Rochant) : 7 / 10 - France [2015] ; Drame, thriller

MES FILMS DU MOIS :

Spoiler (cliquez pour afficher)
Décembre 2011 : Les démons à ma porte (Wen Jiang)

Janvier 2012 : Take Shelter (Jeff Nichols)
Fevrier 2012 : Le château ambulant (Hayao Miyasaki)
Mars 2012 : La harpe de Birmanie (Kon Ichikawa)
Avril 2012 : Room in Rome (Julio Medem)
Mai 2012 : Le passage du Canyon (Jacques Tourneur)
Juin 2012 : Daisy Clover (Robert Mulligan)
Juillet 2012 : Lolita (Stanley Kubrick)
Aout 2012 : Porco Rosso (Hayao Miyasaki)
Septembre 2012 : Fiancées en folie (Buster Keaton)
Octobre 2012 : Gun Crazy (Joseph H. Lewis)
Novembre 2012 : Une femme disparaît (Alfred Hitchcock)
Décembre 2012 : Le chien jaune de Mongolie (Byambasuren Davaa)

Janvier 2013 : Deep end (Jerzy Skolimowski)
Fevrier 2013 : L'aigle des mers (Michael Curtiz)
Mars 2013 : Les salauds dorment en paix (Akira Kurosawa)
Avril 2013 : Caotica Ana (Julio Medem)
Mai 2013 : Enquète sur une passion (Nicolas Roeg)
Juin 2013 : Requiem pour un massacre (Elem Klimov)
Juillet 2013 : Paris, Texas (Wim Wenders)
Août 2013 : Jeune & jolie (François Ozon)
Septembre 2013 : L'argent (Marcel L'herbier)
Octobre 2013 : Beau-père (Bertrand Blier)
Novembre 2013 : Lost Highway (David Lynch) & Pandora (Albert Lewin)
Décembre 2013 : La folle ingénue - Cluny Brown (Ernst Lubitsch)

Janvier 2014 : Le vent se lève (Hayao Miyasaki)
Février 2014 : Le lauréat (Mike Nichols) & L'homme à la caméra (Dziga Vertov)
Mars 2014 : Baisers volés (François Truffaut)
Avril 2014 : Excalibur (John Boorman)
Mai 2014 : L’homme de l’Ouest (Anthony Mann)
Juin 2014 : Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Juillet 2014 : Bird people (Pascale Ferran) & Last action hero (John McTiernan)
Août 2014 : Dellamorte dellamore (Michele Saovi)
Septembre 2014 : Lenny (Bob Fosse) & La rumeur (William Wyler)
Octobre 2014 : The other (Robert Mulligan) & Lucia y el sexo (Julio Medem)
Novembre 2014 : Les diables (Ken Russell)
Décembre 2014 : Un singe en hiver (Henri Verneuil)

Janvier 2015 : Mind game (Masaaki Yuasa)
Février 2015 : Anna : 6 – 18 (Nikita Mikhalkov)
Mars 2015 : La maladie de Sachs (Michel Deville)
Avril 2015 : La trou (Jacques Becker)
Mai 2015 : Mad Max : Fury Road (George Miller) & Le voyage en douce (Michel Deville)
Juin 2015 : New York, deux heures du matin (Abel Ferrara)
Juillet 2015 : Eté violent (Valerio Zurlini)
Août 2015 : Quelques jours de la vie d’Oblomov (Nikita Mikhalkov)
Septembre 2015 : L'homme de la plaine (Michael Mann)
Octobre 2015 : Ratatouille (Brad Bird)
Novembre 2015 : Barberousse (Akira Kurosawa) & Massacre à la tronçonneuse (Tobe Hooper)
Décembre 2015 : La vie de château (Jean-Paul Rappeneau) & Pixote, la loi du plus faible (Hector Babenco)

Janvier 2016 : Au-delà des montagnes (Jia Zhangke) & Le voyage de Felicia (Atom Egoyan)
Février 2016 : Le juge et l'assassin (Bertrand Tavernier)
Mars 2016 : Mr Smith au sénat (Frank Capra)
Avril 2016 : L’étrangleur de Rillington Place (Richard Fleischer)
Mai 2016 : Tueur à gages (Frank Tuttle)
Juin 2016 : The offence (Sidney Lumet) & Jean de Florette / Manon des sources (Claude Berri)
Juillet 2016 : Les aventuriers (Robert Enrico) & Boulevard du crépuscule (Billy Wilder)
Août 2016 : Léon Morin, prêtre (Jean-Pierre Melville) & Strange days (Kathryn Bigelow)
Septembre 2016 : Ne nous fâchons pas (Georges Launter)
Octobre 2016 : Schyzophrenia (Gerald Kargl) & Retour à l'aube (Henri Decoin)
Novembre 2016 : Elephant (Gus van Sant)
Décembre 2016 : Shining (Stanley Kubrick)

