Votre film du mois de Mars 2018

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Arn
Machino
Messages : 1490
Inscription : 19 oct. 17, 16:32

Re: Votre film du mois de Mars 2018

Messagepar Arn » 4 mars 18, 12:28

MARS 2018

Film du mois :

Image
LA GARÇONNIÈRE, de Billy Wilder

Films (re)découverts :

LA GARÇONNIÈRE (The Apartment, Billy Wilder - 1960) : 9/10
L'ENFANCE D'IVAN (Ivanovo detstvo, Andreï Tarkovski - 1962) : 9/10
LE GÉANT DE FER (The Iron Giant, Brad Bird - 1999) : 9/10
RENCONTRES DU TROISIÈME TYPE (Close Encounters of the Third Kind, Steven Spielberg - 1977) : 9/10
LES SÉVICES DE DRACULA (Twins of Evil, John Hough - 1971) : 8/10
LE COMPLEXE DE FRANKENSTEIN (Gilles Penso, Alexandre Poncet - 2015) : 8/10
HELLBOY II - LES LEGIONS d'OR MAUDITES (Hellboy II: The Golden Army, Guillermo Del Toro - 2008 : 8/10
TUNNEL (Teo-neol, Seong-hun Kim - 2016) : 7/10
LA MOMIE (The Mummy, Karl Freund - 1932) : 7/10
CLOVERFIELD ( Matt Reeves - 2008) : 7/10
DEAD SNOW (Død snø, Tommy Wirkola - 2009) : 7/10
LE RETOUR DES MORTS VIVANTS (The Return of the Living Dead, Dan O'Bannon - 1985) : 7/10
VAMPIRES EN TOUTE INTIMITÉ (What We Do in the Shadows, Jemaine Clement, Taika Waititi - 2014) : 7/10
MIMIC (Guillermo Del Toro - 1997)[director's cut] : 7/10
SHOES (Lois Weber - 1916) : 7/10
LA PLANÈTE DES SINGES : SUPRÉMATIE (War for the Planet of the Apes, Matt Reeves - 2017) : 7/10
MY OWN PRIVATE IDAHO (Gus Van Sant - 1991) : 6/10
PHANTOM THREAD (Paul Thomas Anderson - 2018) : 6/10 **
LA GRANDE AVENTURE LEGO (The Lego Movie, Phil Lord, Christopher Miller - 2014) : 6/10
DUNKERQUE (Dunkirk, Christopher Nolan - 2017) : 6/10
LA PLANETE DES VAMPIRES (Terrore nello spazio, Mario Bava - 1965) : 6/10
THE BOX (Richard Kelly - 2009) : 6/10


Films revus :

LES GRIFFES DE LA NUIT (A Nightmare on Elm Street, Wes Craven - 1984) : 9/10
COLLATÉRAL (Collateral, Michael Mann - 2004) : 9/10
MAD MAX (George Miller - 1979) : 6/10


En bref :

Spoiler (cliquez pour afficher)
LA GARÇONNIÈRE (The Apartment, Billy Wilder - 1960) : 9/10
Après la claque Certains l'aiment chaud, découverte de ce chef d'oeuvre dans la superbe restauration d'Arrow. Impressionnant de dynamisme, de modernisme pour ce film de 1960 qui n'a pas pris une ride. Comme pour le titre précédemment cité le mélange comédie / romance / satire sociale est extrêmement bien dosé. Un film que je vais m'empresser de faire découvrir autour de moi (et qui sera une bonne occasion de le revoir rapidement!).
L'ENFANCE D'IVAN (Ivanovo detstvo, Andreï Tarkovski - 1962) : 9/10
J'ai décidé de rentrée dans l'univers de Tarkovski chronologiquement. Sûrement pas son film le plus difficile à appréhender, même si on y trouve déjà son style (de ce que j'en connais en tout cas). Hypnotisant avec ce personnage d'Ivan qui tranche de ce qui pouvait se faire en terme d'enfant au sein d'une guerre dans le cinéma soviétique d'alors. Ça semble davantage être ici la guerre au sein de l'enfant. Hâte de découvrir la suite !
LE GÉANT DE FER (The Iron Giant, Brad Bird - 1999) : 9/10
En voilà un dessin animé qu'il est rafraîchissant ! Que ce soit dans le dessin ou dans le propos pacifiste difficile de ne pas être touché devant cette histoire d'amitié entre un enfant et un robot destructeur venu d'ailleurs. Même les personnages secondaires sont très bien caractérisé, assez loin des stéréotypes. Très envie de revoir Les Indestructibles et de découvrir le second opus qui arrive cette année.
LES SÉVICES DE DRACULA (Twins of Evil, John Hough - 1971) : 8/10
Après avoir été légèrement déçu par Les Maîtresses de Dracula que j'ai apprécié mais pas forcément au niveau de ce que j'en avais entendu, celui ci m'a carrément emballé. Rythme plus dynamique et une histoire original qui donne quelques bonnes séquences de tension ! L'ambiance gothique est bien là et bien rendu. Peter Cushing est évidemment très bon tout comme les soeurs Cullison.
LE COMPLEXE DE FRANKENSTEIN (Gilles Penso, Alexandre Poncet - 2015) : 8/10
Excellent film documentaire. Alors qu'il aurait facilement pu tomber dans un simple assemblage d’anecdotes qu'on trouve déjà souvent dans les bonus des films évoqués, il y a une vraie trame, un côté fresque, histoire de effets spéciaux, avec en plus un propos clair qui s'en dégage. Difficile de ne pas être touché devant certains témoignages qui évoque avec douleur l'explosion des CGI et ce que cela a signifié pour toute une frange des artistes des effets spéciaux "à l'ancienne". Et puis quand même un très beau casting d'interview.
HELLBOY II - LES LEGIONS d'OR MAUDITES (Hellboy II: The Golden Army, Guillermo Del Toro - 2008 : 8/10
Autant le premier je l'avais trouvé sympathique mais pas plus, autant celui ci est une belle réussite. On a le droit à une belle galerie de personnage tous bien travaillé alors que c'est pas forcément le fort du réalisateur Mexicain. Le bestiaire est assez génial (notamment les petites bestioles du début, brrr), les scènes de combats une belle réussite et sans surprise la DA est au top et superbement mis en images. La seule chose que je trouve en retrait par rapport au premier opus c'est la BO qui était très belle sur le premier et ici relativement quelconque.
TUNNEL (Teo-neol, Seong-hun Kim - 2016) : 7/10
Un homme se retrouve piégé dans un tunnel qui s'est écroulé. On va alors suivre son calvaire et en parallèle l'équipe de sauvetage qui va tenter d'aller le sortir de là. Un pitch on ne peut plus simple pour un divertissement très bien foutu. J'avais déjà beaucoup apprécié A Hard Day du même réalisateur, et ici on y retrouve, certes avec plus de parcimonie, le côté grinçant, notamment à l'encontre des médias, des politiques et des gros monopoles.
LA MOMIE (The Mummy, Karl Freund - 1932) : 7/10
CLOVERFIELD ( Matt Reeves - 2008) : 7/10
DEAD SNOW (Død snø, Tommy Wirkola - 2009) : 7/10
LE RETOUR DES MORTS VIVANTS (The Return of the Living Dead, Dan O'Bannon - 1985) : 7/10
VAMPIRES EN TOUTE INTIMITÉ (What We Do in the Shadows, Jemaine Clement, Taika Waititi - 2014) : 7/10
MIMIC (Guillermo Del Toro - 1997)[director's cut] : 7/10
SHOES (Lois Weber - 1916) : 7/10
LA PLANÈTE DES SINGES : SUPRÉMATIE (War for the Planet of the Apes, Matt Reeves - 2017) : 7/10
MY OWN PRIVATE IDAHO (Gus Van Sant - 1991) : 6/10
PHANTOM THREAD (Paul Thomas Anderson - 2018) : 6/10 **
Je connais assez peu PTA, et j'avais subit The Master tout du long au ciné, donc j'y suis allé un peu à reculons. Finalement ça n'a pas grand chose à voir, et si je ne suis pas totalement rentré dans l'histoire qui ne m'a jamais vraiment intéressé, j'ai au moins pu apprécié la maîtrise formelle.
LA GRANDE AVENTURE LEGO (The Lego Movie, Phil Lord, Christopher Miller - 2014) : 6/10
DUNKERQUE (Dunkirk, Christopher Nolan - 2017) : 6/10
Une démo pour installation home cinema. Zéro émotion. Réussir à sortir un film de guerre aussi froid, c'est fort. Mais bon Nolan et moi...
LA PLANETE DES VAMPIRES (Terrore nello spazio, Mario Bava - 1965) : 6/10
Un peu décevant par rapport au titre peut être (encore que je savais à quoi m'attendre), mais j'ai beaucoup apprécié l'ambiance visuelle du film.
THE BOX (Richard Kelly - 2009) : 5/10



** : Vu au cinéma

Bilan chiffré :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Total films vus :
- (re)découverts :
- revus :
- au cinéma :
Note moyenne :
- (re)découverts :
- revus :
- au cinéma :


Notation :
Spoiler (cliquez pour afficher)
10 : chef d'oeuvre absolu
9 : chef d'oeuvre
8 : excellent / ne manque pas grand chose pour en faire un chef d'oeuvre
7 : très bon / à revoir avec plaisir
6 : bon / je le reverrais sans déplaisir
5 : bof / je le reverrais pas de moi même
4 : plutôt mauvais
3 : mauvais
2 : très mauvais
1 : au secours


Précédemment...
Spoiler (cliquez pour afficher)
Février 2018 - DONNIE DARKO, de Richard Kelly
Janvier 2018 - LOGAN, de James Mangold
Décembre 2017 - VOYAGE AU BOUT DE L'ENFER, de Michael Cimino
Novembre 2017 - NO COUNTRY FOR OLD MEN, de Ethan & Joel Cohen
Octobre 2017 - WIND RIVER, deTaylor Sheridan
Dernière édition par Arn le 19 août 18, 15:38, édité 19 fois.

aelita
Accessoiriste
Messages : 1769
Inscription : 28 déc. 13, 18:34

Re: Votre film du mois de Mars 2018

Messagepar aelita » 4 mars 18, 19:27

...
Dernière édition par aelita le 8 mars 18, 11:24, édité 1 fois.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (pensée shadok)

Avatar de l’utilisateur
Best
Réalisateur de seconde équipe
Messages : 5583
Inscription : 9 août 04, 13:47
Localisation : 742 Evergreen Terrace, Springfield

Re: Votre film du mois de Mars 2018

Messagepar Best » 4 mars 18, 20:05

Mars 2018

Film du mois

Ready Player One (Steven Spielberg)


Films découverts (Re)

Mektoub my Love (Abdellatif Kechiche) 8,5/10
No game No life (Ishizuka Atsuko) 8/10
Annihilation (Alex Garland) 7,5/10
Hostiles (Scott Cooper) 7,5/10
Moi, Tonya (Craig Gillespie) 7,5/10
Call Me By Your Name (Luca Guadagnino) 7/10
Tout le monde debout (Franck Dubosc) 7/10
Tomb Raider (Roar Uthaug) 6,5/10
La finale (Robin Sykes) 6,5/10
Lady Bird (Greta Gerwig) 6,5/10
The Disaster Artist (James Franco) 6,5/10
Blue (Keith Scholey, Alastair Fothergill) 6,5/10
Pacific Rim Uprising (Steven S. DeKnight) 6/10
Le Jour de mon retour (James Marsh) 4/10



Films revus (Hors compétition)

Ready Player One (Steven Spielberg) 9/10
Tout le monde debout (Franck Dubosc) 7/10



Séries (Hors compétition) (Revues)

No game No life (Ishizuka Atsuko) 8/10
Black butler Book Of Murder OAV 02 (Abe Noriyuki) 7,5/10
Black Butler : Book of circus (Abe Noriyuki) 7/10
Black butler Book Of Murder OAV 01 (Abe Noriyuki) 6,5/10
Black Butler 2 (Ogura Hirofumi) 6/10



Notation

10/10 : Je suis en extase
9,5/10 : Je suis aux anges
9/10 : Je jubile
8,5/10 : J'adore
8/10 : J'aime beaucoup
7,5/10 : J'aime
7/10 : J'aime bien
6,5/10 : J'aime assez
6/10 : J'aime moyennement
5,5/10 : J'aime sans plus
5/10 : Entre deux eaux
4/10 : Je n'aime pas vraiment
3/10 : Je n'aime pas
2/10 : Je n'aime pas du tout
1/10 : Je déteste
0/10 : Où est mon pulvérisateur ?