Janvier 2017 : La charrette fantôme (Victor Sjöström)
Février 2017 : Une question de vie ou de mort (Michael Powell & Emeric Pressburger) & Jeanne et le garçon formidable (Olivier Ducastel, Jacques Martineau)
Mars 2017 : Milou en mai (Louis Malle)
Avril 2017 : Une blonde émoustillante (Jiri Menzel)
Mai 2017 : Prefect Blue (Satoshi Kon) & Green Snake (Tsui Hark)
Juin 2017 : Témoin à charge (Billy Wilder)
Juillet 2017 : Réalité (Quentin Dupieux)
Août 2017 : Les cinq secrets du désert (Billy Wilder)
Septembre 2017 : Twin Peaks - saison 3 (David Lynch, Mark Frost) & Le violent (Nicholas Ray)
Octobre 2017 : Lame de fond (Perrine Michel)
Novembre 2017 : L'enfant miroir (Philip Ridley)
Décembre 2017 : Thelma (Joachim Trier) & Bunny Lake a disparu (Otto Preminger)

Janvier 2018 : Dans un recoin de ce monde (Sunao Katabuchi)
Février 2018 : Millennium Actress (Satoshi Kon)
Mars 2018 : Koyaanisqatsi (Godfrey Reggio) & La meilleur façon de marcher[/b]
Avril 2018 : Règlement de compte (Fritz Lang)(Claude Miller)
Mai 2018 : Wake in fright (Ted Kotcheff)


_______________________________________________________________________

10 / 10 : Chef d'oeuvre absolu - Je vénère
9 / 10 : Chef d'oeuvre - J'adore
8 / 10 : Grand film / Un classique - J'aime beaucoup
7 / 10 : Très bon film - J'aime bien
6 / 10 : Bon film / divertissant - J'apprécie
5 / 10 : Film moyen - Je m'ennuie un peu
4 / 10 : Peu mieux faire - Je m'ennuie beaucoup
3 / 10 : Mauvais film - Je m'ennuie terriblement
2 / 10 : Film nul - Je m'énerve
1 / 10 : Croûte cosmique - J'explose
Dernière édition par Harkento le 4 juil. 18, 19:39, édité 8 fois.

Avatar de l’utilisateur
Karras
Mogul
Messages : 10437
Inscription : 15 avr. 03, 18:31
Liste de DVD
Localisation : La cité du Ponant

Re: Votre film du mois de Juin 2018

Messagepar Karras » 9 juin 18, 09:26


Avatar de l’utilisateur
MJ
Conseiller conjugal
Messages : 11246
Inscription : 17 mai 05, 19:59
Localisation : Chez Carlotta

Re: Votre film du mois de Juin 2018

Messagepar MJ » 9 juin 18, 17:45

JUIN 2018

Film du mois

Image

Les Amants de la Nuit (Nicholas Ray)

Films des Mois Précédents

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2005: Lost Highway (David Lynch)
Juin 2005: Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Juillet 2005: Shining (Stanley Kubrick)
Aout 2005: Starship Troopers (Paul Verhoeven)
Septembre 2005: Les Proies (Don Siegel)
Octobre 2005: The Hitcher (Robert Harmon)
Novembre 2005: Stalker (Andréi Tarkovski)
Décembre 2005: Saraband (Ingmar Bergman)

Janvier 2006: Sueurs froides (Alfred Hitchcock)
Février 2006: La Nuit du Chasseur (Charles Laughton)
Mars 2006: Chinatown (Roman Polanski)
Avril 2006: Le parrain - 2ème partie (Francis Ford Coppola)
Mai 2006: Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Juin 2006: Andréi Roublev (Andréi Tarkovski)
Juillet 2006: The Blade (Tsui Hark)
Août 2006: Crìa Cuervos (Carlos Saura)
Septembre 2006: Barton Fink (Joel & Ethan Coen)
Octobre 2006: Crimes et Délits (Woody Allen)
Novembre 2006: Hors d'Atteinte (Steven Soderbergh)
Décembre 2006: The Devil's Rejects (Rob Zombie)

Janvier 2007: Edvard Munch (Peter Watkins)
Février 2007: Coeurs (Alain Resnais)
Mars 2007: Cet obscur objet du désir (Luis Bunuel)
Avril 2007: The Brown Bunny (Vincent Gallo)
Mai 2007: Tristana (Luis Bunuel)
Juin 2007: Un condamné à mort s'est échappé (Robert Bresson)
Juillet 2007: Le Labyrinthe de Pan (Guillermo Del Toro)
Aout 2007: Zodiac (David Fincher)
Septembre 2007: Duel au Soleil (King Vidor)
Octobre 2007: Manon des Sources (Marcel Pagnol)
Novembre 2007: Election 2 (Johnnie To)
Décembre 2007: The Naked Kiss (Samuel Fuller)