Révisions revues ▲ à la hausse ▼ à la baisse ► à l'identique

Mes films du mois de Mai 2005 à Février 2018

Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImage
Dernière édition par Best le 1 avr. 18, 01:19, édité 8 fois.

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17635
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Votre film du mois de Mars 2018

Messagepar Kevin95 » 5 mars 18, 14:50

Mars 2018

Films vus et revus

RED LINE 7000 - Howard Hawks (1965) : 8/10
TRANSFORMERS : REVENGE OF THE FALLEN - Michael Bay (2009) : 6/10
LA ISLA MÍNIMA - Alberto Rodríguez (2014) : 8/10
L'UCCELLO DALLE PIUME DI CRISTALLO - Dario Argento (1970) : 9/10
GIORNATA NERA PER L'ARIETE - Luigi Bazzoni (1971) : 9/10
GIRLS ! GIRLS ! GIRLS ! - Norman Taurog (1962) : 5/10
ADHÉMAR OU LE JOUET DE LA FATALITÉ - Fernandel (1951) : 5/10
ULTIMO TANGO A PARIGI - Bernardo Bertolucci (1972) : 10/10
PURSUED - Raoul Walsh (1947) : 8/10
VIRIDIANA - Luis Buñuel (1961) : 9/10
GIORDANO BRUNO - Giuliano Montaldo (1973) : 7/10
CAFÉ SOCIETY - Woody Allen (2016) : 8/10
TRANSFORMERS : DARK OF THE MOON - Michael Bay (2011) : 5/10
LE COUPABLE - Raymond Bernard (1937) : 7/10
THE A-TEAM - Joe Carnahan (2010) : 7/10
ELVIRA : MISTRESS OF THE DARK - James Signorelli (1988) : 6/10
APPASSIONATA - Gianluigi Calderone (1974) : 7/10
THE ST. VALENTINE'S DAY MASSACRE - Roger Corman (1967) : 9/10
L'ASCENSION - Ludovic Bernard (2017) : 6/10
LES COLLÉGIENNES - Claude Pierson (1977) : 4/10
THE MECHANIC - Michael Winner (1972) : 9/10
MONSEIGNEUR - Roger Richebé (1949) : 8/10
FASTER, PUSSYCAT ! KILL ! KILL ! - Russ Meyer (1965) : 8/10
BEYOND THE VALLEY OF THE DOLLS - Russ Meyer (1970) : 9/10
SUPERVIXENS - Russ Meyer (1975) : 8/10
UP ! - Russ Meyer (1976) : 7/10
MARKED FOR DEATH - Dwight H. Little (1990) : 8/10
DANGER SIGNAL - Robert Florey (1945) : 8/10
WALKING TALL - Phil Karlson (1973) : 9/10
WHO'S GOT THE ACTION ? - Daniel Mann (1962) : 4/10
THE WOMAN IN RED - Robert Florey (1935) : 8/10
TRANSFORMERS : AGE OF EXTINCTION - Michael Bay (2014) : 5/10
WALKING TALL PART II - Earl Bellamy (1975) : 7/10
VOLUPTÉS SECRÈTES - Roswitha vom Bruck (1972) : Frustration de la femme allemande & Musique d’ascenseur/10
VIE PRIVÉE - Louis Malle (1962) : 7/10
VIVA MARIA ! - Louis Malle (1965) : 9/10
BEDSIDE - Robert Florey (1934) : 7/10
LE FEU FOLLET - Louis Malle (1963) : 10/10
BLACK MOON - Louis Malle (1975) : Licorne/10
LE MONDE DU SILENCE - Jacques-Yves Cousteau et Louis Malle (1956) : 7/10
LE VOLEUR - Louis Malle (1967) : 10/10
EX-LADY - Robert Florey (1933) : 7/10
SUN DRAGON - Shan Hua (1979) : 8/10
SALT - Phillip Noyce (2010) : 6/10
D'ARTAGNAN L'INTRÉPIDE - John Halas et Franco Cristofani (1974) : 4/10
INDIO - Antonio Margheriti (1989) : 7/10
TRANSFORMERS : THE LAST KNIGHT - Michael Bay (2017) : 4/10
EXORCIST : THE BEGINNING - Renny Harlin (2004) : 3/10
I TRE SERGENTI DEL BENGALA - Umberto Lenzi (1964) : 7/10
LA CASA 3 - Umberto Lenzi (1988) : 6/10
THE OUT OF TOWNERS - Arthur Hiller (1970) : 8/10
UNE FEMME DONT ON PARLE - Kenji Mizoguchi (1954) : 8/10
LES MUSICIENS DE GION - Kenji Mizoguchi (1953) : 9/10
CAREER - Joseph Anthony (1959) : 7/10
ACQUASANTA JOE - Mario Gariazzo (1971) : 5/10
MACISTE NELLA TERRA DEI CICLOPI - Antonio Leonviola (1961) : 6/10
LA ROSE DE FER - Jean Rollin (1973) : 5/10
UN ALLER SIMPLE - José Giovanni (1971) : 7/10
JADE - William Friedkin (1995) : 7/10
WALKING TALL : FINAL CHAPTER - Jack Starrett (1977) : 8/10
PARADIS PERDU - Abel Gance (1940) : 8/10
EL SECRETO DE LOS HOMBRES AZULES - Edmond Agabra (1961) : 7/10
IL GIUSTIZIERE SFIDA LA CITTÀ - Umberto Lenzi (1975) : 8/10
UNION STATION - Rudolph Maté (1950) : 9/10
LE JAPON INSOLITE - François Reichenbach (1983) : 7/10
UNBROKEN - Angelina Jolie (2014) : 7/10
TASTE OF FEAR - Seth Holt (1961) : 7/10
ORGASMO - Umberto Lenzi (1969) : 8/10
JOURNAL D'UN VOLEUR DE SHINJUKU - Nagisa Ôshima (1969) : 5/10
LA PENDAISON - Nagisa Ôshima (1968) : 8/10

Bonus

DISCO EUROPE EXPRESS : L'HISTOIRE DES ALCHIMISTES EUROPÉENS DU DISCO - Olivier Monssens (2017) : 8/10
EVERYTHING SUCKS ! - Saison 01 (2018) : 7/10
VIDEOTHON 29 : BAUME ATOMIQUE - Otto Rivers (2018) : 10/10
PROFESSION AFFICHISTE : SIGNÉ LANDI - Jean-Pierre Mattéi (2010) : 6/10
BLACK MIRROR - Saison 01 (2011) : 8/10
BETTY DAVIS - LA REINE DU FUNK - Phil Cox (2016) : 8/10
CANNES, ET APRÈS ? - Christine Masson (2012) : 7/10
TOSCAN - Isabelle Partiot (2010) : 6/10
Dernière édition par Kevin95 le 1 avr. 18, 15:30, édité 16 fois.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Thaddeus
Ewok on the wild side
Messages : 5204
Inscription : 16 févr. 07, 22:49
Localisation : 1612 Havenhurst

Re: Votre film du mois de Mars 2018

Messagepar Thaddeus » 5 mars 18, 15:50

Mars 2018


Image



Train de luxe (Howard Hawks, 1934)
Caractéristique de la première partie de l’œuvre hawksienne, cette comédie de situation repose sur un rythme binaire dicté par les deux fondements du cinéma américain que sont l’action et l’individu. La première sert évidemment la vivacité, alors que l’on s’arrête sur les seconds : il est donc logique que les mouvements renvoient à l’homme et les débordements à une normalité pressentie. Pour autant le cabotinage histrionique auxquels s’adonnent les comédiens, sous couleur d’autosatire des milieux théâtraux de Broadway, s’apparente à un concert hystérique de hurlements et de gesticulations, et le procédé consistant à rassembler dans l’espace clos d’un train une galerie de personnages loufoques sera porté à un point d’achèvement bien plus probant dans Madame et ses Flirts de Sturges. Inégal. 3/6

Pauvres mais beaux (Dino Risi, 1957)
En brossant le portrait d’un groupe de jeunes Romains qui commencent à goûter à la nouvelle société du bien-être, Risi semble vouloir sécher les larmes néoréalistes coulées sur les rêches visages de l’Italie d’après-guerre pour leur rendre le sourire. L’occasion de suivre deux ragazzi vivant encore chez papa et maman et n’ayant d’autre vocation que de courir les jupons. L’exubérance de ces loulous dragueurs des faubourgs se manifeste avec la vivacité de qui découvre sa propre existence, et le film en adopte le rythme (allegro), la liberté (impertinente), la légèreté (joyeuse). Quant à la fille ravissante pour laquelle ils se bagarrent, elle les laisse se rouler dans le ridicule pour finir avec un abruti qui la maltraite. Comédie certes, mais non sans férocité ni pessimisme dans sa peinture des rapports amoureux. 4/6

À l’attaque ! (Robert Guédiguian, 2000)
Dans Providence, Alain Resnais formalisait de façon vertigineuse les affres de la création littéraire. Toutes proportions gardées, le réalisateur marseillais reprend le dispositif et épouse le travail laborieux, les errances, les coups de gomme et les enthousiasmes forcés de deux scénaristes aux prises avec un script rebelle. Le portrait de ces auteurs en ratés sympathiques et sincères dévoile un côté facétieux tout à fait réjouissant, en plus de pointer avec humour les limites d’un système où la grandeur généreuse du peuple s’oppose invariablement aux bassesses des puissants. L’ensemble, simple comme une leçon de choses et drôle comme une farce consciente de ses facilités, assume sa vocation engagée tout en détournant sa finalité par un éclat de rire, clin d’œil assez gros pour nous rendre complices et heureux. 4/6

The lodger (Alfred Hitchcock, 1927)
Il est tentant de considérer cette transposition de l’histoire de Jack l’éventreur comme l’acte de naissance artistique du cinéaste tant s’y profilent, sous forme de rudiments, un certain nombre de ses facteurs et motifs caractéristiques. Déjà l’artiste s’amuse et expérimente – le plan du plafond transparent, idée qui tient autant des subterfuges du muet que du mûrissement d’une forme dont le parlant se tient aux portes, n’est qu’un exemple. Il varie les vitesses et les genres (du film criminel au huis-clos amoureux), dispose ses pions trompeurs en multipliant les signes de culpabilité pour mieux les retourner, et décline pour la première fois le principe du MacGuffin, prétexte vide qui maintient le tout en mouvement. Mais l’ensemble, intéressant sur le plan historique, n’excède guère le stade d’ébauche inachevée. 3/6

La femme en bleu (Michel Deville, 1973)
Il suffit d’une scène où Michel Piccoli écoute attentivement La Jeune Fille et la Mort de Schubert pour que le film nous garde sous son emprise, qu’il nous passionne du parcours de ce quadragénaire blasé se permettant de poursuivre un rêve qui s’avérera prémonitoire, et de mourir pour lui. Deville retrouve une forme de merveilleux quotidien au hasard d’une rencontre ou d’un chemin, une poésie qui se fait librement, et même joyeusement, malgré le tragique de la conclusion. Qu’elle soit politesse du désespoir ou impossibilité à traiter le drame autrement qu’en comédie, sa démarche est celle d’un moraliste à la fois inquiet et facétieux, qui privilégierait au récit classique une mosaïque de sentiments, de sensations, d’états d’âme, figurés par la témérité d’une mise en scène en perpétuelle réinvention. 5/6

Il boom (Vittorio De Sica, 1963)
En cette première moitié des années soixante, il restait encore à la comédie italienne beaucoup de chemin à parcourir dans la cruauté corrosive pour atteindre à la noirceur affreuse, sale et méchante d’un Scola. Mais De Sica fait un pas non négligeable à travers l’histoire d’un de ces losers toujours du mauvais côté de la marge, cherchant fébrilement à donner le change, et qui pour maintenir le lustre de sa situation et satisfaire les besoins de sa femme se voit contraint à une transaction pour le moins radicale. Nul épanchement de grotesque, d’outrance ni de bouffonnerie n’est de mise dans cette peinture drôlement angoissée d’un quotidien où l’on devine les couleuvres avalées, l’amour propre piétiné, la conscience fracassée. Et le cinéaste d’affirmer, derrière son humanisme de bon apôtre, une rage iconoclaste. 4/6

Avant que nous disparaissions (Kiyoshi Kurosawa, 2017)
Où le cinéaste reprend à son compte les traditions SF de l’invasion extra-terrestre et de la population insidieusement bodysnatchée, avec option fin du monde comme ultime menace. Il opte surtout pour la radicalité un brin abstraite d’un regard critique vers la base : tout apprentissage de l’humanité rabat forcément cette dernière sur ses éléments premiers. Que devient-on lorsque les notions de famille, de propriété, de travail, d’autrui ou d’amour sont dérobées par télépathie, effacées de la conscience ? Ainsi livre-t-il peut-être son opus le plus conceptuel, mais – écueil collatéral et souci majeur – il échoue à donner vraiment corps à ses idées, comme si le film, étrangement composite dans ses ruptures de ton, n’était lui-même que l’ersatz désincarné d’un autre devenu pure empreinte ou simple fantôme. 4/6

Daguerréotypes (Agnès Varda, 1976)
La rue Daguerre, dans le 14ème arrondissement, à deux pas du domicile d’Agnès Varda. Voici M. et Mme Chardonbleu, marchands de parfum et de brillantine depuis trente-trois, qui vendent des boutons à vingt centimes et fabriquent de l’eau de Cologne artisanale avec de la fougère et du chypre. Voilà le coiffeur, le boucher, le boulanger, l’horloger, le moniteur d’auto-école, petits artisans et commerçants dont la cinéaste, racontant les fatti du quotidien, enregistre les gestes au travail : l’un qui choisit, découpe, apprête, empaquète la pièce de viande, l’autre qui pétrit, forme, enfourne et défourne les baguettes. À travers ces instantanés poétiques, traversés par une nécessité de la survie qui couve sous la lourde normalité des choses, se disent aussi une histoire de la capitale et la persistance d’un temps perdu. 4/6

Mektoub my love : canto uno] (Abdellatif Kechiche, 2017)
Être transporté par un film qui s’affranchit de toute pesanteur discursive et de la moindre ossature dramatique est un sentiment suffisamment rare pour qu’on le chérisse. Avec ce marivaudage ardent branché sans dérivatif sur le pouls incandescent du désir, le cinéaste atteint à la plénitude d’une méthode ne cherchant plus à capter la vie que comme une danse libre, radieuse et dionysiaque, un abandon total à la consomption de la chair et des mots. La lumière brûlante de la Méditerranée, l’embrasement volcanique des jeux sentimentaux auxquels se livrent ces jeunes gens beaux comme des dieux, l’extrême patience d’un regard d’artiste apte à recueillir et à exalter l’épiphanie des jours et des nuits participent d’un même épuisement voluptueux, de la même jouissance d’un monde toujours plus accordé à nos émois et à nos sens. 5/6
Top 10 Année 2017

La prière (Cédric Kahn, 2018)
La religion constitue-t-elle une voie de secours pour s’offrir un nouveau départ et solder les comptes d’une vie mise en pièces par l’enfer de la toxicomanie ? Telle est la question posée par le parcours de Thomas, adolescent poupin embrassant la foi dans la communauté isolée d’un haut plateau savoyard, régie par le travail, le partage et la prière. Si la tentation d’une rigueur ascétique pour figurer un cheminement spirituel appelle immanquablement à l’influence de Bresson, on voudrait trouver dans cette humble chronique d’une renaissance les aspérités qui lui permettraient de vraiment s’incarner. Un peu trop soumise aux exigences du scénario, à la formulation littérale d’hypothèses censées donner le change et apporter leur lot d’ambigüités, elle suit son cours avec une sérénité plus lisse que lyrique. 3/6

Ready player one (Steven Spielberg, 2018)
Du roi incontesté de l’entertainment et de la pop culture qu’il a engendrée, on aurait pu s’attendre à un rollercoaster révolutionnaire, sondant le rapport contemporain de l’image au virtuel et annonçant le futur plausible d’une post-humanité toujours plus soumise au règne invasif du numérique. On se retrouve face à un divertissement déceptif, presque schizophrène, assez stéréotypé dans son développement narratif et la relative platitude de ses personnages, mais très personnel dans l’autoportrait que l’auteur y livre en filigrane – éternel enfant rêveur confronté à l’immensité de son héritage. Derrière la vitesse, la fluidité et le plaisir, notions maîtresses d’une cavalcade saturée de signes et de stimuli, c’est donc bien la hantise de l’échec qui colore d’inquiétude ce tourbillon hybride et souvent ébouriffant. 4/6

Docteur Jerry et mister Love (Jerry Lewis, 1963)
Le roman de Stevenson fait l’objet ici d’un traitement parodique exerçant une entreprise de destruction systématique et s’aventurant derrière le miroir pour oser explorer, par-delà l’extravagance de la comédie et des gags, un univers presque angoissant, proche de Kafka et de Borges. L’inversion du thème originel, qui voit un professeur de chimie myope, bossu, bredouillant et maladivement complexé se transformer en un play-boy prétentieux, goujat, dont la muflerie n’égale que la dose de gomina, favorise une satire qui tire à boulets rouges et non sans cruauté sur plusieurs institutions américaine. Mais c’est surtout par son achèvement plastique et certaines lumineuses idées formelles que l’œuvre dépasse l’aspect somme toute assez consensuel d’une morale voulant que la vraie beauté soit intérieure. 4/6



Et aussi :

Les garçons sauvages (Bertrand Mandico, 2017) - 4/6
The disaster artist (James Franco, 2017) - 4/6
Tesnota - Une vie à l'étroit (Kantemir Balagov, 2017) - 5/6
Hostiles (Scott Cooper, 2017) - 4/6
Les bonnes manières (Juliana Rojas et Marco Dutra, 2017) - 4/6


Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Février 2018Phantom thread (Paul Thomas Anderson, 2017)
Janvier 2018Pentagon papers (Steven Spielberg, 2017)
Décembre 2017Lettre de Sibérie (Chris Marker, 1958)
Novembre 2017L’argent de la vieille (Luigi Comencini, 1972)
Octobre 2017Une vie difficile (Dino Risi, 1961)
Septembre 2017Casanova, un adolescent à Venise (Luigi Comencini, 1969)
Août 2017La bonne année (Claude Lelouch, 1973)
Juillet 2017 - La fille à la valise (Valerio Zurlini, 1961)
Juin 2017Désirs humains (Fritz Lang, 1954)
Mai 2017Les cloches de Sainte-Marie (Leo McCarey, 1945)
Avril 2017Maria’s lovers (Andreï Kontchalovski, 1984)
Mars 2017À la recherche de Mr Goodbar (Richard Brooks, 1977)
Février 2017Raphaël ou le débauché (Michel Deville, 1971)
Janvier 2017La la land (Damien Chazelle, 2016)
Décembre 2016Alice (Jan Švankmajer, 1987)
Novembre 2016 - Dernières nouvelles du cosmos (Julie Bertuccelli, 2016)
Octobre 2016 - Showgirls (Paul Verhoeven, 1995)
Septembre 2016 - Aquarius (Kleber Mendonça Filho, 2016)
Août 2016 - Le flambeur (Karel Reisz, 1974)
Juillet 2016 - A touch of zen (King Hu, 1971)
Juin 2016 - The witch (Robert Eggers, 2015)
Mai 2016 - Elle (Paul Verhoeven, 2016)
Avril 2016 - La pyramide humaine (Jean Rouch, 1961)
Mars 2016 - The assassin (Hou Hsiao-hsien, 2015)
Février 2016Le démon des femmes (Robert Aldrich, 1968)
Janvier 2016La Commune (Paris 1871) (Peter Watkins, 2000)
Décembre 2015Mia madre (Nanni Moretti, 2015)
Novembre 2015Avril ou le monde truqué (Franck Ekinci & Christian Desmares, 2015)
Octobre 2015Voyage à deux (Stanley Donen, 1967)
Septembre 2015Une histoire simple (Claude Sautet, 1978)
Août 2015La Marseillaise (Jean Renoir, 1938)
Juillet 2015Lumière silencieuse (Carlos Reygadas, 2007)
Juin 2015Vice-versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen, 2015) Top 100
Mai 2015Deep end (Jerzy Skolimowski, 1970)
Avril 2015Blue collar (Paul Schrader, 1978)
Mars 2015Pandora (Albert Lewin, 1951)
Février 2015La femme modèle (Vincente Minnelli, 1957)
Janvier 2015Aventures en Birmanie (Raoul Walsh, 1945)
Décembre 2014Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri, 1970)
Novembre 2014Lifeboat (Alfred Hitchcock, 1944)
Octobre 2014Zardoz (Sean Connery, 1974)
Septembre 2014Un, deux, trois (Billy Wilder, 1961)
Août 2014Le prix d’un homme (Lindsay Anderson, 1963)
Juillet 2014Le soleil brille pour tout le monde (John Ford, 1953)
Juin 2014Bird people (Pascale Ferran, 2014)
Mai 2014Léon Morin, prêtre (Jean-Pierre Melville, 1961) Top 100
Avril 2014L’homme d’Aran (Robert Flaherty, 1934)
Mars 2014Terre en transe (Glauber Rocha, 1967)
Février 2014Minnie et Moskowitz (John Cassavetes, 1971)
Janvier 201412 years a slave (Steve McQueen, 2013)
Décembre 2013La jalousie (Philippe Garrel, 2013)
Novembre 2013Elle et lui (Leo McCarey, 1957)
Octobre 2013L’arbre aux sabots (Ermanno Olmi, 1978)
Septembre 2013Blue Jasmine (Woody Allen, 2013)
Août 2013La randonnée (Nicolas Roeg, 1971)
Juillet 2013Le monde d’Apu (Satyajit Ray, 1959)
Juin 2013Choses secrètes (Jean-Claude Brisseau, 2002)
Mai 2013Mud (Jeff Nichols, 2012)
Avril 2013Les espions (Fritz Lang, 1928)
Mars 2013Chronique d’un été (Jean Rouch & Edgar Morin, 1961)
Février 2013 – Le salon de musique (Satyajit Ray, 1958)
Janvier 2013L’heure suprême (Frank Borzage, 1927) Top 100
Décembre 2012 – Tabou (Miguel Gomes, 2012)
Novembre 2012 – Mark Dixon, détective (Otto Preminger, 1950)
Octobre 2012 – Point limite (Sidney Lumet, 1964)
Septembre 2012 – Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973)
Août 2012 – Barberousse (Akira Kurosawa, 1965) Top 100
Juillet 2012 – Que le spectacle commence ! (Bob Fosse, 1979)
Juin 2012 – Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir, 1975)
Mai 2012 – Moonrise kingdom (Wes Anderson, 2012)
Avril 2012 – Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks, 1939) Top 100
Mars 2012 – L'intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954)
Février 2012 – L'ombre d'un doute (Alfred Hitchcock, 1943)
Janvier 2012 – Brève rencontre (David Lean, 1945)
Décembre 2011 – Je t'aime, je t'aime (Alain Resnais, 1968)
Novembre 2011 – L'homme à la caméra (Dziga Vertov, 1929) Top 100 & L'incompris (Luigi Comencini, 1967) Top 100
Octobre 2011 – Georgia (Arthur Penn, 1981)
Septembre 2011 – Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu, 1953)
Août 2011 – Super 8 (J.J. Abrams, 2011)
Juillet 2011 – L'ami de mon amie (Éric Rohmer, 1987)
Dernière édition par Thaddeus le 2 avr. 18, 20:48, édité 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
Miss Nobody
heureuse d'être contente
Messages : 9445
Inscription : 23 oct. 05, 16:37
Localisation : Quelque part ailleurs