Janvier 2008: A Nos Amours (Maurice Pialat)
Février 2008: The River (Frank Borzage)
Mars 2008: Shoah (Claude Lanzmann)
Avril 2008: La Cérémonie (Claude Chabrol)
Mai 2008: Le fond de l'air est rouge (Chris Marker)
Juin 2008: Drowning by Numbers (Peter Greenaway)
Juillet 2008: Sabrina (Billy Wilder)
Août 2008: Le Chagrin et la Pitié (Marcel Ophüls)
Septembre 2008: La Stratégie de l'Araignée (Bernardo Bertolucci)
Octobre 2008: Dr. Folamour (Stanley Kubrick)
Novembre 2008: Madame de... (Max Ophuls)
Décembre 2008: Les Nuits Blanches (Luchino Visconti)

Janvier 2009: Husbands (John Cassavetes)
Février 2009: Chien Enragé (Akira Kurosawa)
Mars 2009: Colonel Blimp (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Avril 2009: Le Tombeau des Lucioles (Isao Takahata)
Mai 2009: Millenium Mambo (Hou Hsiao Hsien)
Juin 2009: La Fièvre dans le Sang (Elia Kazan)
Juillet 2009: Le Point de Non-Retour (John Boorman)
Août 2009: Twin Peaks - Saison 2 (David Lynch & Mark Frost)
Septembre 2009: Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
Octobre 2009: Ma Nuit Chez Maud (Eric Rohmer)
Novembre 2009: Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento)
Décembre 2009: Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu)

Janvier 2010: Cérémonie Secrète (Joseph Losey)
Février 2010: Panique à Needle Park (Jerry Schatzberg)
Mars 2010: New Rose Hotel (Abel Ferrara)
Avril 2010: Sérénade à Trois (Ernst Lubitsch)
Mai 2010: Le Verdict (Sidney Lumet)
Juin 2010: Un ange à ma table (Jane Campion)
Juillet 2010: L'Ami Américain (Wim Wenders)
Août 2010: Soldier of Orange -Director's Cut (Paul Verhoeven)
Septembre 2010: Afriques: Comment ça va avec la douleur? (Raymond Depardon)
Octobre 2010: Les Deux Anglaises et le Continent (François Truffaut)
Novembre 2010: Eve (Joseph L. Mankiewicz)
Décembre 2010: Tiresia (Bertrand Bonello)

Janvier 2011: Experiment in Terror (Blake Edwards)
Février 2011: Poetry (Lee Chang-Dong)
Mars 2011: Safe (Todd Haynes)
Avril 2011: Nowhere (Gregg Araki)
Mai 2011: La Maman et la Putain (Jean Eustache)
Juin 2011: La Loi du Milieu (Mike Hodges)
Juillet 2011: To Sleep With Anger (Charles Burnett)
Août 2011: Melancholia (Lars Von Trier)
Septembre 2011: L'Apollonide - Souvenirs de la Maison Close (Bertrand Bonello)
Octobre 2011: Le Cercle Rouge (Jean-Pierre Melville)
Novembre 2011: A Star is Born (George Cukor)
Décembre 2011: Assaut (John Carpenter)

Janvier 2012: Taking Off (Miloš Forman)
Février 2012: Take Shelter (Jeff Nichols)
Mars 2012: Requiem pour un Massacre (Elem Klimov)
Avril 2012: Irène (Alain Cavalier)
Mai 2012: Family Life (Ken Loach)
Juin 2012: Le Fleuve (Jean Renoir)
Juillet 2012: White Dog (Samuel Fuller)
Août 2012: Place aux Jeunes (Leo McCarey)
Septembre 2012: Mishima (Paul Schrader)
Octobre 2012: My Own Private Idaho (Gus Van Sant)
Novembre 2012: Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks)
Décembre 2012: Milestones (Robert Kramer & John Douglas)

Janvier 2013: Umberto D. (Vittorio De Sica)
Février 2013: Sorcerer (William Friedkin)
Mars 2013: Spring Breakers (Harmony Korine)
Avril 2013: Into the Abyss (Werner Herzog)
Mai 2013: Sans Toit Ni Loi (Agnès Varda)
Juin 2013: Cutter's Way (Ivan Passer)
Juillet 2013: Eurêka (Shinji Aoyama)
Août 2013: Pension d'Artistes (Gregory LaCava)
Septembre 2013: Nobody's Daughter Haewon (Hong Sang-soo)
Octobre 2013: Hors Satan (Bruno Dumont)
Novembre 2013: Syndromes and a Century (Apichatpong Weerasethakul)
Décembre 2013: Il Posto (Ermanno Olmi)