Re: Votre film du mois de Mars 2018

Messagepar Miss Nobody » 5 mars 18, 19:21

FILMS DU MOIS DE MARS 2018

Film du mois
Image

Films vus

* Big (Marshall) ●●○○○
...
* A 23 pas du mystère (Hathaway) ●●○○○
...
* Kung Fu Panda 3 (Yuh Nelson, Carloni) ●●○○○
...
* Je suis timide mais je me soigne (Richard) ●○○○○
...
* Le septième sceau (Bergman) ●●●●○ ♡ FILM DU MOIS ♡
...
* Marie-Octobre (Duvivier) ●●●○○
...
* Le retour de Frank James (Lang) ●●○○○
...

Films revus

* Casque d'or (Becker) ●●●○○
...
* Le festin de Babette (Axel) ●●●●○
...
* La bête humaine (Renoir) ●●●●○
...

Top du mois

FILMS DES MOIS PRECEDENTS

Spoiler (cliquez pour afficher)
octobre 2005 = L'aventure de Mme Muir (Mankievicz)
novembre 2005 = Match Point (Allen)
decembre 2005 = Voyage à deux (Donen)

janvier 2006 = Wallace et gromit et le lapin garou (Park)
février 2006 = Lettre d'une inconnue (Ophuls)
mars 2006 = Un jour à new york (Donen/Kelly)
avril 2006 = Walk the line (Mangold)
mai 2006 = Une histoire immortelle (Welles)
juin 2006 = La vie est belle (Capra)
juillet 2006 = Beau fixe sur New York (Donen/Kelly)
aout 2006 = La prisonnière du desert (Ford)
septembre 2006 = Les enfants du paradis (Carné)
octobre 2006 = Les 400 coups (Truffaut)
novembre 2006= La mouche (Cronenberg)
decembre 2006= Assurance sur la mort (Wilder)

janvier 2007= The shop around the corner (Lubitsch)
fevrier 2007= La vie des autres (Henckel von Donnersmarck)
mars 2007= Comme un torrent (Minnelli)
avril 2007= Sue, perdue dans Manhattan (Kollek)
mai 2007= The Magdalene Sisters (Mullan)
juin 2007= L'impasse (De Palma)
juillet 2007= Le scaphandre et le papillon (Schnabel)
août 2007= Le boucher (Chabrol)
septembre 2007= Les méduses (Keret & Geffen)
octobre 2007= Loulou (Pabst)
novembre 2007= 2001 l'odyssée de l'espace (Kubrick)
décembre 2007= Hiroshima mon amour (Resnais)

janvier 2008= Le silence (Bergman)
février 2008= No country for old men (Coen)
mars 2008= Faux semblants (Cronenberg)
avril 2008= Ascenseur pour l'échafaud (Malle)
mai 2008= Les fils de l'homme (Cuaron)
juin 2008= The thing (Carpenter)
juillet 2008= Short Cuts (Altman)
Août 2008= Ariane (Wilder)
Septembre 2008= Bonnie & Clyde (Penn)
Octobre 2008= Madame Bovary (Minnelli)
Novembre 2008= Il était une fois en Amérique (Leone)
Décembre 2008= Head-on (Akin)

Janvier 2009= En chair et en os (Almodovar)
Février 2009= Gran Torino (Eastwood)
Mars 2009= Une certaine rencontre (Mulligan)
Avril 2009= Breezy (Eastwood)
Mai 2009= Le voyeur (Powell)
Juin 2009= Etreintes Brisées (Almodovar)
Juillet 2009= Vincent, François, Paul et les autres (Sautet)
Août 2009= L'enfer est à lui (Walsh)
Septembre 2009= Les visiteurs (Kazan)
Octobre 2009= La valse dans l'ombre (LeRoy)
Novembre 2009= L'invasion des profanateurs (Kaufman)
Décembre 2009= L'armée des ombres (Melville)

Janvier 2010= Quand passent les cigognes (Kalotozov)
Février 2010= Le temps d'aimer et le temps de mourir (Sirk)
Mars 2010= Scènes de la vie conjugale (Bergman)
Avril 2010= Les feux de la rampe (Chaplin)
Mai 2010= La scandaleuse de Berlin (Wilder)
Juin 2010= Papillon (Schaffner)
Juillet 2010= Le grand amour (Etaix)
Août 2010= L'impossible monsieur bébé (Hawks)
Septembre 2010= L'aurore (Murnau)
Octobre 2010= L'ange des Maudits (Lang)
Novembre 2010= La fille de Ryan (Lean)
Décembre 2010= Moon (Jones)

Janvier 2011= Johnny Guitar (Ray)
Février 2011= La source (Bergman)
Mars 2011= Stalag 17 (Wilder)
Avril 2011= Série Noire (Corneau)
Mai 2011 = L'année du dragon (Cimino)
Juin 2011 = Bienvenue à Gattaca (Niccol)
Juillet 2011 = A bout de course (Lumet)
Aout 2011 = Du silence et des ombres (Mulligan)
Septembre 2011 = Une femme dangereuse (Walsh)
Octobre 2011 = Drive (Winding Refn)
Novembre 2011 = Monsieur Verdoux (Chaplin)
Décembre 2011= Zelig (Allen)

Janvier 2012= Fanny et Alexandre (Bergman)
Février 2012= Les nuits de Cabiria (Fellini)
Mars 2012 = Liaisons Secrètes (Quine)
Avril 2012 = The Naked Kiss (Fuller)
Mai 2012 = Le festin de Babette (Axel)
Juin 2012 = The strawberry Blonde (Walsh)
Juillet 2012 = La jetée (Marker)
Août 2012 = Stromboli (Rossellini)
Septembre 2012 = My man Godfrey (LaCava)
Octobre 2012 = L'heure suprême (Borzage)
Novembre 2012 = Klute (Pakula)
Décembre 2012 = Toy story 3 (Unkrich)

Janvier 2013 = Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
Février 2013 = L'amour l'après-midi (Rohmer)
Mars 2013 = Shame (McQueen)
Avril 2013 = The mortal storm (Borzage)
Mai 2013 = Le ruban blanc (Haneke)
Juin 2013 = Amarcord (Fellini)
Juillet 2013 = The yards (Gray)
Août 2013 = Le conformiste (Bertolucci)
Septembre 2013 = La folle ingénue (Lubitsch)
Octobre 2013 = Haute Pègre (Lubitsch)
Novembre 2013 = La vie d'Adèle (Kechiche)
Décembre 2013 = Une journée particulière (De Sica)

Janvier 2014 = L'assassin habite au 21 (Clouzot)
Février 2014 = The Grand Budapest Hotel (Anderson)
Mars 2014 = Will Hunting (Van Sant)
Avril 2014 = Her (Jonze)
Mai 2014 = Mes voisins les Yamada (Takahata)
Juin 2014 = Le conte de la princesse Kaguya (Takahata)
Juillet 2014 = La porte du paradis (Cimino)
Août 2014= Bright Star (Campion)
Septembre 2014 = Fast food fast women (Kollek)
Octobre 2014 = Tokyo Godfathers (Kon)
Novembre 2014 = Miller's Crossing (Coen)
Décembre 2014 = L'appât (Mann)

Janvier 2015 = Rome ville ouverte (Rossellini)
Février 2015 = Allemagne année zéro (Rossellini)
Mars 2015 = Before Midnight (Linklater)
Avril 2015 = Lettres d'Iwo Jima (Eastwood)
Mai 2015 = J'ai le droit de vivre (Lang)
Juin 2015 = Vice Versa (Docter)
Juillet 2015 = Mort à Venise (Visconti)
Août 2015 = Le violent (Ray)
Septembre 2015 = L'argent de la vieille (Comencini)
Octobre 2015 = La vipère (Wyler)
Novembre 2015 = L'enfance nue (Pialat)
Décembre 2015 = La chevauchée des bannis (De Toth)

Janvier 2016 = Leviathan (Zviaguintsev)
Février 2016 = Le bateau (Petersen)
Mars 2016 = L'enfance d'Ivan (Tarkovski)
Avril 2016 = Le parrain, 2ème partie (Coppola)
Mai 2016 = Le vent se lève (Miyazaki)
Juin 2016 = Au hasard Balthazar (Bresson)
Juillet 2016 = La passion de Jeanne d'Arc (Dreyer)
Août 2016 = Un monde parfait (Eastwood)
Septembre 2016 = L'obsédé (Wyler)
Octobre 2016 = Le géant de fer (Bird)
Novembre 2016 = La fille du désert (Walsh)
Décembre 2016 = Le champion (Robson)