Janvier 2014: De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites (Paul Newman)
Février 2014: A Touch of Sin (Jia Zhang-Ke)
Mars 2014: Wrong Cops (Quentin Dupieux)
Avril 2014: Où est la maison de mon ami? (Abbas Kiarostami)
Mai 2014: Louie - Saison 4 (Louis C.K.)
Juin 2014: Les Hommes Le Dimanche (Robert Siodmak & Edgar G. Ulmer)
Juillet 2014: Under the Skin (Jonathan Glazer)
Août 2014: School Daze (Spike Lee)
Septembre 2014: Barcelona (Whit Stillman)
Octobre 2014: Modern Romance (Albert Brooks)
Novembre 2014: L'Oreille (Karel Kachyňa)
Décembre 2014: La vie comme ça (Jean-Claude Brisseau)

Janvier 2015: Two Rode Together (John Ford)
Février 2015: Val Abraham (Manoel de Oliveira)
Mars 2015: Inherent Vice (Paul Thomas Anderson)
Avril 2015: Jauja (Lisandro Alonso)
Mai 2015: Outrage (Ida Lupino)
Juin 2015: Trois souvenirs de ma jeunesse (Arnaud Desplechin)
Juillet 2015: Grey Gardens (Ellen Hovde, Muffie Meyer, Al & David Maysles)
Août 2015: Heaven Knows What (Josh & Benny Safdie) / Queen of Earth (Alex Ross Perry)
Septembre 2015: Un Si Doux Visage (Otto Preminger)
Octobre 2015: Out 1: Noli me tangere (Jacques Rivette & Suzanne Schiffman)
Novembre 2015: Mistress America (Noah Baumbach)
Décembre 2015: Vaudou (Jacques Tourneur)

Janvier 2016: Espions sur la Tamise (Fritz Lang)
Février 2016: La Pyramide Humaine (Jean Rouch)
Mars 2016: Love - Saison 1 (Judd Apatow & Lesley Arfin & Paul Rust)
Avril 2016: Walden (Jonas Mekas)
Mai 2016: Crumb (Terry Zwigoff)
Juin 2016: The Neon Demon (Nicolas Winding Refn)
Juillet 2016: Smorgasbord (Jerry Lewis)
Août 2016: L'Enfer Blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & Georg Wilhelm Pabst)
Septembre 2016: Voyage en Italie (Roberto Rossellini)
Octobre 2016: Frownland (Ronald Bronstein)
Novembre 2016: Touki Bouki (Djibril Diop Mambéty)
Décembre 2016: L'Âme Soeur (Fredi M. Murer)

Janvier 2017: Monsieur Verdoux (Charles Chaplin)
Février 2017: Demain est un autre jour (Douglas Sirk)
Mars 2017: Portrait d'une jeune fille de la fin des années 60 à Bruxelles (Chantal Akerman)
Avril 2017: Win It All (Joe Swanberg)
Mai 2017: La Rue de la Honte (Kenji Mizoguchi)
Juin 2017: Quinze Jours Ailleurs (Vincente Minnelli)
Juillet 2017: Slacker (Richard Linklater)
Août 2017: Gertrud (Carl Theodor Dreyer)
Septembre 2017: Ten Skies (James Benning)
Octobre 2017: Will success spoil Rock Hunter? (Frank Tashlin)
Novembre 2017: Stop Making Sense (Jonathan Demme)
Décembre 2017: Messidor (Alain Tanner)

Janvier 2018: Une longue journée qui s'achève (Terence Davies)
Février 2018: Un Beau Soleil Intérieur (Claire Denis)
Mars 2018: Une Page Folle (Teinosuke Kinugasa)
Avril 2018: Guelwaar (Ousmane Sembène)
Mai 2018: Senses (Ryûsuke Hamaguchi)
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum

Avatar de l’utilisateur
Max Schreck
David O. Selznick
Messages : 14776
Inscription : 13 août 03, 12:52
Localisation : Hong Kong, California

Re: Votre film du mois de Juin 2018

Messagepar Max Schreck » 15 juin 18, 13:29

Juin 2018


Film du mois
Image
Rendez-vous de juillet (Becker), Chaque nouveau Becker que je découvre semble confirmer que ce réalisateur est non seulement une valeur sûre, mais surtout un immense artiste. Encore un film impressionnant par sa richesse romanesque et sa profondeur psychologique, donc. C'est merveilleux.