Janvier 2017 = Les sept samouraïs (Kurosawa)
Février 2017 = Un homme est passé (Sturges)
Mars 2017 = Papermoon (Bogdanovitch)
Avril 2017 = Sans toit ni loi (Varda)
Mai 2017 = Après la tempête (Kore-eda)
Juin 2017 = Ethel et Ernest (Mainwood)
Juillet 2017 = Mark Dixon détective (Preminger)
Août 2017 = Riz Amer (De Santis)
Septembre 2017 = 120 battements par minute (Campillo)
Octobre 2017 = The Fog (Carpenter)
Novembre 2017 = Nosferatu, fantôme de la nuit (Herzog)
Décembre 2017 = La fin du jour (Duvivier)

Janvier 2018 = Assassins et voleurs (Guitry)
Février 2018 = Jeremiah Johnson (Pollack)
Dernière édition par Miss Nobody le 14 avr. 18, 15:36, édité 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
manuma
Accessoiriste
Messages : 1551
Inscription : 31 déc. 07, 21:01

Re: Votre film du mois de Mars 2018

Messagepar manuma » 6 mars 18, 18:03

Films vus / Films revus

MEKTOUB, MY LOVE : CANTO UNO - Abdellatif Kechiche (2017) : 9.0/10
LA GRAINE ET LE MULET - Abdellatif Kechiche (2007) : 8.0/10
JUSQU'A LA GARDE - Xavier Legrand (2017) : 8.0/10
NESTORE L'ULTIMA CORSA - Alberto Sordi (1996) : 7.0/10
PRETTY POISON - Noel Black (1968) : 7.0/10
IL VIGILE - Luigi Zampa (1960) : 6.5/10
WILDCATS - Michael Ritchie (1986) : 6.5/10
LUCKY NUMBERS - Nora Ephron (2000) : 6.0/10
ONE ON ONE - Lamont Johnson (1977) : 6.0/10
MURDER BY PHONE - Michael Anderson (1982) : 6.0/10
ESCAPE FROM SAN QUENTIN - Fred F. Sears (1957) : 6.0/10
THE LAST PRODUCER - Burt Reynolds (2000) : 6.0/10
FIRST KILL - Steven C. Miller (2017) : 6.0/10
THE MIAMI STORY - Fred F. Sears (1954) : 5.5/10
BLACK SEA - Kevin MacDonald (2014) : 5.5/10
LA TOUR 2 CONTROLE INFERNALE - Eric Judor (2016) : 5.5/10
IL TRENO DI LENIN - Damiano Damiani (TV)(1988) : 5.0/10
CRASH LANDING - Fred F. Sears (1958) : 5.0/10
SPECTRE - Clive Donner (TV)(1977) : 5.0/10
DADDY'S HOME 2 - Sean Anders (2017) : 4.5/10
IN THE BLOOD - John Stockwell (2014) : 4.0/10
TIME LAPSE - Bradley King (2014) : 4.0/10
PRIVATE SCHOOL - Noel Black (1983) : 2.0/10
Dernière édition par manuma le 25 mars 18, 20:34, édité 14 fois.

Avatar de l’utilisateur
Harkento
Assistant opérateur
Messages : 2681
Inscription : 12 oct. 11, 18:05
Liste de DVD
Localisation : Lyon

Re: Votre film du mois de Mars 2018

Messagepar Harkento » 6 mars 18, 23:18

MON FILM DU MOIS :

Image

FILMS VUS AU CINEMA :

Ready Player One (Steven Spielberg) : 7 / 10 - U.S.A. [2017] ; Aventure, action, science fiction
Ghostland (Pascal Laugier) : 4,5 / 10 - France, Canada [2018] ; Horreur, thriller
Eva (Benoît Jacquot) : 2,5 / 10 - France [2018] ; Drame, romance

FILMS DECOUVERTS :

Koyaanisqatsi (Godfrey Reggio) : 8,5 / 10 - U.S.A. [1982] ; Documentaire, musique
La meilleur façon de marcher (Claude Miller) : 8 / 10 - France [1976] ; Drame, romance, comédie
I'm not there (Todd Haynes) : 8 / 10 - U.S.A. [2007] ; Biographie, drame, musique
Powaqqatsi (Godfrey Reggio) : 7,5 / 10 - U.S.A. [1988] ; Documentaire, musique
Downsizing (Alexander Payne) : 7 / 10 - U.S.A. [2017] ; Science fiction, comédie, drame
Les heures sombres (Joe Wright) : 7 / 10 - U.S.A., UK [2017] ; Drame, biographie
Moi, Tonya (Craig Gillespie) : 7 / 10 - U.S.A. [2017] ; Biographie, drame, comédie
Les mutants de l'espace (Bill Plympton) : 7 / 10 - U.S.A. [2001] ; Animation, comédie, science fiction
Ca s'est passé en plein jour (Ladislao Vajda) : 7 / 10 - Suisse, Allemagne, Espagne [1958] ; Thriller, crime, drame
Chasseur de monstres (Raman Hui) : 6,5 / 10 - Hong-kong, Chine [2015] ; Fantasy, action, comédie, aventure
L'expert de Hong-kong (Benny Chan) : 6,5 / 10 - Hong-kong [2007] ; Action, comédie, drame
Ocean's 13 (Steven Soderbergh) : 6,5 / 10 - U.S.A. [2007] ; Crime, thriller, comédie
La cité des dangers (Robert Aldrich) : 6,5 / 10 - U.S.A. [1975] ; Crime, drame, mystère
Revolt (Joe Miale) : 6,5 / 10 - Action, science fiction, guerre
Grease (Randal Kleiser) : 6 / 10 - U.S.A. [1978] ; Musical, romance
Assassins et voleurs (Sasha Guitry) : 6 / 10 - France [1956] ; Comédie, crime, drame
Painted woman (James Cotten) : 5 / 10 - U.S.A. [2017] ; Western, romance
Forgotten (Hang-jun Zhang) : 4,5 / 10 - Corée du Sud [2017] ; Thriller, mystère, drame
Annihilation (Alex Garland) : 4,5 / 10 - UK, U.S.A. [2018] ; Science fiction, drame, aventure
Laissez bronzer les cadavres (Hélène Cattet, Bruno Forzani) : 4,5 / 10 - France [2017] ; Thriller, crime
Epouse-moi mon pote (Tarek Boudali) : 3 / 10 - France [2017] ; Comédie, romance

FILMS REVUSA la hausse / à la baisse :

Ocean's Twelve (Steven Soderbergh) : 5 / 10 - U.S.A. [2004] ; Thriller, comédie
Conan le destructeur (Richard Fleischer) : 3,5 / 10 - U.S.A. [1984] ; Action, aventure, fantasy

SERIE(S) / Docs TV :

The big bang theory - Saison 7 (Chuck Lorre, Bill Prady) : 8,5 / 10 - U.S.A. [2007] ; Comédie
The big bang theory - Saison 5 - Saison 6 (Chuck Lorre, Bill Prady) : 7,5 / 10 - U.S.A. [2007] ; Comédie


MES FILMS DU MOIS :

Spoiler (cliquez pour afficher)
Décembre 2011 : Les démons à ma porte (Wen Jiang)

Janvier 2012 : Take Shelter (Jeff Nichols)
Fevrier 2012 : Le château ambulant (Hayao Miyasaki)
Mars 2012 : La harpe de Birmanie (Kon Ichikawa)
Avril 2012 : Room in Rome (Julio Medem)
Mai 2012 : Le passage du Canyon (Jacques Tourneur)
Juin 2012 : Daisy Clover (Robert Mulligan)
Juillet 2012 : Lolita (Stanley Kubrick)
Aout 2012 : Porco Rosso (Hayao Miyasaki)
Septembre 2012 : Fiancées en folie (Buster Keaton)
Octobre 2012 : Gun Crazy (Joseph H. Lewis)
Novembre 2012 : Une femme disparaît (Alfred Hitchcock)
Décembre 2012 : Le chien jaune de Mongolie (Byambasuren Davaa)

Janvier 2013 : Deep end (Jerzy Skolimowski)
Fevrier 2013 : L'aigle des mers (Michael Curtiz)
Mars 2013 : Les salauds dorment en paix (Akira Kurosawa)
Avril 2013 : Caotica Ana (Julio Medem)
Mai 2013 : Enquète sur une passion (Nicolas Roeg)
Juin 2013 : Requiem pour un massacre (Elem Klimov)
Juillet 2013 : Paris, Texas (Wim Wenders)
Août 2013 : Jeune & jolie (François Ozon)
Septembre 2013 : L'argent (Marcel L'herbier)
Octobre 2013 : Beau-père (Bertrand Blier)
Novembre 2013 : Lost Highway (David Lynch) & Pandora (Albert Lewin)
Décembre 2013 : La folle ingénue - Cluny Brown (Ernst Lubitsch)

Janvier 2014 : Le vent se lève (Hayao Miyasaki)
Février 2014 : Le lauréat (Mike Nichols) & L'homme à la caméra (Dziga Vertov)
Mars 2014 : Baisers volés (François Truffaut)
Avril 2014 : Excalibur (John Boorman)
Mai 2014 : L’homme de l’Ouest (Anthony Mann)
Juin 2014 : Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Juillet 2014 : Bird people (Pascale Ferran) & Last action hero (John McTiernan)
Août 2014 : Dellamorte dellamore (Michele Saovi)
Septembre 2014 : Lenny (Bob Fosse) & La rumeur (William Wyler)
Octobre 2014 : The other (Robert Mulligan) & Lucia y el sexo (Julio Medem)
Novembre 2014 : Les diables (Ken Russell)
Décembre 2014 : Un singe en hiver (Henri Verneuil)

Janvier 2015 : Mind game (Masaaki Yuasa)
Février 2015 : Anna : 6 – 18 (Nikita Mikhalkov)
Mars 2015 : La maladie de Sachs (Michel Deville)
Avril 2015 : La trou (Jacques Becker)
Mai 2015 : Mad Max : Fury Road (George Miller) & Le voyage en douce (Michel Deville)
Juin 2015 : New York, deux heures du matin (Abel Ferrara)
Juillet 2015 : Eté violent (Valerio Zurlini)
Août 2015 : Quelques jours de la vie d’Oblomov (Nikita Mikhalkov)
Septembre 2015 : L'homme de la plaine (Michael Mann)
Octobre 2015 : Ratatouille (Brad Bird)
Novembre 2015 : Barberousse (Akira Kurosawa) & Massacre à la tronçonneuse (Tobe Hooper)
Décembre 2015 : La vie de château (Jean-Paul Rappeneau) & Pixote, la loi du plus faible (Hector Babenco)