Films découverts
Wind river (Sheridan), bon polar, pas transcendant non plus
Winnie l'ourson et l'efélant (Nissen), très joli
The Imaginarium of Dr. Parnassus (Gilliam), prometteur dans sa 1re moitié, mais le film prend progressivement l'eau de toutes part et finit par sombrer sans me donner trop envie de plonger avec lui
Astérix et les Indiens (Hahn), marrant et vraiment pas indigne, même si artistiquement un peu nul
Truman (Gay), sobre mélodrame, sans pathos, qui doit davantage au talent de ses interprètes qu'à sa mise en scène très discrète
Atonement (Wright), joli film, à la limite de l'académisme tant tout semble corseté, mais pourtant fascinant tout du long
Dementia 13 (Coppola), marrant film de drive-in, avec quelques chouettes sorties de route
The Zero theorem (Gilliam), un résultat pas à la hauteur des ambitions, un film qu'on dirait inabouti, émasculé, que je crains de vite oublier
Barbecue (Lavaine), pas juste médiocre, franchement nul
Barry Seal american traffic (Liman), sans doute un poil superficiel, privilégiant quand même le divertissement et le fun au discours politique, mais quel brio dans l'exécution


Films revus (Hors compétition)
C.R.A.Z.Y. (Vallée), très beau film de famille, dopé par l'énergie et l'implication de son réal
OSS 117 Le Caire nid d'espions (Hazanavicius), sympa


Séries TV
Homeland (S.6), les auteurs maintiennent un très haut niveau dans leur écriture complexe et sans surenchère, ce qui permet à la série d'être vraiment un des meilleurs trucs pondus dans le genre espionnage
Big little lies (S.1), touché par l'atmosphère et les personnages, captivé par la tension permanente, admiratif de la science du montage et la délicatesse de regard dont témoigne J.-M. Vallée
Sherlock (S.2), toujours pas transcendé par le génie des intrigues, le meilleur est vraiment dans les dialogues piquants et les relations entre les personnages


Mes films des années précédentes
Spoiler (cliquez pour afficher)
- 2005 -
mai = Locataires (Kim)
juin = Le roi singe (Lau)
juillet = Femmes au bord de la crise de nerf (Almodovar)
aout = Mr & Mrs Smith (Liman)
septembre = Hatari! (Hawks)
octobre = The End of Evangelion (Anno)
novembre = A History of violence (Cronenberg)
decembre = Rocky (Avildsen)

- 2006 -
janvier = Catch-22 (Nichols)
février = Casablanca (Curtiz)
mars = Vous ne l'emporterez pas avec vous (Capra)
avril = It's always fair weather (Donen, Kelly)
mai = Les Salauds dorment en paix (Kurosawa)
juin = La bombe (Watkins)
juillet = Les Complices de la dernière chance (Fleischer)
octobre = Victor/Victoria (Edwards)
novembre =Reds (Beatty)
décembre = La fille de Ryan (Lean)

- 2007 -
janvier = The fountain (Aronofski)
février = Voyage à deux (Donen)
mars = La môme (Dahan)
avril = Bird (Eastwood)
mai = Sur la route de Madison (Eastwood)
juin = Boulevard de la mort (Tarantino)
juillet = Persepolis (Satrapi+Parronaud)
août = Scaramouche (Sidney)
septembre = The Stunt man (Rush)
octobre = El Topo (Jodorowsky)
novembre = Good Will Hunting (Van Sant)
décembre = Sept jours en mai (Frankenheimer)

- 2008 -
janvier = Tess (Polanski)
février = Silkwood (Nichols)
mars = The Darjeeling limited (Anderson)
avril = M*A*S*H (Altman)
mai = Un conte de Noël (Desplechin)
juin = Vincent, François, Paul...et les autres (Sautet)
juillet = Jacquot de Nantes (Varda)
août = Le Jugement des flèches (Fuller)
septembre = Mo' better blues (Lee)
octobre = La 25e heure (Verneuil)
novembre = Two lovers (Gray)
décembre = L'Orphelinat (Bayona)

- 2009 -
janvier = Sans retour (Hill)
février = The Curious case of Benjamin Button (Fincher)
mars = Touchez pas au grisbi (Becker)
avril = Pour le pire et pour le meilleur (Brooks)
mai = Casque d'or (Becker)
juin = Le Trou (Becker)
juillet = À bout de course (Lumet)
août = Cria cuervos (Saura)
septembre = De force avec d'autres (Reggiani)
octobre = Tarzan (Lima+Buck)
novembre = Duck soup (McCarey)
décembre = Esclave de l'amour (Mikhalkov)

- 2010 -
janvier = Up (Docter+Peterson)
février = Agora (Amenabar)
mars = Fantastic Mr. Fox (Anderson)
mai = The Ghost writer (Polanski)
juin = Still walking (Kore-Eda)
juillet = Dans ses yeux (Campanella)
août = Filles perdues, cheveux gras (Duty)
septembre = The Eiger sanction (Eastwood)
novembre = The Social network (Fincher)
décembre = Ghostbusters (Reitman)

- 2011 -
janvier = La Princesse de Montpensier (Tavernier)
février = Le 7e jour (Saura)
mars = Black swan (Aronosky)
avril = Le Viager (Tchernia)
mai = The Tree of life (Malick)
juillet = Summer wars (Hosoda)
août = Melancholia (von Trier)
septembre = Rango (Verbinski)
octobre = Sans témoins (Mikhalkov)
novembre = La Princesse et la grenouille (Clements+Musker)
décembre = Toy Story 3 (Unkrich)

- 2012 -
janvier = Into the wild (Penn)
février = The Molly maguires (Ritt)
avril = Nacido y criado (Trapero)

- 2014 -
octobre = Mommy (Dolan)
novembre = De rouille et d'os (Audiard)
décembre = Ça commence aujourd'hui (Tavernier)

- 2015 –
janvier = Morse (Aldredson)
février = La Guerre est déclarée (Donzelli)
mai = Distric 9 (Blomkamp)
juin = Super 8 (Abrams)
juillet = Laurence anyways (Dolan)
août = Star trek : into darkness (Abrams)
septembre = Le Vent se lève (Miyazaki)
octobre = Before midnight (Linklater)
novembre = Les Amours imaginaires (Dolan)
décembre = Boyhood (Linklater)

- 2016 -
janvier = Les Drôles de poissons-chats (Sainte-Luce)
février = The Revenant (Iñarittu)
mars = Vice-versa (Docter+Del Carmen)
avril = Rue de la violence (Martino)
mai = Martha Marcy May Marlene (Durkin)
juin = La Vie d'Adèle (Kechiche)
juillet = La Tortue rouge (Dudok de Wit)
septembre = The Constant gardener (Meirelles)
octobre = Toutes nos envies (Lioret)
décembre = Enemy (Villeneuve)

- 2017 -
janvier = Jersey boys (Eastwood)
février = Incendies (Villeneuve)
mars = Shin Godzilla (Anno+Higuchi)
avril = La Sociologue et l'ourson (Théry+Chaillou)
mai = Les Chemins de la liberté (Weir)
juin = Room (Abrahamson)
juillet = Gallipoli (Weir)
août = Landru (Chabrol)
septembre = Radio flyer (Donner)
octobre = Voyages avec ma tante (Cukor)
novembre = Blue collar (Schrader)
décembre = Les Cinq légendes (Ramsay)

- 2018 -
janvier = The Outsiders - the complete novel (Coppola)
février = K19 - the widowmaker (Bigelow)
mars = Stardust memories (Allen)
avril = Harmonium (Kôji Fukada)
mai = Everybody knows (Farhadi)
Dernière édition par Max Schreck le 2 juil. 18, 14:57, édité 2 fois.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...

Avatar de l’utilisateur
Best
Réalisateur de seconde équipe
Messages : 5575
Inscription : 9 août 04, 13:47
Localisation : 742 Evergreen Terrace, Springfield

Re: Votre film du mois de Juin 2018

Messagepar Best » 20 juin 18, 11:07

Juin 2018

Film du mois

Sans un bruit (John Krasinski)


Films découverts (Re)

Criminal Squad (Christian Gudegast) 8/10
Sicario La Guerre des Cartels (Stefano Sollima) 7/10
Jurassic World: Fallen Kingdom (J.A. Bayona) 6/10
Geostorm (Dean Devlin) 5,5/10
Combat de profs (Richie Keen) 5/10
Stratton (Simon West) 4/10
LEGO Ninjago : Le Film (Charlie Bean, Paul Fisher) 3,5/10
Titan (Lennart Ruff) 1,5/10



Films revus (Hors compétition)





Séries (Hors compétition) (Revues)

Shokugeki no Souma: San no Sara Tootsuki ressha-hen (Yonetani Yoshitomo) 9/10
Hinamatsuri (Oikawa Kei) 7,5/10


Notation

10/10 : Je suis en extase
9,5/10 : Je suis aux anges
9/10 : Je jubile
8,5/10 : J'adore
8/10 : J'aime beaucoup
7,5/10 : J'aime
7/10 : J'aime bien
6,5/10 : J'aime assez
6/10 : J'aime moyennement
5,5/10 : J'aime sans plus
5/10 : Entre deux eaux
4/10 : Je n'aime pas vraiment
3/10 : Je n'aime pas
2/10 : Je n'aime pas du tout
1/10 : Je déteste
0/10 : Où est mon pulvérisateur ?