Janvier 2016 : Au-delà des montagnes (Jia Zhangke) & Le voyage de Felicia (Atom Egoyan)
Février 2016 : Le juge et l'assassin (Bertrand Tavernier)
Mars 2016 : Mr Smith au sénat (Frank Capra)
Avril 2016 : L’étrangleur de Rillington Place (Richard Fleischer)
Mai 2016 : Tueur à gages (Frank Tuttle)
Juin 2016 : The offence (Sidney Lumet) & Jean de Florette / Manon des sources (Claude Berri)
Juillet 2016 : Les aventuriers (Robert Enrico) & Boulevard du crépuscule (Billy Wilder)
Août 2016 : Léon Morin, prêtre (Jean-Pierre Melville) & Strange days (Kathryn Bigelow)
Septembre 2016 : Ne nous fâchons pas (Georges Launter)
Octobre 2016 : Schyzophrenia (Gerald Kargl) & Retour à l'aube (Henri Decoin)
Novembre 2016 : Elephant (Gus van Sant)
Décembre 2016 : Shining (Stanley Kubrick)

Janvier 2017 : La charrette fantôme (Victor Sjöström)
Février 2017 : Une question de vie ou de mort (Michael Powell & Emeric Pressburger) & Jeanne et le garçon formidable (Olivier Ducastel, Jacques Martineau)
Mars 2017 : Milou en mai (Louis Malle)
Avril 2017 : Une blonde émoustillante (Jiri Menzel)
Mai 2017 : Prefect Blue (Satoshi Kon) & Green Snake (Tsui Hark)
Juin 2017 : Témoin à charge (Billy Wilder)
Juillet 2017 : Réalité (Quentin Dupieux)
Août 2017 : Les cinq secrets du désert (Billy Wilder)
Septembre 2017 : Twin Peaks - saison 3 (David Lynch, Mark Frost) & Le violent (Nicholas Ray)
Octobre 2017 : Lame de fond (Perrine Michel)
Novembre 2017 : L'enfant miroir (Philip Ridley)
Décembre 2017 : Thelma (Joachim Trier) & Bunny Lake a disparu (Otto Preminger)

Janvier 2018 : Dans un recoin de ce monde (Sunao Katabuchi)
Février 2018 : Millennium Actress (Satoshi Kon)


_______________________________________________________________________

10 / 10 : Chef d'oeuvre absolu - Je vénère
9 / 10 : Chef d'oeuvre - J'adore
8 / 10 : Grand film / Un classique - J'aime beaucoup
7 / 10 : Très bon film - J'aime bien
6 / 10 : Bon film / divertissant - J'apprécie
5 / 10 : Film moyen - Je m'ennuie un peu
4 / 10 : Peu mieux faire - Je m'ennuie beaucoup
3 / 10 : Mauvais film - Je m'ennuie terriblement
2 / 10 : Film nul - Je m'énerve
1 / 10 : Croûte cosmique - J'explose
Dernière édition par Harkento le 1 avr. 18, 16:45, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Dima
Stagiaire
Messages : 38
Inscription : 11 mars 18, 15:18

Re: Votre film du mois de Mars 2018

Messagepar Dima » 11 mars 18, 18:02

Mars 2018


- Film du mois -

- Films vus -

Image

- Le Rituel par David Bruckner. (Netflix) : 8/10
- Marrowbone réalisé par Sergio G. Sanchez. (Cinéma) : 7/10
- My friend Dhamer par Marc Meyers. (Dvd) : 7/10
- Eva par Benoît Jacquot. (Cinéma) : 5/10
- The Black Room par Rolfe Kanefsky. (Netflix) : 2/10

- Films revus -

Image

- Blade Runner 2049 par Denis Villeneuve (Blu-ray) : 9/10
- 120 battements par minute par Robin Campillo. (Dvd) : 9/10
- The Shape of Water par Guillermo del Toro (Cinéma) : 8/10
- Message from the King par Fabrice du Welz. (Dvd) : 8/10
- Ca, Premier Chapitre par Andrès Muschietti (Blu-Ray) : 7.5/10
- Manhunter par Michael Mann. (Dvd) : 7/10
- Les Trois Jours du Condor par Sydney Pollack. (Dvd) : 7/10
- The Strangers par Bryan Bertino. (Dvd) : 7/10
- Logan Lucky par Steven Soderbergh. (Dvd) : 6.5/10

- Séries du moment -

Image

- X Files (Fox) 11×08 : 8/10
- Supergirl Saison 2 (TV) 2×04 : 7/10
- Dark saison 1(Netflix) 1×02 : 7/10
- Tales from the Crypt (Dvd) 3×11 : 7/10
- The Twilight Zone 2002 (Dvd) 1×41 : 6/10

- Attentes du mois -

Image

- Hostiles par Scott Cooper (Cinéma)
- Tomb Raider par Roar Uthaug (Cinéma)
- The Strangers: Prey at Night par Johannes Roberts (Cinéma, Avant-Première)
- Red Sparrow par Francis Lawrence (Cinéma)
- Ghostland par Pascal Laugier (Cinéma)
- Annihilation par Alex Garland (Netflix)

:D

Avatar de l’utilisateur
Max Schreck
David O. Selznick
Messages : 14781
Inscription : 13 août 03, 12:52
Localisation : Hong Kong, California

Re: Votre film du mois de Mars 2018

Messagepar Max Schreck » 16 mars 18, 10:56

Mars 2018


Film du mois
Image
Stardust memories (Allen), un woody au sommet, fascinant de liberté, d'inspiration, de drôlerie et de justesse


Films découverts
Il Generale Della Rovere (Rossellini), remarquable
Pourquoi tu pleures ? (Lewkovicz), sans grand intérêt, et encore plus desservi par des personnages pas loin d'être détestables
Echo park, L.A. (Glatzer+Westmoreland), très beau film, profond et touchant
The Russia house (Schepisi), talent à tous les étages, un film brillant
Taking Woodstock (Lee), une merveille, où le travail de reconstitution historique ne se fait jamais au détriment du propos
On a failli être amies (Le Ny), ça se suit bien même si c'est un peu lourdaud
Mission : impossible, rogue nation (McQuarrie), aussi amusant qu'insipide
Alceste à bicyclette (Le Guay), sinistre et incapable de susciter la moindre grâce à laquelle il prétend
Call me by your name (Guadagnino), je me suis fait cueillir par le charme distillé en douce par ce film qui ne surligne rien, qui n'explique rien, qui fait juste vivre et éprouver avec une force inattendue
Glengarry Glen Ross (Foley), dispositif certes artificiel, mais un spectacle d'une noirceur presque jubilatoire
Captain Phillips (Greengrass), je m'attendais à un film d'action à la Piège en haute mer, alors que Greengrass est dans la continuité de ses éprouvants films de reconstitution, et c'est dingue
La Buena vida (Wood), dans le même genre, même si plus modeste, c'est plus réussi que Babel
Tremors (Underwood), une vraie série B qui ne peut que susciter la sympathie


Films revus (Hors compétition)
Spartacus (Kubrick), du bon spectacle
Babel (Iñarritu), c'est soigné, et j'en retiens de vrais beaux moments de cinéma, mais ça laisse toujours aussi peu de traces


Séries TV
Baron noir (S.1), une réussite assez époustouflante, sur tous les plans
The Office (Epilogue), digne fausse conclusion des saisons précédentes
Lazy company (S.2), on sent les auteurs désormais en vitesse de croisière, le résultat est aussi drôle qu'inventif, passionné
Dead Landes (S.1), lâché au bout d'1 épisode 1/2, une ambiton louable (un huis-clos catastrophe en found footage), mais tellement écrit avec les pieds qu'il en devient pénible


Mes films des années précédentes
Spoiler (cliquez pour afficher)
- 2005 -
mai = Locataires (Kim)
juin = Le roi singe (Lau)
juillet = Femmes au bord de la crise de nerf (Almodovar)
aout = Mr & Mrs Smith (Liman)
septembre = Hatari! (Hawks)
octobre = The End of Evangelion (Anno)
novembre = A History of violence (Cronenberg)
decembre = Rocky (Avildsen)

- 2006 -
janvier = Catch-22 (Nichols)
février = Casablanca (Curtiz)
mars = Vous ne l'emporterez pas avec vous (Capra)
avril = It's always fair weather (Donen, Kelly)
mai = Les Salauds dorment en paix (Kurosawa)
juin = La bombe (Watkins)
juillet = Les Complices de la dernière chance (Fleischer)
octobre = Victor/Victoria (Edwards)
novembre =Reds (Beatty)
décembre = La fille de Ryan (Lean)

- 2007 -
janvier = The fountain (Aronofski)
février = Voyage à deux (Donen)
mars = La môme (Dahan)
avril = Bird (Eastwood)
mai = Sur la route de Madison (Eastwood)
juin = Boulevard de la mort (Tarantino)
juillet = Persepolis (Satrapi+Parronaud)
août = Scaramouche (Sidney)
septembre = The Stunt man (Rush)
octobre = El Topo (Jodorowsky)
novembre = Good Will Hunting (Van Sant)
décembre = Sept jours en mai (Frankenheimer)

- 2008 -
janvier = Tess (Polanski)
février = Silkwood (Nichols)
mars = The Darjeeling limited (Anderson)
avril = M*A*S*H (Altman)
mai = Un conte de Noël (Desplechin)
juin = Vincent, François, Paul...et les autres (Sautet)
juillet = Jacquot de Nantes (Varda)
août = Le Jugement des flèches (Fuller)
septembre = Mo' better blues (Lee)
octobre = La 25e heure (Verneuil)
novembre = Two lovers (Gray)
décembre = L'Orphelinat (Bayona)

- 2009 -
janvier = Sans retour (Hill)
février = The Curious case of Benjamin Button (Fincher)
mars = Touchez pas au grisbi (Becker)
avril = Pour le pire et pour le meilleur (Brooks)
mai = Casque d'or (Becker)
juin = Le Trou (Becker)
juillet = À bout de course (Lumet)
août = Cria cuervos (Saura)
septembre = De force avec d'autres (Reggiani)
octobre = Tarzan (Lima+Buck)
novembre = Duck soup (McCarey)
décembre = Esclave de l'amour (Mikhalkov)

- 2010 -
janvier = Up (Docter+Peterson)
février = Agora (Amenabar)
mars = Fantastic Mr. Fox (Anderson)
mai = The Ghost writer (Polanski)
juin = Still walking (Kore-Eda)
juillet = Dans ses yeux (Campanella)
août = Filles perdues, cheveux gras (Duty)
septembre = The Eiger sanction (Eastwood)
novembre = The Social network (Fincher)
décembre = Ghostbusters (Reitman)

- 2011 -
janvier = La Princesse de Montpensier (Tavernier)
février = Le 7e jour (Saura)
mars = Black swan (Aronosky)
avril = Le Viager (Tchernia)
mai = The Tree of life (Malick)
juillet = Summer wars (Hosoda)
août = Melancholia (von Trier)
septembre = Rango (Verbinski)
octobre = Sans témoins (Mikhalkov)
novembre = La Princesse et la grenouille (Clements+Musker)
décembre = Toy Story 3 (Unkrich)

- 2012 -
janvier = Into the wild (Penn)
février = The Molly maguires (Ritt)
avril = Nacido y criado (Trapero)

- 2014 -
octobre = Mommy (Dolan)
novembre = De rouille et d'os (Audiard)
décembre = Ça commence aujourd'hui (Tavernier)

- 2015 –
janvier = Morse (Aldredson)
février = La Guerre est déclarée (Donzelli)
mai = Distric 9 (Blomkamp)
juin = Super 8 (Abrams)
juillet = Laurence anyways (Dolan)
août = Star trek : into darkness (Abrams)
septembre = Le Vent se lève (Miyazaki)
octobre = Before midnight (Linklater)
novembre = Les Amours imaginaires (Dolan)
décembre = Boyhood (Linklater)

- 2016 -
janvier = Les Drôles de poissons-chats (Sainte-Luce)
février = The Revenant (Iñarittu)
mars = Vice-versa (Docter+Del Carmen)
avril = Rue de la violence (Martino)
mai = Martha Marcy May Marlene (Durkin)
juin = La Vie d'Adèle (Kechiche)
juillet = La Tortue rouge (Dudok de Wit)
septembre = The Constant gardener (Meirelles)
octobre = Toutes nos envies (Lioret)
décembre = Enemy (Villeneuve)

- 2017 -
janvier = Jersey boys (Eastwood)
février = Incendies (Villeneuve)
mars = Shin Godzilla (Anno+Higuchi)
avril = La Sociologue et l'ourson (Théry+Chaillou)
mai = Les Chemins de la liberté (Weir)
juin = Room (Abrahamson)
juillet = Gallipoli (Weir)
août = Landru (Chabrol)
septembre = Radio flyer (Donner)
octobre = Voyages avec ma tante (Cukor)
novembre = Blue collar (Schrader)
décembre = Les Cinq légendes (Ramsay)

- 2018 -
janvier = The Outsiders - the complete novel (Coppola)
février = K19 - the widowmaker (Bigelow)
Dernière édition par Max Schreck le 2 avr. 18, 11:11, édité 1 fois.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...

Avatar de l’utilisateur
MJ
Conseiller conjugal
Messages : 11303
Inscription : 17 mai 05, 19:59
Localisation : Chez Carlotta

Re: Votre film du mois de Mars 2018

Messagepar MJ » 17 mars 18, 09:30

MARS 2018

Film du mois

Image

Une Page Folle (Teinosuke Kinugasa)

Films des Mois Précédents

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2005: Lost Highway (David Lynch)
Juin 2005: Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Juillet 2005: Shining (Stanley Kubrick)
Aout 2005: Starship Troopers (Paul Verhoeven)
Septembre 2005: Les Proies (Don Siegel)
Octobre 2005: The Hitcher (Robert Harmon)
Novembre 2005: Stalker (Andréi Tarkovski)
Décembre 2005: Saraband (Ingmar Bergman)

Janvier 2006: Sueurs froides (Alfred Hitchcock)
Février 2006: La Nuit du Chasseur (Charles Laughton)
Mars 2006: Chinatown (Roman Polanski)
Avril 2006: Le parrain - 2ème partie (Francis Ford Coppola)
Mai 2006: Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Juin 2006: Andréi Roublev (Andréi Tarkovski)
Juillet 2006: The Blade (Tsui Hark)
Août 2006: Crìa Cuervos (Carlos Saura)
Septembre 2006: Barton Fink (Joel & Ethan Coen)
Octobre 2006: Crimes et Délits (Woody Allen)
Novembre 2006: Hors d'Atteinte (Steven Soderbergh)
Décembre 2006: The Devil's Rejects (Rob Zombie)

Janvier 2007: Edvard Munch (Peter Watkins)
Février 2007: Coeurs (Alain Resnais)
Mars 2007: Cet obscur objet du désir (Luis Bunuel)
Avril 2007: The Brown Bunny (Vincent Gallo)
Mai 2007: Tristana (Luis Bunuel)
Juin 2007: Un condamné à mort s'est échappé (Robert Bresson)
Juillet 2007: Le Labyrinthe de Pan (Guillermo Del Toro)
Aout 2007: Zodiac (David Fincher)
Septembre 2007: Duel au Soleil (King Vidor)
Octobre 2007: Manon des Sources (Marcel Pagnol)
Novembre 2007: Election 2 (Johnnie To)
Décembre 2007: The Naked Kiss (Samuel Fuller)

Janvier 2008: A Nos Amours (Maurice Pialat)
Février 2008: The River (Frank Borzage)
Mars 2008: Shoah (Claude Lanzmann)
Avril 2008: La Cérémonie (Claude Chabrol)
Mai 2008: Le fond de l'air est rouge (Chris Marker)
Juin 2008: Drowning by Numbers (Peter Greenaway)
Juillet 2008: Sabrina (Billy Wilder)
Août 2008: Le Chagrin et la Pitié (Marcel Ophüls)
Septembre 2008: La Stratégie de l'Araignée (Bernardo Bertolucci)
Octobre 2008: Dr. Folamour (Stanley Kubrick)
Novembre 2008: Madame de... (Max Ophuls)
Décembre 2008: Les Nuits Blanches (Luchino Visconti)

Janvier 2009: Husbands (John Cassavetes)
Février 2009: Chien Enragé (Akira Kurosawa)
Mars 2009: Colonel Blimp (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Avril 2009: Le Tombeau des Lucioles (Isao Takahata)
Mai 2009: Millenium Mambo (Hou Hsiao Hsien)
Juin 2009: La Fièvre dans le Sang (Elia Kazan)
Juillet 2009: Le Point de Non-Retour (John Boorman)
Août 2009: Twin Peaks - Saison 2 (David Lynch & Mark Frost)
Septembre 2009: Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
Octobre 2009: Ma Nuit Chez Maud (Eric Rohmer)
Novembre 2009: Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento)
Décembre 2009: Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu)

Janvier 2010: Cérémonie Secrète (Joseph Losey)
Février 2010: Panique à Needle Park (Jerry Schatzberg)
Mars 2010: New Rose Hotel (Abel Ferrara)
Avril 2010: Sérénade à Trois (Ernst Lubitsch)
Mai 2010: Le Verdict (Sidney Lumet)
Juin 2010: Un ange à ma table (Jane Campion)
Juillet 2010: L'Ami Américain (Wim Wenders)
Août 2010: Soldier of Orange -Director's Cut (Paul Verhoeven)
Septembre 2010: Afriques: Comment ça va avec la douleur? (Raymond Depardon)
Octobre 2010: Les Deux Anglaises et le Continent (François Truffaut)
Novembre 2010: Eve (Joseph L. Mankiewicz)
Décembre 2010: Tiresia (Bertrand Bonello)

Janvier 2011: Experiment in Terror (Blake Edwards)
Février 2011: Poetry (Lee Chang-Dong)
Mars 2011: Safe (Todd Haynes)
Avril 2011: Nowhere (Gregg Araki)
Mai 2011: La Maman et la Putain (Jean Eustache)
Juin 2011: La Loi du Milieu (Mike Hodges)
Juillet 2011: To Sleep With Anger (Charles Burnett)
Août 2011: Melancholia (Lars Von Trier)
Septembre 2011: L'Apollonide - Souvenirs de la Maison Close (Bertrand Bonello)
Octobre 2011: Le Cercle Rouge (Jean-Pierre Melville)
Novembre 2011: A Star is Born (George Cukor)
Décembre 2011: Assaut (John Carpenter)

Janvier 2012: Taking Off (Miloš Forman)
Février 2012: Take Shelter (Jeff Nichols)
Mars 2012: Requiem pour un Massacre (Elem Klimov)
Avril 2012: Irène (Alain Cavalier)
Mai 2012: Family Life (Ken Loach)
Juin 2012: Le Fleuve (Jean Renoir)
Juillet 2012: White Dog (Samuel Fuller)
Août 2012: Place aux Jeunes (Leo McCarey)
Septembre 2012: Mishima (Paul Schrader)
Octobre 2012: My Own Private Idaho (Gus Van Sant)
Novembre 2012: Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks)
Décembre 2012: Milestones (Robert Kramer & John Douglas)

Janvier 2013: Umberto D. (Vittorio De Sica)
Février 2013: Sorcerer (William Friedkin)
Mars 2013: Spring Breakers (Harmony Korine)
Avril 2013: Into the Abyss (Werner Herzog)
Mai 2013: Sans Toit Ni Loi (Agnès Varda)
Juin 2013: Cutter's Way (Ivan Passer)
Juillet 2013: Eurêka (Shinji Aoyama)
Août 2013: Pension d'Artistes (Gregory LaCava)
Septembre 2013: Nobody's Daughter Haewon (Hong Sang-soo)
Octobre 2013: Hors Satan (Bruno Dumont)
Novembre 2013: Syndromes and a Century (Apichatpong Weerasethakul)
Décembre 2013: Il Posto (Ermanno Olmi)

Janvier 2014: De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites (Paul Newman)
Février 2014: A Touch of Sin (Jia Zhang-Ke)
Mars 2014: Wrong Cops (Quentin Dupieux)
Avril 2014: Où est la maison de mon ami? (Abbas Kiarostami)
Mai 2014: Louie - Saison 4 (Louis C.K.)
Juin 2014: Les Hommes Le Dimanche (Robert Siodmak & Edgar G. Ulmer)
Juillet 2014: Under the Skin (Jonathan Glazer)
Août 2014: School Daze (Spike Lee)
Septembre 2014: Barcelona (Whit Stillman)
Octobre 2014: Modern Romance (Albert Brooks)
Novembre 2014: L'Oreille (Karel Kachyňa)
Décembre 2014: La vie comme ça (Jean-Claude Brisseau)

Janvier 2015: Two Rode Together (John Ford)
Février 2015: Val Abraham (Manoel de Oliveira)
Mars 2015: Inherent Vice (Paul Thomas Anderson)
Avril 2015: Jauja (Lisandro Alonso)
Mai 2015: Outrage (Ida Lupino)
Juin 2015: Trois souvenirs de ma jeunesse (Arnaud Desplechin)
Juillet 2015: Grey Gardens (Ellen Hovde, Muffie Meyer, Al & David Maysles)
Août 2015: Heaven Knows What (Josh & Benny Safdie) / Queen of Earth (Alex Ross Perry)
Septembre 2015: Un Si Doux Visage (Otto Preminger)
Octobre 2015: Out 1: Noli me tangere (Jacques Rivette & Suzanne Schiffman)
Novembre 2015: Mistress America (Noah Baumbach)
Décembre 2015: Vaudou (Jacques Tourneur)

Janvier 2016: Espions sur la Tamise (Fritz Lang)
Février 2016: La Pyramide Humaine (Jean Rouch)
Mars 2016: Love - Saison 1 (Judd Apatow & Lesley Arfin & Paul Rust)
Avril 2016: Walden (Jonas Mekas)
Mai 2016: Crumb (Terry Zwigoff)
Juin 2016: The Neon Demon (Nicolas Winding Refn)
Juillet 2016: Smorgasbord (Jerry Lewis)
Août 2016: L'Enfer Blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & Georg Wilhelm Pabst)
Septembre 2016: Voyage en Italie (Roberto Rossellini)
Octobre 2016: Frownland (Ronald Bronstein)
Novembre 2016: Touki Bouki (Djibril Diop Mambéty)
Décembre 2016: L'Âme Soeur (Fredi M. Murer)