Révisions revues ▲ à la hausse ▼ à la baisse ► à l'identique

Mes films du mois de Mai 2005 à Mai 2018

Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
Dernière édition par Best le 1 juil. 18, 01:02, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
origan42
Régisseur
Messages : 3300
Inscription : 2 févr. 07, 17:22

Re: Votre film du mois de Juin 2018

Messagepar origan42 » 22 juin 18, 22:52

Par ordre de préférence :

En guerre (Stéphane Brizé, 2018) ***** FILM DU MOIS

Été 93 (Carla Simón, 2017) ****
Le joli mai (Chris marker / Pierre Lhomme, 1963) ****
Les sentiers de la perdition (Sam Mendes, 2002) ****

Un faux mouvement (Carl Franklin, 1992) ***
Le cygne noir (Henry King, 1942) ***
Capitaine Achab (Philippe Ramos, 2008) ***
Le montreur d'ombres (Arthur Robison, 1923) ***
Le chevalier de la vengeance (John Cromwell, 1942) ***
Les belles manières (Jean-Claude Guiguet, 1978) ***
La farce tragique / Le dîner des illusions (Alessandro Blasetti, 1942) ***
Buffalo Bill et les Indiens (Robert Altman, 1976) ***
La mort de Staline (Armando Iannucci, 2017) ***
Élémentaire, mon cher... Lock Holmes (Thom Eberhardt, 1988) ***
Meurtres en direct (Richard Brooks, 1982) ***

Prisonnier de la peur (Robert Mulligan, 1957) **
Le secret de la banquise (Don Sharp, 1979) **
Patagonia, el invierno (Emiliano Torres, 2016) **
C'est le bouquet ! (Jeanne Labrune, 2002) **
La charge des rebelles / Les bandits (Carlos Saura, 1964) **
De la neige sur les tulipes (Robert Clouse, 1977) **
De la coupe aux lèvres (Charles Frend, 1949) **
Tout de suite maintenant (Pascal Bonitzer, 2016) **


Bécassine (Pierre Caron, 1940) *
Paul (Diourka Medveczky, 1969) *

RE-VISIONS
L'honneur perdu de Katharina Blum (Volker Schlöndorff / Margarethe von Trotta, 1975) **** →
Massacre à la tronçonneuse (Tobe Hooper, 1974) *** ↑
Le pistolero de la rivière rouge (Richard Thorpe, 1967) ** →
Dernière édition par origan42 le 30 juin 18, 22:44, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Messages : 18116
Inscription : 26 déc. 04, 18:31
Localisation : sleeping in the midday sun...

Re: Votre film du mois de Juin 2018

Messagepar gnome » 26 juin 18, 18:50

De retour dans le film du mois après quelques mois (j'essaierai de mettre à jour les mois précédents), je tenais à souligner ce qui a toutes les chances de terminer film du mois de juin : le sublime et fantastique L'étreinte du serpent de Ciro Guerra. Herzog meets Tarkovsky.


Image :D
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
The Boogeyman
Machino
Messages : 1472
Inscription : 25 juil. 13, 14:45
Localisation : Antartica - 1982

Re: Votre film du mois de Juin 2018

Messagepar The Boogeyman » 27 juin 18, 17:51

Découvertes - JUIN 2018
____________________________________________________________

DVD / Blu-ray / VOD / Netflix...

• Le Prince et L’Arnaqueur - 1979 / Liu C-l _ 6
• Le Crime de l’Orient-Express - 2017 / K. Branagh _ 3
• Un crime dans la tête - 1962 / J. Frankenheimer _ 3,5
• Alliés - 2016 / R. Zemeckis _ 5
• Tokyo Godfathers - 2003 / Satoshi K. _ 8
• Le Labyrinthe : Le Remède mortel - 2018 / W. Ball _ 3
• Symphonie pour un massacre - 1963 / J. Deray _ 6,5
• Martial Club - 1981 / Liu C-l _ 6
• La Bataille de la Montagne du Tigre - 2014 / T. Hark _ 4
• Zu, les guerriers de la montagne magique - 1983 / T. Hark _ 0
____________________________________________________________

Cinéma

• Jurassic World : Fallen Kingdom - 2018 / Juan Antonio Bayona _ 3,5
• Ocean’s 8 - 2018 / Gary Ross _ 3
• Sans un bruit - 2018 / John Krasinski _ 4
• Sicario La Guerre des Cartels - 2018 / Stefano Sollima _ 7,5