Janvier 2017: Monsieur Verdoux (Charles Chaplin)
Février 2017: Demain est un autre jour (Douglas Sirk)
Mars 2017: Portrait d'une jeune fille de la fin des années 60 à Bruxelles (Chantal Akerman)
Avril 2017: Win It All (Joe Swanberg)
Mai 2017: La Rue de la Honte (Kenji Mizoguchi)
Juin 2017: Quinze Jours Ailleurs (Vincente Minnelli)
Juillet 2017: Slacker (Richard Linklater)
Août 2017: Gertrud (Carl Theodor Dreyer)
Septembre 2017: Ten Skies (James Benning)
Octobre 2017: Will success spoil Rock Hunter? (Frank Tashlin)
Novembre 2017: Stop Making Sense (Jonathan Demme)
Décembre 2017: Messidor (Alain Tanner)

Janvier 2018: Une longue journée qui s'achève (Terence Davies)
Février 2018: Un Beau Soleil Intérieur (Claire Denis)
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum

Avatar de l’utilisateur
O'Malley
Cadreur
Messages : 4098
Inscription : 20 mai 03, 16:41

Re: Votre film du mois de Mars 2018

Messagepar O'Malley » 24 mars 18, 14:14

Notation:
0 Nul/Mauvais
* Médiocre/Pas terrible
** Bien/Agréable
***Très bien/Excellent
**** Chef d'oeuvre

Découverte/Révision

Iron Man 3 (2013) Shane Black *
Super Fly (1972) Gordon Parks Jr. **
La mort en direct (1979) Bertand Tavernier *
Mission Impossible 5: Rogue Nation (2015) Christopher McQuarrie **
La fureur des apaches (1964) William Witney *
Le solitaire (1987) Jacques Deray *
Les adieux à la reine (2012) Benoît Jacquot *

Série
Top of the lake: China Girl (2017) Jane Campion et Gerard Lee ***
Dernière édition par O'Malley le 6 avr. 18, 10:55, édité 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
origan42
Régisseur
Messages : 3336
Inscription : 2 févr. 07, 17:22

Re: Votre film du mois de Mars 2018

Messagepar origan42 » 24 mars 18, 19:24

Par ordre de préférence :
Detroit (Kathryn Bigelow, 2017) **** FILM DU MOIS
Un mauvais fils (Claude Sautet, 1980) ****
Makala (Emmanuel Gras, 2017) ****
Les pionniers de la Western Union (Fritz Lang, 1941) ****
Les marchands de sable (Pierre Salvadori, 2000) ****
Shoes (Lois Weber, 1919) ****
Lumière ! (Thierry Frémeaux, 2016) ****
Crainquebille (Jacques Feyder, 1922) ****
Rikyu (Hiroshi Teshigahara, 1989) ****

Moi, Tonya (Craig Gillespie, 2017) ***
Le Beau Brummel (Curtis Bernhardt, 1954) ***
La forme de l'eau (Guillermo del Toro, 2017) ***
Danse macabre (Antonio Margheriti / Sergio Corbucci, 1964) ***
La belle et la bête (Gary Trousdale / Kirk Wise, 1991) ***
Crainquebille (Ralph Habib, 1954) ***
Baïonnette au canon (Samuel Fuller, 1951) ***
Fantasmes (Stanley Donen, 1967) ***
Logan (James Mangold, 2017) ***
Rien sur Robert (Pascal Bonitzer, 1999) ***
Corporate (Nicolas Sihol, 2017) ***
Lady Bird (Greta Gerwig, 2017) ***
Ramona (Henry King, 1936) ***
Les conquérants de Carson City (André De Toth, 1952) ***
Call me by your name (Luca Guadagnino, 2017) ***
Numéro une (Tonie Marshall, 2017) ***
Tire-au-flanc 62 (Claude de Givray, 1961) ***

La descente infernale (Michael Ritchie, 1969) **
La rivière de la mort / Little Big Horn (Charles Marquis Warren, 1951) **
Les fantômes d'Ismaël (Arnaud Desplechin, 2017) **
Whisky, vodka et jupon de fer (Ralph Thomas, 1956) **
La belle et la bête (Christophe Gans, 2014) **
Jalouse (David Foenkinos / Stéphane Foenkinos, 2017) **
La peau de Torpedo (Jean Delannoy, 1970) **
11 minutes (Jerzy Skolimowski, 2015) **
La belle et la bête (Bill Condon, 2017) **
Prendre le large (Gaël Morel, 2017) **
Lola Pater (Nadir Moknèche, 2017) **
La course au mari (Don Hartman, 1948) **
Un beau soleil intérieur (Claire Denis, 2017) **
L'amant d'un jour (Philippe Garrel, 2017) **
Appel inconnu (Dani de la Torre, 2015) **
France Boutique (Tonie Marshall, 2003) **
Indiscret (Stanley Donen, 1958) **
L'atelier (Laurent Cantet, 2017) **
Rodin (Jacques Doillon, 2017) **
A cure for life (Gore Verbinski, 2016) **
Carbone (Olivier Marchal, 2017) **
Cible émouvante (Pierre Salvadori, 1993) **

Voyage of time - Au fil de la vie (Terrence Malick, 2016) *
Entre chiens et loups (Alexandre Arcady, 2002) *

RE-VISION
Drôle d'embrouille (Colin Higgins, 1978) *** →
Dernière édition par origan42 le 2 avr. 18, 08:12, édité 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ben Castellano
Décorateur
Messages : 3689
Inscription : 23 janv. 05, 12:07

Re: Votre film du mois de Mars 2018

Messagepar Ben Castellano » 26 mars 18, 12:46

Film du mois

Lady Bird - Greta Gerwig - 2017 - 7/10

Image

Vus et revus

Les nuits de la pleine lune - Eric Rohmer - 1984 - 10/10

Madame Hyde - Serge Bozon - 2017 - 7/10

Les Garçons Sauvages - Bertrand Mandico - 2017 - 6/10
Laissez bronzer les cadavres - Cattet & Forzani - 2017 - 6/10

The Youg Lady - William Oldroyd - 2016 - 5/10
Carré 35 - Eric Caravaca - 2017 - 5/10

Visages, Villages - Jr et Agnès Varda - 2017 - 4/10

Avatar de l’utilisateur
bruce randylan
Mogul
Messages : 11371
Inscription : 21 sept. 04, 16:57
Localisation : lost in time and lost in space

Re: Votre film du mois de Mars 2018

Messagepar bruce randylan » 1 avr. 18, 11:26


Film du mois de Mars
: Himizu (Sono Sion - 2011)

Prix de la mise en scène
: Throw Down (Johnnie To - 2004)

Prix d’interprétation : Fumi Nikaidô & Shôta Sometani (Himizu)

Prix du scénario : Mains criminelles (Roberto Gavaldón - 1953)

Prix spécial du Jury : Erotikon (Gustav Machatý - 1929)

8) :D
Himizu (Sono Sion - 2011)

8)
Erotikon (Gustav Machatý - 1929)
Mains criminelles (Roberto Gavaldón - 1953)
A Vengeful Spirit (Yoshihiro Ishikawa - 1968)
Throw Down (Johnnie To - 2004)
les soeurs de gion (Kenji Mizoguchi - 1936)
Je la connaissais bien (Antonio Pietrangeli - 1966)

:D
No woman knows (Tod Browning - 1921)
Fast Workers (Tod Browning - 1933)
Hue and cry (Charles Crichton - 1947)
La pierre lancée (Sándor Sára - 1968)
La nuit avance (Roberto Gavaldon - 1953)
On a arrêté Sherlock Holmes (Karl Hartl - 1937)
La petite Véronique (Robert Land - 1930)
Public speaking (Martin Scorsese - 2010)
Macadam à deux voies (Monte Hellman - 1973)
Ready player one (Steven Spielberg - 2018)
Les Simpsons - saison 16 (2004-2005)

entre :) et :D
Les sorcières d'Eastwick (George Miller - 1987)
Gribouille (Marc Allégret - 1937)
Le prisonnier du Zenda (John Cromwell, W. S. Van Dyke - 1937)
Lady Bird (Greta Gerwig - 2017)
Au grand balcon (Henri Decoin - 1949)
Tai chi zero - 3D (Stephen Fung - 2012)
Sleepy Eyes of Death: The Mask of the Princess (Akira Inoue - 1966)
Tchekist Commissar Miroschtschenko (Paul Sehnert - 1925)

:)
Pacific Rim 2 (Steven S. DeKnight - 2018)
Drifting (Tod Browning - 1923)
Heroic Brothers (James Wu Kuo-Ren - 1991)
Iron man (Tod Browning - 1931)
L'épine dans le coeur (Michel Gondry - 2009)
Une chanteuse de jazz est née (Masahisa Sunohara - 1957)
Quand siffle la dernière balle (Henry Hathaway - 1971)
La blonde et moi (Frank Tashlin - 1956)
Minnie & Moskowitz (John Cassavetes - 1971)
L'Angoisse du gardien de but au moment du penalty (Wim Wenders - 1971)
La vie d'un honnête homme (Sacha Guitry - 1953)
The runaway princess (Anthony Asquith & Fritz Wendhausen - 1929)
Le Signe de Vénus (Dino Risi - 1955)
La terre qui meurt (Jean Vallée - 1936)
Gold Diggers of 1937 (Lloyd Bacon - 1936)
Sleepy eyes of death 6 : Devilish Sword (Kimiyoshi Yasuda - 1965)
White tiger (Tod Browning - 1923)
La baby-sitter (René Clément - 1975)
Damien, la malédiction (Richard Donner - 1978)
Bas les masques (Chester Withey - 1918)
Rapport de la lutte à Haneda (Shinsuke Ogawa - 1967)
Technical Unites - comrades in arms (Law Wing-Cheong - 2008)

:|
Manhattan Melodrama ( W. S. Van Dyke - 1934)
La chaîne (Stanley Kramer - 1958)
La folle de Chaillot (Bryan Forbes - 1969)
Dollar Down (Tod Browning - 1925)
The bearslayer (Aleksandrs Rusteikis - 1930)
L'héritage convoité (Bertram Bracken - 1915)
Les exploits de Pearl White (George Marshall - 1947)
The Living Idol (Albert Lewin - 1957)
Maid of the wild (Sherwood MacDonald - 1915)
Manhunt (Junya Satō - 1976)


:(
Los dineros del diablo (Alejandro Galindo - 1953)
The iron bodyguard (Chang Cheh & Hsueh Li Pao - 1973)
Avant que nous disparaissions (Kiyoshi Kurosawa - 2017)
La mer de la jeunesse - quatre élèves suivant des cours par correspondance (Shinsuke Ogawa - 1966)


:cry:
Théâtre en transe (RW Fassbinder - 1981)
La famille impériale, la guerre et la nation (Kiyoshi Komori - 1960)
La danse des souvenirs (Naomi Kawase - 2002)
J'ai oublié de vivre (Orlando Jiménez Leal - 1978)
Le Million des sœurs jumelles (Léonce Perret - 1918)
"celui qui n'est pas occupé à naître est occupé à mourir"
land of hope and dreams