____________________________________________________________

Série(s)

• Dear White people S#02 - 2018 / J. Simien _ 7
• Happy! - 2018 / G. Morrison et B. Taylor _ 7
• Sense8 S#01 - 2015 / J. M. Straczynski & Wachowskis _ 6
• Sense8 : A Christmas Special - 2016 / M. Wachowski_ 5
• Sense8 S#02 - 2016 / J. M. Straczynski & Wachowskis _ 5
• Sense8 : Amor Vincit Omnia - 2018 / Wachowskis _ 5,5
• Godless - 2017 / S. Frank _ 7,5

____________________________________________________________

Film du mois

• Tokyo Godfathers - 2003 / Satoshi K.

Image
Dernière édition par The Boogeyman le 30 juin 18, 23:23, édité 4 fois.
" Accélère minouche !" - Michel Poiccard /// “When you have to shoot shoot don't talk” - Tuco Benedicto Pacifico Juan Maria Ramirez /// "Alors tu vois où elles nous ont menées tes ondes négatives, tu devrais avoir honte.” - Oddball dit Le Cinglé /// "Wake up !... Time to die" - Leon Kowalski /// "C'est quoi minouche ?" - Patricia Franchini

Avatar de l’utilisateur
O'Malley
Cadreur
Messages : 4074
Inscription : 20 mai 03, 16:41

Re: Votre film du mois de Juin 2018

Messagepar O'Malley » 28 juin 18, 22:16

Notation:
0 Nul/Mauvais
* Médiocre/Pas terrible
** Bien/Agréable
***Très bien/Excellent
**** Chef d'oeuvre

Les 101 dalmatiens (1961) Clyde Geronimi, Hamilton Luske et Wolfgang Reitherman ***
Steelyard Blues (1973) Alan Myerson *
En mai, fais ce qu'il te plaît (2015) Christian Carion ***
Du plomb dans la tête (2013) Walter Hill 0
La planète des vampires (1965) Mario Bava *
Vivre sa vie (1962) Jean-Luc Godard ****
Dallas Buyers Club (2013) Jean-Marc Vallée **
Caprices à l'italienne (1968) Mario Monicelli, Pier Paolo Pasolini, Mauro Bolognini, Steno, Franco Rossi et Pino Zac *
La vieille dame indigne (1965) René Allio ****

Série
Cosmos :une odyssée à travers l'univers (2014) Seth MacFarlane et Ann Druyan ***

Avatar de l’utilisateur
Arn
Machino
Messages : 1390
Inscription : 19 oct. 17, 16:32

Re: Votre film du mois de Juin 2018

Messagepar Arn » 19 août 18, 16:22

Gros retard, je me remet à jour (en même temps ça va vite :? ), désolé pour le déterrage de topic.

JUIN 2018

Film du mois :

Image
THE AGE OF SHADOWS, de Kim Jee-woon

Films (re)découverts :

THE AGE OF SHADOWS (Mil-jeong , Kim Jee-woon, 2016) - 8/10
EMPIRE DU SOLEIL (Empire of the Sun , Steven Spielberg, 1987) - 8/10
TROIS VISAGES (Se rokh, Jafar Panahi, 2018) - 7/10 **
PROBLEMOS (Eric Judor, 2017) - 4/10


Films revus :

TERMINATOR (The Terminator, James Cameron, 1984) - 10/10
PREDATOR (John McTiernan, 1987) - 8/10
MON VOISIN TOTORO (Tonari no Totoro, Hayao Miyazaki, 1988) - 8/10 **

** : Vu au cinéma

Notation :
Spoiler (cliquez pour afficher)
10 : chef d'oeuvre absolu
9 : chef d'oeuvre
8 : excellent / ne manque pas grand chose pour en faire un chef d'oeuvre
7 : très bon / à revoir avec plaisir
6 : bon / je le reverrais sans déplaisir
5 : bof / je le reverrais pas de moi même
4 : plutôt mauvais
3 : mauvais
2 : très mauvais
1 : au secours


Précédemment...
Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2018 - L’ÉTÉ DE KIKUJIRO, de Takeshi Kitano
Avril 2018 - DARK CRYSTAL, de Jim Henson & Frank Oz
Mars 2018 - LA GARÇONNIÈRE, de Billy Wilder
Février 2018 - DONNIE DARKO, de Richard Kelly
Janvier 2018 - LOGAN, de James Mangold
Décembre 2017 - VOYAGE AU BOUT DE L'ENFER, de Michael Cimino
Novembre 2017 - NO COUNTRY FOR OLD MEN, de Ethan & Joel Cohen
Octobre 2017 - WIND RIVER, deTaylor Sheridan